Plancher d'étage / Pare vapeur / Dimensionnement Structure

Publié par thierry.k il y a 2 ans

Bonjour,
Nous allons devoir réaliser le plancher d’étage de notre future maison et rien ne se passe comme c’était prévu (absence de chaînage, entraxe des solives non cohérent, hauteur de structure incompatible avec passage de gaine et mise en œuvre de faux plafond….etc)
Nous rencontrons de grosses difficultés avec notre constructeur, une procédure judiciaire est en cours pour malfaçons.
Concernant la structure et charpente, nous nous questionnons sur son dimensionnement et autant vous dire que pour obtenir la note de calcul et des réponses convenables c’est très compliqué.

Il s'agit donc d'une surélévation/extension sur une maison en béton plein (murs de 34cm) de mâchefer

Dimension des bois en douglas lamelle collée
Toiture
-une poutre centrale pour la toiture de 8.50m en 100*400
-solives en 100*200 avec entraxe 56cm fixés en queue d’aronde avec une portée d’un part de 3.88m et d’autre part 3.48m.
- Un poteau (20*20cm) reprend les charges de la poutre centrale du haut sur la poutre centrale inferieur du plancher d’étage à environ 1.70m du coté le plus haut et 5.20m de l’autre.
Plancher d’étage
- poutre centrale 7.50m en 300*240 sur laquelle repose le poteau décrit ci-dessus
-celle-ci est soutenu par trois autres poteaux de dimension (20*20cm), deux en ses extrémités, le troisième entre 1.50m et 5.40m.
- Deux muraillères/poutres de chaque cotés de 7.50m en 240*100 avec 3 poteaux de reprise chacun en 200*100.
- Deux soutiens aux extrémités, pour l’une le troisième poteau avec 3.70m d’un coté et 3.14 de l’autre et pour l’autre 2.58m d’un coté et 4.26 de l’autre.
- solives à entraxe 56cm en 100*200 sont fixées également en queue d’aronde avec une portée d’un part de 3.88m et d’autre part 3.48m.







L’étage sera constitué d’une salle de bain avec baignoire et de trois chambres.
Le revêtement devait être du vinyle ou stratifié.
Initialement le constructeur nous avait conseillé pour le plancher : OSB 9mm sur solive + Isolant fibre de bois 20mm + OSB 9mm et de mettre les cloisons par-dessus pour éviter les découpes… Il devait également y avoir isolation en 200mm entre solives et plafond BA13 suspendu au Rdc et à l'étage.

Nous sommes un peu perdus et au fil de mes lectures, il apparaît qu’il n’est pas aussi simple de tout bien faire.
Nous avons besoin d’aide et d’être rassurés sur la structure par des spécialistes.

1/ Le dimensionnement prévu est-il suffisant pour un plancher d’étage comprenant une trémie 3 chambres et une salle de bain ?

2/ Les petites rives des panneaux osb4 utilisés pour la toiture ne reposent pas sur solives, est-ce « grave » ? Doit-on ou peut-on s’en accommoder ? (Sachant qu’à la première réunion d’expertise cela a été indiqué mais aucune remédiation n’a été proposée et imposée par l’expert judiciaire)

3/ Le plancher d’étage OSB reposera sur une structure poteau poutre et ferait environ 8.5m*8.5m.
Il faut prévoir un fractionnement du plancher pour respecter les 7m maximum
Peut-on envisager de départager en 4 zones (correspondant environ à chaque chambre et la salle de bain), ce qui permettrait des découpes et assemblages cohérents pour que les petites rives des panneaux reposent sur les solives afin d’éviter de lambourder ?

4/ Il existe des panneaux en 2,80m qui correspondrait à l’entraxe de 0,56m mais ils ne sont pas rainurés bouvetés. Quelles risques/inconvénients à utiliser ceux-ci pour éviter le découpage ou le lambourdage ?
5/ Si Lambourdage le dimensionnement lambourde 80*52 ou 75*63/OSB 22mm/entraxe 0,50m est-il cohérent et convenable ?

6/ La structure du plancher serait de bas en haut :
- placo BA13 sur suspentes
- Pare vapeur
- Solives + Isolant fibreux
- OSB 3/4( ? mm)
- Isolant compact 20mm
- OSB 3/4 ( ? mm) flottant
- Revêtement stratifié ou vinyle

Ou
- placo BA13 sur suspentes
- pare vapeur
- Solives + Isolant fibreux
- Lambourdes ( ? mm* ?mm) + Isolant compact (? mm)
- OSB 3/4 ( ? mm) flottant ?
- Revêtement stratifié ou vinyle

Ce plancher est-il correct?
L’utilisation d’une VMC permettrait-elle de s’affranchir de l’utilisation d'un pare vapeur?

7/ Concernant la mise en place du pare vapeur, en plafond (Rdc) quelle solution serait la meilleure pour bien faire l'etanchéité du PV en perdant le moins de hauteur possible ?
- agrafage sur solives puis suspentes de type Six Box par exemple
-contre lattage bois par un tasseau sur solives puis mise en place de suspentes classiques ?

8/ Toujours concernant le pare vapeur mais en contre cloison, celui-ci agrafé sur les montant de l’ossature, la fourrure sur laquelle les appuis optima seraient fixés a-t-elle le même impact/efficacité au niveau de l’étanchéité qu’un contre-lattage bois a niveau des vis?

