Combles

Rénovation comble : Renforcement solivage ?

Publié par Arnaud il y a 17 jours

Bonjour,


J'ai entrepris de rénover mes combles précédemment aménagés (enfin utilisable avec un plancher et un WC/lavabo).

Je m'attaque au plancher et celui a été posé n'importe comment: des plaques d'agglomérés de 0.96cm x 4 m dont les extrémités au plus bas de la sous pente sont juste posées sans vissage ni clouage, les plaques n'ont pas été recoupées pour arriver en extrémités sur une solive. 

Pour camoufler tout ceci, une couche OSB2 15 mm a été posé de manière croisé par dessus.


Mes combles sont constitués de 3 espaces séparés par 2 entraits : 6.40mx4.2m, 6,40mx3.96m et 9.20m x 4.42m. (cf


J'ai commencé à tout retirer et j'arrive par endroit au solivage dont l'entraxe est 50 cm et la portée :

- Espace 1 : 4.2m => salon tv

- Espace 2: 3.96m => coin douche / rangement

- Espace 3: 4.42m => chambre



La section semble partout la même environ 55x175mm. Pour les espaces 1 et 3 , elles sont scellées dans le mur et posées sur une sorte de "tasseau" fixé sur l'entrait. 

Pour l'espace 2, elles sont fixées sur l'entrait posées sur la même sorte de tasseaux.


Pour essayer de mieux faire les choses, j'ai commencé par regarder les normes et apparamment il faut 150 kg/m2 (30 permanent / 120 temporaire) pour un plancher d'habitation.

Pour les abaques, on parle de plancher courant en 120 kg/m2 (permanent) + 120 kg/m2 (temporaire). 

Quel est celui qu'il faut suivre ? Je vois pas forcément la relation entre les 2 ? les 150kg/m2 sont-ils inclus dans les 240kg/m2 des abaques.



Qui peut le plus peu le moins, donc j'ai regardé les abaques pour un plancher courant et il semble que mon solivage soit un peu léger. 

Il faudrait à minima du 75x200mm voir 75x225mm pour l'espace 3


La question serait la suivante, Est-ce le solivage doit être renforncer ? Si oui comment ? 

Le solivage porte le plafond en brique enduite car j'ai des fines tiges métalliques fixées à mi-hauteur des solives arrivant entre 2 plaques de briques. Je ne peux pas me permettre de tout casser le plafond pour changer les solives 


Merci d'avance pour votre aide


Arnaud



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

Vous avez de la chance, aujourd'hui j'ai un peu de temps, donc : Explications -  Les 150 kg/m² ne sont que des charges d'exploitation, c'est-à-dire le fonctionnement du plancher. Pour l'image on dit que 20% sont le mobilier en charges permanente et 80% en charges temporaires que sont les personnes qui se déplacent dessus. A cela, il faut ajouter toutes les autres charges permanentes que sont : le plafond, les isolants, le plancher, les cloisons et les revêtements de sol.

On arrive effectivement grossièrement à 120 + 120, bien que ce n'est pas tout-à fait de cette façon que le calcul se réalise à l'Eurocode. Les charges permanentes par exemple 90 kg/m² sont comptées en tant que charges totalement permanente et les 150 kg/m² en temporaires de moyen terme, mais avec un coefficient Psi2 de 0.30 en tant que charge quasi permanentes. 

Raisons pour lesquelles il est vivement déconseillé d'utiliser des abaques pour un dimensionnement, les abaques ne donnant qu'une idée générale.

Dans votre cas, les solives étant à priori fixées sur les entraits de fermes, je me permet de "botter en touche", dans la mesure où des entraits de fermes qui travaillent en traction, ne sont pas dimensionnés pour travailler en flexion pour un plancher dit habitable.

La ferme est une géométrie dont toutes les pièces sont dépendantes les unes des autres et si vous chargez l'entrait, celui-ci va imposer une charges aux contrefiches qui vont la répercuter aux arbalétriers et du coup, les charges de plancher et de couverture plus vent et neige vont se cumuler.

De plus, il est probable que ces solives soient fixées aux entraits par l'intermédiaire d'un carrelet cloué dont il sera difficile d'estimer la résistance. 

Dans votre cas, pour une charge de pièce habitable, une solive de portée 4200, de section 55 x 175 avec entraxes de 500 présente un taux de flexion de 105 % une flèche de L/135 pour une déformation à terme de 31 mm et présente une réaction aux appuis de 260 kg soit pour l'entrait 520 kg/mètre linéaire.

Je pense que cette surface a été prévu effectivement pour être "aménagée" mais pas pour être habitable, ce qui est différent, c'est-à-dire rangement, circulation occasionnelle pour vérifier et entretenir la VMC, vérifier la toiture etc..

Publié par Arnaud il y a 17 jours

Bonjour,

Merci du temps passer à me répondre ! 


Je me suis pas trop posé de question sur la charpente mais c'est en effet un autre problème :(.

Je pense que les solives ont été fixé sur l'entrait à l'origine (en 1972-73)


Les entraits ont une section 13,5cmx25cm mais la porté fait la largeur de la maison (env 9m).

L'un des entraits traverse un mur porteur à 6.40m, cela peut "couper" sa portée

Bref les deux fermes ne semblent pas soumis aux mêmes contraintes


Est-ce  un dimensionnement  cohérent pour 520 kg/métre linéaire 




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

Je ne peux pas vous répondre, il faudrait recalculer la ferme complète et pour cela il faudrait faire appel à un BE charpente.

Publié par Arnaud il y a 17 jours

Bonjour,

Oui, je comprends bien que recalculer la charpente est trés dépendant de la maison et ne peut se faire par forum. 
Au final, il faut que je gère 2 problèmes distincts :

- Vérification charpente 
- Renforcement solivage 

Pour le premier, ce n'est pas un univers qui m'est familié. Quel budget faut-il prévoir pour ce genre d'étude sur une maison de particulier (order de grandeur)

Pour ce dernier, existe-il des solutions dans mon cas ? (sous réserve que la ferme convient)
Les BE charpente peuvent aussi fournir des conseils de renforcement plancher ?

Merci d'avance

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

La transformation de comble est un métier que très peu d'entreprises sont en mesure de réaliser dans de bonne conditions. Quand je dis bonne conditions, c'est un chantier étudié, calculé, expliqué, bien réalisé et non pas un bricolage de haut vol où vous vivez sur un trampoline ad vitam aeternam.

Un BE charpente peut tout calculer sur une charpente, mais faut-il encore que ce soit possible, parce que si l'on vous dit : Il faut passer des lamellés collés de chaque coté des entraits de ferme pour reprendre les solives, donc démonter les solives et donc les plafonds, je ne sais pas si vous serez d'accord. Cela étant cela vous coûtera quand même moins cher que de changer de maison pour plus grand. Bien souvent, l'entreprise peut aussi passer des renforts métalliques et poteaux dans les cloisons sous jacentes.

La question est : Souhaitez vous faire vous-même ou passer par une entreprise ?

Publié par Arnaud il y a 16 jours

Bonjour, 


Non le but n'est pas de faire cela par moi-même mais plutôt de comprendre ce qu'il faut faire ou demander. 
Il y a en effet une problématique budgétaire forte avec ce genre d'information et il est important de définir les solutions possibles et faisables

Ma participation pour réduire les couts se limitent aux déposes simples et finition => poser les plaques d'OSB, faire la peinture, poser un parquet, etc ...

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Renforcement solivage

Publié par Novice 22

13 réponses
137 vues
0 like

Rénovation solivage

Publié par Bibac

3 réponses
75 vues
0 like

Solivage comble

Publié par Totor

1 réponse
188 vues
1 like

solivage plafond combles

Publié par cdric22

3 réponses
52 vues
0 like

Solivage plancher combles

Publié par helmut

5 réponses
20 vues
0 like