Charpente

Renforcement solivage

Publié par Romand il y a 12 jours

Bonjour à tous

je souhaite refaire le plancher bois de mes combles (surface au sol 5,8m x 7,9m )qui seront aménagées en deux chambre + hall/bureau. L'ancien parquet bois a été retiré.

Il est prévu de le remplacer par un complexe constitué de :

- Calle (je n'ai pas encore étudié la question de leur constitution)afin de rattraper la planéité (différence d'environ 4 cm entre le point le plus haut et celui le plus bas)

-  Lambourdes posées perpendiculairement aux solives afin de réduire l'entraxe à 41 cm, un sous multiple de la longueurs utile des panneau d'OSB que j'ai choisit. 

- Panneaux OSB 22mm (longueur 205 cm)

- Revêtement de sol en rouleau type jonc de mer

Il y aura par dessus une cloison en placo (située perpendiculairement aux solives et au milieu de la portée)

La première action est de renforcer le solivage existant (Dimensions des solives 75x225, entraxe 55 cm, portée 5,80m ).

Pour ce faire je souhaite ajouter de nouvelles solives entre celles existantes. Ceci a été évoqué entre autres dans ce sujet récent : Renforcement plancher bois via ajout de solives 

J'ai des interrogations concernant la mise en oeuvre

1/ Fixations des "entretoises" ( pièces de bois perpendiculaires aux solives existante et futur support des nouvelles solives)

Avec VIS SFS

- La solution des vis à double filet (SFS WT-T 6.5x190) me plaît bien mais je me demande si mes solives existantes ne sont pas trop fines (75mm) pour cette solution; si elles permettront bien de soutenir la nouvelle pièce de bois via ce vissage qui les traversera à 45 degrés

- Ces "entretoises support" devront certainement être décalées l'une par rapport à l'autre, afin que les vis SFS de pièces voisine ne se retrouvent face à face au niveau des solives existantes

- Les entretoises doivent-elles correspondre exactement aux dimensions de l'espacement entre deux solives (environ 47 cm)et rentrer en force,  ou il peut y avoir quelques mm d'écart ?

Ou

Utilisation de sabots (SAI)

- L'avantage que j'y vois dans cette solution c'est justement que "l'entretoise" n'a peut être pas besoin de toucher chaque solives existante et donc d'être coupée au mm (question/supposition précédente avec les vis SFS)

- Comment insérer les pointes sur le coté mur des sabots d'entretoises ? L'entretoise étant de faible longueur (environ 47 cm) et étant supporté par dessous par le sabot SAI, peut être peut-on se passer de fixer des pointes de ce côté du sabot ?

- Est que toutes ces pointes plantés dans les solives existantes ne les affaiblissent pas  ? C'est certainement négligeable mais c'était juste pour ma culture personnelle

2/ Hauteur de positionnement des nouvelles solives et calage

les lambourdes vont être calées sur les anciennes solives. Faut-il mieux disposer les nouvelles solives à la même hauteur que leur voisines existantes et puis caler les lambourdes dessus 

ou

mettre directement les solives à la bonne hauteur et ne caler les lambourdes qu'au niveau des anciennes solives.

Je me demande si cela peut avoir a une incidence sur la manière dont elles vont supporter la charge. Le fait que l'axe central des solives existantes et leurs nouvelles voisines se retrouvent à des hauteurs bien différentes si on utilise pas la calage pour les nouvelles.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Tout cela est très théorique, mais la pratique du chantier est toute autre et le "bricoleur" se rend très vite compte qu'il n'ira pas au bout.

Vous interposez des solives le plus souvent à plus de 20% d'humidité alors que les existantes sont sèches sans doute entre 12 et 14%.. Les unes se déformeront plus que les autres. Comme celles qui sont en place sont déjà déformées, vous allez devoir caller les lambourdes, mais pas les nouvelles qui se déformeront ensuite et ce qui sera correct au premier abord sera une vraie galère au bout de quelques années.

En résumé, si vous ne pouvez pas repartir sur du neuf soit en démontant l'existant soit en repartant au-dessus de l'existant, vous saurez à quoi vous attendre.

Et puis, il faudrait également savoir sur quoi sont fixées les solives existantes, parce que si par exemple elle sont fixées sur des entraits de fermes, vous pouvez oublier le projet.

Voila le décor planté, à vous de donner la suite.

Publié par Romand il y a 12 jours

Effectivement le plus sain serait de partir sur du neuf mais cela est difficile dans le cas présent.


Est ce qu'en achetant du bois séché à la scierie ou des chablis comme mentionné dans le post précédemment cité (Renforcement plancher bois via ajout de solives ), permettrait de pallier à la problématique de différence de déformation ?



Et puis, il faudrait également savoir sur quoi sont fixées les solives existantes, parce que si par exemple elle sont fixées sur des entraits de fermes, vous pouvez oublier le projet.

Les solives actuelles sont scellées dans les murs 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Je pense avoir été objectif, compte tenu d'un certaine expérience mais vous faites comme vous voulez selon vos convictions. Ce que je peux dire, c'est que sont qui s'y sont essayé n'ont jamais donné de nouvelles . . . . . . . . . !!! En revanche si vous accepter de perdre une trentaine de centimètres en hauteur, il y a une possibilité.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Renforcer plancher ou non?

Publié par Benoît

9 réponses
273 vues
0 like

Renforcement poutres plancher d'étage

Publié par Preciousse

3 réponses
290 vues
0 like

Entrait entaillé - comment renforcer

Publié par AnthonyC

8 réponses
189 vues
1 like

Renforcement d'un gîtage en madriers

Publié par jnn

5 réponses
120 vues
0 like

Renforcement plancher pour aquarium / charge

Publié par Papissant

10 réponses
107 vues
0 like