Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Renforcement solivage via poutre de renfort

Renforcement solivage via poutre de renfort

il y a 18 jours

Bonjour, Je tiens d'abord à vous remercier pour la qualité des réponses sur l'ensemble de ce forum. Après plusieurs jours de réflexions et quelques heures passées à parcourir les posts je me lance moi aussi. Comme certains membres de ce forum, je souhaite renforcer mon solivage bois en ajoutant une poutre de renfort, placé perpendiculairement sous le solivage. J'aimerais votre avis sur la section à utiliser (lamellé collé ?) J'ai bien pris connaissance des alertes émises sur les différents posts que j'ai pu consulter à savoir notamment qu'il faut un contact parfait avec chacune des solives ainsi que la nouvelle poutre reprendra 62% des charges. Je pense que mon cas de rénovation fait que c'est la meilleure méthode à adopter à savoir que : - la partie supérieure est une chambre déjà aménagée, - la hauteur sous plafond n'est pas un problème, - la superficie est assez faible à renforcer, donc la charge à supporter tolérable, - le renfort a pour but de sécuriser des fissures le sous-plafond qui sera installé sur le solivage. Le solivage fait 6m*5,50m. Un mur en parpaing est positionné sur 2,10 de largeur (je considère donc cette partie OK car ce mur fait office de renfort). La partie est à renforcer est donc : - Largeur / Longueur = 3,2m*6m - Surface : 19.2 m² - 6 solives en sapin (225*75) - Entraxe moyen de 50cm - J'ai déduit un poids du plancher à 4608 kg En prenant en compte la reprise des 62% des charges j'en ai déduit : Appui 1 = 875.52kg Appui 2 = 2856.96kg Appui 3 = 875.52kg Quel devrait être la section à utiliser pour supporter une telle charge (appui 2) et en prenant en compte les autres éléments mécaniques dont je n'ai pas connaissance ? (lamellé collé 90*270 ?) Aussi, si mes calculs sont à peu près exacts, j'en ai déduit une répartition de cette nouvelle poutre en deux appui A et B : - Appui A (Pierre) 1553.48kg - Appui B (Poteau ?) 1553.48kg Pour l'appui B, j'hésite à me rependre sur le mur de parpaing présent (dans le risque de le surcharger ?) ou d'utiliser un poteau type HEB ou poteau bois. Quels sont vos conseils ? D'avance merci pour votre temps.

6 réponses

1-6 sur 6 réponses
1/1
1. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 17 jours

Faites un plan bien dimensionné.

2. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 5 jours

(EDIT : Mise en forme + plan) Bonjour,


Je tiens d'abord à vous remercier pour la qualité des réponses sur l'ensemble de ce forum.

Après plusieurs jours de réflexions et quelques heures passées à parcourir les posts je me lance moi aussi.


Comme certains membres de ce forum, je souhaite renforcer mon solivage bois en ajoutant une poutre de renfort, placé perpendiculairement sous le solivage (couleur bleu sur le plan). J'aimerais votre avis sur la section à utiliser (lamellé collé ?). J'ai bien pris connaissance des alertes émises sur les différents posts que j'ai pu consulter à savoir notamment qu'il faut un contact parfait avec chacune des solives ainsi que la nouvelle poutre reprendra 62% des charges.


Je pense que mon cas de rénovation fait que c'est la meilleure méthode à adopter à savoir que :

  1. la partie supérieure est une chambre déjà aménagée,
  2. la hauteur sous plafond n'est pas un problème,
  3. la superficie est assez faible à renforcer, donc la charge à supporter tolérable,
  4. le renfort a pour but de sécuriser des fissures le sous-plafond qui sera installé sur le solivage

Le solivage fait 6m*5,50m.Un mur en parpaing est positionné sur 2,10 de largeur (je considère donc cette partie OK car ce mur fait office de renfort).


La partie est à renforcer est donc :

  • Largeur / Longueur = 3,2m*6m
  • Surface : 19.2 m² - 6 solives en sapin (225*75)

Entraxe moyen de 50cm - J'ai déduit un poids du plancher à 4608 kg 


En prenant en compte la reprise des 62% des charges j'en ai déduit :

Appui 1 = 875.52kg

Appui 2 = 2856.96kg

Appui 3 = 875.52kg


Quel devrait être la section à utiliser pour supporter une telle charge (appui 2) et en prenant en compte les autres éléments mécaniques dont je n'ai pas connaissance ? (lamellé collé 90*270 ?)


Aussi, si mes calculs sont à peu près exacts, j'en ai déduit une répartition de cette nouvelle poutre en deux appui A et B : Appui A (Pierre) 1553.48kg / Appui B (Poteau ?) 1553.48kg


Pour l'appui B, j'hésite à me rependre sur le mur de parpaing présent (dans le risque de le surcharger ?) ou d'utiliser un poteau type HEB ou poteau bois. Quels sont vos conseils ? D'avance merci pour votre temps.




3. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 5 jours

Solives bois massif C24 sec sur trois appuis = 0, 2350, 6020 - Section 75 x 2250 - Réactions aux appuis : 0=80 - 2350=500 - 6020=195 kg - Soit appui intermédiaire 1000kg/ml pour 375 kg/ml de charges permanentes et 625 kg/ml de charges d'exploitation.

Poutre intermédiaire BLC (Bois Lamellé-Collé) GL 24 - Portée 3200 - Section 120 x 320 - Réactions aux appuis 1630 kg - Taux de flexion 60% - Taux de cisaillement aux appuis 70% - Surfaces d'appuis = 120 x 60mm - Flèche à terme après fluage L/520 - Déformation maxi attendue de l'ordre de 6mm.

Concernant les appuis, il faut qu'ils soient en mesure de reprendre 23 kg/cm².


4. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 5 jours

Bonjour,

Je vous remercie pour ce retour rapide et précis.


Suite à votre conseil, et à votre remarque sur la charge reprise des appuis ( 23 kg/cm²) , je reprécise que j'ai deux appuis potentiel : 

  • A = Mur en pierre = Aucun doute sur la capacité à reprendre la charge,
  • B = Mur en parpaing aggloméré de 12cm, installé sur la dalle.
    Comme visible sur le plan, ce mur est installé dans le prolongement d'une solive existante (doit donc reprendre une partie de la charge de celle-ci)

Concernant l'appui B, en prenant en compte la surface d'appuis précisée (profondeur = 6cm), j'ai la possibilité de sceller directement la nouvelle poutre dans ce mur. Mais, est-il en capacité à reprendre cette nouvelle charge ?


Calcul imaginé :
Charge reprise appui B = 6cm (profondeur scellement) * 12 cm (largeur poutre) = 36cm² * 23kg = 828kg
Mais finalement j'imagine que ce n'est pas le bon raisonnement.

J'ai essayé de faire mes recherches, mais je ne trouve rien de satisfaisant.


Si cela n'est pas possible, je suppose qu'un poteau HEA de 120 est suffisant. 

D'avance merci pour la considération apportée à mon cas.



5. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 5 jours

C'est le bon raisonnement, mais le mauvais calcul, parce que 6 x 12 =72 et non 36.

De toute façon, cela ne sert de vous griller les méninges puisque le résultat (1630kg) est dans ma réponse qu'il suffit de lire.

Ce qui compte ce sont les 23kg/cm² (c'est beaucoup), pour lesquels il faut savoir si le parpaing est en mesure de les encaisser. 

6. Renforcement solivage via poutre de renfort il y a 24 minutes

Bonjour Boisphile,

Merci à vous pour votre temps, j'ai tous les éléments pour décider maintenant.

1-6 sur 6 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion