Espace entre dalle OSB et mur : quoi?!

Espace entre dalle OSB et mur : quoi?!

il y a 2 ans

Bonjour,


dans ma création d'extension en ossature bois de ma maison en pierre j'en suis à monter les cloisons et doublages. Mais une question m'est venue à l'esprit : j'ai posé la dalle OSB sur lambourdes, en laissant environ 1 cm (voir plus) le long des murs. La structure est décrite ci-dessous (pour le mur, laine bois et ossature sont bien évidemment dans la même épaisseur: dur de retranscrire sur un dessin 2D!). Je me pose la question du petit vide entre la dalle OSB et le frein vapeur du mur : n'y a-t'il pas risque de stagnation d'eau (de condensation sur les murs par exemple) à cet endroit? Je suis très bien isolé (160 mm de laine de bois sur les murs extérieurs, 180 sur le plancher (le dessous donne dehors), j'ai une VMC hygro, et mes freins vapeur laissent passer un peu de vapeur, mais tout de même ça me fait peur.

Est-ce que quelqu'un a été confronté à ce problème/cette situation? Ou est-ce qu'on part du principe que le peu d'eau qui pourrait tomber là très occasionnellement pourra retrouver le chemin de sortie (volume chauffé et ventilé)?


Merci d'avance pour vos avis,

RV




6 réponses

1-6 sur 6 réponses
1/1
1. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

Composition complète des murs et du plancher ? + confirmation Sd 26 mètres + pourquoi HPV sous OSB ?

2. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

En fait je me pose cette question surtout pour la salle de bain : un mur est pur ossature bois, l'autre est en fait un doublage du mur en pierres de la maison (à la chaux, respirant ; l'autre côté du mur donne vers l'intérieur de la maison --> c'est donc maintenant un peu comme un mur de refend, avec ses ponts thermiques).
Les 2 schémas ci-dessous décrivent les 2 situations. Côté mur pierre, le placo recevra de la faïence en partie basse, et de la peinture au delà de 2m. Côté mur pur ossature, ce sera peinture (sauf si faïence en partie basse aide à quelque chose). Au sol, ce sera carrelage sur natte de désolidarisation.

Oui, le frein vapeur est bien de 26m pour les murs.
Pour le sol, j'ai mis un pare-pluie HPV sous l'OSB simplement pour renforcer l'étanchéité à l'air et avoir une enveloppe continue, sans objectif de régulation de l'humidité : c'est l'OSB qui fera ça comme il le souhaite (infos divergentes sur perméabilité de l'OSB, dépendant certainement de sa fabrication et compo réelle). Sous les solives, c'est le dehors, à 3 m du sol, avec fort courant d'air.


3. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

Pour votre information, à ce jour il n'y a qu'un seul fabricant d'OSB qui a fait certifier deux de ses épaisseurs, le 13 et le 18 mm. C'est très récent puisque la certification date du 01-02-2020.

Le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau en coupelle humide (pour une utilisation coté intérieur) est de 1m18.

Comme je ne cesse de l'écrire depuis des années sur ce forum, l'OSB est une "passoire".

Il est donc illusoire voire plus que risqué de vouloir s'en servir de frein ou de pare-vapeur voire même de faire de la perspirance avec.

Dans votre cas, le film HPV est aussi une passoire puisque Hautement Perméable à la Vapeur d'eau et comme vous avez eu la bonne idée de prendre de la LDB comme isolant qui est hygroscopique donc une éponge, vous avez cumulé les risque de condensation dans votre plancher.

En revanche coté PV de 26 mètres, bien qu'un 90 m aurait été préférable, vous limitez les problèmes, tout dépend de la région et de la température hivernale.

4. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

Ok merci pour l'info sur l'OSB. Effectivement ça clarifie les choses cette certif.


Pour mon cas, ce n'est peut-être pas optimal mais avec le carrelage au sol + l'enduit/colle + natte de désolidarisation (=plastique), sur la grande surface je ne pense pas que beaucoup d'humidité passe (elle a d'ailleurs tendance à monter, non?).


En revanche, pour le pourtour, entre mes dalles OSB et le mur (espace de dilatation d'environ 1 cm), qu'est-ce qui est fait généralement?

Ma crainte est que la vapeur d'eau dans la salle de bain condense sur le frein vapeur, coule dans cet espace de 1 cm, et reste là en contact avec l'OSB. Ce qui ne serait pas bon du tout.

Est-ce que le risque de condensation est nul? Est-ce qu'il faut remplir ce vide avec quelque chose de compressible?

5. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

Non, la vapeur ne fait pas que monter, elle se dirige vers les zones froides et pour qu'il y ait condensation sur le PV il faut que celui-ci soit froid. Il faut donc calculer où se trouvera le point de rosée.

6. Espace entre dalle OSB et mur : quoi?! il y a 2 ans

Merci pour vos alertes. J'ai utilisé ce logiciel pour effectué une simu du point de rosée : https://www.ubakus.de

(un avis sur ce logiciel online?)


Pour les mur, effectivement pas de souci grâce au FV 26m.


Pour le sol, c'est plus limite (attention sur le schéma ci-dessous l'intérieur est le dessous): pour une pièce à 23% et 50% d'humidité (je fais pour la salle de bain : utilisation très ponctuelle --> comment définir une valeur moyenne?), et une ambiance extérieur à -5°C et 80% d'humidité (c'est extrême : je suis en Savoie, mais assez protégé et cet hiver on n'a pas eu une nuit à -5°C ; en revanche le séchage en été sera moins efficace que prévu car lieu ombragé, mais très ventilé).

Pour l'OSB j'ai pris un Sd de 1 m, et je n'ai pas mis de revêtement.

Dans ces conditions, je n'ai pas de point de rosée dans mon isolant.


Sur la méthode de calcul, le fait que la capillarité (de laine de bois notamment) n'est pas été prise en compte est peut-être une limitation?


Si je pige bien tout, il me semble donc que je ne devrais pas avoir de problème. Un avis sur ces données?



1-6 sur 6 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion