Renforcement solivage ancien

Renforcement solivage ancien

il y a 5 mois

Bonsoir, Fermette de montagne années 1800, le solivage du premier étage, faisant office de plafond du salon, est largement sous dimensionné : - portée 5,5m à 6m - entraxe 50cm - section 90x200 Le précédent propriétaire a eu la drôle d'idée d'y créer une trémie d'escalier, et de fermer la cage d'escalier a l'étage avec des carreaux de plâtre. En plus de rajouter un gros placard en carreaux de plâtre en milieu de volume. Bonjour le poids. Ça n'a pas raté, le solivage fléchi, on voit les cloisons se décoller du plafond (1 à 2cm)au premier étage, et le plâtre du plafond du salon se fissurer par endroit. Mon idée est donc de réaliser un ouvrage de charpente par dessous afin de scinder la portée en deux. Pour ce faire je veux installer une poutre en milieu de portée, perpendiculairement aux solives. Cette poutre de 6m reposerait sur trois poteaux qui trouveront de bons appuis au sol grâce à la présence de murs de refends sous le plancher du salon. La poutre pourrait être scindée en deux et assemblée en son centre, a l'endroit où les deux parties s'appuieraient sur le poteau central. (Ou pas) Je releverais bien sur le solivage avec des étais avant de placer les poteaux. Et renforcerait les appuis avec des socles en béton ferraillés. L'encombrement est un facteur important. J'espère pouvoir réduire un peu la hauteur de la poutre en la faisant reposer de la sorte sur trois appuis. Le poteau central sera une belle verue dans ce beau volume de 5,5/6m par 6,5m. Mais je n'ose imaginer la section qu'il faudrait utiliser pour mettre une poutre sans appui central. Bref, je compte utiliser du KVH en mélèze pour la rigidité/solidité mais je ne sais pas trop quelle section choisir. Esthétiquement, une section plutôt proche du carré serait jolie dans ce salon. Pour rappel la poutre ferait 6m, avec un appui à chaque extrémité et au centre. Quel serait le minimum admissible ? Merci

14 réponses

1-10 sur 14 réponses
1/2
1. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Faites un croquis bien dimensionné qui précise la portée section et entraxes du solivage actuel et sur quoi repose-t-il ? La  position de la poutre et du poteau que vous souhaitez ajouter ? 

2. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Bonjour,


Merci pour votre réponse. Voici un croquis à peu près bien dimensionné. L'entraxe des solives y est légèrement plus important qu'en réalité, puisque sur le terrain il est de 50cm et ici un peu plus. 


Les solives sont, je crois, scellées dans la maçonnerie. Je n'ai pas encore démonté suffisamment pour m'en assurer. L'autre éventualité serait qu'elles soient posées sur muralière.



En rouge le solivage, en vert la poutre et ses poteaux. Les deux poteaux de droite reposeraient sur des socles construits sur des murs de refends présent sous le plancher/solivage du RDC. Pour celui de gauche, il poserait sur la poutre présente sous le solivage du RDC, à l'endroit ou elle s'insère dans le mur.

Si vous voyez des solutions plus élégantes je suis évidemment preneur, il est vrai qu'il est dommage d'encombrer cette pièce avec des poteaux. 




Pour les détails, le chantier prévu comprends : 

- Dépose planchers

- Dépose escalier


Ma contrainte est l'encombrement. Une seule section de KVH sans poteau centrale demanderait sans doute trop de hauteur pour être envisagée ici... 

3. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Si nous prenons pour hypothèse une portée de 5400, une bande de chargement de 2700, non pas du KVH, mais un lamellé-collé GL24 de fabrication française, en une seule portée sur deux appuis, il faudrait une section de 160 x 405 mm – Poids 190 kg – Réactions aux appuis 1845kg – Flèche à terme L/460 soit une déformation de 11-12mm.

Idem sur trois appuis dont un central, bois massif C24 – H maxi 18% réellement mesuré – Section 75 x 225mm – poids 50 kg – Réactions aux appuis 670 – 2200 – 670kg – Flèche à terme L/600 soit une déformation de l’ordre de 5mm.

Poteau bois massif C24 – H maxi 18% réellement mesuré 2 x 75 x 225 moisé (3 moises, support poutre, mi-hauteur et pied).

Dans les deux cas, la mise en œuvre est assez périlleuse et nécessite du matériel de levage et d’étayage devant prendre appui sur un socle dur. Démontage partiel du plafond, mise en place des poteaux et de la poutre dans les enfourchements, redressement des poteaux, levage de l’ensemble jusqu’à parfait contact avec toutes les solives, calage des poteaux avec ferrures réglables, fixations de l’ensemble, poutre-poteaux et poutre-solives.

4. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Merci pour cette réponse très développée. 


Pour l'hypothèse en une seule portée c'est bien à quelque chose de semblable que je m'attendais.

Malheureusement il n'est pas envisageable de venir poser une poutre de 400mm de hauteur en applique sous le plafond. Il manque de hauteur sous plafond pour cela.


Toujours dans cette optique de travailler avec une seule portée, peut-on imaginer usiner des créneaux dans la poutre avec précision pour que les solives viennent s'y insérer sur disons 10 ou 15cm ? Ou cela affecterait il trop la rigidité de la poutre ?


Pour l'autre hypothèse de travailler sur trois appuis, une réduction de la section de la poutre n'est-elle pas possible puisque l'appui central vient couper la portée en deux ?

Mon sens commun d'inculte m'aurait dicté que oui évidemment. 


Merci pour votre aide dans ce projet qui s'annonce technique. 






5. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Si une poutre de section 75 x 225 est encore trop, je ne peux plus rien pour vous, aider, oui, mais les miracles, je ne sais pas faire.

6. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Bonsoir,


Oh mais je m'aperçois à votre réponse que j'ai mal compris vos explications pour le volet "3 appuis". 


Alors bien sûr que 225mm est tolérable;c'est même parfait. J'ai cru qu'il s'agissait des dimensions des poteaux. Désolé pour ce malentendu, je viens de relire et constate mon erreur de lecture.


En ce qui concerne l'assemblage poteaux/poutre, j'aurais tendance à réaliser un mi-bois sur chacun des éléments du poteau afin d'enfourcher la poutre.

Ou vaut-il mieux laisser un élément du poteau plus long de 225mm que l'autre pour avoir un mi-bois simple sans enfourcher la poutre ? 


Merci pour cette aide précieuse. Je vais pouvoir commander le bois sans tarder. 




7. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Pour les poteaux, vous n'avez pas compris non plus. Un poteau est composé de 2 x 75 x 225 moisés. une moise est un morceau de 75 x 225 x 400mm. Trois moises par poteau, une au pied, une à mi-hauteur et une sous la poutre pour la porter. ce sont ces moises qui forment un enfourchement dans lequel est enfourchée la poutre. Les poteaux sont plus courts que la hauteur sous plafond pour pouvoir les incliner dans le plan de la poutre et ménager un espace au pied pour une platine réglable. 

Je jeu consiste à enquiller la poutre dans les trois enfourchements et de redresser les trois poteaux pour lever la poutre. Selon la largeur de la pièce, il faut procéder le levage poteau par poteau. Avec des étais et vérins il faut plaquer la poutre sous les solives de telle sorte que toutes les solives reposent sur la poutre. Une fois ce réglage effectué il faut soulever les poteaux pour que les moises viennent se plaquer sous la poutre, incérer les platines réglables sous les poteaux et les visser pour mettre l'ensemble en pression. Boulonner les enfourchements pour solidariser l'ensemble.

Cela parait être du "gros" boulot, mais en réalité, cela demande beaucoup d'attention et de précision. Beaucoup s'y sont essayés mais j'ai eu peu de retour positif, dans la mesure où c'est une opération moins évidente qu'il y pârait.

8. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Bonsoir,


Effectivement je n'avais pas compris.


Ma conception d'une moise était erronée. Je pensais qu'il s'agissait simplement de joindre deux bois de section identique en les plaquant l'un contre l'autre et de les fixer ensemble avec des boulons de charpente. 


Désormais j'ai une bonne vision de ce dont vous me parlez. Je visualise très bien le poteau, ses trois moises, et l'enfourchement. J'aime bien cette solution car travaillant seul, et habitant un lieu à l'accès compliqué, travailler avec des éléments légers me soulage. 


Deux interrogations me viennent à l'esprit, :


- pour la fixation des moises, est-ce boulons de charpente à corps lisses ? Avant-trou à la dimension du boulon.

Ou des vis de charpente peuvent-elles suffire ? (Avant trou dans 1er élément + moise)


- et puis purement par curiosité, pourquoi cette solution pour les poteaux plutôt que de choisir la section exacte requise avec enfourchement usiné ensuite ? 

Facilité de mise en oeuvre liée à la légèreté des éléments ? une garantie de propreté et de bon dimensionnement de l'enfourchement ?  Par contre un poteau massif est joli, alors qu'en intérieur je vais peut-être devoir habiller ces poteaux et leurs fixations...


Merci encore pour vos bons conseils.



9. Renforcement solivage ancien il y a 5 mois

Assemblage boulons de charpente.

Un poteau en 200 x 200 est possible à condition que vous soyez en mesure de réaliser un enfourchement dont la base, c'est-à-dire là où repose la poutre, parfaitement plan. Dans ce cas, en ce qui concerne les deux poteaux d'extrémités, il peuvent être en 100 x 200. Bois sec évidemment, maxi 18%.

10. Renforcement solivage ancien il y a 3 mois

Bonjour,


Ayant pourtant pris bonne note des recommandations énoncées dans ce fil, je me permets de le remonter car je m'interroge sur une solution que je n'avais pas envisagée.


La section en 160x405 est trop haute, trop lourde pour être envisagée.

La solution avec appui central sur poteau est séduisante, mais le poteau est tout de même dommage. 


Et si j'installe plusieurs poutres sans appui ? Par exemple 3 poutres à chaque quart de la largeur de la pièce.

Multiplier le dispositif permet-il de baisser suffisamment la section pour rendre la solution acceptable ?

A savoir qu'ici le problème est la hauteur disponible sous plafond (2m50), on peut donc épaissir un peu les poutres si ça peut éviter de les rendre trop hautes...


J'avais pourtant accepté l'idée du poteau, mais un intervenant extérieur vient de semer le doute dans mon esprit.



1-10 sur 14 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer