Erreur sur mon plancher 100m2 sans joints de fractionnement que faire?

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir

Nous venons de terminer il y a quelques jours la pose de l'osb 22mm pour notre plancher de MOB , le lambourdage nickel on tombait toujours bien  sauf que nous n'avons pas fait de joint de fractionnement ou de dilatation pour environ 100m2 .(10x10)
Que faire mettre des coups de circulaire si oui dans quel sens?
Sachant que par dessus nous allons mettre un fermacell sol de 30mm et un stratifié.



Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Rien de grave, le plus souvent, on fait le plancher normalement et on fait le joint ensuite.

Il faut repérer une solive au milieu 5 mètres et passer 3 ou 4 coups de circulaire avec une règle et surtout juste de l'épaisseur des dalles.

Pour la longueur de 10m c'est un peu beaucoup et cela dépend si les murs sont posés dessus ou non …….

Penser à ôter les pointes et vis sur la ligne de coupe, généralement la lame n'aime pas cela !!!............

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir

Merci Dr Boisphile toujours des réponses parfaites!

Dons je met un coup de scie circulaire sur rail vers le milieu mais sur une solive ou sur une lambourde qui sont dans l'autre sens?

Merci

Publié par fif il y a 5 ans

PS les murs ne sont pas posés dessus

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Alors, dans un sens (travers des dalles) le coup de scie et dans l'autre sens 8 à 10 mm de jeu en extrémités.

Comme les assemblages de dalles sont collés, faite une fixation partielle (1/4 seulement) avec des pointes, laisser le plancher s'équilibrer 15 jours et complétez ensuite.

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir

Petit problème tout est vissé et pas collé... sinon pas de problème pour pouvoir scier les joints

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Donc double connerie (pardonnez-moi l'expression)

1) Il s'agit d'un platelage intermédiaire qui joue le rôle de diaphragme horizontal et est donc essentiel pour la stabilité de l'ouvrage. Hormis le non respect du DTU, le fait de ne pas coller les assemblages, ne permet pas de justifier ce platelage comme étant un contreventement horizontal. Il conviendra donc de faire vérifier par le calcul, selon les ouvertures dans les façades du RCH ou dans le plancher lui-même et l'exposition aux vents qu'il n'y ait pas de risque de rotation de cet ouvrage autour de son barycentre.

2) Selon l'exposition à l'humidité (pas aux intempéries) vous risquez des poussées des dalles qui peuvent soit les faire gondoler soit pousser sur les assemblages et les déformer.

Mais rassurez-vous, c'est du grand classique !!!............

Publié par Nuts il y a 5 ans

Bonsoir à vous 2,

Je me permets de réagir sur ce fil car je vais réaliser chez moi une pose collée et vissée de dalles d'osb en suivant les préconisations de Boisphile que j'avais pu lire sur ce forum. Au passage, la doc Kronoply recommande vivement d'effectuer une pose collée mais apparemment c'est effectivement rare de voir les chantiers réalisés comme cela, pro y compris. Je l'avais déjà évoqué sur ce forum mais je l'ai reconstaté il y a peu de temps en visitant une maison en construction d'un copain, le pseudo "pro" qui a posé les dalles n'a fait que du vissage. Le pire, c'est que tout semblait impeccable pour la personne qui n'y connait rien, l'impression d'un travail bien fait...

On voyait qu'il n'y avait pas eu de calepinage et que quasiment aucune petite rive ne reposait sur les solives...Le paquet de vis était à côté, c'était du 40 pour des plaques qui devaient être du 16mm ou du 22. Bref, 2,5 fois l'épaisseur de la plaque, il s'en fout...il prend dans son stock sans doute. Je ne parle pas du joint de dilatation, pour l'instant il n'y en n'avait pas. Bref, merci d'avoir précisé ces points importants Boisphile, car des réserves ont été émises.