9/ Au niveau de la structure poteau poutre, peut on laisser apparent les poteaux ou poutres et faire les jonctions du pare vapeur sur ceux-ci derrière placo? est-ce que l'étanchéité sera respecté ?

10/ Concernant l’isolation phonique je n’ai pas compris ou le phaltex se positionnait pour être le plus efficace et quel élément (un ou plusieurs) pouvaient être posés flottants (phaltex sur ou sous lambourde /phaltex entre deux couches d’OSB, lambourdes ou OSB flottant ?)

Merci d’avance pour vos réponses, et pour avoir pris le temps de nous lire.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Trop long à lire, manque de temps; le bénévolat à ses limites, plans correctement dimensionnés.

1/ Le dimensionnement prévu est-il suffisant pour un plancher d’étage comprenant une trémie 3 chambres et une salle de bain ?
Plans
2/ Les petites rives des panneaux osb4 utilisés pour la toiture quel type de toiture ? ne reposent pas sur solives, est-ce « grave » ? Oui Doit-on ou peut-on s’en accommoder oui si vous aimez les problèmes dans le temps ? (Sachant qu’à la première réunion d’expertise cela a été indiqué mais aucune remédiation n’a été proposée et imposée par l’expert judiciaire) Sachez que l'expert judiciaire est "Roi". Si vous n'avez pas vous-même pris un expert, vous aurez du mal à vous en sortir. Mais l'expert judiciaire a-t-il remis son rapport définitif ?
3/ Le plancher d’étage OSB reposera sur une structure poteau poutre et ferait environ 8.5m*8.5m.
Il faut prévoir un fractionnement du plancher pour respecter les 7m maximum
Peut-on envisager de départager en 4 zones (correspondant environ à chaque chambre et la salle de bain), ce qui permettrait des découpes et assemblages cohérents pour que les petites rives des panneaux reposent sur les solives afin d’éviter de lambourder ?
Vous pouvez faire autrant de zones de fractionnement que vous voulez sauf si les murs sont en ossature bois et que le plancher sert de diaphragme horizontal contreventant.
4/ Il existe des panneaux en 2,80m qui correspondrait à l’entraxe de 0,56m mais ils ne sont pas rainurés bouvetés. Quelles risques/inconvénients à utiliser ceux-ci pour éviter le découpage ou le lambourdage ? Oubliez-les, c'est mieux.
5/ Si Lambourdage le dimensionnement lambourde 80*52 ou 75*63/OSB 22 18 mm/entraxe 0,50m est-il cohérent et convenable ? OUI

Publié par thierry.k il y a 2 ans

Bonsoir, et tout d'abord merci beaucoup de répondre à nos questions.
Voici les précisions que je peux apporter.

1/ Ci-joint les plans de la structure du plancher d'étage et plan de l'étage.



2/ - C'est une toiture plate sur lequel repose dans l'ordre OSB4 22mm/pare vapeur/isolant 140 mm/Étanchéité bitume double couche
La structure de la toiture est à peu prés la même que le plancher d'étage, les solives (entraxe 0,56m) sont identiques, la portée est augmenté de 0.40m donc 3.88m et 4.20m, la poutre centrale fait 400*200 portée de 8.20m  soutenu par un poteau (blanc) à 2.20m

Nous avons effectivement pris un expert qui fait parti de la liste des experts judiciaires du TGI. La confrontation a surtout eu lieu autour de la maçonnerie. Le montage de la toiture avec les petites rives des panneaux non supportées ne semblent pas leur poser de "gros" problèmes, cela dit ceux-ci ne sont peut être pas des spécialistes de l’ossature bois...Quels peuvent être nos recours pour "obliger" l'expert judiciaire (et l'entrepreneur) à valider le démontage/correction/remontage ?

L’expert judiciaire n'a pas encore rendu son rapport définitif. A la dernière réunion, de façon "amiable", nous avons accepté (sur les conseils de notre avocat) que l'entrepreneur reprenne et finisse l'ensemble des travaux avec un calendrier fixé, l'expert restera en attente et viendra contrôler ceux-ci à la date d’achèvement fixée.

3/ Les murs sont en ossature bois mais reposent sur un chainage périphérique béton sur les mur du RdC, si je comprends bien, le plancher ne joue donc pas ce rôle de contreventement horizontal et je peux fractionner comme je veux.

4/ Ok, je vais oublier et lambourder

Encore merci pour votre temps et vos conseils.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Ce n'est pas vous qui choisissez l'expert judiciaire, mais le juge, à la suite d'une assignation déposée par votre avocat accompagnée d'une demande motivée (par un rapport de votre propre expert par exemple) de nomination d'un expert judiciaire.
Si tel est le cas, étant moi-même expert, je ne peux pas m'immiscer dans une procédure judiciaire en cours.
Là nous entrons dans une affaire privée et si vous souhaitez poursuivre, vous pouvez me contacter su mon mail direct.

Publié par thierry.k il y a 2 ans

Bonjour,
Effectivement, c'est le cas.
L'affaire est en cours, je vous contacte par le biais de votre mail direct.

Merci.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

pare vapeur plancher

Publié par Ludolaurie

1 réponse
260 vues
0 like

pare-vapeur pour plancher

Publié par barbu

6 réponses
2048 vues
0 like

Pare-vapeur plancher entre RDC et étage !!!???

Publié par boisdarbre

8 réponses
5621 vues
0 like

Pare vapeur

Publié par ronnie

3 réponses
1860 vues
0 like

pare-vapeur

Publié par jujube

4 réponses
338 vues
0 like