Autoconstruction d'une MOB: nombreuses questions

Publié par fred07 il y a 3 ans

Bonjour,

Je vais commencer la construction d'une MOB au printemps.
Ebéniste de formation, j'ai travaillé en menuiserie (fabrication et pose), en charpente comme manoeuvre, je suis aussi plaquiste, peintre quand il faut, etc... En fait j'ai travaillé dans presque tous les corps de métiers du second oeuvre.

Je compte donc réaliser seul l'ensemble des travaux, avec quelques coups de main par ci par là bien sur.

J'habite en Ardèche, à 250m d'altitude, au creux d'un vallon. Un ru coule lors des périodes pluvieuses à 2m du futur mur ouest. Très rarement de la neige.
Très humide la moitié de l'année et environ 2 mois sans soleil.
Très chaud l'été avec un mur ouest particulièrement exposé au soleil.

Les fondations sont prêtes. Le terrain a été décaissé pour avoir un atelier en sous sol. Ce terrain est à l'origine en pente vers l'ouest. Donc à l'ouest à zéro et à l'est creusé sur 2m30 de profondeur.
Murs maçonnés en parpaing avec piliers intermédiaires, angles et ceinture en béton armé.
2 murs enterrés (sud et est), le mur nord est pour moitié constitué d'une citerne en béton banché destinée à récupérer les eaux de pluie et pour moitié ouvert (entrée atelier). Et le mur ouest est constitué d'un muret qui sera réhaussé jusqu'à la ceinture béton par une ossature bois.

Maison de 7m65 x 8m20.
RDC + étage sous rampants.
toit 2 pentes en bacs aciers.
"Sandwich": bardage à claire-voie/pare-pluie anti UV/OSB3 9mm/laine de bois 140mm dans ossature 145mm/pare-vapeur/vide technique 27mm/placo ou lambris.

Je voudrais réaliser l'ensemble de la construction en bois d'ossature, y compris le solivage.
145x45 pour les murs extérieurs
95x45 pour mur de refend et cloison porteuse
220x45 pour le toit (chevrons-pannes)
220x45 pour le solivage RDC et étage.

Voilà (enfin!) mes questions:

1) Le mur sud du sous sol a un mur de refend maçonné de 2m50 de long et divise donc les 8m20 de portée en 2. Sur ce mur de refend vient s'appuyer le solivage.
Pour rejoindre ce refend à la citerne au nord il me faut une poutre porteuse de 5m.
Pour des raisons pratiques, je partais en section sur 2x330x100 (avec quelques boulons de charpente pour reconstituer une poutre de 330x200).
En douglas sorti de scierie et étayé jusqu'à séchage.
Sachant que cette poutre doit supporter l'appui des 2 solivages et des cloisons à l'étage, cette section vous semble t-elle suffisante? (pas de carrelage de prévu mais plancher massif en RDC et parquet flottant à l'étage)

2) Je pensais faire mes solivages en 220x45.
J'ai des portées de 3m80 pour le RDC (salon, cuisine, sdb) et 3m90 pour l'étage (chambres).
En partant de la règle des 20/8/40, j'ai réfléchi a 2 possibilités:
a) un solivage "classique" entraxe 360, 1 entretoise, OSB3 15mm
b) un solivage en "caissons", soit des caissons de 670 de large (vide de 580) posés côte à côte.  Soit un entraxe de 670 et des solives de 220x90 au final. OSB3 22mm.
La quantité de bois est sensiblement égale.
Le a) a l'avantage de passer en OSB 15mm.
Le b) est standard à isoler en panneaux de laine de bois.
Qu'en pensez-vous?

3) Ma ceinture en béton fait 20cm de large.
Je pensais poser les murs du RDC sur les 15cm extérieurs et garder les 5cm pour poser mon solivage (donc avec entretoises en bout et non solive d'about).
Y a t-il une contre-indication à ce que les murs ne soient pas posés sur le solivage et le plancher OSB?

4) Pour les murs, j'ai des soucis de compréhension quant aux correspondances des entraxes en fonction des matériaux:
- Si l'on part sur un contreventement OSB3 en 2500x1250, on a des entraxes de 627 avec 4mm de jeu entre plaques.
Mais alors à l'intérieur comment poser du placo en 1200 de large sans double liteaunage? (je ne veux pas utiliser de rails métalliques)
On a aussi un espace entre montants de 582mm. Faut-il de la laine de bois de 600 de large que l'on bourre?
- Si l'on part sur un contreventement OSB3 en 2500x1196, on a des entraxes de 600 avec 4mm de jeu entre plaques (c'est mon idée au départ...).
Donc impeccable pour le placo dedans mais cela fait un espace entre montants de 555mm. Peut-on y loger de la laine de bois de 580 de large sans recouper?

Voilà pour l'instant... pour dégrossir!
Merci d'avance pour vos réponses et désolé de tant de littérature mais j'essaie d'être précis pour être compris.

Fred

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

ATTENTION : Même si le métier de charpentier est sans doute celui qui est le mieux placé pour l'ossature bois, la construction de MOB est un métier à part entière. Je suis actuellement en expertise sur une MOB, construite par une belle entreprise de charpente qui doit bien avoir 50 ans d'existence et une solide et réelle réputation en charpente et qui pourtant a fait des erreurs grossières en calculs, à tel point qu'après seulement six mois la construction n'est pas stable sous le vent et en ce moment les propriétaires tremblent tous les jours.

