Avis plancher en rénovation

Publié par plancherbois il y a 6 ans

Bonjour,

Nous venons de faire l'acquisition d'une maison de 1941 et démarrons sa rénovation. Le plancher du 1er est à refaire pour différentes raisons:
- une partie est un parquet cloué sur lambourdes qui grince bien et sans isolation acoustique,
- une partie du plancher a été recouverte d'une "chape" faite avec au moins 2 mains gauches.

La structure du 1er est la suivante:
- Mur porteur à peu près au milieu (solives en appui sur ce mur), qui donne deux zones avec entraxes respectifs de 3m55 et 3m20; largeur intérieure d'environ 9m.
- Solives section de 90 x 200 (en fait j'ai mesuré 205 comme je pouvais sachant qu'il y a aujour'*** le plafond entre solives), entraxe moyen de 550 (parfois 540 parfois 560)
- Une des solives actuelle fait 100 de large (je suppose qu'elle tient une des cloisons du côté 3m20)
- La solive "du milieu" (env 4m40 dù mur droit) fait 120 de large et supporte une cloison du côté 3m55
- Les solives au bord sont contre le mur et p.ex supportent les doublages au 1er

L'utilisation prévue:
- côté 3m55: 2 chambres en conservant la cloison actuelle, mais on aimerait conserver la possibilité future de faire une cuisine ou un salon avec billard ou piano à queue (en gros changer complètement d'affectation sans refaire la structure)
- côté 3m20: une salle d'eau avec douche baignoire wc, un bureau, et les escaliers (rez-1er-combles)
- nous souhaitons une bonne isolation phonique contre bruits d'impacts (chambre enfant au dessus) et bruits aériens (télé&co au dessous) du côté 3m55.

L'architecte (on en a besoin pour une extension) a fait venir un charpentier qui propose:
- double platelage avec paneaux non spécifiés de 25mm (je suppose de l'OSB3), vissé-collé.
- granulés d'égalisation Fermachin h moyenne 25mm + chape sèche de la même marque

Si je compte une chape sèche avec chauffage au sol, un peu d'isolant acoustique et le plafond on arrive à un bon 130 kg/m^2 de charges permanentes (solives 14.5 kg/m^2, dalles: 2x17=34, granulé: 10, 20mm laine de bois: 4.6, chape: 40, plancher: 10.8, 50mm laine de roche: 3, plafond platre: 15).


Le charpentier s'y connais très vraissemblablement mieux que moi, mais comme je l'ai pas eu en direct et que j'aime comprendre et être sûr de faire les bons choix, j'ai des questions, auxquelles je n'ai pas de réponse malgré les semaines passées à étudier le sujet:
- À mon sens avec un simple platelage je peux sans problème reprendre une charge standard de 150 sur 3m55. Le double platelage est-il vraiment utile? Gain en rigidité? Meilleure répartition des charges pour un piano? Ou alos je rajoute de la charge (17 kg/m^2) pour rien?
- l'architecte me dit que coller-visser les paneaux revient à augmenter la hauteur effective des solives. Ca peut paraitre logique mais vu le nombre de paramètres (E osb vs E bois, largeur de la dalle, rigidité des liaisons, joints entre petites rives...) ça me semble pas acquis. Je me dis que rajouter 5cm d'OSB3 doit correspondre à augmenter les solives de 10mm... Concrètement qu'en est-il?
- Les solives actuelles ont bien sûr une certaine flèche et le charpentier propose d'étayer les solives pour les redresser avant de fixer le dallage. Est-ce une bonne idée? À terme ne va-t-on pas de toute façon retrouver le fluage actuel? Ne serait-ce même pas mieux de poser le granulé avec cette flèche?
- Chaque chambre sera une zone de <20m2, mais le joint entre les deux zones tombe sur la grosse solive (largeur 120), et les solives du bord à priori appuyent contre les murs. Que se passera-t-il en cas de dilatation/retrait du bois des dalles, est-ce que ça va faire tomber le doublage posé sur les solives du bord?
- Côté isolation accoustique est-ce que 50mm de laine de roche entre solives et 20mm de laine de bois sous le parquet vons donner des bons résultats? Que pourrais-je faire de mieux sachant que je veux consommer un minimum de hauteur sous plafond?

Publié par philgood il y a 6 ans

bonjour il vaut mieux changer de cremerie

Publié par plancherbois il y a 6 ans

OK au moins l'opinion est claire :)
Ceci dit, avant de demander un autre avis, j'aurais aimé votre opinion sur quels sont les points particuliers qui selon vous posent problème?
- Le double platelage dans une habitation?
- L'étayage des solives avant pose des panneaux?

Publié par philgood il y a 6 ans

les deux
car je pense que le double platelage est la pour rattraper les entraxes des solives non optimiser pour les panneaux plutot que de faire des chevetres apres essaye de faire un plan et peu etre que boisphile pourra te faire les calculs adequats et pour l'etayage je pense comme toi et pour la logique de l'architecte sur l'augmentation des solives je reste dubitatif mais bon a prioris c un proffessionnel alors??????

