Charpente Isoler Maison ossature bois

Projet de MOB 25 m² sur base de tente militaire 1960 : dimensionnement de la dalle bois

Publié par Cri il y a 3 mois

Bonjour,


D'abord je vous présente mon projet...


J'ai une tente militaire modèle 1960 du Service de Santé de l'Armée Française (de 8,35 x 5.56 m) et je projette de la poser sur une dalle bois sur pilotis et d'y construire dessous une petite maison (25 m²) ossature bois démontable



Les pilotis de la dalle reposeraient sur des visses de fondation NIVO® conçues pour être enfoncées dans un sol meuble. La charge nominale retenue pour des usages en structure terrasse ou abris léger est de 450 kg par vis (pour un ancrage à 75 cm) .


Concernant la dalle bois je compte partir sur un lambourdage croisé composé de solives et de lambourdes de 45 x 145 mm en Douglas C18 autoclave. Les poteaux porteurs de 90 x 90 x 450 mm en Douglas C18 autoclave également, seraient assemblés en partie supérieure aux lambourdes qui les prendraient en sandwich (deux tiges filetées traversent chaque poteau de part en part, 4 aux aboutages de solives). Des jambes de force relieraient les poteaux aux solives pour le contreventement (mais étant donné la faible hauteur de mes poteaux je ne suis pas certain quelles soient bien nécessaires). J'ai prévu 30 poteaux. Les solives auraient une portée de 1970 mm et l'entraxe entre elles serait d'environ 1216 mm sauf au bord ou il passerait à 824 mm. Les lambourdes auraient elles une entraxe de 600 mm. 



Entre les lambourdes situées sous la MOB je compte mettre 100 cm de BIOFIB chanvre reposant sur des panneaux pare-pluie de contreventement (type Agepan DWD ou Fibertech RWH) fixés aux lambourdes par des tasseaux. La partie sous la MOB recevrait un plancher en OSB4 de 22 mm et le reste des lames de terrasse en Douglas C18 autoclave de 22 mm. C'est par ce que les rouleaux de BIOFIB chanvre ont une largeur de 600 mm que mon entraxe entre lambourdes l'est aussi (même si je sais que comme les panneaux d'OSB font 2500 x 600 mm il faudrait une entraxe de 500 mm) et c'est pour ça que j'ai opter pour de l'OSB4 et non de l'OSB3  .


  


Les murs de la MOB se décomposeraient en panneaux que l'on boulonnerait entre eux (ainsi qu'aux cours de lambourdes et lambourdes en aplomb). Les montants et lisses (ainsi que les traverses et linteaux d'ouvertures) seraient tous en Douglas C18 de section 45 x 95 mm. Entre les montants serait disposé 100 mm de laine de bois (type Isonat Flex 55 H) et les panneaux seraient contre-ventés avec de l'OSB3 12 mm disposé côté intérieur, en frein vapeur.




La charpente serait comme les murs constituée de panneaux avec pannes et chevrons en Douglas C18 de section 45 x 95 mm. Les panneaux seraient boulonnés entre eux au niveau de leur faîtière et les chevrons opposés solidarisés par des goussets en OSB3 12mm.  L'isolation serait composée de 100 mm de laine de bois entre les chevrons auxquels s'ajouteraient 60 mm supplémentaires sous les chevrons (maintenu par les liteaux devant accueillir le lambris).


 



Murs et toiture seraient recouvert d'un pare-pluie en fibre de bois de 35 mm (type Isonat Duo Protect) maintenu par des tasseaux en Douglas de 22 x 50 mm vissés sur les montants / chevrons.


 


Les murs avant et arrière seraient recouvert d'un bardage Douglas, l'intérieurs habillé de lambris et le plancher recouvert d'un parquet reposant sur 4 cm de panneau le liège expansé.


   


Voila pour le projet.


N'étant pas du métier je m'interroge sur mes choix de sections pour la dalle bois. Je n'ai pas trouvé d'abaques de solivage pour des portées inférieures à 2500 mm. Sachant que la tente (sans vélum) pèse 176 kg et que j'ai calculé que mes murs pèseraient 1334 kg (hors menuiseries), ma toiture 964 kg et mon plancher (i.e pare-pluie de sous face, OSB4, lames de terrasses, isolant et parquet) 1542 kg, pensez-vous que la section 45 x 145 mm soit appropriée ?


Plus généralement j’apprécierais si vous pouviez me remonter les points qui ne vont pas et comment vous corrigeriez ça. Merci d'avance.






Publié par Cri il y a 3 mois

J'ai calculé la charge totale que mes solives doivent reprendre. 


On peut ranger mes solives dans deux catégories:

  • celles supportant les coursives sur lesquelles la tente est fixée
  • celles supportant la MOB

Sachant que j'ai calculé les poids suivants  : 

Tente176 kg
Toiture MOB964 kg
Murs MOB1334 kg
Plancher coursives128 kg
Plancher MOB1415 kg
Lambourdage coursives135 kg
Lambourdage MOB338 kg

 

Le poids supporté pour : 

  •  les solives sous coursives est de 439 kg (176 + 128 + 135),
  •  les solives sous la MOB est de 4051 kg (964 + 1334 + 1415 + 338) .

Sachant que ...

  • la portée des solives est de 1,97 m,
  • 8 solives sont sous coursives et 12 sous la MOB,
  • l'entraxe est de 0,824 m pour les solives sous coursives et 1,215 m pour celles sous la MOB,

... si la charge total admissible pour une solive vaut :

(poids au m² des matériaux supporté + charge d'exploitation + charge ponctuel) * surface bande de chargement

 ... alors celle-ci vaut : 

  • pour une solive sous coursives : ((439 / (8 * 1,97 * 0,824)) + 150 + 0) * (1,97 * 0,824) = 298 kg 292 daN (avec 1 daN= 1.02 kg)
  • pour une solive sous la MOB : ((4051 / (12 * 1,97 * 1,215)) + 150 + 0) * (1,97 * 1,215) = 696 kg = 682 daN (avec 1 daN= 1.02 kg)

Donc d'après l'abaque ci-dessous il me faudrait donc des solives de section de 50 x 175 mm. J'ai juste ? 


Est-ce que du coup si je prends des solives en Douglas C18 de section 45 x 180 mm ça convient ?

Publié par Cri il y a 3 mois

Salut,


Personne du métier pour confirmer si mon dimensionnement de solivage est correct ? Je n'ai peut être pas procédé comme il faudrait pour le calcul. Si c'est le cas, j'apprécierai que quelqu'un m'indique comment procéder.


Sinon je vais finalement mettre un entraxe de 500 entre mes lambourdes, pour la solidité de la dalle bois c'est sans doute plus sûr. Du coup pour l'isolant sous plancher entre lambourdes, plutôt que du Biofib chanvre en rouleau je vais en prendre en panneau de 45 mm que je le poserai en 2 couches en croisant les joints, ça sera plus simple à découper je pense.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Trop long, trop compliqué, pas le temps de tout lire.

C'est la conception qui est à revoir.

L'idée des longrines OK, mais sur plots béton et solives entraxes 500 d'une seule longueur dessus.

Les petites rives des dalles OSB doivent obligatoirement reposer et être fixées sur les solives.

Publié par Cri il y a 3 mois

Merci d'avoir répondu !


Désolé je vais encore faire long. 


Je ne veux pas couler de béton sur mon terrain (de loisir), toute la construction doit être démontable (comme une yourte). C'est pour cela que je suis parti sur des vis de fondation NIVO et pas des plots en béton. Chaque vis pouvant porter nominalement 450 kg (900 kg avant rupture) les 30 prévues peuvent donc supporter 13500 kg nominalement et j'ai évalué le poids de toutes la structure (dalle + MOB + tente) à 5300 kg ce qui je pense laisse une bonne marge pour les équipements et personnes.


J'ai positionné les solives sous la MOB de sorte que les premières soient à l'aplomb des lisses basses des murs. Et en suite j'ai réparti les autres de sorte que l'entraxe entre elles soit le même (à 1 mm près). Les coursives ne pèsent rien comparé à la partie MOB du coup elles sont juste portées par deux solives. Je ne sais pas si je suis claire dans mes explications... Bref, c'est pour ça que l'entraxe n'est pas le même pour les solives sous coursives et sous MOB.


Après pour l'entraxe de 500 vous parliez peut être de mes lambourdes (en beige sur le schéma) qui dans mon premier message était à 600 (pour me caler sur la largeur de l'isolant) mais que je compte finalement passer à 500 mm pour être en accord avec la dimension des panneaux d'OSB (quitte à devoir faire des découpes d'isolant). Si c'est bien de l'entraxe des solives (en marron sur le schéma) dont vous parliez, alors OK j'en mettrai deux fois plus de sorte que l'entraxe soit 500 mm. Mais quid de la section des solives à adopter du coup ? Ma méthode était elle bonne pour le calculer ?


 Les petites rives des mes panneaux d'OSB étaient bien fixées sur mes lambourdes. Mon lambourdage se décompose en 6 "blocs" que je compte boulonner entre eux (et aux solives) . On voit plus clairement la séparation entre les blocs sur la troisième image de mon premier message. Sur chaque "blocs" je faisais en sorte que : 

  • les panneaux OSB reposent sur trois lambourdes au moins,
  • le sens long des panneaux OSB soit perpendiculaire aux lambourdes,
  • le repos sur les appuis soit de 22,5 mm (mes lambourdes faisant 45 mm d'épaisseur) ce qui  est plus que les 20 mm recommandé


Quel autres points ne vont pas dans ma conception ? (J'ai passé beaucoup de temps sur l'actuelle mais je suis près à la retravailler tant que nécessaire).

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Dalle en bois pour MOB

Publié par pi

8 réponses
207 vues
0 like

isolant fibre de bois dans MOB

Publié par franckwood

7 réponses
136 vues
0 like

Charpente MOB

Publié par Deleplace Alain

2 réponses
27 vues
0 like

Dimensionnement plancher bois

Publié par AA

0 réponse
710 vues
0 like

Pare vapeur et dalle bois

Publié par Tommy40

9 réponses
98 vues
0 like