Charpente

Avis solivage ancien sur grande longueur

Publié par TheoBois il y a 2 mois






553.796875x276 (Original: 1280x637)553.796875x276 (Original: 1280x637)


Bonjour,


J'ai mis à nu le solivage de mon plancher d'un appartement situé au 2eme étage (avec accord du syndic évidemment), j'ai bien relevé les sections correspondantes, sachant que les poutres sont en SAPIN (construction en 1830) vraisemblablement sans attaques particulières de xylophage, et pas pourries dans les scellements, mais qui ont subit les affres du temps (certaines me semblent présenter environ 4 à 5cm de flèche au centre par rapport à leur ancrage notamment celles du chevêtre).


Les solives portent sur 650cm de mur à mur. Elle sont scellées dans de la maçonnerie ancienne.

Il n'y a pas de reprise de charge en sous-face.

Il y a un chevêtre de chaque côté qui correspond à deux cheminées face à face (je pense que c'est normal).


65% de cette surface portait un plancher bois en pin de 25mm que j'ai enlevé

35% de cette surface porte une sorte de "dalle" qui elle même repose sur des "voutains" en brique entre chaque solive (voir photo ci-dessous). Je n'arrive pas à identifier le pourquoi du comment. En tout état de cause, cette dalle semble donc avoir été placée ici à la construction du bâtiment.

J'ai fait un croquis pour que ça soit plus clair.


voutain brique :



schéma



A savoir que j'ai déjà enlevé 2 cloisons en brique plâtrière creuses de 5/6cm d'épaisseur (compensées par un HEA car considérées comme semi-porteuse du solivage supérieur) mais qui devaient déjà représenter une charge considérable à ajouter à ce plancher (facilement 1 tonne si ce n'est davantage).


J'ai donc considérablement allégé ce plancher, cependant, je reste perplexe. La hauteur des poutres me semble faible pour la portée... Sachant qu'il n'y a pas (et il n'y a jamais eu, car j'ai eu les plans issus de la construction) de reprise de charge à l'étage du dessous par une cloison faisant office de refend. On ne peut donc pas accuser quelqu'un d'avoir "agrandi" la portée du solivage, il a été construit en connaissance de cause....


Qu'en pensez-vous ?


Je reste à votre disposition pour apporter des éléments complémentaires si cela est nécessaire.


Merci du temps que vous accepterez de consacrer à mon "dossier".


Cordialement



Publié par TheoBois il y a 2 mois

J'ai oublié les entraxes entre chaque solive !

Bon, il y a 11 poutres, les entraxes sont très variables, mais en moyenne : 45 à 48 cm


Edit :

Je ne sais pas si cela va aider, mais voici l'emplacement de la dalle et des voutains en brique :



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Si on prend une solive de portée 6500 avec un entraxe de 450 et une section de 120 x 250 en trichant un peu sur le classe de service pour prendre en compte que la solive est sèche, on met en évidence un sous-dimensionnement soit une flèche de L/280 ce qui donne une déformation de 23 mm et L/240 pour une déformation de 27 mm avec des cloisons briques. Il est donc parfaitement normal que ces solives soient autant déformées de 40 à 50 mm compte tenu de la surface dallée. 

A cette époque on ne faisait pas attention au taux d'humidité du bois et si on rétabli un taux de 25 % on passe à L/150 pour une déformation de 43 mm. Tout cela est théorique, certes, mais explique bien votre constat.

Publié par TheoBois il y a 2 mois

Merci de votre réponse rapide Boisphile.

Sous dimensionnement certes, mais danger ?

Quand vous parlez de sous-dimensionnement, vous parlez par rapport à une reprise de charge de 250kg au m2 ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Pour être précis, 90 kg/m² de charges permanentes (plafond sous-jacent, isolants, plancher, cloisons, revêtements de sol et poids propre) et 150 kg/m² de charge légale d'exploitation, ce qui se traduit dans les calculs par 135 kg/m² de charges permanentes et 105 de temporaires.

Publié par TheoBois il y a 1 mois

Je vois,

merci de ces précisions.

Un tel sous-dimensionnement (L/200 admettons) par rapport à L/500 (normatif) est-il de nature à remettre en question la solidité du plancher, ou bien est ce juste une question d’inconfort vibratoire et de flèche d’inconfort?

Y a t il nécessité de faire appel à un bureau d’étude pour étudier la mise en place d’un refend en sous face (type HEA transversal pour couper la portee) ou bien est-ce que cela n’est pas nécessaire ?

s’agissant d’un syndic de copropriété, il parait évident que ne seront considérés QUE les travaux qui palieront à un danger, pas à un inconfort, c’est pourquoi je vous demande si ce solivage qui n’est certes pas normatif (logique, le batiment a 190 ans…) est de nature à présenter un danger ou juste un inconfort.


a vous lire

theo 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

1) Pour des solives, la flèche théoriquement admissible est L/300 et non 500 - Pour une poutre principale, L/400 (A l'Eurocode 5 bien sûr). Même si on prend pour hypothèse une flèche de L/200, le taux de flexion (résistance) reste inférieur à 70 %, il y a donc de la marge. Donc pas de risque majeur, mais effectivement un risque vibratoire, inconvénient considéré comme mineure.

2) Vous pouvez oublier le HEA, sur une portée de 5m30 et une bande de chargement de 3m25 et sachant que sa position intermédiaire lui fera reprendre 62% des charges totales, la section, le poids, les réactions aux appuis dans des murs incertains ainsi que la mise en œuvre rendent cette hypothèse impensable.

Il faudra économiser les charges permanentes comme du carrelage par exemple qui risque de se fissurer à la longue et vivre avec.

Publié par TheoBois il y a 1 mois

Bonjour

Voilà qui me rassure beaucoup Boisphile, j'avais peur que la resistance soit un peu trop limite étant donné que pour une portée de 6500 il me semblait que des 10X30 allaient être nécessaires, si au final des 10-12/25 restent sous la limite des 100% de flexion, me voilà grandement rassuré.


Par contre je ne suis pas du tout rassuré par votre deuxième paragraphe, car c'est exactement ce qui a été décidé de faire sur mon plafond !


Une trémie d'escalier avait été ouverte il y a de nombreuses années et une cloison en brique creuse platrière avait été montée en lieu et place du HEA pour accoler l'escalier.

Considérant cette cloison comme semi-porteuse à cause de l'immense trémie, et puisque nous souhaitions détruire la cloison, le maçon a préconisé l'installation d'un HEA (en réalité il est légèrement plus à gauche que sur mon schéma, pour tomber sous la trémie).


C'est un HEA 200, éclissé sur place en 3 parties égales (car la bête pesait plus de 270 kilos sinon), avec platines et boulonnage.


Il est scéllé de 20cm de chaque côté, dans la maconnerie de l'immeuble, avec des sommiers en beton armé de chaque côté de 50x50cm pour diffuser la charge.


Pourtant à vous lire, j'ai l'impression que c'est une connerie...

Puis-je vous demander votre avis ?



Voici la note de calcul du HEA 200, cela va certainement vous parler, pour moi c'est du chinois...


Publié par TheoBois il y a 1 mois

Pardonnez moi de vous relancer Boisphile, puis-je avoir votre précieux avis d'expert suite à mon dernier post ?

Theo

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

NON, désolé, je ne peux pas cautionner, c'est à celui qui a pondu cette solution de prendre ses responsabilités.

Publié par TheoBois il y a 1 mois

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire...

Je ne vous demande pas de cautionner quoi que ce soit, je vous demande votre avis "neutre" car votre expertise est excellente dans le domaine, pour comprendre, car moi, je ne suis pas expert bois... 

Lorsqu'un chirurgien fait une connerie sur votre corps, il n'y a guère qu'un autre chirurgien pour vous expliquer ce qui a été mal fait... C'est certainement pas le premier qui va vous dire qu'il s'est trompé.


A vous lire j'ai l'impression que vous sous-entendez que ce qui a été fait est une connerie... Je vous demandais juste si vous pouviez m'expliquer "par les maths" ou "par la théorie" ce qui n'est pas conforme... Vous savez j'habite dessous cette poutre...

theo


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

avis solivage

Publié par christian

10 réponses
85 vues
0 like

Schéma solivage (pour avis)

Publié par cerise

2 réponses
0 vue
0 like

Fixation solivage sur poutre ancienne

Publié par Mathieu

5 réponses
0 vue
0 like

Avis dimensionnement solivage existant

Publié par playmobil

2 réponses
88 vues
0 like

Dimensionner section des lambourdes sur solivage ancien

Publié par Emile

2 réponses
0 vue
0 like