Parquets Combles Maison ossature bois Aménagement extérieur

Rénovation, membrane et isolant

Publié par CPGN il y a 12 jours

Bonjour,


Dans le cadre d’une rénovation, je me retrouve avec 2 cas de figure peut-être pas tout à fait standard, que j’aimerais valider ou non.


LE CAS 1. Y a t-il un risque à enfermer une membrane hpv placée verticalement entre 2 couches d’isolant?


LE CAS 2. Même question concernant un risque à enfermer un parevapeur horizontal entre 2 couches d’isolant.


Merci d’avance, si quelqu'un peut me conseiller. 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 jours

Cas 1 - NON, puisque c'est un HPV, mais il faudra en replacer un autre sous la couverture, parce que je constate ce qui pourrait être un contrelattage perpendiculaire à la pente. Un film sous-couverture HPV sera posé SUR le contrelattage en question et surmonté d'un autre contrelattage parallèle à la pente pour assurer la ventilation sous couverture (section des contrelattes selon le DTU de la couverture) et pour assurer l'écoulement des eaux de ruissellement en cas de fuite, vers l'égout (gouttière ou chêneau)..

Cas 2 - NON, dans la mesure où vous poserez un pare-vapeur côté intérieur de l'isolant, raccordé avec celui de la partie horizontale. Attention, si la partie horizontale est une toiture chaude, le PV situé sous l'isolant et sur le panneau support, doit présenter un Sd de 6 fois au moins celui de la membrane d'étanchéité. Bien sûr il faut respecter le rapport 1/3 - 2/3 Du "R" TOTAL (et non pas seulement des isolants) comme sur le croquis suivant. (Le principe est le même pour un mur maçonné)


Publié par CPGN il y a 11 jours

Merci beaucoup pour ces informations,


Pour le cas 2: les murs maçonnés sont déjà isolés ~140mm ldv (la pièce en dessous est viable et ne doit pas être touchée), il s’agit d’isoler les combles perdus par de la laine de verre sur une membrane pv ISO stopvap déroulé et collé au niveau des remontés périphériques. Là, l’épaisseur n’est pas décidé si ca peut jouer.


A aucun moment ils ne parlent de jonction avec les murs situés en dessous justement, et sur les schémas ils montrent l’isolation du  grenier uniquement.



Merci d’avance 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 jours

J'ai répondu sur du "générique", il est évident que chaque cas est particulier auquel il  faut s'adapter. Pour ce faire il faut avoir toutes les informations dans le détail, coupes de murs, toiture, doublages etc. avec la nature des matériaux.

Stopvap, OK, à condition qu'il ne soit pas "vario", il y a du Sd 18, Sd 90 et vario.

Si vous faites faire cette isolation dans le cadre de l'offre dite "à 1 €", il convient d'être prudent sur l'entreprise. Cette disposition gouvernementale a fait naitre des vocations "tous azimuts" ..........................

Publié par CPGN il y a 11 jours

Entendu merci,

Il s’agit du parevapeur stopvap sd18.



Merci pour la mise en garde.. je suis hanté  par le système actuel, dans une célèbre enseigne de  bricolage, le conseil était,  dans le doute ne le mettez pas. Tte façon personne ne met ça..

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 jours

Ce n'est pas le métier d'une GSB.

En revanche, il serait bon de faire calculer par un BE thermique, le point de rosé au niveau du mur, parce que s'il n'y a pas de PV derrière le placo, le risque est d'avoir de la condensation entre l'isolant et le mur.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Choisir sa membrane d'étanchéïté à l'air et son pare-pluie

Publié par Normandy

9 réponses
135 vues
0 like

isolant fibre de bois dans MOB

Publié par franckwood

7 réponses
207 vues
0 like

Isolant phonique d'un plancher bois

Publié par Aramis92

3 réponses
76 vues
0 like

Rénovation plancher

Publié par Alice

1 réponse
62 vues
0 like

renovation plancher

Publié par wil88

8 réponses
130 vues
0 like