Donc je ne mets pas en doute vos capacités en matière de chantier, mais de grâce, ne vous privez pas d'une étude sérieuse et complète de stabilité, surtout qu'une partie de l'Ardèche est en zone de sismicité 3 et que vous dites vouloir une façade sans doute sud largement ouverte. Comme beaucoup, peut-être un étage avec une belle ouverture sur le séjour et une façade nord fermée pour le froid de l'hiver. Le type de construction totalement excentrique au sens géométrique du terme, avec un risque certain de rotation autour du barycentre lui-même excentré.

Je vois aussi que vous prévoyez des chevrons en rampant tout auteur, sans doute accrochés à la faîtière, je sais c'est la mode, le problème c'est que les professionnels qui savent les calculer et y compris les BE ne sont pas légion.

Les fondations sont faites, certes, mais que dit l'étude de sol à propos de la zone sismique ?

Murs en 45 x 145, certes, mais que dit l'étude thermique ?

Pour le reste, il faut calculer et pour calculer il faut des plans.

Et puis, à vous lire il y a des problèmes de conception à voir.

Pour vos planchers, il faut bien intégrer que dans une MOB ce sont des diaphragmes horizontaux aussi importants que les contreventements verticaux, alors le système caisson, peut-être, mais il faut l'étudier.

Pour le contreventement, un peu le papa de l'OSB en France, pourquoi croyez-vous que j'ai à l'époque sorti de 1196 ? Parce que justement avec le 4mm de jeu on a les 1200 du placo. Mais maintenant avec ka RT 2012, le plus souvent on est obligé de poser un complément intérieur et avec en plus le vide technique pour le passage de la tripaille, l'ossature secondaire est presque une nécessité.

Pour la LDB, je ne pense pas que ce soit une bonne idée dans la mesure où elle ne sèche pas, ou alors il faut vraiment des bois secs. La largeur des isolants semi rigide doit être de 5mm supérieur à l'espace entre montants. C'est pour cela que des fabricants d'isolants traditionnels ont des largeurs qui correspondent, la LDB n'est pas un isolant traditionnel et n'a pas d'avis technique.

Bref ! il est possible de vous aider, mais ce n'est pas si simple.

Publié par fred07 il y a 3 ans

Bonjour,

Merci Boisphile pour cette réponse et désolé de revenir si tard mais la grippe est passée par là...
Donc je comprends vos mises en garde, mais dans ce projet, beaucoup de choses n'auront d'autres moyens de se faire qu'à coup de bon sens, d'avis amicaux et de coups de mains.
Je construis pour moi avec un budget dérisoire.
Il n'y a pas eu et n'y aura pas d'étude de sol, ni d'étude thermique. Je connais pas trop mal mon terrain pour y habiter, de manière assez précaire, depuis 6 ans.
Je ne respecterai certainement pas tous les DTU ni les RT, il y en a trop, et je ne serai de toute façon pas soumis au passage d'un consuel.
Mais si je viens ici, c'est bien sur parce que je n'ai pas la science infuse...
Je reviens sur votre réponse:

"Comme beaucoup, peut-être un étage avec une belle ouverture sur le séjour"
Pas du tout juste une trémie de 2m sur 2.


"Je vois aussi que vous prévoyez des chevrons en rampant tout auteur, sans doute accrochés à la faîtière, je sais c'est la mode, le problème c'est que les professionnels qui savent les calculer et y compris les BE ne sont pas légion."

La couverture est en bacs aciers, ça allège pas mal les charges permanentes, et je pars donc sur du 220x45, entraxe 600, portée 4m60, avec faux-entraits moisés
en 95x45 à mi-longueur des pannes.

"Pour vos planchers, il faut bien intégrer que dans une MOB ce sont des diaphragmes horizontaux aussi importants que les contreventements verticaux, alors le système caisson, peut-être, mais il faut l'étudier."
Je pensais à ces caissons "entre murs" uniquement pour le RDC.
Dans la mesure ou les murs sont fixés pour les 5/6èmes sur une ceinture béton, on doit pouvoir se passer du voile travaillant à ce niveau, non?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Il n'y a pas eu et n'y aura pas d'étude de sol, ni d'étude thermique

Le problème, ce n'est pas votre avis qui compte, si vous êtes dans la partie de l'Ardèche qui est en zone sismique, l'étude de sol et l'étude béton de même que l'étude d'ancrage et de stabilité sont obligatoire.

Je vous rappelle que c'est la loi, ce n'est pas une norme, tout comme le respect de la RT 2012, malheureusement, on ne vous demande pas votre avis.

je ne respecterai certainement pas tous les DTU ni les RT Les DTU sont des normes, vous pouvez vous en affranchir, mais pas la RT

J'ai besoin de savoir où se trouve cette construction pour pouvoir aller plus avant.

Publié par fred07 il y a 3 ans

La construction se trouve en zone sismique 2.
A 10km de chez moi en allant vers la vallée du Rhône, c'est en zone 3... très arbitraire tout cela mais il faut bien un quadrillage...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Pour vous aider, il faudrait des plans dimensionnés et des coupes.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

autoconstruction mob

Publié par trefs

12 réponses
1966 vues
0 like

autoconstruction mob problème contreventement

Publié par nos633

1 réponse
1810 vues
0 like

Nombreuses questions sur la construction d'un appenti

Publié par Etienne

7 réponses
2995 vues
0 like

Remplacement plancher et solivage, (nombreuses) questions

Publié par Max56

0 réponse
1175 vues
0 like

Autoconstruction ...............

Publié par Boisphile

0 réponse
1206 vues
0 like