Isoler Maison ossature bois

Rénovation RdC, dalle bois, ventilation et isolant

Publié par Mat il y a 1 mois


Bonjour,


je me permets de solliciter vos regards sur un projet de rénovation.


Pour vous faire un rapide topo, j'habite en Haute-Saône dans les Vosges Saônoise et je suis en cours de rénovation/construction d'une maison. Je précise que je suis un professionnel (enfin à ce qu'il parait) du bâtiment étant technicien en BE de projet bois (MOB, charpente, abri, etc...) Mais je suis loin de tout connaitre et de ne pas faire de bêtises.

L'état initial est une maison secondaire bâtie dans les années 70. Plain pied de 9.00m x 5.50m, mur en en parpaings de 15cm et couverture tôle. La maison se situe dans un environnement très boisé à 650m d'altitude.
Une première extension en dure a été réalisé par les précédent propriétaires pour réaliser une chambre supplémentaire de ~4.00m x 5.50m.

Quelques photos avant : 



Le projet de construction à consister à déposer la couverture et la charpente, à corriger les défauts d'altitudes de la maçonnerie, à créer des ouvertures et à remonter un solivage bois en porte-à-faux coté SUD soutenu par trois poteaux bois (malheureusement en Epicéa CL2 parce que je n'avais plus de douglas en dispo....et pas le temps d'envoyer au CL3. je les barbouillerai donc plus tard). J'ai ensuite remonté dessus un deux pans avec murs ossature bois de 45x220mm en douglas ainsi qu'une charpente épicéa CL2 recevant une couverture en tôle nervurée. 
Isolation prévue en insufflation de ouate de cellulose dans les mur et soufflage (~50cm) dans le faux plafond de l'étage.
Isolation intérieure également prévue en ouate pour la partie maçonnée avec des montants en douglas en 45x100 que je complèterai dans un futur plus ou moins proche avec une ITE.

Quelques photos :













Ceci pose le cadre.
Mais quel rapport avec la dalle bois et le vide sanitaire me direz-vous ? Hé bien, j'y arrive.

Je suis en train de m'atteler à refaire la dalle bois existante du RdC qui n'était pas forcément en mauvais état mais le solivage composé de solives de 10cm et non isolé me gênait quelques peu. De plus, je déplace la cuisine et retire des réseaux d'eau et d'eaux usées, j'ai donc tout fait sauté. 

Mon idée de base étant de refaire un solivage ~ 20cm et d'y souffler/insuffler (à voir) également de la ouate.
J'ai donc décaissé la terre naturelle sous solivage car à certains endroits les solives plongeaient dans la terre. Etonnamment, l'ensemble à plutôt bien supporter les quelques dizaines d'années malgré un environnement boisé et donc plutôt humide. La présence de grille de ventilation n'y est pas pour rien je pense même si celles à l'arrière de la maison sont au niveau du TF et souvent bouchées par des feuilles. 
La terre que je trouve n'est pas détrempée (pourtant on a pris quelques seaux d'eau sur la tronche depuis le mois de mai) malgré une absence de delta MS à l'extérieur du mur ni enduit imperméabilisant (il me semble, aux premières investigations, je confirmerai ça quand je creuserai pour les évacuations des EU et des EP). Je précise aussi que le sol d'une manière général absorbe plutôt bien la flotte car j'ai fait venir un BE géotechnique pour une étude de sol concernant la mise en œuvre d'un assainissement non collectif et les conclusions sont bonnes quant au pouvoir absorbant du sol. Ceci dit c'était à une vingtaine de mètre de la maison.

Bref, je suis en grosse phase de doute, je me replonge dans les DTUs, me rencarde un peu sur le net (forums divers et variés), bouquin (Isolation écologique de J.P. Oliva et S. Courgey, et d'autres...)  et là je ne sais plus trop quoi faire. Je m'explique :
Le dtu indique que la distance entre le bas de la solive et le sol naturel doit être d'au moins 30cm. Pour l'heure j'ai décaissé d'environs 50cm niveau sol fini habitation en pensant réaliser le solivage comme ceci : de bas en haut (Finition 20mm, OSB 18mm (j'aurais préféré du 22mm mais on trouve ce qu'on peut en ce moment, et le prix aussi), frein vapeur intello, solive de 100x200mm sous laquelle je fixe une planche en 27x150mm pour tenir un fond de caisson en fermacell (bien scotché) afin d'y insuffler la ouate (petit dessin ci-dessous....) ensuite dessous 10/15cm de ventilation et je souhaitais mettre 5cm de matériaux drainant type tout-venant (quid de son utilité d'ailleurs ??)). Bref, je suis encore loin des 30cm, il faudrait que je décaisse encore de 15/20cm mais deux choses m'inquiètent :
> Je vais bientôt voir le bas des fondations, alors décaisser encore ne me parait pas être une bonne idée
> Quid de la ventilation en sous face sachant que le dtu donne 1/150ième de la surface. J'ai 46m² soit une section de ventilation de 0.3m². Ce qui doit donner une dizaine de tuyaux PVC Ø200mm.

Ci-dessous, quelques photos de l'intérieur et schéma de principe pour la réalisation du solivage (Le niveau terre est à ~ -50cm / seuil porte ):










Sur le schéma, je n'indique pas le pare-vapeur qui sera vraisemblablement posé sur solives (avant OSB) et sera raccordé au PV des murs.

Je percerai le PV pour insufflation ou je ferai du soufflage avant de le mettre en œuvre (à voir).

Je n'avais pas prévu de mettre de pare-pluie en sous face mais après lecture de quelques réponses de BOISPHILE, il semblerait que se soit quand même plus sérieux.



Vous allez me dire, ben fait une dalle mon coco !!

Alors oui, j'y ai fortement pensé sauf que la question du cout n'est pas du tout du même ordre. Je viens de faire un estimatif et entre la toupie avec pompe (car accès compliqué et il faut rentrer dans la maison), l'ajout de matériaux pour le hérisson, la ferraille, le TMS ou STYRODUR dessus + chape de finition..... pfiiiiouuuuuuu. Il y a un paquet de pognon qui s'envole.

J'ajoute que je comptais, pour faire baisser les couts et vu le prix du bois en ce moment (je suis en plein dedans....), récupérer les chevrons de toiture pour les passer en solives en les ponçant au préalable et les traiter autoclave...
J'ai déjà approvisionné le fermacell, la ouate et l'osb de 18mm... 


Voici donc enfin mes questions plus pragmatiques :
> La dalle bois est-elle vraiment (mais vraiment hein ?!!?) une connerie dans mon cas de figure ?? (j'ai peut-être pas envie d'entendre la réponse mais allez-y, soyez franc)

> Si non et si je reste sur cette solution, comment réalisez une ventilation efficace de la sous-face. Pouvez-vous me confirmez ma lecture du dtu concernant la hauteur sous solive et la section de ventilation. Est-il possible de mettre un ou deux ventilos sur les PVC afin d'augmenter le débit d'air ? Et quid de l'efficacité ? 
Créer des courettes anglaises ? Pas de risques d'infiltration de flotte par ces dernières ?
> Y'a-t-il un risque pour les fondations et la stabilité de l'ensemble si on creuse trop profond ? (c'est une question rhétorique, je pense connaitre la réponse mais sait-on jamais....)
> Est-il possible de continuer à creuser pour atteindre les 30cm sous solives et de recouler une semelle/un muret coté intérieur afin de reprendre des poussées horizontales et de garantir la stabilité de la fondation ? Ce muret pourrait également me servir d'appui pour les solives.
> Utilité de mettre un matériaux drainant type tout-venant sur la terre avant le solivage ? Je pensais même à mettre un polyane sous le tout-venant, le faire remonter sur les murs et le raccorder sous solives ? 

> Autre question (pendant que j'y suis) : un peu à part mais en liaison quand même : cela pose-t-il problème de mettre la ouate directement au contact des parpaings (cf détail à la main ci-dessus) sachant qu'il n'y a pas de barrière extérieur contre l'humidité. Surtout en partie basse en fait.
Je sais que la ouate peut absorber une certaine quantité de flotte avant de perdre son pouvoir isolant mais j'ai un doute quand même. Néanmoins si pas de delta MS, j'en remettrai un lorsque que je creuserai pour le passage des évacuations ? Ce ne serait donc que transitoire.

Voila donc un peu les questions qui me taraudent alors que je suis dans le jus des travaux.


Je ne voudrais pas trop faire de connerie.

Merci en tout cas de m'avoir lu et s'y vous avez des réponses/regards différents à m'apporter je vous en serai reconnaissant !


Chaleureusement !

Publié par Mat il y a 1 mois

J'ai lu aussi que le pare-vapeur sur solivage devait avoir une valeur Sd de 18m.

Est-ce que l'intello de Proclima est à proscrire dans ce cadre ?

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Dalle bois RDC

Publié par eric

2 réponses
45 vues
0 like

Rénovation, membrane et isolant

Publié par CPGN

9 réponses
0 vue
0 like

parquet sur dalle béton RDC vieille grange

Publié par Benjamin

0 réponse
0 vue
0 like

Balcon sur RDC

Publié par Jo_Han-Brain

1 réponse
27 vues
0 like