Percer un entrait/solive.

Percer un entrait/solive.

il y a 21 jours

Bonjour, J'aimerai faire une petite salle de bain à l'étage mais mon seul problème est comment passer l'évacuation de la cabine de douche. C'est un plancher bois et il y a une chute existante mais il y a 2 entraits /solives à traverser entre l'emplacement de la douche et la chute. L'idéal serait de percer les 2 solives (sous le plancher)d'un diamètre 50mm afin d'atteindre la chute, mais je sais que c'est pas très conventionnel voir très dangereux.. je vous donne les dimensions, si quelqu'un a une idée... Merci ! C'est une maison de 1989 avec fermettes industrielles. les solives/entraits sont de sections 245mm de haut X 35mm de large et de 9m30 de long mais l'espacement entre les 2 murs porteurs est de 8m de long. L'entraxe est de 60cm. Sous les solives, il y a le plafond suspendu en placo du rdc. Merci beaucoup !!

4 réponses

1-4 sur 4 réponses
1/1
1. Percer un entrait/solive. il y a 21 jours

1) Avant toute chose, il conviendrait de vérifier si ces fermettes ont été calculées pour recevoir un plancher Habitable et non pas simplement du type "aménageable" ou "récupérable" ou  autre appellation non contrôlée, en vous procurant le note de calculs desdites fermettes.

2) Vérifier que le plancher existant (s'il existe) est bien posé sur des lambourdes et non directement sur les entraits de fermettes, de largeur 35 mm insuffisante et d'entraxes 600 trop importants.

3) Vérifiez la largeur entre les jambettes verticales.

4) Vérifiez également la section des arbalétriers.

En fonction des réponses, il faudra reprendre le plan des fermettes, fourni avec la note de calculs, le plan des pièces sur la surface habitable et les emplacements des évacuations.

Désolé, mais tout cela n'est pas aussi facile qu'il y parait.

2. Percer un entrait/solive. il y a 19 jours

Bonjour, 

1/ ce sont des combles aménageables d'après.les plans mais il y a 3 chambres et un WC carrelé depuis 35 ans dessus.

2/ il y a un plancher agglo de 20 direct sur les entraits depuis 35 ans aussi. Je suis en train de le doubler en osb de 18. Rajoutant 12kg/M2 aux 150 admissibles. (Acceptables selon plusieurs charpentiers).

Et je n'ai aucuns autres calculs pour la.maison. entre l'axe centrales de la pièce et le bord des A des fermettes il y a -1,5 cm d'affaissement des entraits.

Et encore merci pour vos réponses.

3. Percer un entrait/solive. il y a 19 jours

<<Rajoutant 12kg/M2 aux 150 admissibles. (Acceptables selon plusieurs charpentiers).>> Le problème, c'est que lesdits 150 kg/m²évoqués par les pseudos charpentiers qui ont sans doute besoin d'une révision du DTU 51-3 Planchers bois et de l'Eurocode pour les charges, ne sont QUE et seulement QUE la charge d'exploitation d'un plancher, à laquelle il faut ajouter toutes les charges permanentes que sont Les plafonds, les isolants, les lambourdes, les dalles de plancher, les cloisons, les revêtements de sol (surtout là où il y a de carrelage qui nécessite un renfort pour limiter les déformations), les habillages et isolants des jambettes verticales, des arbalétriers et de l'entrait retroussé.

Tout cela fait une différence significative entre un comble "aménageable" (terme qui normativement ne veut rien dire) et un comble habitable qui doit répondre aux critères que je vous ai décrit plus haut. En réalité, nous comptons généralement 90 kg/m² de charges permanentes et les 150 kg/m² de charges d'exploitation, dans lesquelles une partie est comptée en charges permanentes et le reste en temporaire, ce qui revient à calculer avec 135 kg/M² de charges permanentes et 105 de temporaires, le tout en classe d'emploi 2.

A cela il convient d'ajouter que les entraxes de 600 sont trop importants pour de l'agglo de 19 (où même 22) qui n'est probablement pas du CTBH et les largeurs d'appuis de 35 mm qui sont insuffisantes. Nous pouvons compléter que les 600 mm ne correspondes pas aux longueurs utiles des dalles courantes pour répondre à l'OBLIGATION de faire reposer et de fixer les petites rives desdites dalles sur un support, d'où l'obligation de poser des lambourdes pour retrouver des entraxes et une surface d'appuis corrects.

Pour être complet, je précise que ces dispositions existaient déjà dans les DTU de 1963 et 1983 et déjà à cette époque il aurait fallu (je précise pour de l'habitable) du CTBS en 30 mm et 25 mm pour du CTBH.

Pardonnez-moi, mais en fonction de tout ce que ci-dessus je ne saurais trop vous conseiller de faire appel à un BE charpente et vous comprendrez bien que dans ces conditions, je ne m'engagerai pas à vous donner quelques renseignements que ce soit, qui cautionneraient implicitement l'acceptation de l'existant.

4. Percer un entrait/solive. il y a 16 jours

Encore merci pour vos réponses. Cordialement.

1-4 sur 4 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer