Bardage Combles Aménagement extérieur

Toute petite question d'assurance d'un artisan

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Bonjour,


Je me permets de poser une petite question, il s'agit d'un projet d'aménagement de combles nécessitant d'ouvrir une trémie dans un ouvrage en bois.

L'artisan retenu pour cet aménagement est un tous corps d'état (il y a d'autres rénovations dans la maison, peintures, parquets, plomberie...). Il m'a donc proposé un devis global dont l'ouverture de la trémie.

Cependant, en regardant son assurance (j'ai sa RC, j'attends sa décennale), celle-ci n'est pas tous corps d'état, elle est limitée à plusieurs activités dont une est "Menuiserie (intérieure)".


Pensez-vous, si j'obtiens bien la décennale correspondante, que cette activité "Menuiserie (intérieure)" comprenne bien ce type de travaux = ouverture de la trémie dans les règles de l'art ? Est-ce l'activité de charpenterie qui devrait obligatoirement figurer sur l'attestation d'assurance à votre avis ?


Merci


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Puisque vous attendez sa décennale, lorsque vous l'aurez, appelez son assurance et demandez s'il est qualifié et assuré pour les travaux de charpente en structure et s'il est à jour de ses cotisations.

Un artisans ""tous corps d'état"" . . . . .  menuiserie peinture plomberie et pourquoi pas électricité, couverture, chauffage . . . . 

Je rappelle une fois de plus que les entreprises en mesure de réaliser des aménagements de combles dans de bonnes conditions sont très peu nombreuses (moins d'une par département), même s'il y en a pléthore qui se disent ""spécialistes"".

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Oups, artisan j'ai un peu exagéré, il a une société où ils ont l'air d'être 7 ou 8, dont j'imagine un menuisier.

A priori, le chantier n'est pas compliqué, des particuliers semblent se lancer tous les jours.

Mais sans chercher le meilleur possible, j'aimerais être sûr qu'un menuisier est potentiellement qualifié pour ouvrir une trémie avec peu de contraintes (enfin, j'espère).

Vous me conseillez donc de me tourner a minima vers un charpentier.


Merci

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Voilà sur quelle charpente devrait être ouverte la trémie (Approximativement entre les pointillés bleus). On voit des solives alternativement plus ou moins larges. On ne voit rien d'autre. Je ne pourrai y retourner voir que la semaine prochaine.

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

NON, ce n'est pas le travail d'un menuisier. De plus il faut déjà être en mesure de déterminer si ce type de solive est en mesure de supporter une surface habitable, ensuite de calculer le chevêtre et le renfort des deux solives d'enchevêtrure (pointillés bleus) manifestement pas dimensionnées pour cela. Ce qui n'est pas non plus à la portée du premier charpentier qui passe.

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Merci Boisphile,


On a tendance à trop écouter les agents immobilier et les professionnels du BTP en se disant qu'après tout, c'est leur boulot.

On achète aussi cette maison pour pouvoir y faire cette pièce bureau. Écoutant l'entrepreneur, il n'y avait pas de problème. Et comme j'ai pu marcher sur ce plancher, ça m'a semblé évident également.


Je crois qu'il vaut mieux que je trouve un charpentier pour cette ouverture, j'espère que ce ne sera pas le premier venu. Mais il sera de meilleur conseil dans tous les cas.


Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

C'est un BE charpente qu'il faut consulter, ou une grosse entreprise de charpente qui dispose d'un BE intégré.

Quant à l'agent immobilier il dit qu'il y a un "fort potentiel" mais c'est quand même bien à l'acheteur de faire vérifier les possibilités par un BE avant d'acheter. Généralement, lorsque l'accès est limité et que le plancher n'est pas du parquet, on peut avoir un doute sur l'habitabilité de la surface.

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Bonjour,

J'ai contacté un charpentier aujourd'hui. Le mec a l'air capé (c'est un Compagnon du devoir, il m'a déjà signalé qu'un renforcement pourrait être nécessaire vu les solives). Bon après, un BE ce serait ultime mais je reste un pauvre particulier qui veut travailler chez lui et faire à peu près correctement.

Juste un mot, l'agent immo nous a vendu la maison en nous présentant le devis de l'entreprise dont maintenant je remets les compétences en doute pour ce plancher : le devis avant acquisition donc, présentait les lignes suivantes y compris les fautes :

- Ouverture trémi + Fourniture colimaçon standard             env xxxx € H.T

- Isolation Isover 100mm                                                      env xxxx € H.T

- Sol fourniture plancher bois + pose revêtement


Donc, le bâtiment ce n'est pas mon métier, je fais déjà mon possible en essayant de pas trop déc..ner maintenant.

Mais bon, c'est sûr, ce n'est pas la panacée



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Bien sûr, il a raison, l'alternance de deux largeurs de solives est présent lorsque le plancher n'est pas porteur au sens d'une surface habitable. En outre, vous n'avez à aucun moment donné les portées et sections de ces solives, persuadé sans doute que vous êtes, que cette surface peut être habitable en l'état. Je comprends bien que vous voulez effectuer les travaux d'aménagement vous-même, mais un plancher est un ouvrage STRUCTUREL qui ne doit rien à "l'à peu près correctement". 

La personne qui va venir, étant un compagnon du devoir, cela m'étonnerait fort qu'il vous dimensionne cela au doigt mouillé, comme moi, il ne fera confiance qu'a ses calculs et pour cela il lui faudra les portées sections et entraxes des solives. Il regardera sans doute aussi l'état des bois des têtes de solives dans les scellements.

Publié par bobthedwarf il y a 1 mois

Bonjour Boisphile,


Merci des commentaires.

Je n'ai pas l'intention de faire quoi que ce soit moi-même. Je viens de découvrir voilà quelques jours que l'agent immobilier et l'entrepreneur avec lequel il bosse sont gentils, mais qu'ils ont omis de préciser que le plancher n'était pas taillé pour en faire une pièce de travail. Est-ce par incompétence, est-ce par malhonnêteté, je ne sais pas.

J'essaye de rattraper le coup AVANT que l'entrepreneur en question n'ouvre la trémie, et ce peut-être sans décennale en plus.

Je vais évidemment me fier à l'opinion de ce charpentier Compagnon, il vient sur place mardi.

Selon ce qu'il dit, soit on le suit dans ses recommandations, soit on décalera le projet le temps de bien faire.


Sinon, effectivement, je n'ai pas de connaissances, j'ai vu un plancher (partout dans les combles sauf la petite surface où serait la trémie), j'ai pensé que c'était exploitable sans anticiper le renforcement éventuel de la charpente.


Merci encore

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Création petite salle de bain comble

Publié par rlh24

14 réponses
104 vues
0 like

Question solivage terrasse bois

Publié par plombier vierzon

0 réponse
248 vues
0 like

Terrasse sur pilotis - questions de dimensionnement

Publié par Lulureve

4 réponses
0 vue
0 like

Pose dalles OSB : gestion des petites rives

Publié par cucus

3 réponses
105 vues
0 like

Question charge admissible combles merci !

Publié par Loukoum92700

12 réponses
214 vues
0 like