Vérification de plancher existant.

Vérification de plancher existant.

il y a 1 an

Bonjour,


Tout d'abord je me présente. 

Je m'appelle Christophe et j'habite la Seine et Marne. 

Je viens d'acheter une maison dans laquelle il y a principalement des planchers bétons. Sauf une partie dont le plancher à été créé pour supprimer la mezzanine qui surmontait la pièce. 

Le plancher ainsi créé possède les dimensions suivantes : 4.90x6.50.

Des madriers ont été disposés dans le sens des 4.90m et fixés sur des sabots métalliques. 

Il s'agit de madrier de 75x225mm avec un entraxe d'environ 400mm. 

Il y a des étresillons tous les 750mm environ je pense (Non vérifié supposé par rapport aux photos). 

Je souhaiterai créer deux chambres sur cet espace en cloisonnant en BA13. 

Après de nombreuses recherches et calculs sûrement hasardeux. Je m'en remets à vous pour savoir si les plancher est suffisamment dimensionner pour créer ces 2 espaces. 

Aujourd'hui la pièce sert principalement de salle de jeux pour les enfants avec de légères charges permanentes. 

Il soutient également le plafond du rdc


Merci par avance des éclaircissements que vous pourriez m'apporter. 


Je joins une photo du plancher en cours de construction .  


Bien cordialement 


Christophe. 





13 réponses

1-10 sur 13 réponses
1/2
1. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Une petite précision. Entraxe de 395mm pour être précis. 

Madrier espacé de 320mm bord à bord. 

Bien cordialement. 

2. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Le solivage est correct pour ce que vous souhaitez faire. En revanche les entraxes ne correspondent pas aux longueurs utiles des dalles courantes. Il  vous faudra poser des lambourdes en 60 x 40 posées à plat avec entraxes de 417 pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm/ 

3. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Merci pour votre réponse rapide. 

Désolé par avance pour les questions à la suite : 


Donc la section des madriers est correct ? Le risque de fissuration du plafond du rdc est faible ? 

En recherchant sur votre site j'étais arrivé à la conclusion que la flèche était excessive de l'ordre de 16mm et par conséquent le plancher était sous dimensionné (il s'agissait sûrement d'un calcul (très) harsadeux). 

Les étresillons jouent un rôle dans le calcul du plancher ? 


A quel emplacement dois je privilegier la pose de la cloison ? Au droit d'un madrier ou plutôt sur les etresillons ? 


Pour finir, les lambourdes seront posées perpendiculairement aux madriers et les dalles perpendiculairement aux lambourdes ? 


Que de questions... 


Encore Merci. 


Cordialement.

4. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

1) Oui la section est correcte pour la portée et les entraxes, f = L/310 pour 300 ce qui donne effectivement une déformation à terme de l'ordre de 15 - 16 mm.

En revanche, vous ne dites rien sur la poutre d'about que je crois deviner sur la photo ? Portée 6500, bande de chargement 2450 - Section ??? - Pour information, s'il ne s'agit pas d'un bois lamellé-collé GL 24 de fabrication française de section 135 x 540, elle est insuffisante si tant est que ce soit un simple garde-corps posé dessus.

2) Non les étrésillons ou entretoises ne servent à rien pour la flexion, c'est une idée reçue qui persiste. Dans votre cas, une seule entretoise à mi-portée suffisait. Les entretoise sont des anti-dévers, lorsque la portée dépasse 60 fois la largeur de la solive, soit ici 75 x 60 = 4500 de portée libre maxi.

3) La cloison doit être posée entre deux solives sur les entretoises pour en répartir la charge.

4) Description correcte.

5. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Bonjour,

Merci pour ces précisions.

Vous parlez d'une poutre d'about parallèle aux entretoises ?


Je n'ai pas démonté le plancher existant.

Les photos présentées sont celles de l'ancien propriétaire qui me les avait envoyé pour que je vois comment il l'avait construit.

Les madriers ont été mesurés par les trous des spots encastrés au RdC.

J'ai mesuré la longueur de la pièce pour calculer les espacements connaissant le nombre de madriers mis en place.


Les assemblages de part et d'autre font partis des inconnus sans avoir déposé le plancher.

Sur le mur d'about, donc sur la longueur de 6.50m, J'imagine que les madriers sont directement assemblés sur les sabots métalliques.

de l'autre côté, il y a un plancher en béton traditionnel, d’après l’ancien propriétaire, il avait été largement dimensionné mais je ne sais pas comment les sabots de ce côtés sont fixés.

J'espère simplement qu'ils ne sont pas fixés dans une poutrelle précontrainte.


Si je dois tout refaire et dimensionner le plancher dans le sens des 6.50m sans poteau au RdC, je devrais passer sur une solution en lamellé collé de section 135x540mm ? pour ne pas avoir de différence de niveau à l'étage, il y a t il la possibilité de réduire la hauteur de la poutre en lamellé collé ?


Merci à vous et bon dimanche !



Cordialement,


Christophe.

6. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Si vous même ne savez pas, comment voulez vous que moi, je sache !!! Sur la photo de droite  plus haut, je CROIS APERCEVOIR au premier plan mais flou, une poutre en BLC, mais ce n'est qu'une supposition. Raison pour laquelle j'ai émis cette supposition, maintenant c'est à vous de vérifier, parce que si du point de vue solive c'est OK, je ne peux rien affirmer sur les ancrages pour soutenir des pièces habitables.

7. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Je n'avais pas compris que vous parliez du premier plan, je pensais que vous faisiez allusion à une poutre muralière sur le mur où se trouve la fenêtre.

Au premier plan, il s'agit de la première rangée d'OSB, il n'y a pas de poutre en BLC, mais effectivement la photo n'est pas de très bonne qualité.


Merci pour votre réponse et votre investissement.

Bien cordialement,

Christophe

8. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

Bonjour,


tout d'abord je vous souhaite une belle et heureuse année 2021 !


je reviens vers vous car j'a"creusé" un peu l'ancrage côté Dalle béton.


pour commencer voici un plan de la partie concernée :

La partie Mezzanine est un plancher béton d'environ 22cm d'épaisseur surmontée par une chape d'environ 12cm. portant l'épaisseur du plancher de ce côté la à 34cm. Je ne connais pas la constitution de cette dalle, mais j'imagine à la vue de la portée qu'il s'agit d'un plancher avec poutrelle précontrainte et entrevous béton.

la partie "vide séjour" a été comblée par l'ancien propriétaire par un plancher bois dont les caractéristiques confirmées sont les suivantes : 

entraxe : 400mm

section de la solive : 215x75mm (j'ai l'impression que les solives ont été découpées).

portée de 4950mm.

Fixation coté mur porteur sabot métallique directement dans le parpaing

Fixation sur le flanc de la dalle de la partie mezzanine dans la partie dalle de 22cm.

Avec cette section de solive, la flèche augmente un peu, si je ne me trompe pas environ 12/13 mm soit pratiquement le 1/400 de la portée. 

je me pose malgré tout de la question de l'ancrage côté dalle. N'est il pas préjudiciable au fonctionnement de la dalle ?est ce qu'une poutrelle a été percée pour cela je n'en sais rien.

D'autres questions, mais quelques photos valent mieux qu'un long descriptif.

Je vous laisse quelques photos pour en juger, mais pour faire vite, ça me semble un peu bricolage pour un plancher de cette importance.

A ce jour, il n'y a que les dalles OSB, pas de revêtement de sol, cette partie sert principalement de salle de jeu pour les enfants. quelques meubles et stockage au droit du mur porteur de 6400mm, et murs porteurs portée 4950mm.


Au final, ne vaut il pas mieux tout reprendre ?

si oui de quel façon procéder ?


merci par avance,


bonne journée,


9. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

1) Flèche L/265 soit 13 à 18 mm après fluage.

2) la réaction aux appuis des solives est de 260 kg. Pour le nez de dalle cela fait des charges concentrées de 260 kg tous les 400 mm. Je ne suis pas en mesure de dire qu'elles pourraient être les conséquences, pour cela il faudrait consulter un BE structure.

3) le calage d'appuis des solives dans la sabot est à proscrire, surtout avec de multiples calles.

A postériori, tout cela me paraît pour le moins hasardeux.

10. Vérification de plancher existant. il y a 1 an

cela semble plutôt hasardeux effectivement.

Sans savoir que le calage d'appuis est à proscrire, cela faisait très bricolage.


Il était plus sage de regarder.

Je pense qu'il est plus sérieux de tout refaire finalement. 


Tout déposer, et reposer un plancher dans le sens de la plus grande longueur (6.40m).

La contrainte étant que la poutre ne devra pas dépasser 300mm de hauteur, afin de pouvoir aligner le plafond du rdc et le plancher de l'étage.


1- quel type de poutre choisir ? en Laméllé collé j'imagine pour cette portée.

2- mais pour le coup, quelle section pour quelle entraxe ?

3- comment les ancrer de part et d'autre ?

    3.a - encastrement directement dans les murs ?

    3.b - sabot métallique ?

    3.c - muralière + sabot métallique ?


Merci pour votre retour,


:)

1-10 sur 13 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion