Parquets Aménagement intérieur Maison ossature bois

Conseils pour mise à niveau du parquet?

Publié par Alex32 il y a 6 mois

Bonjour,


Je suis entrain de faire construire une maison. Nous souhaitons poser du parquet massif chêne et châtaigner dans les chambres, couloir, salon et salle à manger (les pièces d'eau, cuisine et cellier seront carrelée). Ce serait pour poser sur la dalle, qui est en béton (sans chappe de réagréage).

Notre fournisseur de parquet nous a conseiller de poser notre parquet sur des lambourdes sèches en 6x4. Le parquet fait 23mm d'épaisseur; et notre dalle est à 9,5 cm sous la porte d'entrée (qui sert de référence). Donc on est bon au niveau hauteur.

Nous pensons faire la pose; par contre, on se pose beaucoup de questions sur comment être de niveau sur l'ensemble des pièces pour éviter d'avoir des différences de niveaux entre les pièces et couloir, du coup, je viens chercher quelques conseils:

La dalle est normalement de niveau (car maison ossature bois, ils ont besoin d'être de niveau), mais il peut y avoir quelques mm à quelques cm d'écart sur tout la maison.

  • Par quoi devons nous commencer le couloir? (puis s'en servir ensuite comme base pour les chambres?)
  • Quelle technique utiliser pour évaluer le point le plus haut sur toute la dalle (sachant que sur ce forum, j'ai vu qu'on conseillait d'utiliser la règle... mais sur une maison d'une 100ne de m², ce ne sera pas si précis)
  • La carreleur va bientôt venir et je vais devoir lui donner la hauteur de carrelage (j'ai pensais lui dire 8,5) sur laquelle le parquet devra correspondre. Est ce qu'il faut mieux que je lui dise un peu moins que 8,5?
  • Au niveau de l'isolation, beaucoup nous conseillent de mettre de l'isolant sous le parquet ou entre les lambourdes, le fabriquant de parquet lui nous dit que ce n'est pas la peine; qu'en pensez vous?

Merci, je suis preneur de tout conseils!

Bonne soirée

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Pour connaitre les niveaux précis, faites appel à un géomètre qui pourra vous donner toutes les altimétries de vos pièces de manière très précise.

De cette façon vous connaitrez le point le plus haut et les différences entre pièces.

Pour le reste consultez déjà cela, vous en saurez un peu plus.

Mais ne comptez pas poser votre parquet tout de suite, la dalle doit sécher avant.

http://boisphile.over-blog.com/tag/le%20parquet/

Publié par Alex32 il y a 6 mois

Merci Boisphile pour votre réponse et le lien très intéressant que je n'avais pas trouvé!

Pour le géomètre, c'est une bonne idée, mais ça a un coût... je pensais qu'il y aurait eu d'autres méthodes plus abordables.

La dalle est coulée depuis le mois de janvier, je pense qu'elle a pas mal eu le temps de sécher, et nous n'avons jamais eu de buée sur le fenêtre (comme on a pu le voir sur d'autres constructions); donc je pense qu'elle doit être bien sèche.

En tout cas, merci pour le lien intéressant!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

C'est comme vous voulez, mais une dalle béton c'est environ 3 semaines de séchage par centimètre d'épaisseur et selon le cas et la région, le plus souvent une saison de chauffe. Le nombre d'expertises à ce sujet est hallucinant !!! (Vis à vis de professionnels) 

Publié par Alex32 il y a 2 mois

Pour répondre à ma question initiale, voilà comment j'ai fait. J'avais un niveau laser, et j'ai pris une perche sur laquelle, j'ai fait un trais au niveau de mon parquet définitif à laquelle j'ai ajouté l'épaisseur de mon parquet. J'ajustais avec des cales plastiques ou bois pour arriver au niveau, et une fois de niveau, je fixais avec des chevilles à frapper. Au début, c'est assez long et au final, on prend vite le coup de main...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

En précisant bien que :

1) La fixation des lambourdes traverse bien en même temps la cale.

2) Que les lambourdes sont posées avec des entraxes maximum de 450 mm si le parquet est en 23 mm d'épaisseur.

3) Que les lambourdes doivent être en bois feuillu et de section 80 x 32 mm au minimum, si les cales sont espacées au maximum de 450 mm et de 52 mm au minimum si les cales sont espacées au maximum de 600 mm.

4 ) Que cette technique exige un support extrêmement sec (maxi 2.5 %) et sans risque de remontées d'humidité, dans la mesure où l'efficacité d'un film est limitée compte tenu de la traversée des fixations.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

renfort plancher bois + mise à niveau

Publié par jim67250

4 réponses
80 vues
0 like

Mise à niveau plancher + rajout de madrier

Publié par jim67250

5 réponses
98 vues
0 like

Entaille solive au niveau de l'appui

Publié par Paul07

1 réponse
35 vues
0 like

Mise en place d'un plancher OSB dans les combles

Publié par SEBASTIEN

0 réponse
46 vues
0 like

Collage parquet sur osb

Publié par Twintip

2 réponses
95 vues
0 like