Charpente

Question pour modif sur entrait

Publié par Rob il y a 11 jours

Bonjour,


Dans le cadre de l'isolation d'un plancher haut, je renforce le solivage et pose un plancher osb.

La charpente est vieille et présente des caractéristiques de conception parfois originales, voir inquiétantes.

Notamment deux des trois entraits du volume que je traite, qui ne sont pas d'une seule portée, mais assemblé en bout d'un simple mi-bois boulonné. 

Les sections sont de +/- 25cm pour une portée de 6m50. 

En résulte une déformation des entraits qui flechissent vers le bas au niveau du mi-bois. Les points bas, et uniquement ceux-ci, entrent en conflit avec mon futur plancher.

J'aimerais trouver une solution pour faire d'une pierre deux coups :

- renforcer les entraits

- gagner un peu de place sous ceux ci pour passer mon plancher confortablement.

J'ai bien des idées, mais il me semble qu'un peu d'inspiration raisonnable pourrait m'etre utile...

Je mets une photo d'un des deux entraits.

https://i.postimg.cc/wjYzSH5p/IMG-20211010-163950.jpg

Merci pour votre lecture.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 jours

Il y a eu manifestement des modifications sans doute anciennes sur cette charpente. Ces assemblages à mi-bois ne sont probablement pas de la même époque. Difficile de se prononcer sans connaitre l'ensemble et l'histoire.

Publié par Rob il y a 11 jours

Bonjour,


J'aurais bien du mal à conter l'histoire de la charpente.

Il y a effectivement eu une modification en face ouest ou une dépassée de toiture a été aménagée via des chevrons appuyés sur la sablière. Mais j'ai du mal à imaginer les raisons qui auraient pu pousser les anciens à couper les entraits de la sorte ...

Pour une vue plus globale voici une photo où figurent les deux entraits fléchis. 

https://i.postimg.cc/SKS8ydBG/IMG-20210920-083923.jpg

(Désolé la fonction image ne fonctionne pas sur mon mobile) 

On peut voir a gauche qu'il y a une cale entre la panne et l'arbaletrier.

Une des solutions que j'imaginais était de déporter cette cale entre l'entrait et la sablière. Ce qui devrait me faire gagner quelques centimètres.

Si j'associe cela à un redressement de l'entrait via cric + moisage. Je devrais être bien. 

Cela semble-il cohérent ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

1) On peut supposer qu'au moment de la modification de toiture, ils ont découvert que les têtes d'entraits et pieds d'arbas étaient en voie de pourrissement et n'ont trouvés que cette solution bâtarde pour réparer.

2) En réalité, je n'ai pas bien compris ce que vous voulez faire, dans la mesure ou : A) Un solivage sur une portée de 6m50 est illusoire sauf à créer un simple plancher non habitable, juste pour visiter la sous-couverture. - B) Un solivage sur les entraits est tout aussi illusoire, sauf pour les mêmes raisons.

Publié par Rob il y a 10 jours

1) C'est une possibilité que je n'avais pas considérée. La technique a le mérite d'être brutale. Cela étant dit, c'est toujours debout, et nous sommes à 1000m dans les Alpes du Nord. Il y a régulièrement 1m de neige sur ce toit... 


2) Mes excuses pour le manque de clarté. Me voilà sur un poste de travail correct, je devrais pouvoir m'expliquer plus clairement :


- Le but premier de mes travaux est d'isoler le plancher haut des locaux du niveaux inférieurs que nous habitons. 

- Au démontage, je tombe sur ce solivage en 80x180mm, sans aucun contreventement (étrésillons) et sur lequel sont fixé les vieux plafonds du bas; rendant une dépose éventuelle très lourde.

- La solution choisie pour isoler et garder un usage léger des locaux, loin d'être idéale, et ayant déjà fait l'objet d'une discussion ici, est de venir poser des bois d'ossature de 45x225mm en renfort de l'ancien solivage. La hauteur de 225mm + 2cm de vide laissé sous les bois d'ossature, permettent d'atteindre une épaisseur de caisson de 25cm pour l'isolant. On ferme/contrevente le tout avec un plancher OSB. 

- Certes la portée est rédhibitoire pour une utilisation d'habitation; mais ça a le mérite d'être propre et de permettre d'assainir et d'isoler un peu le logement; mieux que l'ancien tapis en crottes de fouine tout du moins... Si toutefois un jour nous remplaçons la charpente et la couverture et que nous souhaitons utiliser ces locaux, la possibilité de création d'appuis au sol aux niveaux inférieurs existe, et moyennant quelques travaux de charpente, une solution pourrait se dessiner. 


- Ceci occasionne donc une élévation du sol fini de +/10cm. Et c'est là que le futur plancher OSB entre en conflit en deux endroits avec les entraits dont nous discutons.


Voici une photo des entraîts ou l'on voit au laser le niveau du sol fini. (à +/- 0.5cm)

Et donc oui, j'imaginais prudemment que le calage du côté gauche (sur la photo) des entraîts sur la sablière, pourrait être une solution envisageable. D'autant que la panne (visible en haut d'image avec des rallonge électrique dessus) est elle-même montée sur une cale dont on pourrait disposer pour compenser la réhausse côté sablière.

Associé à un redressement éventuel de l'assemblage avec moisage de renfort pour grignoter encore quelques centimètres...


L'autre solution est de rompre la continuité du plancher OSB en tournant autour des points de conflit. J'aurais vraiment aimé éviter celà, mais si je n'ai d'autre choix... 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Entrait à remplacer

Publié par garn

3 réponses
40 vues
0 like

entrait pourrie

Publié par Mr jardin

12 réponses
0 vue
0 like

Plancher & Entraits

Publié par wenzot

12 réponses
0 vue
0 like

Problème d'entrait

Publié par Dorian

3 réponses
263 vues
0 like

Positionnement entrait

Publié par caboyot

6 réponses
81 vues
0 like