Panneaux OSB

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

Tout d'abord félicitations pour ce site très instructif à travers ce forum et ces animateurs.

Ma question porte sur les panneaux OSB. Il en existe plusieurs sortes, et je voudrais connaître la différence entre l'OSB 3 et l'OSB 3+.

Sur ma maison en construction, il est posé un plancher OSB 3 + de 16 mm, est ce suffisant ? Existe t'il d'autres épaisseurs ?

J'ai vu qu'il existait plusieurs épaisseurs pour l'OSB 3 mais rien trouvé sur l'OSB 3 +.

Vaut il mieux un OSB 3 + de 16 mm ou un OSB 3 de 22 mm ?

Merci par avance de vos réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred,

Je peux vous expliquer cela dans le détail.

L'OSB 3 plus est une appellation non contrôlée, inventée par un fabricant Français alors que la norme harmonisée européenne n'était pas encore en vigueur. Cette appellation uniquement commerciale concernant des dalle OSB 3 d'un format particulier est restée.

Les OSB répondent (comme les autres panneaux) à une norme précise (NF EN 300) et en tant que panneau de structure à une norme harmonisée pour toute l'Europe, (NF EN 13986) qui autorise le marquage CE, garantissant l'aptitude a être utilisé en structure, plancher, mur et toiture.

Chaque OSB doit répondre à des caractéristiques mécaniques et à des propriétés physique précises définies dans ces normes.

Donc un OSB 3, qu'il soit fabriqué par Pierre, Paul ou Jacques offre les même caractéristiques mécaniques et de performances.

Un fabricant a la possibilité de fabriquer un panneau ayant des caractéristiques supérieures à ce qui est demandé dans la norme, mais dans ce cas, pour le faire valoir, il doit faire certifier sont panneau comme tel par un organisme notifié.

Actuellement, ce n'est pas le cas en Europe, sachant qu'un OSB 3 qui présenterait des caractéristiques supérieures serait un OSB 4.

OSB 3 plus sont des dalles OSB 3 avec un format particulier, 1800 x 675 et 2000 x 900 mm de formats utiles, mais qui ne peuvent prétendrent offrir des qualités différentes de celle de la norme.

La réponse est donc OUI une dalle OSB 3 de 18 ou 22 mm est plus performante qu'une dalle de 16 mm.

Pour le plancher les épaisseurs courantes sont : 16, 18, 22 ou 25 mm

 

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Merci pour cette réponse rapide.

Il me reste à savoir si je demande à mon constructeur de changer le plancher pour de l'OSB3 de 22 mm, ou de laisser comme ça.

Actuellement, ce sont des combles aménageables avec de la fermette industrielle espacées de 60 cm. Mais j'ai l'impression désagréable lorsque je marche sur ce plancher que ça bouge bcp.

Les normes de résistances sont elles atteintes avec du 16 mm d'épaisseur ?

Publié par FredE il y a 13 ans

Et entre un OSB 2 de 22 mm et un OSB 3 de 16 mm, lequel serait le plus performant ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred,

Comme toujours, le problème est de savoir si vos comble sont aménageables ou habitables.

En d'autre termes, il vous faut demander au constructeur qu'il vous donne copie de la note de calcul du fabricant de fermettes pour savoir quelles charges ont été prises en compte pour le calcul de la structure.

En ce qui concerne la dalle OSB 3 plus 16 mm (je vais jeter un pavé dans la mare) normativement, elles ne devraient pas être utilisées en plancher porteur avec un entraxe de 600. Le DTU et les règles professionnelles donnent un entraxe maxi de 490 mm pour une charge d'exploitation de 150 kg/m² qui n'incluse pas le revêtement de sol.

Il faudrait un OSB 4 en 2400 mm de long pour répondre à votre besoin.

Le problème avec la fermette, c'est l'entraxe de 600, les panneaux disponibles sur le marché ne correspondent pas. Il y a donc nécessité dans la plus part des cas de lambourder pour retrouver un entraxe qui correspond aux dalles.

Tout cela est bien détaillé dans mon blog à la rubrique plancher.

http://boisphile.over-blog.com/

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Re-bonjour,

J'ai lu l'article de votre blog sur les planchers mais c'est un peu diffcile à comprendre pour un novice comme moi.

Cependant, si l'entraxe des fermettes est de 600, un panneau OSB de 1800 peut convenir, non ?

Dans la maison, entre les fermettes, il y a des entretoises mais je n'ai pas mesuré quel est l'entraxe. Il me semble qu'elles sont assez rapprochées (moins d'un mêtre), est ce suffisant ou faut il un lambourdage impérativement ? Ou alors un OSB de dimension différente ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred,

Désolé, mais je ne parle pas le mandarin !!! mais le Français, oui, du moins je le croyais jusque maintenant !!!!

Je vous ai écris : <<< En ce qui concerne la dalle OSB 3 plus 16 mm (je vais jeter un pavé dans la mare) normativement, elles ne devraient pas être utilisées en plancher porteur avec un entraxe de 600. Le DTU et les règles professionnelles donnent un entraxe maxi de 490 mm pour une charge d'exploitation de 150 kg/m² qui n'incluse pas le revêtement de sol. >>> Donc la réponse à la première question est ""NON""

Je vous ai écris : <<< Il faudrait un OSB 4 en 2400 mm de long pour répondre à votre besoin. >>> Donc la réponse à la deuxième question est : OSB 4 en 2400 mm.

Je prends beaucoup de mon temps pour donner des réponses aussi complètes que possible, je pense qu'en retour il serait correct de les lire !!! ne pensez-vous pas ???

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

J'ai lu votre réponse qui était clair mais je me permettais de poser une question de néophyte.

Cela peut vous paraître simple et clair pour vous qui êtes dans le métier ou très au fait dans le domaine, mais il faut aussi vous mettre à la place de quelqu'un qui essaye de comprendre et qui n'est absolument pas au fait des problèmes de construction.

Sur votre site, vous indinduez que la dimension des plaques doit être un multiple de l'entraxe, donc effectivement un OSB 4 de 2400 répond parfaitement à cela mais un panneau de 1800 aussi, non ???

Donc oui vous parlez le français mais moi je ne lis pas encore entre les lignes.

Merci de votre compréhension.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred,

Mais bien sur mon cher Fred, c'est pour cela que j'essaye de conseiller au mieux, justement mon but est de communiquer mon savoir, si non à quoi servirait-il ???  Que vous ne soyez pas dan le métier, c'est bien normal, que vous ne sachiez pas c'est encore normal, c'est pour cela que vous venez pêcher l'info. , mais de grâce faites un peu confiance !!!

Et moi, je sais qu'en OSB 4 (je dis bien quatre) il existe du 2400 mais pas du 1800 et que le 1800 c'est un OSB 3 (je dis bien trois) et que l'OSB 3 en 16 ne convient pas, donc il faut passer en 4, mais en 4 c'est du 2400 OUF!!!  

Boisphilement votre

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Donc pour finir, il n'y avait pas à lire entre les lignes, c'était parfaitement écrit tel quel !!! Il suffit de prendre la peine de lire !!
Sans rancune
Boisphile

Publié par FredE il y a 13 ans

Ben voilà, c'est parce que l'OSB 4 n'existe pas en 1800 !! Ca je ne pouvais pas le savoir.

Mais en OSB 3, y a t il que l'épaisseur 16 mm en 1800 ??


Enfin peu importe, grâce à vous j'ai tout de même réussit à faire admettre à mon constructeur que la pose du plancher n'était pas conforme. Parce qu'il avait mis des dalles de 2000x900 avec un entraxe de 60, ce qui n'est absolument pas conforme.
Pour l'épaisseur de 16 mm pour lui par contre c'est suffisant sauf que sur sur le sitre internet du fournisseur, il précise qu'il est impossible de poser du carrelage sur une dalle de 16 mm avec un entraxe de 600. Du coup, je comprends mieux votre réponse.

Par contre, pour rattrapper son erreur mon constructeur après avis du fabricant propose l'ajout d'un plancher  supplémentaire toujours de 16 mm  sur le plancher existant, les dalles seront collées et vissées en décalées par rapport à celui existant. Cela vous paraît il satisfaisant ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred,

La réponse est OUI, un peu tiré par les cheveux, mais dans le cadre d'une habitation cela peut s'admettre. C'est moi qui ai proposé cette solution pour le fournisseur en question et pour le DTU plancher quand il y a des charges roulantes.

Mais allez voir sur mon blog, dans plancher, il y a le croquis du plancher décalé en deux couches, pour que votre constructeur le pose correctement. Et dites lui bien de fixer avec des vis à filetage partiel de 5 x 70 (Wurth)

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

Me revoici avec mes histoires.

Mon constructeur a enfin fait posé la 2ème couche de plancher. Mais comme pour la première, la seconde couche n'est pas supporté au niveau des petites rives. La pose est bien en décalé mais apparemment que dans un sens et la seconde couche est collée à la première. Les dalles sont identiques aux premières à savoir de l'OSB 3+ de 16 mm d'épaisseur en dimension 2000x900.

Est-ce valable comme plancher ? Quelle charge est il susceptible de supporter ?

Merci de vos réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Que voulez-vous que je vous dise ??? Vous êtes le client, l'entreprise a un devoir de compétence et de parfait achèvement des travaux dans le respect des règles. Ces règles n'ont pas été respectées, je vous ai donné tous les éléments pour palier cela dans les intérêts mutuels. Cette solution, bien que non conforme, pouvait être acceptable dans la mesure ou la procédure était respectée. Cette procédure n'a pas été respectée, c'est à vous d'en tirer les conséquences. Soit vous acceptez en l'état et s'en est terminé pour tout ce qui pourrait arriver plus tard, ou bien vous vous appuyez sur une réglementation et vous faites refaire. Quoi vous dire de plus ?? Pourquoi n'avez-vous pas réagit au moment de la pose de la deuxième couche ?.

 

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

J'avais fait le point avec le conducteur de travaux et on était tombé d'accord sur la façon de poser les dalles conformément à ce que vous indiquez dans votre blog.

La pose s'est faite aujourd'***, j'ai malheureusement laissé faire l'artisan chargé de la pose sans regarder ce qu'il faisait, persauadé que les consignes avaient été passé. Grave erreur ...

J'ai essayé de contacter le conducteur de travaux cet après midi mais il n'était pas joignable.

Donc je vais revoir avec lui.

Cependant, d'après vous, le plancher est il capable de supporter les charges d'un aménagment des combles (cloisons entre autre) dans l'état actuel ?

Merci

Publié par FredericST il y a 13 ans

Bonjour
Moi, j'ai fait construire un pavillon en 2003 avec combles en fermettes aménageables sans plancher.
Aujourd'***, je souhaite aménager ces combles et, avec tout ce que je lis sur internet,je me demande maintenant s'il sont vraiment aménageables.
Seriez vous d'accord pour correspondre avec moi et éventuellement échanger des conseils pour la mise en oeuvre et la déco par la suite par exemple?
Merci de me tenir informé
Fred

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Fred

Point de vue cloisons, soyons clairs et précis, les dalles de planchers ne doivent jamais être directement porteuses des cloisons, elles ne sont pas faites ni calculées pour cela.

Les cloisons perpendiculaires aux solives sont portées par ces solives par l'intermédiaire des dalles et pour les cloisons parallèles aux solives, elles doivent être prévues avant le montage des dalles, afin de positionner des étrésillons entre les solives pour répartir la charge au minimum sur deux solives consécutives et que ce ne soient pas les dalles qui supportent le plancher.


Frédéric,

Il serait plus simple de créer un nouveau sujet plutôt que d'utiliser celui d'un collègue, parce qu'après on ne sait plus à qui on répond.

Bref ! Vous avez sans doute compris la subtilité des mots entre combles aménageables (simplement placer un plancher pour accéder et faire du rangement) et habitables, qui implique nécessairement la pose de lambourdes (car l'entraxe de 600 ne permet pas la pose directe de panneaux) le plancher, de l'isolation, un cloisonnement, des revêtements de sol etc ..

Mais pour plus de détails, visitez mon blog dans la rubrique Planchers, tout y est détaillé.

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

Et pourtant le constructeur vend son truc comme habitable.

Donc ça voudrait dure que même si j'arrive à avoir un plancher corectement posé, je ne pourrai rendre mes combles habitables tel quel ??

Si je veux les rendre habitable, il me faudra défaire le plancher, si j'ai bien compris ?

