Charpente

Renforcement plancher bois via ajout de solives

Publié par Paul il y a 11 jours

Bonjour,

je rénove le premier étage de ma maison constitué d'une seule pièce (cuisine ouverte sur salon) de 8m x 6,1m (pas de cloison). 


Le plancher est actuellement constitué de :

- Solives (sections 10x24, entraxe 52, portée 6.1m)

- Panneaux OSB 3 en 22 mm.


De rapides calculs de débutant en la matière, m'indiquent que le dimensionnement est insuffisant. Je pense donc devoir le renforcer. Ne pouvant intervenir que depuis le 1er étage, je souhaite enlever l'OSB et ajouter des solives entre celles existantes, divisant ainsi l'entraxe par deux.


Pour se faire je fixerai un bout de solive perpendiculairement entre 2 solives existantes à chaque extrémité. Ma nouvelle solive venant se fixer au milieu de chacune de ses "entretoises" avec un sabot métallique.

Afin d'illustrer un peu mieux mes propos, je me permet de reprendre un schéma (modifié avec la bonne longueur ) issu d'un post récent avec une problématique similaire.


Nouvelles solives

- Bois : on me propose des chablis (bois sec sur pied, épicea)  si j'ai bien compris.

- Dimensions;  je pense choisir une section d’ hauteur identique aux solives existantes (24 cm) mais un peu moins large (8 cm au lieu de 10).  je ne sais pas si j'utilise les bons termes (hauteur, largeur) afin de qualifier les dimensions de bois.


J'utiliserai des bouts de ces nouvelles solives pour la partie transversale.


Questions

1) Cette solution vous semble-t-elle être efficace ?

2) Quelle charge totale pourrait être convenablement supporter par cette nouvelle disposition ?

3) Quelle solution privilégier pour fixer mes bouts de solives perpendiculaires aux solives existantes :

    - Sabot

    - Vis qui traversent les solives existantes dans leur largeur et viennent dans les bouts de solive perpendiculaires

    - Ou autres solutions ?

4) Concernant la section de ces petits bout de solive perpendiculaire, faut il prévoir une largeur plus importante (8 cm)?


Une fois ce solivage réalisé, je poserais perpendiculairement des lambourdes dont la section reste à définir et avec l'entraxe qui va bien afin de pouvoir  poser correctement les nouveaux panneau d'OSB.

Je rajouterai certainement avant des entretoises aux solives afin d'éviter le dévers (longueur supérieure à 60 fois la largeur).


Merci d'avance pour m'avoir lu et si vous trouvez le temps de répondre à mes questions. Et surtout merci à tous les contributeurs de ce forum qui apportent de la lumière aux néophytes comme moi et aux autres plus avertis.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

1) Cette solution vous semble-t-elle être efficace ?

Oui ! Cela peut être envisagé, mais de la théorie sur papier à la réalisation sur chantier, il y a des questions à se poser. Entraxes actuel 520 soit un espacement de 420 qui va se réduire à 170 mm si vous posez des solives de 75 mm. Or, 172 mm ce n'est pas large pour venir clouer les ailes latérales des sabots.

2) Quelle charge totale pourrait être convenablement supporter par cette nouvelle disposition ?

Sur un plancher traditionnel 120 + 120, j'ai retiré les 40 kg/m² de cloison et ajouté 5 pour les lambourdes soit 85 kg/m² de charges permanentes et 120 de temporaires.

3) Quelle solution privilégier pour fixer mes bouts de solives perpendiculaires aux solives existantes :

    - Sabot  Sabots à ailes intérieures SAI 380-76-2 avec 16 pointes CNA 4 x 50 par sabot

    - Vis qui traversent les solives existantes dans leur largeur et viennent dans les bouts de solive perpendiculaires  NON ! les vis en bois debout ne tiennent pas. Il est possible de fixer avec des vis SFS par-dessus en croix et à 45°  WT-T 6.5 x 190

Voir :   https://www.sfs.ch/fr/Technique-de-fixation/Fixations-bois/Fixations-pour-constructions-en-bois/SFS-Vis-double-filet-autoperceuses-acier-zingu%C3%A9-bleu-WT-T/p/S011005_0560

Et : - Ou autres solutions ?

4) Concernant la section de ces petits bout de solive perpendiculaire, faut il prévoir une largeur plus importante (8 cm)?   Non, la même que les nouvelles solives.

Sabots nouvelles solives SAE 440-76-2 avec 22 pointes CNA 4 x 50

Lambourdes 32 ou 38 x 75 bois sec sans nœud ou petits nœuds attachés (qualité menuiserie)

Publié par Paul il y a 10 jours

Merci vraiment Boisphile, pour vos réponses rapides et précises. Vos interventions sont toujours très instructives et constituent pour moi la référence. N'y voyez aucune flagornerie.


Ces nouvelles informations me conduisent à de nouveaux questionnements :

1) " Oui ! Cela peut être envisagé, mais de la théorie sur papier à la réalisation sur chantier, il y a des questions à se poser. Entraxes actuel 520 soit un espacement de 420 qui va se réduire à 170 mm si vous posez des solives de 75 mm. Or, 172 mm ce n'est pas large pour venir clouer les ailes latérales des sabots. "

Très pertinent ! Effectivement je n'avais pas pensé à cette problématique...

Du coup j'ai cherché des solutions possibles :

  • Pourrait-on visser les ailes latérales du sabot ?
  • Le clouage doit-il se faire perpendiculairement ou peut-on le faire de biais. Il m'a semblé avoir lu une  histoire d'angle positif dans une documentation sur le site Simpson
  • J'ai trouvé un cloueur compact à air comprimé style (Bostitch PN50E Cloueur compact ). Je ne sais pas si c'est de qualité et suffisant pour le job ou s'il vaut mieux dépenser plus. En tous cas, cela semble convenir pour la problématique d'espace.


3)  " Sabots à ailes intérieures SAI 380-76-2 avec 16 pointes CNA 4 x 50 par sabot "

Le nombre de pointes que vous indiquez est-il réparti uniformément sur le sabot (sur la partie métallique fixée sur le porteur et celle sur le porté). On aurait donc un clouage partiel; 8 pointes sur le porté (donc 4 pointes par ailes latérale).

Même question pour la réponse du point 4 " Sabots nouvelles solives SAE 440-76-2 avec 22 pointes CNA 4 x 50 "

Comment répartir ces 22 pointes ?


3) " NON ! les vis en bois debout ne tiennent pas."

je ne comprends pas ce que veut dire "les vis en bois debout"

" Il est possible de fixer avec des vis SFS par-dessus en croix et à 45°  WT-T 6.5 x 190 "

Très intéressant comme solution. Je ne connaissais pas. Cependant la proximité du mur rendra difficile le clouage à 45 degrés d'une des vis.


4) Lambourdes 32 ou 38 x 75 bois sec sans nœud ou petits nœuds attachés (qualité menuiserie)

Mon choix s'orienterait pour l'instant sur la solution suivante : Au dessus des solives je  place une bande résiliente (Isorell 10 mm ou autre) puis des cales (contreplaqué ou OSB) puis les lambourdes (32x75, entraxe 50) et des panneaux d'OSB de 18 mm. Le critère phonique est important. Est-ce pertinent comme solution ? Faut-il choisir de l'OSB plus épais ? Faut-il clouer le complexe lambourde/cale/bande résiliente sur la solive ou privilégier une autre fixation ?


5) Faut-il prévoir un peu de jeu pour la dilatation de la longueur des nouvelles solives. Le bois étant supposé être sec, il ne devrait pas trop se rétracter. Mais peut-il se dilater ? et du coup si on a pas prévu de jeu, Quid ?




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 jours

  • Pourrait-on visser les ailes latérales du sabot ? Oui, si vous avez une visseuse à renvoi d'angle et Vis CSA 5 x 40
  • Le clouage doit-il se faire perpendiculairement Oui, ou peut-on le faire de biais. Il m'a semblé avoir lu une  histoire d'angle positif dans une documentation sur le site Simpson
  • J'ai trouvé un cloueur compact à air comprimé style (Bostitch PN50E Cloueur compact ). Je ne sais pas si c'est de qualité et suffisant pour le job ou s'il vaut mieux dépenser plus. En tous cas, cela semble convenir pour la problématique d'espace.   Non, pointes ou vis sont spécifiques aux sabots, vous ne pouvez pas fixer les sabots avec d'autres fixations que celles du fabricant de sabot.

·        Le nombre de pointes que vous indiquez est-il réparti uniformément sur le sabot  Oui, (sur la partie métallique fixée sur le porteur et celle sur le porté). On aurait donc un clouage partiel; 8 pointes sur le porté (donc 4 pointes par ailes latérale). Non, 10 et 6

·        Même question pour la réponse du point 4   Même réponse

·        Comment répartir ces 22 pointes ? 14 et 8

je ne comprends pas ce que veut dire "les vis en bois debout"  En extrémité d'un bois, les fibres sont debout, les fixations ne tiennent pas puisqu'elles sont dans le sens des fibres.

Je ne connaissais pas. A priori il y a pas mal de choses que vous ignorez !!! je veux bien aider, mais pas tenir le marteau …!!!  Cependant la proximité du mur rendra difficile le clouage à 45 degrés d'une des vis.  Dur ! dur ! il s'agit de fixer l'entretoise, qui se trouve donc parallèle au mur si je ne m'abuse ?

 Mon choix s'orienterait pour l'instant sur la solution suivante Si vous avez vos propres choix, pourquoi demander conseil ?  : Au dessus des solives je  place une bande résiliente (Isorell 10 mm ou autre) pourquoi faire ? isoler ? Cela ne sert à rien, dans la mesure où chaque fixation est un pont phonique.  puis des cales (contreplaqué ou OSB) pourquoi faire ?  puis les lambourdes (32x75, entraxe 50) et des panneaux d'OSB de 18 mm Non, 22. Le critère phonique est important. Est-ce pertinent comme solution ? Et bien non !!!  Faut-il choisir de l'OSB plus épais ? Faut-il clouer le complexe Vous pouvez fixer les dalles par clouage (pointes non lisses en clouage conventionnel), mais dans ce cas il convient de renforcer par 6 vis, une à chaque angle et deux à mi-longueur lambourde/cale/bande résiliente sur la solive ou privilégier une autre fixation ?

5) Faut-il prévoir un peu de jeu pour la dilatation de la longueur des nouvelles solives. Le bois étant supposé être sec, il ne devrait pas trop se rétracter. Mais peut-il se dilater ? et du coup si on a pas prévu de jeu, Quid ?  Sec ne veut pas dire équilibré. Dans une maison, le bois s'équilibre à environ 14 %, mais de toute façon, le bois varie très peu en longueur.

Je me permets quand même de rappeler qu'un plancher bois est une plateforme structurelle qui ne doit rien au hasard.

Publié par Paul il y a 9 jours

Waouh ... cool. Je suis impressionné pas le ton des réponses. J'ai vraiment dû surestimer la personne. 

Pour répondre à ces amicalités :

"J'ai trouvé un cloueur compact à air comprimé style (Bostitch PN50E Cloueur compact ). Je ne sais pas si c'est de qualité et suffisant pour le job ou s'il vaut mieux dépenser plus. En tous cas, cela semble convenir pour la problématique d'espace.   Non, pointes ou vis sont spécifiques aux sabots, vous ne pouvez pas fixer les sabots avec d'autres fixations que celles du fabricant de sabot "

Les pointes du fabricant ne s'utilisent-elles pas dans un cloueur ?

"Dur ! dur ! il s'agit de fixer l'entretoise, qui se trouve donc parallèle au mur si je ne m'abuse ?"

Effectivement dur ! dur!

L'entretoise est bien parallèle au mur, jusque là vous avez compris.

Le problème de place n'est pas pour fixer l'entretoise.  La nouvelle solive n'étant pas encore insérée, il y a toute la place pour clouer les sabots si je ne m'abuse. Je parlais de la problématique pour fixer la nouvelle solive à entretoise.

 "Mon choix s'orienterait pour l'instant sur la solution suivante Si vous avez vos propres choix, pourquoi demander conseil ? "

Merci pour la remarque, c'est vraiment très constructif et cela ne déforme pas mes propos....

Je n'ai pas dit que mon choix était fait. J'ai juste dit qu'il s'ORIENTERAIT POUR L'INSTANT vers telle solution. Cela signifie-t-il qu'il est fait, figé et que je n'ai pas besoin de conseil ???

" puis des cales (contreplaqué ou OSB) pourquoi faire ? "

Vous n'avez pas une petite idée pour quoi faire ? Sinon, allez sur votre blog, on en voit sur de beaux dessins.

" je veux bien aider, mais pas tenir le marteau …!!! "

Rassurez-vous. Vu votre réaction, je ne tiens pas trop à ce que vous teniez le marteau !

" Je ne connaissais pas. A priori il y a pas mal de choses que vous ignorez !!! "

Quelle condescendance ! Pourquoi être si blessant ?

J'ai simplement demandé des précisions sur des choses qui sont certainement évidentes pour vous, mais pas forcément pour tout le monde. Je ne comprenais pas, par exemple, comment utiliser les vis SFS que vous mentionnez pour fixer la nouvelle solive sur l'entretoise avec le clouage à 45 degrés. Le mur empêchant de clouer une des vis. Simple problème de représentation dans l'espace...

Bref, si je ne comprends pas la réponse ou que mon interprétation de la mise en œuvre de celle ci ne parait pas faisable, je demande juste des précisions en toute humilité.

J'essaie de me documenter un maximum. J'ai aussi lu votre blog et d'autres de vos posts (c'est d'ailleurs pour ça que je pensais mettre de l'OSB 18 et non du 22). Je me suis intéressé aux forces, au calculs de flèche.. Bref, je ne crois pas demander du tout cuit.

Si le forum est réservé qu'aux experts, méa culpa.

J'ai beau relire mon post. Je ne vois pas en quoi j'ai été offensant.

Le ton de la réponse me parait vraiment incongru et ce d'autant plus dans un forum d'entraide. Mais bon... C'est mon humble avis de personne ignorante.

En toute courtoisie, je vous laisse à votre expertise et omniscience.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 jours

Vous n'avez en rien été offensant, en tout cas mes réponses ne ont pas dans ce sens.

Il me semble quand même avoir répondu à vos questions avec un maximum de précisions.

Concernant les fixations, je ne peux effectivement pas vous confirmer l'utilisation d'autres fixations que celles du fabricant du sabot.

Quant à l'utilisation des pointes CNA dans un cloueur, c'est au fabricant de le dire.

jusque là vous avez compris. Là c'est vous qui vous moquez.

Je parlais de la problématique pour fixer la nouvelle solive à entretoise.  Je vous ai indiqué un sabot.

Concernant les cales, elle sont utilisées en rénovation lorsque les arases de solives ne sont pas alignés, ce qui n'est pas le cas ici, où pour le moins vous ne l'avez pas évoqué.

Concernant le "marteau", oui, vous avez raison, pardonnez-moi, je n'aurais pas dû, mais parfois, je me dis que s'attaquer à un tel chantier qui, comme je l'ai rappelé, est un élément structurel d'une construction, ce qui n'est pas anodin, il me semble qu'un minimum de connaissances est si non indispensable ou pour le moins important.

Concernant les SFS, qui sont effectivement des fixations techniques, je les ai proposées uniquement pour l'entretoise, dans la mesure où vous souhaitiez fixer avec des vis courantes et en bois debout.

Concernant l'OSB, il passera en 22 mm dans la révision du DTU 51-3 pour raison des faiblesses des assemblages (pas seulement pour l'OSB)

Non, le forum n'a pas de réserve, si je l'anime totalement bénévolement depuis sa création depuis plus de quinze ans, il me semble que la très grande majorité des personnes qui viennent chercher de l'aide ne s'en plaignent pas. Cela étant, c'est vrai que je suis un "dinosaure du bois" qui n'emploie pas la "langue de bois" ce qui, parfois, peut un peu "bousculer" mais il n'y a pas de méchanceté dans mes propos, si non je n'aurais pas consacré autant de milliers d'heures à rendre ces services.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Comment renforcer plancher bois

Publié par Hamon

1 réponse
29 vues
0 like

Ajout débord de toit sur fermette

Publié par RayDono

2 réponses
75 vues
0 like

Renforcement plancher bois avec poutre central

Publié par Rom-BzH

10 réponses
105 vues
0 like

Recherche de solution de renforcement de plancher bois

Publié par PBa22

7 réponses
46 vues
0 like

Renforcer plancher ou non?

Publié par Benoît

9 réponses
273 vues
0 like