isolation sarking

Publié par masterbois il y a 5 ans

bonjour à tous. Dans le cadre d'une construction en ossature bois j'envisage d'isoler la toiture avec la méthode sarking. J'aurais besoin d'info sur les matériaux d'isolations et de fixations. l'ensemble sera réalisé comme suit :
- lambris de finition
- chevron 6*8 permettant un vide technique
- pare vapeur
- isolation (j' attend vos avis)
- chevron 6*8 fixé avec les vis à double filetage prévu à cet effet
-sous toiture (type addx de chez sipplast)
-liteau de 27mm
- volige 27mm pour support de couverture
 je vais réaliser la couverture en ardoise de brive ce qui est donc assez long, ce qui explique la présence d'une sous toiture de ce type. Je ne souhaite pas mettre un support continu sous l'isolation. Est ce indispensable??
L' avantage du sarking est, si j'ai bien compris, de réaliser une enveloppe externe afin d' éviter tout pont thermique. Est ce qu'un toiture en chevron plus large, type 6*16, avec une isolation entre chevron serais aussi efficace.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Le "sarking" n'est pas une méthode que chacun met à sa sauce !!

C'est une technique particulière de construction, très précise notamment au niveau des fixations, qui est soumise à avis technique. (essentiel pour les assurances)

Pratiquement tous les fabricants d'isolant ont des avis techniques de "sarrking".

Je vous engage donc à faire votre choix au niveau de l'isolant en consultant sur le net les différents fabricants, d'en extraire l'AT qui correspond et surtout de le suivre à la lettre dans sa mise en œuvre.

Vous dites souhaiter faire une toiture en ardoise donc avec une pente moyenne ou forte. Il convient donc d'être extrêmement vigilent sur la mise en œuvre du "sarking", dans la mesure où nous connaissons des évolutions météo, avec des coups de vent de plus en plus fréquents et les dégâts qui vont avec. Surtout si vous faites vous-même, avec beaucoup de difficultés pour être assuré si vous n'êtes pas professionnel.

Publié par masterbois il y a 5 ans

merci du conseil boisphile. J'ai déjà pu discuter avec vous et je prend toujours bon conseil de vos remarques. Je suis professionnel mais en quête perpétuelle de savoir et d'apprentissage et effectivement j'ai pu me rendre compte que le sarking est une méthode complexe. Mon autre option est le sapisol de chez simonin? Avez vous d'autre méthode à me suggérer??

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

La sarking n'est pas complexe, mais comme toutes les techniques non traditionnelles, il faut scrupuleusement respecter les avis techniques pour être assuré.

Le SAPISOL est un très beau et excellent produit, mais cher ………….

Il y a aussi les panneaux sandwich et caisson chevronnés.

D'un point de vue renseignement professionnel, technique, normatif et réglementaire, vous pouvez m'interpeler directement sur ma messagerie perso.

Publié par masterbois il y a 4 ans

Bonjour. Je relance ce post puisque que j'ai avancé sur mon projet e j'aurais voulu des avis complémentaires. J'ai du coup opté pour le sapisol posé sur panne, recouvert d'un panneau en fibre de bois pour le phonique et le confort d'été. J'ai prévu de fixé des 6*8 sur ce complexe, ce qui permet des débords de toiture avec des planches de rives "normales". J'avais initialement prévu de seulement fixer les chevrons avec vis 6*140, mais j'ai repensé à ce que m'avais dit boisphile sur le fait que les gros coup de vent étaient de plus en plus fréquent. Pensez vous qu'il faille rajouter des équerres par exemple. Pour info, le sapisol est un panneau de toiture de 20cm de large, et composé de 18cm polystyrène pris en sandwich entre deux planches sapin de 2cm. J'attends vos avis et conseils. Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Pour la partie technique et concernant le SAPISOL qui est un excellent produit, il faut demander à SIMONIN les possibilités de fixer quelque chose dessus, parce qu'il ne faut pas oublier que les lames de bois sont collées au PE et il s'agit de savoir si le plan de colle est en mesure de reprendre une surcharge en arrachement et en cisaillement selon la pente. Seul leur BE (très compétent) sera capable de vous le dire, vous pouvez lui soumettre ce que ci-dessous.

Le mieux serait sans doute d'avoir des points "durs" en fixant les chevrons au travers du Sapisol et retrouver les pannes sous jacentes, avec des grandes vis de 6 x 360 (voir Wurth). Entre pannes des 6 x 120 suffisent parce que dans le PE cela ne sert à rien. Le mieux est de fixer par paires de vis en croix, c'est-à-dire de l'angle supérieur du chevron vers l'angle opposé inférieur et inversement, en laissant un espace de 20mm entre vis.

Pour la partie théorique, il vous faut faire calculer par un BE thermique où se situera le point de rosée, sachant que du coup, vous n'aurez pas de pare-vapeur, sauf si vous demander du Sapisol avec PU (plus cher)

Il ne faudrait pas que le point de rosée se situe dans la LDB qui du coup ne durera pas longtemps.

Je rappelle que  la LDB n'est toujours pas un isolant traditionnel dans la mesure où on ne peut toujours pas prouver sa durabilité, son pouvoir de restitution de l'humidité accumulée, de la résistance aux champignons et aux insectes xylophages.

N'oubliez pas de prévoir un film pare-pluie et une bonne ventilation en sous toiture, au moins 40mm pour moins de 12m ou 60mm si plus.

 

Publié par masterbois il y a 4 ans

ok merci. Je vais de mander à SIMONIN et j'indiquerai les retour sur le forum pour que la réponse profite à tous

Publié par masterbois il y a 4 ans

En relisant bien ta réponse, je me demande si c'est le fait de percer le pavatex avec des vis qui te fais craindre le point de rosé, sachant que c'est simonin qui m'as conseillé de rajouter ces panneaux pour améliorer l'isolation phonique et le confort d'été.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Simonin n'est pas BE thermique, c'est un industriel qui fabrique pas mal de choses dont le Sapisol, dont il connait parfaitement les propriétés physiques. Il sait entre autre qu'un complément d'isolation est souhaitable, mais ce n'est pas son métier que de faire l'étude thermique de votre toiture et son fonctionnement vis-à-vis des échanges hygrothermiques.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Sarking

Publié par abp25

1 réponse
1243 vues
0 like

sarking

Publié par philgood

10 réponses
2001 vues
0 like

J'insiste Sarking

Publié par abp25

0 réponse
1188 vues
0 like

Procédé sarking

Publié par abp25

1 réponse
1118 vues
0 like

Prix d'une toiture par extérieur toiture sarking

Publié par uclee

1 réponse
2674 vues
0 like