Publié par FredE il y a 13 ans

Est-il possible de positionner les cloisons parallèles sur la solive à ce moment là ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Attendez Fred !!!  Mais quand même, vous vous rendez bien compte qu'une cloison c'est un poids, qui plus est un poids permanent et concentré sur un point précis. Par exemple, une cloison placo alvéolaire de 2 BA 13, c'est plus de 20Kg/m² soit en 2m50 de haut, 50 kg/ml, sur une solive de 4 mètres, c'est 200 kg de plus. Alors, bien sur, que ça a une importance, bien sur que cette solive fléchira plus que sa consœur, mais bien sur aussi que votre plancher ne s'écroulera pas pour autant, bien sur aussi que les ""professionnels"" le savent bien, bien sur aussi que les problèmes n'arrivent pas dans les trois mois et bien sur enfin que si vous appelez le gars 5 ans après pour lui dire que votre plafond fait le ventre qu'il y a des portes qui coincent, que des fissures se forment aux joints de placo, que votre plancher grince et que c'est insupportable, bien sur que le gars vous répondra """Ah ! bah ça c'est normal le plancher travaille, comme il a été placé après c'est normal, on y peut rien !!!"""

Et bien non, ce n'est pas normal, parce qu'il y a des règles à respecter et quand vous dites à un pro qu'il ne respecte pas les règles, il répond "" Et vous, respectez-vous toujours le code de la route ? Ah ! mon pauvre monsieur, s'il fallait respecter les règles on ne pourrait plus travailler"""

Bien sur qu'on peut travailler, mais nécessairement plus cher et comme nous sommes dans une société de consommation ou il faut toujours moins cher, on en arrive à ces aberrations comme expliqué dans un autre sujet, que des industriels fabriquent des panneaux merdiques à la demande de discounteurs qui vendent à des prix déments pour que des pauvres bricoleurs non avertis se ventent le lundi matin au bureau d'avoir acheté des dalles de plancher deux fois moins chères que chez ces voleurs de négociants en matériaux. (qui eux vendent des panneaux labellisés qui peuvent être posés)

Qu'attendez-vous que je vous dise de plus Fred .. Je vous ai dis ce qui est réel, mais encore une fois, vous êtes chez vous, la décision vous appartient.

Ne m'en voulez pas d'être aussi franc et direct, mais cela me semble nécessaire de faire le point de temps en temps pour replacer les choses comme elles doivent être.

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Je peux poser des questions bêtes mais il s'agit pour moi de voir comment je vais pouvoir m'en sortir avec mon plancher.

J'en ai appris pas mal en lisant ce forum, votre blog et à travers vos réponses, et je vous en remercie.

Comme vous le dites, il y a une différence entre ce que peut raconter un "professionnel" et la réalité. Mon but étant de rendre mes combles habitables, j'essaye de trouver des solutions voir des compromis mais c'est clair que je ne veux pas de bricolage, ni une maison branlante. Alors je cherche des conseils.

Malgré tout je vois bien que je suis dans une impasse. Mon constructeur doit me rendre un travail correct et dans les normes mais ça ne sera jamais que des combles aménageables et non habitables en l'état. Je me suis fait berner. Mais comment ne pas l'être quand on y connaît pas grand chose.

Une dernière question, mais je crois que j'en connait déjà la réponse, est ce qu'à partir d'un plancher posé, je peux rendre mes combles habitables ou bien dois-je tout enlever et me reporter à votre descriptif (lambourdage, etc ...) ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

D'abord, vous ne posez pas des questions ""bête"" vous posez des questions, point !

Ce n'est pas parce que vous ne connaissez pas un sujet qu'il faille pour autant vous dévaloriser. Vous avez le droit d'obtenir de la part des professionnels, un travail de professionnel, c'est tout. Malheureusement on trouve cet état d'esprit un peu partout, chez les garagistes, les réparateurs d'électroménager etc on dirait que c'est un sport national !!! Heureusement tous ne sont pas comme ça, mais quand vous tombez sur l'un d'eux, il ne faut pas faire de cadeau, c'est leur donner quitus pour continuer. Il y a peu de temps je regardais l'émission de Courbet sur la une, il s'agissait d'une construction à ossature bois, un scandale, votre plancher à côté c'est Byzance !!! 4 Expert dont deux judiciaires qui ont concluent qu'il fallait raser la maison pour reconstruire, c'est dire !!! Et bien le """"professionnel"""" (dont je connais la mauvaise réputation) disait que c'étaient des bricoles mal faites par ses ouvriers qu'il a foutu à la porte, alors qu'il s'agissait d'erreur notoires de conception !!! Bref, pour dire que malheureusement, comme vous, j'en connais des dizaines.

Pour en revenir à votre affaire, vous disiez que les dalles étaient collées entre elles. Comment a été effectué ce collage et avec quelle colle et comment la deuxième couche a été fixée et avec quoi comme vis ?

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Et bien, je ne sais pas trop comment ont été collée les dalles entre elles mais c'est de la colle à parquet qui a été utilisée.

Pour les vis, je ne me rappelle plus de la référence exacte. Ca n'était pas de Wurth mais elles faisaient 70 de long, et je crois qu'il y avait 45 d'indiqué aussi mais je ne sais pas à quoi ça correspond.


En lisant les autres sujets ouverts sur le forum, je m'interroge sur la capacité de la charpente à soutenir la charges d'un aménagment des combles. La distance entre les murs étant de 8 mêtres. Les fermettes peuvent elles supporter une telle charge ?
La couverture est constituée d'ardoises artificielles.

Merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Pardonnez-moi Fred, mais quand même, vous pouvez avoir des doutes sur votre constructeur, alors la vigilance devrait être de mise. Je comprends mal que vous ne soyez pas derrière leur cul à contrôler ce qui est fait !!! De la colle à parquet ! oui, si c'est du polyuréthanne, mais s'ils on utilisé des vis normales sans avant trous et non des vis à filetage partiel, il n'y a pas serrage et ça finira par des grincements. Je peux vous assurer qui si vous m'aviez mandaté pour faire le suivi de votre chantier, ce plancher aurait été refait et dans les règles, ça, c'est clair.

Alors maintenant vous avez des doutes sur les fermettes, mais nous l'avons évoqué il me semble ? Je vous ai conseillé de demander copie de la note de calcul que le fabricant de fermettes à obligatoirement fourni à votre constructeur, pour vérifier les charges prises en compte.

Le fabricant de fermettes, lui, il a fabriqué suivant les spécifications de votre constructeur, mais si pour faire des économies il n'a pas tout dit, c'est clair que ça va pas le faire comme il faut. Si vous n'avez pas confiance, sur les fermettes il doit y avoir l'identification de son fabricant, prenez contact et demandez copie, que vous puissiez faire des réserves pendant qu'il en est encore temps.

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonsoir,

Oui on en avait parler, et j'ai demandé à avoir ce calcul de charge mais je n'ai rien eu. Je vais à nouveau le demander.

Par contre pour ce qui est des réserves c'est trop tard puisque j'habite depuis 1 mois et 1/2 dans la maison maintenant.

Pour ce qui est de la confiance, c'est clair que j'ai eu tord encore une fois. Mais c'est pénible de devoir tout surveiller comme ça. Le suvi du chantier n'a d'ailleurs pas été sans mal.

Demain, je rappelle mon constructeur et on va s'expliquer.

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

J'ai eu mon constructeur au téléphone. D'après lui, c'est le fabricant lui-même qui a conseillé ce type de pose des dalles de planchers. Il doit me confirmer ça, et j'ai demandé à avoir une attestation du fabricant sur la capacité de support de charge avec ce type de montage. Soit disant que c'est supérieur à la charge initialement prévue, pourquoi pas mais vu qu'il n'était prévu qu'une charge maxi de 150 kg/m2.

J'ai aussi demandé à avoir la note de calcul de charge de la charpente.

Il y a sans doute pas mal de paramêtres qui rentre en compte mais sur quelle capacité de charge minimum dois-je tabler pour rendre mes combles habitables ?

Je vais voir sur votre blog si je ne trouve pas les renseignements.

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Il y a quelques années, le fabricant en question, avant que le DTU 51-3 plancher soit révisé, à sorti une dalle de plancher nommée ""OSB 3 +"" en 16 mm et au format de 1800, justement avec l'argument, à l'époque parfaitement justifié, de l'entraxe de 600 des fermettes et des combles aménageables.

Le module d'élasticité du produit, le permettait à cette époque.

Depuis, le marquage CE est arrivé avec sa norme harmonisée NF EN 13986, l'application de la nome NF EN 12369-1 qui prescrit les valeurs à prendre en compte dans les calculs et le DTU 51-3 plancher a été révisé. Cela fait beaucoup de choses !!!

Les fabricants ont bien sur le droit de produire des panneaux avec des valeurs plus élevées que les prescriptions de la norme. Mais, bien sur, ils ne le font jamais, car cela coûte évidemment plus cher et ils se trouvent de fait hors marché.

Imaginons, que malgré tout, ils produisent un panneau de meilleure qualité, ils ne pourraient communiquer dessus et le vendre comme tel, que dans la mesure ou ils bénéficient d'une certification, une sorte d'avis technique officiel du CTBA, attestant la qualité de ce panneau.

En l'absence de cette certification, tout autres communications ne seraient que littérature commerciale, sachant, qu'en cas de litige, seule la production d'un agrément est valide.

Quant à cette communication, si elle subsiste (et elle subsiste) elle est faite sous la responsabilité de l'industriel qui s'expose à une amande pour publicité mensongère de la part de la DGCCRF. (Faudrait-il que cette amande soit dissuasive !!! )

En un mot et pour faire court, c'est comme si, au bord de la route un copain policier vous dit que vous pouvez rouler à 110 alors que c'est limité à 90. Vous pourrez toujours expliquer cela au gendarme situé deux km plus loin, croyez-vous qu'il sera d'accord ???

Voilà, mon cher Fred, la réalité des choses; (qui sont bien sur vérifiables auprès du CTBA à Bordeaux – coordonnées sur mon blog -  auprès de la personne chargée de la certification)

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

Et oui, mes problèmes ne sont toujours pas réglés. C'est plutôt au point mort, du moins mon constructeur fait le mort.

J'ai prit contact avec l'entreprise qui a fourni la charpente, je n'ai pas non plus réussit à avoir la note de calcul (pas très coopératif le monsieur), mais j'ai eu un renseignement, la capacité de charge prise comme hypothèse est de 150 kg/m2 (hors couverture et plafond).

Ma question est donc, 150 kg/m2 est ce suffisant pour la charpente ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Non, il vous manque des éléments;

Un fabricant de fermette travaille avec un logiciel de calcul et il y a des paramètres obligatoires et qu'il ne peut pas omettre, Les charges de couverture, les surcharges climatiques et le plafond.

Les 150 kg/m² sont une charge D'EXPLOITATION dont seulement 20% soit 30kg sont permanent.

Si ces 150 kg figurent, c'est qu'au moins, on peut présager qu'il ait pris en compte des comble aménageables.

Mais le fabricant de fermette calcule et fabrique ce que lui demande le constructeur. Si celui-ci ne lui parle pas de cloisonnement, de lambourdes, d'isolation, de plancher et de revêtement de sol, il est tout à fait clair que ça ne va pas aller. Ces éléments de poids doublent les charges permanentes, ce n'est pas rien.

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

D'après ce que la personne au téléphone, ces 150 kg n'apparaissent même pas sur la note de calcul mais seraient une donnée intégrée au logiciel de calcul.

Si j'ai bien compris, 150 kg sont permit dans le cas de combles aménageables mais ne suffisent pas dans celui des combles habitables.

Dans le cas de combles habitables, il faudrait tenir compte de combien approximativement en charges d'exploitation pour me donner un ordre d'idée ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Fred

Dans mes précédents posts, je vous ai donné toutes les charges afférentes.

Cela étant, vous ne pouvez pas vous faire une idée réelle car dans une fermette en "A", s'agissant du plancher, l'entrait ne reprend pas les charges seul, les arbalétriers participent également via les jambettes.

En ce qui concerne la feuille de calcul, les deux premières pages sont consacrées au résumé de toutes les données composant l'hypothèse de calcul. Tout y est, obligatoirement, la feuille de calculs comprend une huitaine de pages, les suivantes sont effectivement des résultats, incompréhensibles à qui ne connaît pas.  

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 13 ans

Bonjour,

J'ai été mesurer la dimension de mes fermettes, là où repose le repose le plancher.
L'épaisseur varie entre 3,4 et 3,6 cm. La hauteur est de 22 cm avec un l'ajout entre le jambières, elle passe à 29 cm.

Qu'en pensez vous ?

Merci.

Publié par FredE il y a 12 ans

Bonjour,

Une dernière question, et ensuite je vais voir pour mandater un expert.

J'avoue que je suis un peu perdu. Pour le plancher c'est clair, ça n'est pas aux normes mais avant de demander à ce que ça soit refait, j'aimerais avoir quelques éclaircissements sur la charpente.

