Parquets Aménagement intérieur

Epaisseur OSB

Publié par Draune il y a 4 mois

Bonjour,


une question assez classique, mais finalement particulière à chaque cas j'ai l'impression.

Mon charpentier vient de me finir le solivage d'un futur plancher habitable. Le résultat sont des solives 120x240 (4m de portée) avec un entraxe de 650.

Est-ce qu'un OSB3 18mm suffit pour réaliser le plancher porteur?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Dans la mesure où les petites rives des dalles doivent OBLIGATOIREMENT reposer et être fixées sur les solives, les entraxes de 650 ne peuvent pas convenir.

Ce serait au plus 625 mm avec des dalles en 25 mm, si non avec entraxes de 500 épaisseur 22 mm.

Le charpentier devrait réviser le DTU 51-3 Planchers bois qui prescrit la pose depuis un peu plus de 40 ans !!! 

Publié par Draune il y a 4 mois

Merci. 

Quelles solutions se présentent à moi donc?

- lambourder? (section?)

- passer en 25 mm (je prends la responsabilité que mon plancher n'est pas aussi rigide que ce qu'il aurait du être) + coupe de certaines dalles de 2500 pour que les petites rives reposent et soient fixées sur les solives?

(j'avoue que la deuxième solution se rapproche plus de ce qui me semble raisonnable pour la suite de mon projet)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Charpentier vous dites ? Solives 120 x 240 - portée 4000 - entraxes 650 - Flèche L/ 660 (le double du nécessaire) taux de flexion 29%, déformation entre 4 et 6 mm après fluage, donc très largement surdimensionnées et probablement pas le moindre calcul.

Dans les mêmes conditions, des 75 x 225 suffisaient.

Bref, maintenant il vous faut poser des lambourdes en 75 x 75 avec entraxes de 500 pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm. 

Publié par Draune il y a 4 mois

Merci pour les commentaires et réponses.

En fait je suis plutôt à 4200 de portée, et 660 d'entraxe.Et le plancher est celui d'une extension (la partie haute est habitable, la partie basse n'est pas close).

Le surdimensionnement ne me gène pas trop, esthétiquement c'est même plus sympa je trouve.

Par contre cette histoire d'entraxe trop grande me chagrine, et la correction par lambourdes me fait perdre pas mal de hauteur sous plafond (que je n'ai pas déjà pas trop).

Je pensais à cette solution (la pièce est une chambre avec salle d'eau - douche + lavabo uniquement avec petit poele à bois (80 kg)):

- OSB3 de 25 mm

- renforcement localisé par lambourdes (ou solives de petite section) entre les solives (mais ne dépassant pas des solives, comme pour ne pas que les solives se rapprochent - j'ai oublié le nom de ces pièces, désolé) là où j'aurai ce qui sera un peu plus lourd (cloison, poele, pieds de lit), en étendant un peu la zone bien sûr.


Quel risque est-ce que je prends à faire ça? Si un OSB de 25 convient pour un entraxe de 625, je me dis qu'avec 660 je n'en suis pas si loin.


Autre question: est-il moins pire (!!) d'avoir des joints sans rainure/languette (car coupe des dalles pour s'adapter aux entraxe ; heureusement j'en ai pas grand) ou de poser les dalles parallèlement aux solives (car là l'entraxe irait parfaitement)?


Et de façon officielle, où peut-on trouver la doc sur la résistance des OSB (comme par exemple quel entraxe ils supportent pour un plancher d'habitation)?! Histoire que je montre ça à mon charpentier...


Merci


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Quel risque est-ce que je prends à faire ça? Si un OSB de 25 convient pour un entraxe de 625, je me dis qu'avec 660 je n'en suis pas si loin.


Certes, mais le problème ce sont les petites rives qui se trouvent dans le vide entre deux solives et l'assemblage dans le vide c'est une perte de 20 à 25 % de la charge.

Il n'y a rien à monter au charpentier, le texte c'est le DTU 51-3 plancher bois et sur ce DTU il est écrit depuis plus de 40 ans que les petites rives des panneaux doivent être supportées et fixées sur les solives.

Publié par Draune il y a 4 mois

Oui j'ai bien compris.


