Charge admissible vieux plancher

Charge admissible vieux plancher

il y a 1 an

Bonjour, 

Je me permets de poster ici mon problème. 

Voilà, on souhaite aménager un grenier qui est au dessus d'une salle à manger. Comme beaucoup d'autres post similaires, mais chaque plancher ayant ses caractéristiques, on se pose la question du dimensionnement du plancher et de sa résistante aux charges, sachant qu'on veut y créer une salle de bain (douche, baignoire, WC, lavabo) et un dressing... 

Le plafond de la salle à manger est fixé sur les solives et à moins de 3 ans (anciens proprios) donc on veut éviter d'y toucher. 

Mes deux question sont donc :

1. Est ce que les Poutres et solives vous semblent suffisamment dimensionnées (par forcément respecter les normes actuelles car dans une vieille habitation c'est rarement le cas mais raisonnable quand même)? Je ne sais pas vraiment calculer ça donc j'ai fais un plan en pièce jointe avec les cotes. 

2. Si c'est possible d'aménager, est ce qu'il vaut mieux que je laisse le vieux plancher (pas en bon état et 1 ou 2 cm de dénivelé ) et que je pose lambourdes et osb (ou aggloméré) dessus ou est ce qu'il vaut mieux l'enlever et reposer lambourdes et osb direct sur les solives ? Sachant qu un artisan m'a dit que si j'enlevais le plancher ça risquait de faire bouger le placo en dessous... 


Merci d'avance pour vos renseignements ! 



18 réponses

1-10 sur 18 réponses
1/2
1. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

Ci joint la plan. 

2. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

1. Est ce que les Poutres et solives vous semblent suffisamment dimensionnées   Comment pensez-vous qu'il soit possible de répondre sans boule de cristal ? 

3. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

J'ai mis toutes les dimensions sur le plan dans le premier commentaire. La poutre fait 5900*310*380 et les solives font 75*100.

4. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

Le plan est trop petit et en l'agrandissant il devient illisible.

5. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

Désolé, pas facile en moins de 2 mo. Est ce que celui ci est plus lisible ? Au pire je peux vous l'envoyer par une autre méthode. 

6. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

Bon ! On n'y arrivera pas, je ne comprends pas, un tel croquis ne "pèse" rien ....

Confirmez-moi : 1)  Que la poutre centrale est bien une poutre indépendante et non pas un entrait de ferme ? - 2) Sa portée est bien 5500 ? - 3) La portée des solives est bien 2820 ? - 4) Les cotes sur le croquis sont bien des entraxes et non des espacements ?

Mais des sections de 75 x 100 me paraissent très très insuffisante pour un plancher.

7. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

 1)  Que la poutre centrale est bien une poutre indépendante et non pas un entrait de ferme ? C'est bien une poutre indépendante .- 2) Sa portée est bien 5500 ? Sa portée est de 5900 - 3) La portée des solives est bien 2820 ? La portée des solives est de 2820 (de chaque coté de la poutre) d'un bout de la pièce et de 2650 d'un autre bout (en face) - 4) Les cotes sur le croquis sont bien des entraxes et non des espacements ? Oui ce sont bien des entraxes.

Pour info on a déjà deux autre pièces avec cette configuration mais ce sont 2 chambres au dessus à chaque fois et pas dressing + salle de bain...


8. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

La poutre est correcte avec un flèche de L/446 et un taux de flexion de 44%

En revanche, les solivettes de portée moyenne 2735, des entraxes moyens de 655 et une section de 75 x 100 sont très insuffisantes avec un taux de flexion de 108% - une flèche de L/100 (au lieu de 300) pour une déformation attendue de l'ordre de 18 à 27 mm.

Conclusion : En l'état, vous ne pouvez pas utiliser ces solives comme étant porteuses d'un plancher habitable, le moindre "défaut" par exemple un nœud pouvant occasionner une rupture. De plus les entraxes sont inadaptés à quelconques panneaux dérivés du bois, pour lesquels il conviendrait de poser des lambourdes qui ajouteraient une charge supplémentaire.

Il faudrait des 75 x 150 avec des entraxes de 417 mm pour des dalles OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm.

A vous de voir s'il vous est possible de poser de telles solives entre celles existantes avec une arase supérieure 20 mm au-dessus pour obtenir un plancher totalement indépendant.

9. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

Merci pour cette réponse rapide et précise. 

Le fait d'ajouter d'autre solives ne risque t'il pas d'alourdir trop la structure ?

Si je rajoute une solive entre chaque solive actuelle et que j'ajoute des cales à ces anciennes solives (car j'ai un décalage d'environ 1 à 2 cm) pour que tout soit au même niveau ça devrait être suffisant pour fixer directement mon plancher dessus ? 

Et est ce que des solives de 100*120 pourraient être aussi resitantes que des 75*150 ? Car ça serait plus simple pour moi pour les insérer dans les mur existants. 

Merci d'avance. 

10. Charge admissible vieux plancher il y a 1 an

La réponse est non, parce que le problème c'est la hauteur de 100 qui est insuffisante pour la portée. Pour être correct il faudrait non pas une mais deux solives intermédiaires. Mais ce n'est pas correcte de dire que ce sera correct, pourquoi ? Parce qu'en dehors des problèmes de mise en œuvre, il faut comprendre le bois ! Les solives actuelles sont en gros à 12 - 14 % d'humidité et déformées. Les nouvelles solives seront en gros à 20 - 22 %. Vous allez donc caler les lambourdes au niveau des solives existantes pour mettre tout à niveau, super, pendant quelques semaines ou quelques mois ce sera super. Et puis au fil du temps, les nouvelles solives vont se déformer parce que trop humides, jusqu'à temps qu'elles s'équilibrent à 12-14 %. Et dans trois ou quatre ans vous aurez obtenu un plancher à vagues !!! Et vous vous direz, m***e ! ce vieux dinosaure de Boisphile avait raison !!!

Mais comme toujours, vous faites comme vous voulez, selon vos convictions.

Il y a deux possibilités sans démonter l'existant, soit intercaler des nouvelles solives comme prescrit plus haut, soit accepter de perdre 25 centimètres en hauteur et se servir de ce qui est disponible en effort de cisaillement des solives actuelles pour repartir au-dessus en indépendant.

Conclusion : Vous avez maintenant quatre possibilités : 1) Tout démonter - 2) Ajouter une solive intermédiaire - 3) en ajouter deux - 4) repartir au-dessus.  Vous êtes gâtés, non ?

1-10 sur 18 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion