Maison ossature bois

MOB de 17M de long et contreventement

Publié par Normandy il y a 3 mois

Bonjour à Tous,


Je pars dans une auto-construction MOB d'ici peu et je me pose la question du contreventement de la façade avec les données suivantes:

- stricte rectangle de plan pied sur dalle béton de 8,10m x 17,50m orienté sud / sud-est

-murs :  montant et lisses en 45x145 et contreventement osb3 12mm (assemblage et pose selon DTU)

- toit à 32% (18°) avec bacacier anti-condensation sur fermettes indus. (espacées 90cm après étude de contrainte)

- campagne dans le Nord-ouest, à 10Km de la mer, environnement habité, boisé (vents dominants freinés)


Il n'y a que des cloisons intérieurs et je n'ai pas prévu de murs de refend... J'ai dans l'idée de cloisonner le cellier (situé au milieu de la façade nord) en agglo afin d'assurer un appui à la façade de 17.50 mx 2.80m... (Je n'ai à ce stade pas traité la problematique du pare-vapeur et de la liaison parpaing/mur ossature bois). C'est INUTILE, PREVOYANT ou tout simplement CON comme idée?


J'ai fait simple et condensé, juste pour avoir des avis et points de vue, merci à tous!




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Il faut OBLIGATOIREMENT un mur de refend au milieu de la façade, (maximum 9 mètres) ce qui est beaucoup plus préoccupant, c'est le contreventement des petit cotés qui vont devoir reprendre la poussée du vent de toute la façade. Vous avez intérêt a bien le calculer, c'est la point faible assurément et qui ne doit rien au hasard.

Publié par Normandy il y a 3 mois

Merci pour votre retour... j'ayant ni logiciel ni idée de ce calcul de contreventement, je ne vais pas le faire Je vais prévoir ce mur de refend... Pour les petits côtés (les pignons) le calcul reverrait les sections de lisse/montants à la hausse? Je vais directement passer en 45x195 et assurer un contreventement horizontal efficace des fermettes. Merci pour votre point de vue.

Publié par KEVIN il y a 3 mois

Bonjour,


Vous avez tout intérêt à faire appel à un bureau d'études spécialisé construction bois.

Il n'est pas seulement question de la reprise d'efforts par le voile de contreventement, mais aussi les reprises d'efforts par les ancrages dans le support béton.

Votre construction est très élancée, et si en plus vous avez des ouvertures sur les façades de pignons, vous courrez à la catastrophe.


Vous construisez une maison, et non la niche du chien.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Il y a plusieurs problèmes à régler, pardonnez-moi, mais se lancer dans la construction d'une maison en bois sans avoir la moindre idée du minimum de calcul à faire c'est quand même un peu inconscient, au cas prenez un BE,mais ce n'est pas la niche du chien que vous construisez, c'est un ouvrage extrêmement technique et complexe :

1) Bien sûr le contreventement des petits cotés, très important, si vous ne savez pas calculer, vous pouvez utiliser des vieux trucs : Par exemple, votre pseudo peut faire penser que vous êtes situé en Normandie. En Seine maritime, il y a deux zones de vent, 2 et 3. En zone 3 site normal, la pression est de 75 kg/m²,mais avec des possibilités à 131 kg/m². Imaginons une façade de 17 mètres X 3 mètres de haut. la surface d'appui est de 17 x 1.5 x 131 soit 3340 kg de pression sur votre façade et il faut donc que les panneaux des pignons reprennent 1670 kg par pignon. Un panneau de 1200 reprend en gros 220 kg 1670 / 220 = 8 panneaux par pignon avec un clouage standard. Comme je suppose que vos pignons ne mesurent pas 9m60, le mieux est de doubler le contreventement, un panneau de chaque coté de l'ossature. Bien sûr, ce n'est pas le calcul EC 5 mais cela permet d'avancer.

2) Vérifier si la commune de votre construction est ou non sous arrêté pour les termites, ce qui changerait beaucoup de choses pour vous et je rappelle que ce n'est pas une norme mais une réglementation, donc une loi et donc d'application obligatoire.

3) Encore un calcul à faire pour les façades : Il faut que les lisses hautes reprennent les 3.34 tonnes de poussée, ce qui veut dire que la lisse haute qui sera sans doute en 2 morceaux de 8.50 mètres ne plie pas les jours de tempête. Et 1670 kg sur un bois de 8m50 ce n'est pas rien, 196 kg/ml. Et là, vous passez tout de suite à un lamellé collé de 110 x 360 en prenant pour hypothèse que vous constituez le mieux possible une poutre au vent avec le contreventement sur entraits de fermettes.

4) Quant au mur de refend, il va devoir reprendre les réaction d'appuis des deux lisses hautes soit 1670 kg, donc même chose que les pignons et avec les ancrages au sol qui vont avec.

Comprenez que c'est autre chose que la niche du chien ou la cabane au fond du jardin et le tout sans aucune assurance en cas de désordre.

Publié par Normandy il y a 3 mois

Merci Kevin pour le conseil. Pour faire simple, j'ai récupéré plusieurs plans de constructions d'amis qui ont fait appel à un constructeur réputé dans la région avec la sacro-sainte règle du "qui peut le plus peut le moins (la construction est un poil moins haute, davantage protégée des vents dominants avec une toiture bien plus lègère et moins haute). Niveau section et ancrage je suis confiant (pas de surplus d'ouverture) mais vu les premiers retours, je me tâte malgré tout à passer en 45x195 avec OSB de 15. 


Dans mes plans, j'avais prévu des cloisons traversantes (x2)... Je vais les passer en mur de refend par sécurité et tenter malgré tout de faire une étude pour confirmer tout ça.


Question assemblage ossature, on m'a conseillé de la pointe pour le cisaillement ET vis longue pour l'arrachement. L'OSB sera quand à lui clouté avec de la pointe crantée 50mm. 


Un grand merci messieurs de nous lire et d'apporter ces réponses ôh combien précieuses!


PS : comme beaucoup d'autoconstructeur, nous avons un petit budget mais nous visons une maison bien faite à défaut d'être parfaitement finie (pas de cuisine aménagée en cochonnium, salle de bain basique). La dalle béton isolée sur VS est réalisée par un pro, pour le reste je m'y colle (je ne suis pas un bricolou du dimanche rassurez-vous) mais je ne suis jamais contre recevoir les conseils avisés car mes connaissance en calcul d'éffort sont nulles. Je suis assez bien entouré (amis dirigeants d'agence de vente de matériaux, voisin charpentier à son compte (grosse boite normande avec qui je devrais obtenir de bons tarifs niveau fermettes et couverture bacacier).

Publié par Normandy il y a 3 mois

Et merci Boisphile pour cette réponse détaillée... et je sais bien que ce n'est pas la niche du chien... belle journée à tous, je pars bosser!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Attention, si vous êtes situé en zone sous arrêté termites, il vous faudra du bois traité anti termite (pas simplement insecticide) et l'OSB également, donc 13mm.

IL faudra aussi prévoir un termifilm en fond de fouilles de fondation et raccordé à celui de la dalle.

Publié par KEVIN il y a 3 mois

Plus vous aurez de refends contreventants, meilleure sera la répartition des efforts. Et oubliez les refends dans un autre matériau, faites des ossatures.

Vous dites "pas de surplus d'ouverture", mais sachez que les portions de murs, au niveau de la largeur totale des ouvertures, ne participent pas au contreventement.


Boisphile par son approche vous donne une longueur approximative de murs pignons de 9.6m et ce sont 9.6m de panneaux pleins.

Vous avez 8.1m, si vous avez une ouverture de 1m, ça ne fait plus que 7.1m de panneaux pleins, et ainsi de suite.


Les ossatures s'assemblent par pointes crantées, les vis vous les mettez au niveau de montants où vous allez accrocher les élingues pour le levage.



Publié par Normandy il y a 3 mois

RE-bonjour,


Tout d'abord un grand merci pour ces éclairages qui m'invitent à revoir certains aspects de mon projet.