Enfin, je crois que je n'apprends rien malheureusement. J'ai une question, un peu bête sans doute, mais quelle est la mise en oeuvre optimale pour coller et visser les plaques:

tout coller d'abord puis visser, ou coller et mettre des pointes, attendre puis visser?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Tout d'abord, merci de ce témoignage navrant pour la profession mais oh ! Combien réel. Cela fait bientôt quarante ans que les documents prescrivent  d'optimiser les entraxes de solives ou de lambourdes en fonction de la longueur utile des dalles. J'ai constaté que 9 fois sur 10 les poseurs découvrent cette obligation. De plus dans tous les cas ils sont persuadés que ce n'est pas la peine puisque les dalles sont usinées RL. Une idée reçue qui est tenace.

Oui, c'est obligatoire parce qu'il a été constaté et prouvé par tests que l'assemblage en forme de "H" majuscule formé par les rives longues et la petite rive non portée était une faiblesse de 20 à 25% de la charge selon les épaisseurs.

Pour en revenir à votre question, il n'est pas obligatoire de visser à 100%. Les dalles peuvent être fixées par des pointes torsadées, annelées ou crantées, mais dans ce cas, il faut renforcer la fixation par 6 vis, une à chaque angle et 2 à mie portée.

Le collage est fortement conseillé dans les constructions béton mais quasi obligatoire dans les constructions bois car le plancher est un diaphragme horizontal qui doit être indéformable.

Généralement lorsque l'on pose un plancher en cours de construction, on subit des variations hydriques importantes et il faut en tenir compte.

Posez en collant les assemblages, en serrant bien les panneaux.

Fixez à moitié seulement et laissez le plancher se stabiliser autant que vous pouvez et le moment venu,terminez la fixation.

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir

Je comprend pour l'histoire de contreventement, je pense que ça ne posera pas de problèmes car les solivage et posé sur les murs du rdc sur 2 muralieres et  le porteur central le tout en contre collé avec assemblages a queux d'arondes et que sur le solivage nous avons un lambris en épicéa de 21mm cloué ( au cloueur de charpente crantés) , sur ce solivage un lambourdage de 45x95 en 2 éppaisseurs vissé et l'osb de 22mm vissé... ça serait vraiment extrême pour déformer ça non?
Effectivement même notre charpentier me disait pour le plancher en osb " c'est pas grave pas besoin de tomber sur des lambourdes il y ' a des rainures et languettes..." mais on a fait le lambourdage bien précis et en fonction des dalles quand meme...

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir
je fait suite a mon dernier message
pensez vous qu il y a un risque de déformation pour le plancher?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Désolé de vous décevoir, mais penser ne sert à rien qu'à se rassurer, sachez que le contreventement horizontal pour une ossature bois se calcule et joue un rôle ESSENTIEL, CAPITAL et d'autant plus important si vous avez de grandes ouvertures au RCH, une différence de contreventement vertical entre les façades sud et nord et le tout aggravé en cas d'ouverture supérieure à une trémie d'escalier sur ce plancher intermédiaire. De plus, vous aurez sans doute des problèmes de grincements, mais au moins vous saurez d'où ils viennent et pourquoi !!!...........

Le problème dans ce cas, c'est que les déformations générales de la structure ne vous sauteront pas aux yeux, elles se font petit à petit, plus ou moins rapidement selon les expositions aux vents et votre situation géographique (et vous n'ignorez pas que nous sommes soumis de plus en plus souvent à des coups de vent comme ces jours derniers et ce phénomène va s'accentuer dans les années qui viennent).

Les premiers signes qui apparaissent sont souvent des problèmes de fermeture ou d'ouverture des menuiseries. Quand vous constaterez cela, vous penserez à moi, l'oiseau de mauvaise augure, certes, mais doté d'une telle expérience que malheureusement je vise souvent juste.

Pour ce qui est des déformations, c'est difficile de répondre dans la mesure où on ne connait pas la structure porteuse, comment sont fixées les muralières, la portée et la section de la poutre principale, portées, entraxes et section des solives, dans quel sens sont posées les lambourdes, (parallèles ou perpendiculaires aux solives sous jacente, section verticale ou à plat).