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Dans la plus grande portée soit 3550, s'il s'agit bien d'un entraxe et non d'un espacement entre solives de 550 et une section moyenne de 90 x 205, le solivage accepte une charge permanente de 175 kg/m² et 120 en temporaire.

Réponses aux questions :

Non ! l'archi rêve, mais c'est son métier, c'est un artiste ………..

Je ne comprends pas cette flèche (sauf si vous ne m'avez pas donné le bon entraxe) mais en tout cas ce que veut faire le ""charpentier"" est complètement illusoire. Il va peut-être les redresser momentanément, mais elles redescendront aussi vite …………..

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, mais en tout état de cause, pour la pose des dalles, il faut laisser un jeu d'une dizaine de millimètres en périphérie de la pièce.

Il y a deux types d'isolation phonique, bruits aériens et bruits de chocs.

Pour les bruits aériens il faut un matériau laineux léger et aéré type laine de verre et pour les bruits de chocs des produits résilients type liège, Phaltex ou autre et 10 mm suffisent.

 

Publié par plancherbois il y a 6 ans

Merci pour vos réponses, ça me semble plus clair.

Effectivement sur le devis ils ne parlent que de coupe des dalles en bordure des pièces, donc la théorie qu'ils laissent des petites rives flottantes (au milieu) se tient. Mais hors de question que je laisse faire un truc pareil.

La flèche actuelle est à mon sens principalement une flèche de fluage (les solives ont 70 ans), mais difficile pour moi de l'estimer je n'ai ni le matériel ni l'oeil :) Je dirais de l'ordre de 1 cm. Disons que personne ne l'avais remarqué avant que l'archi ne mentionne son truc d'étayage.

Comme les dalles seront vissées dans les solives, si les dalles se dilatent, ne vont-elles pas pousser les solives avec, direction le mur?

Dernière question: quand à tout vérifier le boulot du "pro", autant le faire soi-même; est-ce une bonne idée, ou je prends des risques notamment côté responsabilité?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Le plancher de doublage est une bonne solution pour de l'acoustique. Effectivement du granulat, mais attention, ce sont 10 kg/m² par centimètre d'épaisseur, et du panneau en pose flottante dessus, assemblages collés.

Par contre cet entraxe de 540 à 560 va poser problème, dans la mesure où dans la plus part des cas l'OSB est en 2500 et que les petites rives doivent être obligatoirement supportées et fixées sur le solivage.

Pour moi, l'important est de poser des lambourdes perpendiculairement aux solives, avec entraxes de 500, en profitant de cela pour faire un calage et rattraper le faux niveau.

OSB 2500 x 675 x 18mm.

La dilatation des dalles reste possible dans la mesure où la surface ne dépasse pas 30m² dont la plus grande longueur ne dépasse pas 7 mètres et que les têtes de vis ne soient pas compostées c'est-à-dire que la tête de vis soit enfoncée dans le bois au maximum d'un millimètre.

Je passe mon temps à mettre en garde les apprentis sorciers sur ce forum, lorsqu'il y a des risques potentiels.

Dans votre cas, vous ne touchez pas au solivage et d'autre part si vous respectez les conseils précédents, vous respectez les règles, donc pas de risque.

Publié par plancherbois il y a 6 ans

Dans mon cas je ferai des zones de 4m40 de large (x3m55 donc 16 m^2), correspondant aux tailles des pièces. Je pensais poser les dalles directement sur les solives car:
- la première rangée se fait avec deux dalles qui doivent de toute manière être coupées sur les bords de zone
- la deuxième rangée se fait avec 1/2 dalle + 1 dalle coupée à 2200 + 1/2 dalle; la dalle coupée côté languette et on ménage un joint à bord droit selon les indications DTU (2mm de vide + mastic PU).

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Vous faites comme vous voulez, mais dans ce cas il faut de l'OSB de 22 et ne pas venir nous demander pourquoi votre plancher grince dans deux ou trois ans.

Publié par plancherbois il y a 6 ans

L'argument fait mouche. Les grincements seront dus aux joints à bords droits, ou au fait de poser les dalles sur des solives pas à niveau?

Je suis largué côté dimensionnement des lambourdes. 36x97 posé à plat conviendrait? (36 mm de plus en hauteur ne me gêne pas)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Oui ! 36 x 97 ou 38 x 100 ou 115, ce que vous trouverez.

Entraxes 500 pour dalles OSB 2500 x 675 x 18mm

Vis entraxe 150mm sur les petites rives et 300 en partie courante

Assemblages collés Sikaflex 11FC Pro

Publié par plancherbois il y a 6 ans

OK merci pour toutes ces informations!
Et pour votre blog qui m'a donné quelques bases :)

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

avis plancher rénovation grange

Publié par Karine1

5 réponses
826 vues
0 like

Renovations d'anciens plancher bois, avis ?

Publié par Mathy

1 réponse
808 vues
0 like

Avis sur dimensionnement poutres pour rénovation

Publié par ahom

2 réponses
2088 vues
0 like

Avis sur un plancher

Publié par Terminator07500

2 réponses
1636 vues
0 like

Avis sur mon plancher

Publié par bambou1

3 réponses
1162 vues
0 like