Les fermettes en A avec un entraxe de 60 cm ne permettant pas la pose directe du plancher, il faut donc lambourder ce qui ajoute de la charge sur la charpente. Les normes minimales a respecter par les fabricants sont apparemment basé sur 150 kg/m2 pour des combles aménageables. Je suppose ne pas être le seul à avoir des combles aménageables et à vouloir les rendre habitables.Comme vous me l'avez expliqué cette hypothèse de 150 kg/m2 n'est pas suffisante, comment dans ce cas peut on rendre ces combles habitables ?
Faut il ajouter des poutres entre les fermettes pour renforcer la capcité de charge ? Si c'est le cas, je n'ai pas vraiment intérêt à demander à mon constructeur à refaire le plancher puisqu'il faudra sans doute le retirer pour passer les poutres complémentaires.
J'ai lu dans le forum que l'épaisseur minimale doit être de 38 mm, mes fermettes ne faisant au maximum que 36, l'hypothèse de la pose d'un plancher n'aurait pas été prise en compte ?

Merci de vos réponses

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Bonjour Fred

Toutes les réponses sont dans mon blog :

http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html        Planchers

http://boisphile.over-blog.com/categorie-895720.html        Aménagement de combles

 

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 12 ans

Désolé mais dans votre blog je n'ai pas trouvé de renseignements sur l'aménagement des combles avec fermettes en A. Faut il faire des modifications pour les rendre habitables ?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Bonjour Fred

Comment voulez-vous que je le sache ??? Il faut vous procurer la note de calcul de fabrication des fermettes pour savoir quelles charges ont été prises en compte. Pour le moins, il faudrait la description précise de ces fermettes, section des bois, position des assemblages, pente du toit, type de couverture, lieu d'implantation, points d'appuis, type de plafond, isolation etc

Boisphilement votre

Publié par FredE il y a 12 ans

Bonjour,

Pour l'instant je n'arrive pas à avoir cette note de calcul.

Tout ce que j'ai pu apprendre c'est qu'il a été retenu comme hypothèse une charge d'exploitation de 150 kg/m2 (combles aménageables). Or vous m'avez répondu que ça n'était pas suffisant.

Donc ma question portait sur les améliorations à apporter à la structure sans rentrer forcément dans les détails de calculs pour l'instant.

Comment procéde t on pour améliorer la capacité de charge sur une charpente existante de ce type ?

Merci

Publié par begie il y a 11 ans

bonjour,

je souhaite refaire un ancien plancher de grange en panneaux OSB ou aggloméré. les poutres existantes (qu'on voudrait garder) ont environ 14 x 14 cm ( une de 10 x 10) et l'entraxe de 76 cm (une de 80 cm). la portée est de 370 cm (la pièce fait 3,70 x 4,00 m)

 doit je faire le lambourdage pour diminuer l'entraxe ? et si je posais deux couches des panneaux, ca pourrais suffir ?

et deuxieme question : comment calculer, si les vieilles poutres peuvent soutenir le nouvel plancher ?

merci d'avance pour votre aide,

begie

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Bien sur, comme dans la plus part des cas, les vieilles poutres sont sous dimensionnées, f = 1/270 au lieu des 1/400 requis.

Il va falloir penser à autre chose…………….

Publié par begie il y a 11 ans

Merci pour votre réponse.

Je comprend, qu'il faut alors changer toutes les poutres. Si on met les nouvelles poutres 63 x 175 mm avec l'entraxe de 420 mm et OSB 3 15 mm la-dessus - ça tient ?

merci,

begie

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Ah non ! il faudra un 63 x 200 avec 417 pour OSB 2500 en 15, mais c'est un peu juste, il faudrait mieux du 16 en 1800 avec des entraxes de 450

Publié par begie il y a 11 ans

Et la dalle 15 mm 169 x 63 avec des entraxes de 422.5,  c'est trop juste ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Non mais dans ce format ce serait chez un discount paut-être …………….. vérifiez donc le marquage  : EN 13986 CE OSB 3 NF EN 300

Publié par begie il y a 11 ans

Merci beaucoup Boisphile pour tes précieux conseils, je vérifierai certainement le marquage des dalles. elles sont commercialisées par brico dépot, je ne sais pas s'il entre dans la catégorie de "discount" ?

salutations,

begie

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

C'est évident…………….

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

panneaux OSB

Publié par sergio1

2 réponses
1217 vues
0 like

panneau OSB

Publié par sim

3 réponses
1886 vues
0 like

panneaux OSB

Publié par olivier.91

5 réponses
19288 vues
0 like

panneau osb 3

Publié par dide19

3 réponses
1642 vues
0 like

panneaux de particules ou OSB ?

Publié par julmag

1 réponse
1718 vues
0 like