Et puis je vous renouvelle le conseil de faire vérifier la stabilité générale de l'ouvrage, la composition des murs, sections des bois, semelle d'assise, lisses hautes et basses, chaînage, type de base et ancrages.

Je ne prends pas la peine de vous détailler tout cela pour vous emmerder, mais si vous parcourrez ce forum vous constaterez vous-même combien de gens connaissent des problèmes, souvent graves, faute de calculs. Une construction à ossature bois est extrêmement plus complexe et plus technique qu'une construction en parpaings et les pathologies sont longues à venir, souvent plusieurs années, des fois plus de dix ans. On rencontre maintenant les pathologies de premières maisons construite avec la RT 2000, les façades sud largement ouvertes et façade nord quasi borgnes, les architectures en forme de boites à chaussures avec un décalage des niveaux, des toitures plates avec acrotères pour lesquelles on oublie de calculer les accumulations de neige etc etc …

Bref ! Vous faites comme vous l'entendez, bien sur, mais n'oubliez pas que vous êtes le maître d'ouvrage et peut-être même implicitement le maître d'œuvre et qu'à ce ou ces titres votre responsabilité peut être en partie engagée dans la mesure où vous avez fait preuve de négligence en ne vérifiant pas les points essentiels de structure.

Publié par fif il y a 5 ans

Bonsoir
merci pour votre réponse comment verifier comme vous me dites?
Voulez vous des plans?
cordialement

Publié par fif il y a 5 ans

Ps la maison a été dessinée par un be structure bois et le solivage taillé par commande numérique

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Je pense que vous n'avez pas pleinement conscience des risques encourus.

1)       Ce n'est pas de moi dont vous avez besoin, mais d'entreprises qui sont engagées et assurées.

2)       Quelle était la mission du BE charpente : Effectuer des plans ou Faire la conception globale de la maison avec justificatifs de stabilité. Si c'est le cas, vous devez avoir un dossier de plusieurs dizaines de pages et vous pouvez être tranquille.

3)       Est-ce une entreprise qui a effectué la mise en œuvre ? (assurance RC Décennale)

4)       Concernant le plancher intermédiaire, la machine de taille effectue le travail qu'on lui demande, poutre, solives et chevêtre doivent également bénéficier de notes de calculs.

Ce qui me trouble, c'est que vous écrivez dans votre premier message, que vous veniez de terminer la pose des dalles de plancher.

Là se pose la question importante des reports de responsabilités et de vos garanties.

Comme quoi une simple question anodine peut déboucher sur des réponses un peu plus complexes, mais tout cela dans votre intérêt.

La première chose à faire est de vérifier auprès du BE si la stabilité de l'ouvrage a été calculée, ainsi que le plancher, la charpente et les ancrages, que les détails de points singuliers ont été traités. De vous procurer le dossier complet auprès du BE, ce qui l'engage en décennale et qui est l'une de vos garanties.

De bien vérifier le contrat passé avec l'entreprise de pose, sa mission détaillée et ce qui reste à votre charge en précisant bien que la pose des dalles de plancher ne vaut pas acceptation implicite de la structure sous jacente qui reste de la responsabilité du BE pour le dimensionnement et de l'entreprise de pose pour la mise en œuvre.

Mais encore une fois, si tout a été fait comme précisé ci-dessus, vous n'avez rien à craindre, rétablissez les jeux rapidement, mais faites vous préciser quand même que tel que mis en œuvre (détail des fixations, pose sur lambourdes, cours de lambourdes, fixation des lambourdes, absence de collage) ce platelage reprend bien les efforts horizontaux en tant que diaphragme structurel.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

plancher osb joint de fractionnement

Publié par ThomasLe

4 réponses
3133 vues
0 like

Joint de fractionnement et finition

Publié par YC

2 réponses
1116 vues
0 like

fractionnement (joint dilatation) plancher osb

Publié par frcolin

1 réponse
1110 vues
0 like

fractionnement plancher contreventement

Publié par Tof73

6 réponses
2408 vues
0 like

Grosse erreur plancher

Publié par dada03

15 réponses
2260 vues
0 like