- Je ne suis pas en zone termite (je suis dans le sud-manche Boisphile)

- concernant l'ancrage, j'ai prévu des ancrages pour montants d'ossature.

- je vais ajouter deux murs de refend en ossature comme préconisé par Kevin

- je vais voir avec mon pote charpentier pour faire l'étude de contraintes (c'est fait pour la charpente)

- je m'inquiète pour tous les plans que j'ai récupéré car des rectangle de 12 à 16m sont proposés sans contreventement avec les mêmes matériaux que ceux  retenus pour mon projet

-enfin j'ai oublié de préciser que je pense mettre le contreventement à l'intérieur pour être logique niveau perspirance (https://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment/laffb/mediatheque/batimetiers.html?ID_ARTICLE=1738) mais est-ce utile?

- enfin je viens de lire des réponses de Boisphile sur d'autres questions et je commence à douter de l'efficacité de la fibre de bois... laine de roche alors?


Si je suis venu sur ce forum, c'est justement car cette portée me semble énorme et j'avais besoin d'avis avant de revoir ma copie. Bon concernant les termes "inconscient" et "cabane à chien", je ne les ai pas trouvé utiles ni constructifs mais je prends cela comme une manière d'alerter... Je me doute que c'est un peu plus complexe qu'un abri de jardin sinon je ne me lancerai pas dans l'aventure... Le soucis c'est qu'il y a autant d'avis que de pros et que chaque spécialiste pensent en savoir plus qu'un autre... Et c'est là qu'il est difficile de faire un choix.


Encore merci pour le forum et bon confinement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Oui, Normandy, c'est vrai que je ne parle pas la langue de bois, mais ne le prenez pas mal, disons que quelque part je peux me le permettre en tant qu'Expert bois spécialisé en COB, planchers bois et panneaux dérivés du bois et qui peut vous certifier qu'il voit tellement de co*****es en COB et y compris par des pros ou pseudo-pros et jusqu'à faire démolir et reconstruire .....................

Votre document date de 2012,il n'est plus d'actualité.

Vous pouvez faire des murs perspirants à condition de respecter la règle du facteur 5, c'est-à-dire que le "frein vapeur intérieur doit être 5 fois plus fermé que l'extérieur. Pour cela, il faut connaître le coefficient Sd de tous les matériaux de la paroi ce qui n'est pas encore le cas aujourd'hui.

Pour autant, je vais vous donner une information dont personne ne dispose encore concernant l'OSB.

Un seul fabricant de panneaux OSB en Europe (et c'est un français de Sully sur Loire) a fait certifier deux épaisseurs de panneaux, le 13 et le 18 mm concernant le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau selon la norme NF EN ISO 12572, à la coupelle sèche et à la coupelle humide.

Vous devez savoir que lorsque le panneau est posé coté intérieur, il faut utiliser le Sd coupelle humide et lorsqu'il est posé coté extérieur le sd coupelle sèche.

L'OSB de 13 mm présente en coupelle humide un Sd de 1.21 mètres, en d'autres termes, c'est une "passoire" et vous pourrez vérifier que c'est ce que j'écris depuis des années, connaissant particulièrement bien l'OSB.

C'est donc une hérésie de faire de la perspirance avec une passoire intérieure.

Publié par Normandy il y a 3 mois

Merci pour ces dernières infos, j'y vois désormais nettement plus clair. Je vais"contreventer" extérieurement. Et m'amuser dès ce soir à selectionner les matériaux suivant les sd avec le facteur 5. 


Je ne regrette pas d'être venu sur le forum et vous remercie encore

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

problèmes mob

Publié par david

7 réponses
96 vues
0 like

Contreventement mur ossature bois

Publié par pi

16 réponses
754 vues
0 like

DIVERS QUESTION MOB

Publié par Sebbo46

4 réponses
57 vues
0 like

salle de bain Mob

Publié par david

3 réponses
117 vues
0 like

Ancrage MOB de l'étage

Publié par Wang

16 réponses
168 vues
0 like