Rénovation plancher sur solivage chêne

Publié par madworker il y a 14 ans

Bonjour,

J'ai un solivage chêne 10/13 avec deux portées de 3.20m et 2.6m sur une poutre centrale chêne de 30/30 (cette poutre a une portée de 5.30m sur corbeau, l'entraxe des solives est de 45 cm). Le solivage ancien est incurvé en son milieu suite et je suis en train de "remonter" la poutre centrale à son niveau initial. Une fois cette phase achevée, et après restauration des solives (très belle qualité droit fil et coupe précise), je compte poser un plancher agglo qui servira à supporter un parquet sur lambourde et phaltex ainsi qu'une chappe légère (vermiculite) sur 1/3 de la surface. Des cloisons périphériques et de refend en prégymetal seront également fixées sur le plancher agglo.

Ma question est une demande de conseil sur le choix de mise en oeuvre:

1. pose d'un BA13 sur toute la surface (cloué sur solives chene); pose d'un polystyèrene de 20 mm pour sol sur toute la surface; pose d'un novodal 22 mm CTBH collé mais flottant (pas de fixation sur le solivage).

2. pose d'une semelle phaltex sur les solives; pose d'une lambourde 6/4 sur phaltex; pose de bande de placo + panneau laine de roche entre lambourdes. Fixation par vissage et collage du plancher agglo 22mm CTBH sur les labourdes (qui, elles, sont simplement posées sur le phaltex des solives pour éviter la transmission de bruit d'impact).

Pour la première méthode, j'ai un doute sur la résistance à l'écrasement du BA13 + poly.
pour la seconde, j'ai un doute sur le résultat acoustique (pas d'unité de surface)
Quelle est la meilleure méthode selon vous? En voyez vous une autre plus "efficace"?

Merci d'avance

Disciple

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Disciple

La première question est ; Est-ce que ma poutre centrale avec sa portée de 5m30 et une bande de chargement de 2m90 est en mesure de reprendre tout cela ?

La réponse pourrait être "OUI" si le total des charges additionnelles permanente hors exploitation (en kg/m²) que sont les solives =17, le plancher = 15 le complexe prégychape (je pense qu'il s'agit de cela, mais il faut 2 plaques de plâtre et non 1) =25, cloisons au moins 25 revêtement de sol =10 ne dépassent pas 60 kg/m² !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! a mon avis il conviendrait de chercher une solution moins kilovore !!

 

Boisphilement votre

Publié par madworker il y a 14 ans

Bonsoir,


merci pour ces remarques judicieuses sur la répartition de charge. Mes explications manquaient de clarté.
Depuis cette réponse, le travail a été ... achevé (en partie).
La poutre, agée d'environ 200 ans,  était abimée et a dù être "restaurée". Pour ce faire, la partie abimée a été supprimée (1,5 m en bout de flèche sur le dessus) et une pièce de chêne a été insérée et collée en lieu et place. Ensuite, une coulisse métallique 80/220 comblée par un madrier 8/20 a été posée à plat sur le dessus de la poutre et boulonnée avec cette dernière. Les points de répartition de charge sur les murs repris en conséquence...
Toutes les solives ont été déposées, déplatrées, déclouées, néttoyées à l'acide oxalyque et retournées/dégauchies lors de la pose. Le dégauchissement n'a pas excédé 7 mm et donne au final une surface en chêne ancien avec moins d'un centimètre de variation sur 30 m². L'entraxe final des solives varie de 45 à 51 cm.


Pour le plancher, Il n'y a pas de complexe pregychape mais:

- BA 13 prépeint et fixées sur les solives (vissage et jointage MAP): 10 kg /m²
- 4 cm de Rocksol 501 : 3,5 kg /m²
- rolidal CTBH 22mm sur toute la surface: 15 kg / m²

Les solives, en chêne, possèdent une masse volumique d'environ 980 kg/m3, un rapide calcul permet de trouver une masse moyenne de 13 kg/m. Sachant que les solives sont scellées dans les murs et posées sur la poutre, la charge induite se résume à 7,5 kg/m. Je totalise 9 solives de 2,4 m et 9 de 3,2 m soit une charge permanente de 378 kg sur la poutre.

Mais en conservant votre référence de 17 kg/m², je totalise 45,5 kg/m². Ayant renforcé la poutre d'une coulisse métallique, aucune inquiétude quant à la capacité de charge de l'ensemble. Le plancher agglo peut dorénavant supporter 250 kg/m²


Pour ma question initiale à laquelle vous n'aviez pas répondu (capacité du BA13 à supporter l'acrasement), le problème est résolu par le Rocksol 501 qui répartit l'écrasement sur toute la surface de plancher. Le BA13 étant appliqué en unité de surface sur un solivage régulier, il est apte à supporter la charge théorique que supportera le plancher agglo.

Pour conclure, le plancher agglo  n'est pas fixé aux solives mais seulement collé. La technique peut paraitre "cavalière" mais le résultat est IMPRESSIONNANT. Le Rocksol joue son rôle à merveille, le plancher est stable, sans vibration, ferme et à l'étage inférieur, la transmission des sons est très faible. Le plancher agglo recevra donc une cloison placo de refend, un plancher sur lambourdes et semelle phaltex sur 2/3 de surface et une chape légère (vermiculite + ciment) sur un tiers de surface.

Cordialement

Disciple

Publié par tputhod il y a 12 ans

Bonjour   disciple

si tu as l'occasion de lire mon message peux tu m'indiquer comment a vieilli ton sol flottant  (rock sol 40 mm + ctbh 22mm)
supporte il bien le poids des charges ponctuelle (meuble....)  n'est il pas trop "mou" quand on marche dessus?

Merci

Publié par madworker il y a 12 ans

Bonjour TputHod,

et bien aprsè deux ans, ce plancher n'a pas bougé. Je me suis occupé d'autres parties de la maison et je n'ai pas encore eu le temps de faire la finition. Donc, ce plancher est toujours flottant et a subi moultes opérations et notamment les travaux de restauration des murs (reprise de joints, stocjkage de pierre).

L'isolant n'a pas bougé, ne s'est pas tassé. Par contre, le plancher en lui même était effectivement souple. Le résultat phonique avec l'isolant est bon en aérien mais pour les bruits d'impact, c'est nul.
J'ai donc finalement vissé le plancher Agglo sur les solives chênes (vis avec filatage partiel pour ne pas bloquer l'agllo sauf par la tête de vis. Le résultat est probant, le plancher ne flotte plus. Par ailleurs, la finition jouera certainement (sous couche acoustique dure, lambourdes, parquet de chêne).

En espérant avoir répondu à votre question.

Cordialement.

Disciple

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

solivage chene renovation

Publié par guillaumerenov

3 réponses
2216 vues
0 like

rénover plancher en chêne

Publié par petiteded

1 réponse
1253 vues
0 like

Solivage chene.

Publié par esse

5 réponses
1902 vues
0 like

solivage chene

Publié par Guig's

2 réponses
1690 vues
0 like

Rénover du chène Cérusé

Publié par ChantalN

0 réponse
1282 vues
0 like