Renforcement de plancher (suite)

Publié par Poupy il y a 11 ans

J'ai écrit sur ce forum il y a quelques temps pour expliquer que je souhaitais installer une salle de bains au dessus de mon garage dans des combles dits "aménageables" qui comportent des fermettes en A.

Il en avait résulté que l'on me conseillait de faire appel à des professionnels pour définir le type de renforcement à envisager, ce que j'ai fait, et je vous soumets les deux avis :

Rappel du probléme :

Entrait : section 21,5 x 3,5 cm, portée 6m50, entraxe 60 cm

Arbalétrier : même section, angle 45 °

(je joindrais bien un plan du comble aménageable, mais je ne sais pas comment faire)

Le premier professionnel me propose de placer perpendiculairement aux entraits, et sous ceux-ci des madriers fixés dans les pignons (6 madriers de 480 cm de portée) pour soutenir les entraits et éviter leur fléchissement, et de multiplier les entretoises entre les entraits.

Le deuxième me dit que ce préconise le premier est une anerie, et qu'il faut au contraire implanter deux madriers dans les pignons au dessus des entraits, sans prendre appui sur ceux-ci, au niveau des jambes de forces, et créer un nouveau plancher avec des solives fixées dans des sabots sur ces madriers. Ce plancher serait alors totalement indépendant des entraits.

La deuxième solution pourtant ne me plaît pas car je perds beaucoup en hauteur dans la pièce.

Alors en gros, je ne suis pas plus avancé.

Vous en pensez quoi ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Bonjour Poupinet

Il est manifeste que les deux ne sont pas en mesure de produire une note de calcul ! Cela étant le premier a ouvert un parapluie, par contre a-t-il dit comment il compte poser les madriers par en dessous ??

La proposition du second n'est pas fausse, mais  si je reprends vos chiffres, portée des entraits = 6500 donc distance maxi entre jambettes = 3500 soit une bande de chargement de 1750 pour chacune des poutres de 4800 soit une section de 110 x 360 en lamellé collé ……….110 kg la poutre et réaction aux appuis 1100 kg !! alors d'abord il va falloir les passer ………..et ensuite soigner les appuis parce que je ne connais pas la nature des murs mais cela équivaut quand même au poids d'une Clio sur la surface d'une enveloppe………ça fait lourd le timbre poste !!!

Non ! les fermettes sont en "A" il faut les repasser à la moulinette, pour voir ce qu'il y a à faire mais peut-être pas grand-chose, mais il faut calculer.

 

Boisphilement votre

Publié par Poupy il y a 11 ans

Bonjour Boisphile, et merci.

Effectivement, la distance entre jambettes est de presque 3m60.

Pour la pose des madriers de 4m80 sous les entraits (solution 1), et en travers de ceux-ci de manière à ce que les entraits s'appuient dessus, le premier pro préconise deux choses :

- ou creuser des niches dans les pignons pour sceller les madriers dedans (pignons en parpaing de 20), ce qui les ferait reposer de 10 cm dans le mur au max, vu la manoeuvre pour les faire rentrer (on peut  toutefois percer intégralement un des deux pignons pour faciliter la manoeuvre, car il donne sur la cuisine). Il est prévu de faire un "plot bétonné" sous le madrier et partant du pignon pour étendre un peu la surface d'appui,

- et / ou accoller sur le pignon par des fixations chimiques, un madrier sur lequel reposera les autres madriers.

L'accés par en-dessous des entraits est facile, car on est dans le garage et les entraits sont visibles.

Pour l'autre solution, celle qui consiste à créer un plancher indépendant des entraits, c'est hyper compliqué, car effectivement, bonjour la manoeuvre pour monter les madriers à l'étage. (ça reste toutefois faisable, car il est prévu la création d'une porte dans le pignon permettant de communiquer avec l'étage de la maison. De plus, cette porte se trouve dans le prolongement de la trappe d'accés qui a été faite dés la construction de la maison dans les entraits, pour accéder à l'étage du garage)

Mais bon, cette solution à plancher indépendant ne me plait pas compte tenue de la marche qu'elle va créer entre l'étage de la maison, et l'étage du garage lorsque la porte d'accés sera posée.

Voila donc la technique de renforcement de plancher qui m'est proposé.

Publié par Poupy il y a 11 ans

Pour ce qui est du calcul, même si je sais qu'il faut manier cette formule avec précaution (d'après vos interventions), et donc à titre purement indicatif, voilà ce que ça donne :

 

P = (8 x b x h² x Sigma) / (6 x e x L² x 100)

avec:
b = largeur des solives en cm
h = hauteur des solives en cm
Sigma = resistance admissible en flexion du bois en kg /cm²
        (sapin 100kg/cm2 pour du chêne 120kg/cm2 )
e = entraxe des solives en m
L = portée des solives en m
P = charge admissible en kg / m²

Soit :

P= (8x3,5x21,5²x100) / (6x0,6x6,5²x100) = 1 294 300 / 15 210 = 85,09 kg/m², ce qui est nettement insuffisant.

La question est donc la suivante : comment puis-je calculer la charge admissible qui découlera du renforcement envisagé qui consiste en la mise en place de 6 madriers de soutien ?

Si quelqu'un connaît cette formule, je suis preneur.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Je comprends bien ……….ah ! Les calculs !!!  Bon ! c'est bien d'essayer, mais dites vous bien que si c'était aussi facile, tous les pros le ferait et il y aurait moins de problèmes sur les chantiers, il n'y aurait plus besoin de BE et non plus d'experts pour régler les problèmes.

D'abord j'ai déjà répété des dizaines de fois qu'il est dangereux d'utiliser des formules tel quel, parce que 9 fois sur 10 on met à côté.

Là, vous avez calculé en utilisant la contrainte admissible, hors il est rare, sauf pour des charges lourdes ou des grandes portées, que ce soit la contrainte qui dimensionne et c'est pour cela que beaucoup se font piéger. Il calculent avec la contrainte se disant ma solive ne cassera pas. Certes elle ne casse pas mais elle plie beaucoup, parce que c'est le module d'élasticité qui dimensionne.

De plus, dans le cas d'une fermette en "A", l'entrait est une solive qui travaille sur 4 appuis, les deux appuis d'extrémités et les deux jambettes en traction qui font participer les arbas. C'est pour ça que l'on renforce les arbas quand on modifie une fermette. Et c'est aussi pourquoi votre calcul est faux. Le calcul ne peut se faire qu'en élément fini, pour cela il faut un logiciel de calcul qui décompose la ferme en barres et nœuds. Et c'est pour cela que je vous dis qu'on ne pourra vous dire ce qu'il y a à faire que lorsque vous aurez passé cette fermette à la moulinette ou que vous m'aurez fait un croquis très précis, avec l'emplacement des nœuds, toutes les sections de bois et tous les éléments de calcul, pente, site, toiture etc etc ……c'est du temps à passer pour vous  et autant pour moi.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Renforcer solivage (Suite)

Publié par Sebastien

6 réponses
155 vues
0 like

suite conseils renforcement solivage

Publié par Malkie66

2 réponses
1458 vues
0 like

renforcer un plancher.

Publié par tidav02

11 réponses
1851 vues
0 like

renforcer plancher.

Publié par kenghi

2 réponses
283 vues
0 like

Renforcement plancher

Publié par Eddy19711

22 réponses
3122 vues
0 like