Semelle d'assise MOB pourrie

Semelle d'assise MOB pourrie

il y a 17 jours

Bonjour,


Je suis en rénovation d'un chalet mob de 1950, je démonte tout afin de traiter l'ossature, renforcer les parties endommagées et refaire l'isolation etc....

A mon grand désarroi, j'ai découvert que la semelle d'assise (la lisse basse qui chaine tout les panneaux/mur bois et qui repose sur la dalle béton) est bien pourrie à certain endroit... (surement des petites vrillettes..) pourtant le chalet tient complètement debout. Je ne sais pas trop quoi faire et je suis inquiet... ça me paraît très compliqué à changer comme pièce, à moins de changer toute la section du panneau/mur bois aux endroits attaqués...

Est-ce que quelqu'un a déjà connu ce problème ???


Pour info il n'y a pas de cave ni vide sanitaire, c'est une dalle beton sur soubassement en pierre. Il y a donc dû avoir des remontées d'humidité..


Merci d'avance de votre aide !!


Alex

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Semelle d'assise MOB pourrie il y a 16 jours

Il faut bien savoir que la semelle d'assise reprend toutes les charges, verticales, horizontales et résultantes de la construction. Il est donc indispensable de la remplacer par des bois en classe 4 et d'interposer une bande d'arase entre la maçonnerie et le bois. Il y a des entreprises spécialisées en mesure de soulever la construction pour glisser la nouvelle semelle qui sera fixées par des équerres à la dalle.

2. Semelle d'assise MOB pourrie il y a 16 jours

Merci Boisphile de ta réponse.

J'ai trouvé quelqu'un qui conseillait ceci sur un forum, qu'en pense tu ?...." Si très abimé, remplacement de tout ou partie de la lisse : coupure des splits, extraction des parties de lisse pourries, remise en place de partie de lisse saine traitée classe 4, sur une longueur inférieure à chaque fois à trois bastaings d'ossature (espacés tous les 30 cms), donc longueur des portions de lisse inférieure à 90 cms, vérification et remplacement si nécessaire de l'écran anti-capillarité, splitage dans les fondations, équerres metaliques pour fixation de l'ossature. A répéter sur la longueur nécessaire, et on referme le malade... "

3. Semelle d'assise MOB pourrie il y a 16 jours

Je pense que la personne en question n'a jamais réalisé une telle entreprise. D'abord ce ne sont pas des "splits" mais de SPITS au pistos-cellement qui sont interdits. Si la personne veut parler de goujons d'ancrage qui peuvent résister à plusieurs tonnes en cisaillement, il serait bon qu'il explique comment les couper entre béton et bois. De plus, si vous ne soulevez pas un minimum l'ensemble, il ne sera pas possible de de nettoyer et traiter le dessous de la lisse basse qui a été en contact avec la pourriture et glisser une nouvelle semelle ainsi que la bande d'arase pour l'isoler. La description qui est faite propose des cortes sections de la semelle, alors que tout au contraire on essaie d'obtenir les plus grandes longueurs possible pour qu'elle joue bien son rôle. Bref, à mon sens, tout ceci n'est pas très sérieux.  

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion