Charpente

Vrillettes et Capricornes Solives

Publié par Marc56 il y a 6 mois

Bonjour,


Tout d'abord merci pour toutes les informations que nous avons déjà pu récolter grâce à ce forum.

Nous postons malgré tout, car nous n'avons pas trouvé de solution à notre problème.

Histoire:


En Octobre 2019, nous avons acheté un appartement ancien avec ma compagne dans une copropriété de 5 logements. Nous sommes au 1er étage, l'immeuble compte 2 étages.


Notre appartement a un plancher flottant sur une chape béton. Les solives de notre appartement sont recouvertes de placo, donc invisibles. Les murs porteurs sont en pierre (granite). L'étage au-dessus n'a pas de chape béton, mais du plancher.


Apparition Vrillette:


Le weekend dernier, j'entend le bruit caractéristique d'une grosse vrillette dans la cloison d'isolation entre notre salon et l'extérieur. J'ai vraiment pu la situer au milieu de la cloison, pas au niveau du sol ou du plafond. Nous ne sommes pas sûrs des éléments à l'intérieur.


J'ai donc prévenu le syndic qu'il fallait voir avec une boîte CTBA+. L'entreprise est passée ce matin-même dans tout l'immeuble.


Verdict:


Présence de petites vrillettes et de capricornes dans un des appartements au-dessus. L'autre appartement du deuxième étage n'en a pas par contre. La charpente de ces deux logements est apparentes, donc facilement traitable, tout comme notre débarras.


Par contre, rien n'est possible pour nos solives et pour les cloisons d'où j'ai entendu le bruit, car toutes recouvertes de placo.


Devis : 1700€, par injection, pour toute la charpente apparente et notre petit débarras.


Diagnostic Parasitaire:

Le diagnostic parasitaire ne faisait état d'aucun nuisible (termite comme vrillette) au moment de l'achat. L'expert stipule qu'il ne peut constater que ce qu'il voit (logique). Sauf que nous avons constater des trous de vrillettes en très grand nombre sur la porte et la cloison du débarras que nous avons au RDV. Des trous qui sont antérieurs à la vente, cela ne fait pas de doute (confirmé par la boîte CTBA+).


Questions:


1. Le gars de la boîte CTBA+ nous dit de faire l'injection dans la charpente car il y a les bestioles, mais quand on lui demande comment faire pour nos solives, il dit que c'est impossible, sauf si nous cassons le faux plafond.

Donc le traitement ne sera qu'à moitié fait. Il rajoute, quand il voit que cela nous inquiète, "Mais votre maison ne va pas s'effondrer. Les vrillettes ne s'attaquent pas au bois dur, votre charpente gardera sa solidité, même s'il y a des vrillettes".

Pourquoi traiter la charpente alors ?


2. Nous sommes inquiets pour les solives ainsi que pour les bruits que nous entendons toujours dans les cloisons (de nouveaux bruits depuis, et nous avons vu une grosse vrillette à l'air libre). Nous aimerions constater l'état des solives, sans faire trop de dégâts. Comment vous y prendriez vous pour abîmer le moins possible le faux plafond ?


3. Y'a-t'il un recours avec l'expert diagnostiqueur ? Il est évident que nous n'aurions pas acheté ce bien dans ces conditions.


4. Est-il possible qu'il y ait du bois dans la cloison d'isolation qui attirerait la grosse vrillette ? Je pense également à faire un trou pour voir à quoi ressemble l'intérieur et l'étendue des dégâts.


Nous sommes déprimés à l'idée d'avoir autant investi dans un logement qui s'avère insalubre. Nous avons l'impression d'avoir été piégés...


Toute aide sera utile.

Merci d'avance.


Marc

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

1) Quand vous dites : Le gars de la boîte CTBA+, cela veut dire quoi ? Je pose la question, parce que CTBA, cela fait quand même quelques années que c'est FCBA et que les certifications sont FCBA+ :

<< CTB-P+  Cette certification atteste depuis plus de 20 ans de l’efficacité des produits de préservation des bois lorsqu’ils sont appliqués par un procédé défini et reconnu efficace, pour faire du bois un matériau fiable et sûr dans le respect de la santé humaine et de l'environnement.

Il conviendrait donc de vérifier l'exactitude des certifications de l'entreprise.

2) Vous parlez de syndic, donc à priori, vous êtes dans un immeuble en copropriété. Le solivage faisant partie de la structure et est donc par définition "parties communes", c'est donc au syndic de la copropriété de faire faire les investigations, éventuellement par le FCBA (Bordeaux Tél.: + 33 (0)5 56 43 63 00 - construction@fcba.fr ) lui-même qui dispose d'Experts qui pourrons donner un diagnostic officiel et prescrire des traitement et des entreprises agréées pour le faire.

Tout cela doit faire l'objet soit d'une question à l'AG ordinaire s'il y en aune de prévue rapidement ou d'un AG Extraordinaire, dans la mesure où, s'il s'agit d'une infestation générale tous les copropriétaires devront laisser accès à leur logement. 

En tout état de cause,ne faites pas cela tout seul dans votre coin, il n'y a forcément pas que chez vous qu'il y a des xylophage et ils ne sont pas arrivés d'hier, donc la prise en charge doit être générale pour l'ensemble de la copropriété.

Publié par Marc56 il y a 6 mois

Bonjour, et merci pour la rapidité de votre réponse. 


Quand je parle de CTBA+, je fais référence à cette certification : https://www.ctbaplus.fr/


Je viens de voir qu'elle est elle-même certifiée par FCBA, je ne le savais pas. Nous avons donc fait appel à une des entreprises listées sur ce site.


Nous vivons dans le Morbihan.


Pour les solives, le commercial de l'entreprise certifiée CTBA+ nous a dit qu'on ne peut rien faire, vu qu'on ne voit pas les solives. Mais il ne nous a rien dit de plus. Il ne nous a pas dit qu'il faut absolument traiter ces solives. Alors que nous ne savons pas s'il y a des xylophages dedans.


Ma compagne a compris que nous devons payer pour défoncer le faux plafond, et le remettre. Par contre, le traitement des solives, lui, serait pris en charge par la copropriété.


Le commercial voulait être en rassurant en disant que le toit ne tomberait pas, mais en même temps il nous fait traiter la charpente.


Pourquoi ne pas être inquiet pour les solives alors ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Les solives sont infectées ou ne le sont pas.

Les solives sont par définition "parties communes"

Si elles sont infectées, elles le sont d'une manière générale dans l'immeuble.

Comme ce sont des parties communes, c'est la copropriété qui doit tout prendre en charge, le dépistage et le traitement.

Publié par Marc56 il y a 6 mois

Merci à nouveau pour votre réponse.

Donc le démolissage du faux-plafond et sa remise en place serait à la charge de la copropriété ?

Ce n'est pas ce que le commercial CTBA+ nous a dit :/ . Il nous a dit que ces travaux étaient à notre charge.


D'après lui, une fois les poutres à nue, seuls le dépistage et le traitement, seraient pour la copropriété.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Ce n'est qu'un commercial d'une entreprise. Il faut vous adresser au syndic de l'immeuble.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Capricorne des maisons

Publié par Pnotte

3 réponses
438 vues
0 like

Charpente en chêne traitement capricorne

Publié par Lacrum

1 réponse
50 vues
0 like

Structure en bois pourrie dans un vieux mur + vrillettes = que faire ?

Publié par nbeaulat

1 réponse
59 vues
0 like

Fixation solive

Publié par Nesquick

2 réponses
71 vues
0 like

Charge admissible solive

Publié par dino

10 réponses
155 vues
0 like