Solive d'about, obligatoire ?

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Bonjour à tous.

Les poutres en i de mon toit terrasse vont reposer sur les murs porteurs de ma mob.

Doit-je y placé une solive d'about ?

Ou puis-je me contenter d'entretoise ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

C'est quelque chose qui doit être prévu dès la conception et qui dépend de plusieurs éléments :
1) La conception des murs
2) La conception de la toiture
3) La conception des acrotères
4) Bien sur le lieu et l'altitude
Les toiture plates sont une mode et en même temps une véritable plaie dans la mesure où chacun fait sa sauce sans réellement savoir comment faire et calculer.

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Les murs sont en 45*200 avec osb3 12mm intérieur.
Ils repose sur un vide sanitaire.
L'acrotère sera comme le mur en 45*200 poser sur
Le platelage des solive.

La solive d'about à t'elle un rôle dans la répartition
des charges ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

C'est quelque chose qui doit être prévu dès la conception et qui dépend de plusieurs éléments :
1) La conception des murs
2) La conception de la toiture
3) La conception des acrotères
4) Bien sur le lieu et l'altitude

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

J'avais bien compris. Et je suis justement en fase de réflexion sur la conception de ces éléments.

J'aurais voulu me passer de solive d'about pour faciliter la ventilation de la toiture.

Je cherche donc à comprendre le rôle de celle-ci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Une maison est un ensemble dans lequel murs, plancher et toiture suivent une logique de conception et de construction.
Tous ces éléments constitutifs doivent en même temps répondre à une philosophie générale et surtout à des exigences normative et réglementaires.
Il est guère envisageable d'étudier tous ces éléments de manière individuelle sous peine de problèmes ultérieurs.
Il faut bien comprendre tout cela avant de se lancer dans l'aventure et surtout ne pas perdre de vue que la construction bois est extrêmement technique, que c'est un métier à part entière.
Par exemple, même si le métier de charpentier est sans doute celui qui prépare le mieux à la construction bois, il nécessite quand même des formations complémentaires et nous nous en rendons compte au nombre de désordre qui se déclarent dans ce domaine depuis quelques années.
Donc nécessité de connaitre dans le détail la philosophie générale, mais aussi :
1) La conception des murs
2) La conception de la toiture
3) La conception des acrotères
4) Bien sur le lieu et l'altitude

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Bonjour

J'ai un cap en ossature bois donc j'ai bien conscience de ces problématique.

1) Comme défini dans mon second message, conforme DTU
2) En fonction des réponse que vous m'apporterez
3) En fonction des réponse que vous m'apporterez
4) 300 m dans l'Ain Faible exposition au vent

Donc quel serai selon vous les éléments qui me permettrais sur un mur telle que défini de me passer d'une solive d'about ?

Merci pour le temps pris à me répondre.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) Comme défini dans mon second message, conforme DTU
Alors pourquoi Contreventement intérieur par exemple ?

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Parce que le mur est conçus pour être perspirant. Le DTU ne demande pas de mettre l' osb a l'extérieur.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Logique, le DTU ne prend pas en compte les murs perspirants.
De plus, comment comptez-vous calculer la perspirance du mur alors que le protocole des tests n'est pas encore défini pour déterminer la perspirance des panneaux en général ?

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Dire que le DTU ne prend pas compte les murs perspirant. Est un raccourci un peu vite fait... Il demande en effet de justifier ses choix.

Pour ma part en tant que particulier je me contante d'exemple existant ,proche de mon projet. Et du résultat obtenu sur le site https://www.u-wert.net. Celui-ci permetant entre autre de calculer le point de rosée.

Un fabricant Suisse de produits d'étanchéité réalise se type d'étude de façon plus poussé pour les professionnels. Les Suisses et les Allemands sont avant avance sur les Français à se niveau.

Toutes fois on s'éloigne du sujet...