Je fais remarquer que vu que mes solives sont larges (12x24), la "portée" de l'OSB entre 2 solives est de 54.


Donc pour pallier à ce problème des petites rives, est-ce que je peux couper les dalles 25 mm de façon à avoir les petites rives qui tombent sur les solives? ça me fera de la chute (j'ai 25 m² à couvrir), mais je ne perds pas de hauteur.


Autre solution que je vois: mettre des pièces (section type chevron ou lambourde) perpendiculairement aux solives là où les dalles vont se rejoindre dans le vide mais ces pièces ne dépassent pas des solives. Je resterais en OSB 25 mm. Là ça fait beaucoup de boulot en plus.


Je n'exclue pas non plus le lambourdage; est-ce que tu 6x4 (couché, vissage de l'OSB sur le côté de 6) avec entraxe de 20.8 conviendrait pour OSB 18 mm?


Sinon je dois passer au 6x8 (couché aussi)--> un entraxe de 42 conviendrait pour OSB 18mm?


Des commentaires sur ces idées (à part le travail en plus que ça va me coûter!!)?

Au niveau prix c'est à peu prés équivalent, avec un avantage pour le lambourdage.


Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Dans tous les cas, c'est la solution lambourdes en "6 x 8" qui est la plus rationnelle avec entraxes de 357 pour du 18 mm.

Publié par Draune il y a 4 mois

Oui, je me rapproche de cette solution aussi...


J'ai encore besoin de 2 précisions:

- pour du 6x8, les lambourdes sont debout ou couchées? Autrement dit, le côté de 6 est parallèle ou perpendiculaire au sol? Côté de 6 perpendiculaire au sol m'arrangerait, quitte à passer à un entraxe inférieur (312 ou moins).

- J'ai une cloison qui sera parallèle aux solives, mais qui ne sera pas dans l'axe d'une solive, mais entre 2 solives. Une partie de cette cloison sera en placo (la moitié environ), l'autre en béton cellulaire de 5 cm.  Dois-je mettre plus de lambourdes à ces endroits entre les 2 solives concernées?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Lambourdes à plat.

Dans tous les cas la cloison doit porter sur deux solives.

Pour les reste, il faudrait connaitre la masse que représente cette cloison et sur quelle longueur.

Publié par Draune il y a 4 mois

Bon, je vais de toute façon certainement partir sur les lambourdes.

Tout de même, en regardant la doc de Norbord (http://norbord.fr/downloads/documents/NORBORD_Conseils_de_montage_FR.OSB-Z.095.V112017.pdf + image ci-dessous), ça coïncide avec les données de Boisphile (merci! Faut jamais croire un unique message!).


Par contre je ne comprends pas pourquoi c'est l'entraxe qui compte (dans ce cas je suis hors jeu avec mes 66 cm d'entraxe), et non pas le vide entre 2 solives (ça passe à 54 cm dans mon cas, et un OSB 18 mm pourrait dans ce cas convenir).

Une explication?


Merci


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Pourquoi entraxes et non pas espacement ? Faites un petit croquis avec 3 solives en coupe et dessinez dessus un panneau qui forme une flèche entre chaque solives. Vous constaterez (si vous avez bien dessiné) que le panneau ne reste pas plat sur la solive, bien que le panneau y soit fixé. cela induit un effet de cisaillement sur les angles de chaque solive, l'une des raisons pour lesquelles les calculs sont effectués par les entraxes et non les espacements.

De toute façon, la réponse est non 550 ne passe pas l'entraxe maxi étant 500 et dans la révision du DTU 51-3 le 18 ne passera même plus à cause de la charge concentrée de 200 kg qui ne passe pas à l'assemblage. Le 22 remplacera donc le 18.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Dimensions solives pour osb

Publié par Tof16

2 réponses
91 vues
0 like

Collage parquet sur osb

Publié par Twintip

2 réponses
98 vues
0 like

OSB sur dale en pente

Publié par tin

2 réponses
41 vues
0 like

OSB et plancher chauffant

Publié par BN

0 réponse
20 vues
0 like

OSB pour le sol de mon atelier

Publié par Alsacut

6 réponses
97 vues
1 like