capacité portance plancher

Publié par EmmanuelD il y a 14 ans

Bonjour,

J'ai racheté la partie combles d'une vieille maison de 236 ans.
J'ai retiré tout l'ancien plancher pour vérifier les solives. Elles étaient toutes en excellent état, aucun problème!
J'ai fait couler une dalle allégée en  agreslith (copeaux de bois) dessus pour récupérer la planéité mais aussi avoir une bonne isolation phonique.
Le chapiste m'avait dit au début que le poids serait d'environ 80 kg par m2 à l'nedroit le plus haut et de 150 kilos / m2 là ou il y a plus de chape.
La surface est de 80 m2
Les solives (en sapin rouge ) font 18 cm de large sur 18 de hauteur avec un entraxe de 65 cm et elles font 4.5 m de longueur.

Le problème est que le chapiste a mis plus da sable que prévu. Tout s'est bien passé mais je voudrai savoir si quelqeuun pouvait me calculer la capacité de portance au mètre carré de ce plancher.

La dalle a très bien été coulée, rien ne bouge et par le dessous ça ne fléchit pas.

Merci beaucoup.

Merci

Manu

Publié par DanielW il y a 14 ans

Bonjour
-Ce solivage est correct    pour  un plancher  ayant un poids propre de 30 ou 50 kg/m² ,  mais   cette chape pése largement plus     .
-  Pour satisfaire à la condition de fléche de 1/400éme (1,1cm) , ce solivage peut supporter   230 kg/m² desquels on doit déduire le poids propre de la chape multiplié par 1,4 ou 1,5 (charge de longue durée sujette à fluage) , ce qui nous   laisse  pas grand chose pour la charge d'exploitation   230-(150x1,4)=20kg/m²........(.et je néglige l'isolation et le poids du  plafond )
Sous la charge d'exploitation normalisée de 150kg/m²(30 longue durée+120 courte durée) ce  plancher va forcement  prendre de la fléche  en milieu de portée , je trouve 1,4cm sous  chape de  80kg/m² , et 1,9 cm sous  chape de 150kg/m².
-La condition de fléche du  1/400éme ne peut  donc pas être satisfaite , l'ensemble aura une certaine "souplesse"

Probléme frequent en réaménagement d'habitat  ancien , hors de question d'envisager du carrelage au sol

Cordialement

Publié par EmmanuelD il y a 14 ans

Bonsoir,

Je suis surpris des résultats de vos calculs.
Mon père a fait faire une étude aujourdhui par un bureau d'étude. D'après les données fournies, et d'après un calcul de Young (si j'ai bien compris), les solives supporteraient 387 kg/m2 avant d'arriver à leur flexion maximale.

Jê précise aussi qu eje me suis déja retrouvé sur une solive accompagné de 3 amis, nous pesions au bas mot 250 kilos sur une faible surface et ça n'a pas craqué.

Les résultats sont très contradictoires suivant les intervenants.

Pour le carrelage je suis d'accord.
Mais je voudrai savoir si cela risque de s'effondreer ou pas.

Merci bcp

Manu

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Emmanuel

Non, non !! les avis ne divergent pas au sein des gens du bois, détrompez-vous !!! mais si vous faites intervenir des ingénieur en génie mécanique alors là on ne répond plus de rien !!!

Deux aspects sont à considérer, la contrainte maximum pour que le bois cède et la flèche maximum admissible pour un certain confort.

Je pense que vous ne souhaitez pas flirter avec le risque de rupture, alors il faut compter un coefficient de sécurité de 2,75, ça change singulièrement les choses.

Pour le confort, c'est rarement la contrainte de rupture qui dimensionne mais la flèche sous charge et c'est sans doute pas trois bonhommes sur la poutre qui vous l'indiqueront, mais les années qui se suivent, parce que le flèche constatée aujourd'*** ne sera pas celle que vous constaterez dans 10 ans.

Je suis d'accord avec Daniel, tout cela est fort ""juste"" et pour être précis, hors charge d'exploitation et poids propre des solives, il vous reste en tout et pour tout 130 kg au m² de charges permanente, plancher, chape, cloisons, revêtement de sol et cela en trichant et en ne tenant pas compte du coefficient de fluage car ce sont de vieilles poutres, mais comme vous avez choisis de faire une chape en béton pleine d'eau, il faut quand même compter avec, alors pour vous être agréable, je ne la compte qu'à 1.5 au lieu de 1.8 et là, il ne vous reste plus, en gros, que 70 petits kg/m², ce n'est pas grand chose, ça couvre juste la dalle.

Alors ne pensez pas faire du carrelage là-dessus, faute de quoi je prédis des fissurations dans les 5 ans qui suivent.

De plus vous chargez un vieux plancher de la sorte, fort bien, mais avez-vous effectué des sondages au niveau des scellements dans les murs ???

Je ne veux pas être l'oiseau de mauvaise augure, c'est l'expérience qui parle et mauvaise expérience (pour ceux qui on réalisé trop tard) Parce que dans les vieux murs montés souvent à la terre et à la chaux, on a souvent des surprises sur l'état du bois qui est dedans et à l'époque jamais protégé.

Bois, qui par ailleurs peut paraître parfaitement saint.

 

Boisphilement votre

Publié par EmmanuelD il y a 14 ans

Bonjour Boisphile et merci.

Me voilà bien embarassé car le travaux sont faits et finis.
J'avais pourtant pris 4 avis différents de professionnels: deux chapistes qui font ce genre de chape ainsi qu'un architecte et un professionnel du bois, charpentier meilleur ouvrier de france, qui m'a encore assuré ce matin par téléphone que cela ne poserait pas de problème.
Il m'a bien expliqué que la chape était auto-portante, que la répartition du poids se faisait sur l'ensemble de la structure (en plein milieu de la pièce j'ai un gros mur porteur de 1 m de large qui divise la pièce en deux parties: une de 4.50 de long et une de 4.20m de long.)
Il m'a dit que cela faisait l'effet d'un tablier et qu'il avait vu des dalles comme celle la coulées dans des baitments en bien moins bon état et avec des solives moins larges et hautes et mons longues. CA fait plus de 10 ans et ça ne bouge pas.


Alors je ne sais plus quoi penser.
Dans tous les cas, j'ai demandé à mon assurance qu'elle fasse venir un expert qfin de diagnostiquer totu cela. S'il le faut et bien la dalle sera découpée et retirée.

Quand aux scellements dans le smurs, ils ont tous été vérifiés puisque j'ai moi même retiré les briques entourant les têtes de poutres. Tout était impeccable. J'ai piqueté très fortement partout et pas un problème.

Tout ce que j'espère c'est que cela ne s'écroulera pas...

Manu

 

Publié par EmmanuelD il y a 14 ans

Je précise également que toutes les solives avaient été mises à nu et vérifiées.
Et le vieux plancher retiré et remplacé par du ctbh 22mm.

Ce que j'ai quand meêm du mal à comprendre c'est que ces solives ne pourraient supporter que 50 kgs/m2 alors qu'elles ont porté pendant plus de 230 ans au minimum 80 kilos/m2 de charge constante. (le poids de l'ancien plancher, en 40 mm d'épaisseur!!! plus les vieux plafonds du dessous en platre projetté qui étaient extrêmement lourds) ainsi que les meubles qui étaien tprésents dans cette bâtisse.


Manu 

Publié par DanielW il y a 14 ans

Re
Hé oui , Boisphile est bien du même avis .........   
Nous appliquons tous deux les réglements de la construction , et les calculs (régles DTU CB71)en font partie ,c'est donc trés logiquement que nos résultats concordent !

Ces solives ne risquent pas la rupture , mais la méthode "réglementaire" de calcul de fléche nous donne des résultats  supérieurs aux  valeurs admissibles pour un plancher (valeurs chiffrées dans mon 1er post)
Cordialement

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Emmanuel

Reprenez les choses calmement !!! Vous dites vous-même que ce plancher supportait 80 kg/m² et vous annoncez plus haut que le poids de la chape est de 80 à 150 kg/m² suivant l'endroit.

Et l'endroit en question, je suis prêt à parier que c'est le milieu et pourquoi le milieu, parce que les solives ont fléchées et pourquoi elles ont fléchées ? parce qu'elles étaient déjà sous-dimensionnées pour ce qu'on leur demandait de porter. Et aujourd'*** vous posez dessus déjà plus que ce qu'il y avait et vous allez y ajouter des cloisons et des revêtements de sol ou des planchers !!! Quand je vous dis que 70 à 130 kg/m² seraient disponibles, cela concorde bien avec l'existant et ce que vous précisez.

De plus, il n'y a encore que qu'une vingtaine d'années, personne ne se souciait d'un plancher qui vibrait à la marche ou qui était un peu souple, quand une porte commençait à coincer on lui passait un coup de rabot et le tour était joué quant au carrelage, généralement de la terre cuite de 15 mm sur fond de sable, pas de problème, même si des carreaux relevaient on n'y voyait aucun inconvénient.

De nos jours, on en est rendu à traquer la fréquence vibratoire de 8 Hz qui correspond à la marche rapide et on calcule les plancher en en tenant compte de plus, les carrelages de 7 ou 8 mm sont directement collés au support et la moindre déformation ils se fendillent, les portes sont profilées et on ne peut plus les raboter comme on veut, Est-ce que vous comprenez un peu mieux la différence entre les exigences du siècle dernier et celle de nos jours. Je ne parle pas des aspects sécuritaires et des examens qu'on fait passer aux maisons pour pouvoir les vendre et qui vont se durcir dans les années qui viennent (comme pour les voitures) on ne pourra plus vendre n'importe quoi !!! et c'est pas si mal pour ceux qui ne connaissent pas et qui se font avoir, quant aux bricoleurs il ont de plus en plus intérêt à se renseigner sur les normes et de déclarer leur chantier sous peine de ne plus pouvoir vendre dans une quinzaine d'années et je pense en particulier aux plancher en rénovation et aux aménagements de combles qui sont la source d'un nombre impressionnant de pathologies chque année..

Boisphilement votre

Publié par EmmanuelD il y a 14 ans

Re Boisphile,

Merci pour les réponses. Je prends les choses calmement mais ça me déçoit de la part deprofessionnels d^'être renseigné comme cela...

Ceci dit, j'ai eu le chapiste au téléphone ce soir et je en m'étais pas trompé sur les proportions le béton a été dosé à 1100 kilos/m2.

Il m'a recertifié que cela ne craquerait pas. Il l'a déja fait dans des dizaines de maisons souvent en bien moins bon état que la mienne.

Mes solives étaient vraiment en excellent état. 236 ans mais comme neuves:-)

En ce qui concerne l'endroit ou il y a le plus de portée, ce n'est pas au centre justment mais tout contre un mur porteur. En fait ce n'est pas les solives qui ont bougé mais le mur porteur qui a travaillé avec le temps. Et à cete endroit, juste à celui là, j'avais découvert une partie de bois pourri sur une solive. Celle ci a été renforcée, la partie pourrie refaite et la poutre triplée. J'obtiens donc une poutre de 30 cm sur 18 de hauteur. Par sécurité, j'avais triplé les deux pourtres avoisinantes. Je ne me fais pas de soucis de ce côté là.

Par contre, j'ai eu confirmation par l'ingénieur du bureau d'étude que ce qui fait la différence dans moncas, c'est le fait qu'il y ait un mur porteur au milieu de la pièce et que ce soit une chape désolidarisée et autoportante.  L'ensemble de la charge est répartie sur l'ensemble de l'ossatture. Pas encore pour l'instant car la chape n'est aps durcie au coeur mais elle le sera ensuite. (chape armée).

Il m'a confirmé qu'il n'y a aucun rique d'écroulement. A moi de ne pas trop charger le tout. De otutes façons je ressens encore des vibrations lorsque l'on saute mais plus autant qu'avant. Il y a donc encore une souplesse du bois.

En ce qui concerne les cloisons, c'est pas dur, il n'yy en a pas car je l'maménage en loft! Grand espace ouvert, aucune cloison! Ca règle le problème :-))

Si ça vous interesse, je peux vous glisser quelques photos des solives, vous verrez comme c'est beau et comme ils travaillaient bien à l'époque. La charpente est magnifique!

PAr contre je ne sais comment faire pour glisser de sphotos sur ce forum


Manu

Publié par fred24 il y a 10 ans

bonjour,
dites moi, pourriez vous de dire ce qu'il en est aujoud'***, car je suis en pleine rénovation et je vie les mêmes difficultés... merci pour vos conseils

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Quelle capacité de charge pour mon plancher ?

Publié par Olivier 71

1 réponse
1457 vues
0 like

capacité porteuse

Publié par jurassik

4 réponses
2529 vues
0 like

Portance du plancher et réhausse

Publié par gipiok

9 réponses
10504 vues
0 like

Vérification de Portance de plancher!

Publié par JérômeQ

0 réponse
1402 vues
0 like

portance 8 m

Publié par db84

6 réponses
1855 vues
0 like