Avez-vous la possibilité de répondre ma question ?
Ou vous faut-il d'autres détails?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) Non, ce n'est pas un raccourci, c'est un fait.
2) Non à ce jour personne, qu'ils soient suisses, allemands ou même le Pape, personne ne peut scientifiquement et sérieusement calculer la perspirance d'une paroi, dans la mesure où la perspirance des panneaux n'est pas déterminée, que sa durabilité n'est pas déterminée, que la durabilité des adhésifs sur les différents matériaux n'est pas déterminée. Ce ne sont que des approximations uniquement basées sur des logiques mercantiles.
3) Répondre à votre question serait cautionner un système de toiture et son calcul non décrit dans la demande et sans doute faisant l'objet d'une technique qui n'est pas reconnue et réussie.
De plus, il s'agit ici de la composition générale des parois et de la toiture, mais les problèmes cruciaux à régler sont ceux des points singuliers de la construction, là où les risques sont concentrés.
Que l'on dénombre des exemples et même peut-être beaucoup d'exemples, n'est fait pas pour autant un règle fiable et j'en parle en connaissance de cause. Malheureusement, dans la construction bois, l'empilage des matériaux fait que les désordres mettent très longtemps avant d'apparaitre, 12, 12, 15, 20 ans, mais lorsqu'ils apparaissent, la structure de la construction est pourrie.
Mais comme vous le dite fort justement, vous êtes particulier et à ce titre vous faites comme vous l'entendez et du coup, oui, je peux apporter une réponse à votre question : Il n'y a aucune obligation dans une construction qui ne répond pas aux logiques constructives établies, reconnues et réussies.

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Je comprend bien votre point de vu et il est vrais quand partant du principe que mon projet n'est pas conforme a la norme.
IL ne vous est pas possible de vous prononcer.

Donc pour essayer d'avoir un élément de réponse sur le quel m'appuyer à mes risque et périls...

Sur l'image qui suis, issue de cette article :
http://boisphile.over-blog.com/article-3053013.html

On peut y voir une solive d'about, quel est sont rôle ?
Peut on la remplacer ?





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Plus d'actualité


Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Merci pour cette mise à jour.

Peut tu cité ta source ? Un lien ?

Hélas la coupe montre une solution en rive mais pas en about...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Une double solive longitudinale, pouvez-vous un seul instant penser qu'il n'y ait pas une solive transversale ?

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

En effet il doit y avoir probablement une double solive d'about ici.
Donc sa ne fait pas avancer le problème...

Avez-vous un exemple de réalisation sans solive d'about ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

évidemment pas !!!

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

Pourquoi évidemment ?
Vous ne semblez pas m'avoir dit qu'elle était obligatoire !
Mais qu'avec un système adapté on pouvait s'en passer.

Je ne vous suis plus... Avez-vous vraiment l'intention de me venir en aide ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Cher Monsieur, il faut être clair et savoir ce que l'on veut !!! Lorsque l'on construit une MAISON selon ses propres convictions, en dehors des règles établies et des procédés reconnus et réussis, il n'y a aucune obligation d'aucune sorte puisque le jeu consiste à prendre des risques, à les assumer et d'en assumer les éventuelles conséquences.

Dans la mesure où votre ligne de conduite s'appuie sur ces convictions et sur des ""modèles"" glanés ça et là, je ne comprends pas ce que je pourrais vous apporter de plus, puisque ma déontologie, la sagesse et l'expérience me conduit à ne pas encourager ce que je sais être à moyen ou long terme déboucher sur des risques non négligeables de désordres.

Concernant les platelages en général, la solive d'about est un élément structurel au même titre que le solivage. Il est évident qu'en présence de solives composites en "I" le délardement de la membrure inférieure pour confectionner le talon d'appui, l'ajustement des renforts d'âme et la coupe d'aplomb des extrémités nécessite plus de précision et de rigueur que du bois massif, mais bon, là encore il s'agit d'un choix.

Publié par MO84300 il y a 2 ans

Bonjour boisphil,

Est il possible de vous demander des infos en message privé?

J'ai essayé par le biais de votre profile mais un message d erreur apparait...

Merci de votre réponse

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Oui, passez par mon blog

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

La solive d'about à donc bien un rôle structurelle au même titre que le reste du solivage.

C'est bien ce qu'il me semblait !

Mais le quel ?

Nico_c

Publié par Nico_c il y a 2 ans

La solive d'about à donc bien un rôle structurelle au même titre que le reste du solivage.

C'est bien ce qu'il me semblait !

Mais le quel ?

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Abouts de solive vermoulus

Publié par pzyep

0 réponse
1200 vues
0 like

About de solive pourri. Comment réparer ?

Publié par JP_du_57

2 réponses
11321 vues
0 like

cours de lambourdes obligatoires ?

Publié par Sebastien

5 réponses
3866 vues
0 like

parevapeur obligatoire ou pas, dans dtu ?

Publié par manuxbeax

3 réponses
12280 vues
0 like

solivage, brut ou lasure obligatoire ?

Publié par advjml

6 réponses
1987 vues
0 like