Combles Charpente Isoler

Sarking : résistance de la charpente ?

Publié par ojieur il y a 6 mois

Bonjour,


Je prévois de faire changer la toiture en tuiles de ma maison dans les prochains mois, et je m'interroge sur la possibilité d'en profiter pour faire une isolation par sarking. Une entreprise m'a proposé de poser des panneaux de PE, mais ceux-ci entrent en conflit avec la laine de verre déjà présente entre les chevrons, la vapeur risquant d'être prise en sandwich entre la laine de verre et le PE étanche, et de causer des dégâts sur la charpente. Je me tourne donc vers une isolation en fibre de bois ; problème : elle est beaucoup plus lourde au m2. 


Mes questions sont donc les suivantes :

1) Est-il envisageable de faire un sarking avec 240 mm de fibre de bois (pour atteindre le R6 obligatoire aux aides), ce qui ajouterait 27 kg au m2, en plus de la structure en bois ajoutée pour procéder au sarking ?

2) Autre option : pour ne pas réhausser de 24 cm la toiture, serait-il envisageable de remplacer la laine de verre actuelle par 160 de fibre de bois, et de procéder à un sarking de 10 cm seulement, pour un poids total de 28 kg / m2 + la structure porteuse du sarking

3) Autre option : ne pas toucher à la laine de verre, mais ajouter tout de même 10 cm de fibre de bois pour un renfort d'isolation, pas trop lourd (11 kg / m2), insuffisant mais tant pis pour les aides

4) Dernière option : on ne touche à rien sur l'isolation, et on continue à avoir un peu trop chaud ou froid selon les saisons (à moins qu'on puisse facilement, sans grand frais, lors d'une réfection de toiture, faire un surplus d'isolation sans passer par l'important procédé du sarking)


La configuration de la maison :

- maison des années 50 en briques, carré, de 6,8m (dimensions extérieures)

- murs non porteurs au 1er étage (briques creuses) : murs de refend ?

- plancher des combles sur solives 15x3 entraxe 400, les combles sont aménagés depuis deux ans (chambre + douche)

- la charpente a été modifiée (procédés Harnois, entreprise officielle) en 2012 en vue de l'aménagement : pour supprimer les entraits (pas sûr du vocabulaire), les arbalétriers ont été doublés (soit au total 2 fois 15x3), et des jambes de renfort ont été placées, posées sur le plancher à 1m20 environ des murs. Si ma mémoire est bonne, l'entraxe des arbalétriers est de 40, peut-être 50

- toiture avec une pente de 40°


Dans mes recherches, je suis tombé sur d'autres sujets, par exemple celui-ci (https://www.bois.com/forum/5282-aide-pour-le-choix-du-procede-de-lamenagement-des-combles), et j'ai bien conscience du risque encouru par ma maison avec la modification de charpente. J'avais alors un peu moins d'expérience des travaux, et faisais plus allègrement confiance aux entrepreneurs.

La maison semble néanmoins tenir le coup , et je n'ai pas remarqué d'autres fissures dans les plafonds que celles qui étaient déjà là à l'achat en 2010. Ce projet de réfection de toiture (et peut-être, donc, de sarking) s'ancre dans un projet plus général de rénovation et d'extension (extension prévue pour l'automne) : s'il vaut mieux que je déménage parce que la maison est en train de s'effondrer sans que je m'en rende compte, ce serait préférable de le savoir avant de poursuivre...


Si vous êtes capable de m'apporter une aide, quelle qu'elle soit, elle sera précieuse...


Merci beaucoup ,

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Compte tenu de l'entreprise choisie, je pense que vous pouvez être tranquille.

En revanche sachez que la technique de sarking n'est pas une technique traditionnelle. Presque tous les fabricants d'isolant bénéficient d'avis technique pour la mise en oeuvre de cette technique.

Comme pour l'aménagement des combles, ce n'est pas la première entreprise venue qui est en mesure de mettre en oeuvre cette technique,il faut là aussi faire le bon choix. Pourquoi ne pas reconsulter l'entreprise qui a déjà travaillé pour vous ?

Publié par ojieur il y a 6 mois

Merci pour votre réponse.

donc, selon vous, la charpente modifiée devrait pouvoir supporter un sarking (sous conditions des documentations techniques, quitte à recontacter Harnois pour s’assurer de la résistance de la charpente), et le plancher des combles aménagés est suffisamment solide pour supporter, via les jambes de force, le poids de la charpente et l’amenagement des combles?

Pourtant, si je comprends bien vos abaques de solivage sur http://boisphile.over-blog.com/article-6372996.html, je suis très loin du compte, avec des planches de 15x3 sur une portée de presque 7 mètres (pour rappel, pas de mur porteur à ma connaissance au 1er étage). 

Il y a quelque chose que je ne dois pas comprendre, si vous pouvez m’éclairer, merci beaucoup.


L’entreprise Harnois ne fait pas de srefection de toiture et de sarking, si c’est ce que vous vouliez dire en me conseillant de les contacter.


Merci encore

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Les abaques ne sont pas pertinentes dans ce cas.

Publié par ojieur il y a 6 mois

D'accord. Pas moyen donc de vérifier, par le calcul, la capacité de portage de la charpente et du plancher ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

L'entreprise qui a effectué les travaux possède votre dossier, il leur est facile de vérifier.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Résistance plancher

Publié par Batmat72

7 réponses
109 vues
0 like

Charpente

Publié par Christophe

0 réponse
103 vues
0 like

Charpente

Publié par Francky

2 réponses
90 vues
0 like

charpente

Publié par benjamin44680

0 réponse
33 vues
0 like

Charpente

Publié par Cece

0 réponse
0 vue
0 like