Mise en place nouveau parquet - Pb de solivage - Immeuble ancien

Mise en place nouveau parquet - Pb de solivage - Immeuble ancien

il y a 10 ans

Bonjour,
Un grand merci tout d'abord pour le qualité de ce forum qui regorge d'infos utiles lors de mes. En général j'arrive à trouver mes réponses en parcourant les différents post mais là sur le cas présent je cale un peu et j'aimerai vos lumières.

J'habite au second étage d'un appartement ancien du 18ème siècle (style hôtel particulier) qui est à rénover du sol au plafond. La pièce en question mesure environ 7 x 4,5M dans lequel a été agencé 2 placards (il y a longtemps). Pour infos, le cloisonnement est ancien en grosse latte de bois (env. 60x180), lattis et plâtre.
Ce qui fait l'objet aujourd'*** de mes interrogations concerne le sol. Le parquet étant en mauvais état (usé et creusé) j'ai entrepris le changement de ce dernier. Les lames de l'ancien parquet était de 15cm de large et env. 22mm d'éapaisseur. J'ai donc acheté du parquet Pin des Landes en 155mm de large et 21mm en me disant que je le changerai à l'identique.
Sauf que en retirant l'ancien je suis tombé sur un nouveau plancher; à peu près 25mm d'épaisseur et de largeur très variable (15cm jusqu'à 45cm certaine). Je pense que c'est plus un plancher de "construction" brut servant à poser un autre parquet par dessus.. il est pas en très bon état, pas plane et souvent fendu. Le parquet de finition du dessus était posé sur des petites cales de différentes épaisseurs dessus et cloué (bcp de grincement).
J'ai fait une recherche pour établir un positionnement des poutres et leurs entraxes. Il est très variable; entre 67cm jusqu'à 1M pour certaine. La portée est de 4,4M en moyenne et les poutres sont tous de section 200x200. Elles sont en très bon état (en coeur de chêne je suppose). Je joins un schéma côté qui sera plus explicatif.
Mes questions sont les suivantes:
_ Poser le parquet en Pin que j'ai acheté me parait un peu juste compte tenu de l'espacement des poutres. Que dois je faire? Poser des lambourdes perpendiculairement espacés de 40cm fait que je me retrouverai avec un parquet qui serai posé en contre sens de le lumière. Donc il faudrait 2 lit de lambourdes et j'avoue que ca ne me plait pas trop (hauteur, fastidieux). Autre solution: rajouter des solives? 1 entre chaque poutre actuel. Quelle en serai la section et comment les fixer? Les encastrer dans le mur serait un peu compliqué surtout vis à vis des voisins du dessous. J'ai pensé à une solive perpendiculaire à chaque extrémité maintenu par des sabots pour faire reposer une solive entre 2 poutres ce qui réduirait l'entraxe.
_ Je me dis que ce serai peut être l'occasion également d'isoler (phonique et thermique car l'étage en dessous est très peu habité). Je pensais mettre de la ouate de cellulose sur 20cm partout. Qu'en pensez vous?
_ Si je retire le parquet de "construction", j'ai un soucis avec les cloisons qui reposent dessus. J'avoue que ca m'embête de tout faire sauter. Je l'ai déjà fait dans d'autres pièces et c'est long, ca fait beaucoup de poussières (on habite dedans) et vu la hauteur de plafond (3,3M) faut tout couper en morceau pour déblayer (encore une autre histoire qd on est au second).
Comment retirer ce parquet sans faire tomber les cloisons ? Je pensais mettre une solive en dessous et couper ensuite le parquet au raz des cloisons. Qu'en pensez vous?

J'espère avoir été assez clair dans mes explications. Le schéma que je joint (si j'y arrive) est assez précis sur l'emplacment des poutres et les dimensions de la pièce. Que feriez vous? Je recherche une solution solide et durable mais pas trop cher. J'ai peut être fait une erreur d'acheter le parquet sans regarder avant en dessous... je peux toujours le rendre je pense si jamais si inadéquat.
Que pensez vous de tout çà?
Merci d'avance pour votre aide..

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Mise en place nouveau parquet - Pb de solivage - Immeuble ancien il y a 10 ans

Bonjour, ATTENTION !!!! La structure de votre plancher appartient à la copro ! elle fait partie intégrante de la construction, on ne peut la toucher, la modifier ou se fixer dessus, si le moindre problème arrive vous en serez tenu pour responsable et aucune compagnie d'assurance ne pourra vous couvrir, je vous laisse imaginer la suite même si vous ne pouvez vous en rendre bien compte.... Je pense que dans votre cas il serait plus sage de lambourder sur les poutres existantes tout en utilisant une section suffisante pour les espacements de 1.0m et en rapport au calcul de charges permanente souhaitées, il est clair que le sens de votre parquet sera à l'inverse de vos puis à lumière (fenêtres) mais cette orientation de base est données pour une pose dans les règles de l'art en fonction bien sur du sens de la structure mais aussi sur un point de vue esthétique, après si vous creusez un peu les règles sur une pose de Parquet sur un Parquet existants, la pose doit se faire à la perpendiculaire de celui-ci, donc forcement le plus souvent parallèle aux murs comportant des fenêtres, donc il n'y a pas de sens de pose "obligatoire" mais conseillés, il est clair que vous avez l'avantage d'avoir des hauteurs de plafonds assez élevées, donc cela vous laisse de la latitude, au moins pour une seule travée de lambourdes, car en double travée la 1ère étant plus forte en section que la 2ème vous allez perdre pas mal de hauteur utile, car si je ne m'abuse, les hauteurs de passages de portes, étaient pour l'époque de 2.10m de haut du sol au bas de la traverse haute de vos cadres de portes, pour schématiser, à moins qu'elles eussent été remplacées:(, et là ça risque de coincer....
Alors le Parquet en pin que vous voulez poser.... Oui certes c'est beau en lame large, je vous l'accorde, mais si dans quelques temps vous constatez que les lames tuilent ou s'incurvent, il ne faudra pas s'étonner.... Dans le temps oui on pouvez trouvez des lames de Parquet relativement large, comme celui qui était en place (reste à savoir si celui-ci vu l'état décrit est vraiment très ancien...), ce n'est pas pour rien que l'on trouvez et que l'on trouve encore aujourd'***, des largeurs de lames de 50, 70, et 80mm, ,mais les procédés de fabrications n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'***, surtout dans le procédé de séchage des bois, dans le temps on prenait et donnait du temps pour faire les choses, ce qui n'est plus de nos jours, la rentabilité à pris le pat, vite ! Toujours plus vite ! Et forcement au dépens de la qualité qui est de nos jours facultative, ou oui mais à quel prix ? Donc ben il faut que quelqu'un en paye le prix......
Pour ce qui est du Parquet de construction de divers largeur, il était généralement utilisé pour permettre la circulation dans des remises ou combles et non en habitation, vous dites habitez au 2ème étage, vous avez encore quelqu'un au dessus ou votre logement est-il d'anciens combles ? Jean-François.

2. Mise en place nouveau parquet - Pb de solivage - Immeuble ancien il y a 10 ans

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Le problème de coporo que vous soulevez est en effet inquiétant et je crois que je vais abandonner l'idée de rajouter des solives. J'ai pas envie d'avoir de problèmes dans le futur surtout que des dommages liés aux ouvrages peuvent avoir des conséquences dramatiques...
Mettre le parquet dans l'autre sens ne me pose pas trop de problème mais si je choisis de le fixer sur lambourdes que me conseillez vous au niveau de la section et de l'espacement? Dans ce cas il faut que je retire le parquet de "construction" et j'ai toujours mon souci des cloisons qui reposent dessus. Si j'ai pas le choix je les ferai tomber mais je n'avais pas prévu de me lancer la dedans.
Pensez vous que je peux fixer des lambourdes sur le parquet (qui me parait bon au niveau solidité) en faisant attention de bien me fixer sur les poutres et de mettre de la bande résiliente en dessous? Je pourrais peut être dans ce cas réduire la section de ces lambourdes. Le parquet que j'ai enlevé reposait sur ce parquet de construction à l'aide de petites cales de différentes épaisseur.
Pourrais je également viser des dalles d'agglo par dessus et reposer un parquet flottant plus fin? Solution peut être plus facile...
Si je vous comprends bien vous me déconseillez la pose du parquet pin des landes?

Pour info le second étage que j'habite est encore un appartement de réception comme le premier étage. Au dessus ce sont des chmabres de bonnes non occupés et greniers. Dans les autres pièces que j'ai déjà ouvert pour passer des gaines la structure est différente; même entraxe et section de poutres mais j'ai des planches à mi hauteur des poutres qui forment comme un parquet à 10cm en dessous du niveau du sol et qui est remplis de gravats avec une couche de plâtre par dessus. J'ai lu que c'était comme ça qu'on faisait au 18ème siècle car une loi interdisait de jeter les déchets de construction. Ca avait les avantages d'éviter la flexion des lames de parquets (surtout avec 1m d'entraxe) et d'isoler du bruit. Si j'avais eu ce cas dans la chambre j'aurai moins été embêté. D'ailleurs dans la partie plus ancienne de l'appartement les cloisons ne sont pas fixé sur des planchers... Je pense que la chambre que je veux refaire a subi des rénovations du début du siècle. Les joies de la Réno!

3. Mise en place nouveau parquet - Pb de solivage - Immeuble ancien il y a 10 ans

Bonjour, pour la section des lambourdes en fonction de l'entre-axe des poutres il vous faudrait du 63/75 minimum entre-axe de 450mm pour une pose de plancher cloué de 23mm d'épaisseur. Pour ce qui est des cloisons existantes, c'est un souci.... dans le cas ou vous ôtez votre plancher de construction il serait plus sage de les démonter au préalable :(, j'aurai tendance à vous conseiller de ne pas toucher à l'ensemble, à la fois pour ce qui est de la mise en oeuvre à moins de faire appel à une entreprise spécialisée qui prendrait de ce fait toute la responsabilité de cette mise en oeuvre, et forcement du coût, dans le sens ou vous voulez agir sur l'isolation et l'aspect de votre Parquet final, vous pouvez faire sautez le plancher de construction, le remplacer par les lambourdes, isoler en laine de roche ou ouate, avec la pose d'un pare-vapeur au préalable, il est clair que dans la logique il aurait fallu agir pour cela, par le plafond de l'étage du dessous pour protéger également les poutres, mais dans le cas présent ce n'est pas possible....
Donc son efficacité reste partiel, fixez par vissage un OSB3 de 18mm (entre-axe des lambourdes à optimiser en fonction de la longueur des dalles) et poser, soit en pose collée (ajoute de la rigidité à l'ensemble) ou flottante (dans ce cas vous avez la possibilité de mettre une sous-couche à isolation phonique, un petit +) un Parquet "contrecollé", là en lames de 155 :) lol x 14mm d'épaisseur, et de ce fait vous pourrez le poser comme il se doit, perpendiculaire aux puis à lumière !.
En fait plusieurs solutions s'offrent à vous, avec le choix également de refaire votre Parquet de finition à l'identique comme il a été fait précédemment, et malheureusement ce n'est pas pour rien qu'ils ont choisi cette option.....
Le souci si vous ne voulez ne pas être "ennuyé" ou tenu pour responsable pour x raisons au cas ou il y aurait dans le future une quelconque défaillance de la structure, il ne faudrait pas ajouter du poids supplémentaire à la structure car si vous laissez le Parquet de construction, rajouter des lambourdes, certes de plus petites sections, etc.... La solution la plus simple est de refaire ce qui a été fait: calez en fonction de la planéité et vissez des lattis de 70/20 tout les 0,45m en perpendiculaire au plancher de construction et cloué le Parquet que vous avez acheté en pin des landes (bon Parquet mais 155 trop large pour un bon comportement dans le temps). Ce n'est pas simple..... Je sent que tout doit s'embrouiller en ce moment précis, et je vous comprend, comme vous dite "Les joies de la reno !" ce n'est pas une simple affaire quand on veut faire les choses comme il faut, et je pense que c'est le cas, puisque vous avez posé ces questions, me trompe-je ?

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer