Combles

Les sections de mes pannes sont-elles suffisantes?

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Bonjour à tous,


Je souhaite aménager mes combles.


J'ai une charpente traditionnelle, ardoises + liteaux de 14 + Chevrons 70*45 (entraxe = 50) + deux pannes intermédiaires 70*225 (entraxe 160 mm).


Je m'interroge sur la résistance de mes pannes intermédiaires (portée maxi 460 mm)


Je souhaite mettre en oeuvre une isolation en fibre de bois 55 Kg/m2 ep.26 en deux couches croisées (60 + 200 mm) + pare-vapeur.


Dernière précision, je dois recréer un faux-plafond en BA 13 + isolation 240 mm également sur la panne intermédiaire avant faitage.


Merci pour vos retour.





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Situation géographique précise, pente du toit, longueur du rampant ?

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Bonjour,


Situation géographique: Nantes - 44

Pente du toit:  40 °

Longueur du rampant: environ 7,00 - deux pannes intermédiaires, entraxe 170


Petite précision j'ai rajouté un velux entre les deux pannes intermédiares (dimension 98*138)


Merci pour votre aide,



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Faîtère + 2 pannes + Sablières = 4 pannes = 3 entraxes et 7000 / 3 = 2333 ??? Merci de vos explications.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Bonjour,


Effectivement je me suis trompé, faîtière + 3 pannes intermédiaires + sablière (qui en est pas une car c'est un chevron posé à plat sur maçonnerie) = 170*4 = 680.


Merci,

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Désolé, mais cela ne va pas le faire : Taux de flexion 122 % Flèche L/ 155 et déformation de 17 à 30 mm.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

C'est malheureusement ce que je craignais... Merci pour votre retour,


Je ne peux plus doubler ces pannes pour les renforcer.


Pensez-vous que je puisse recréer à droite et gauche du velux un "faux arbalétrier" en fixant perpendiculairement aux pannes, et entre pannes des bastaings 70*200 + un entre les deux avant dernière pannes - Pas simple à expliquer dans le texte, je vous joints un schéma (vous m'excuserez du dessin ;-))


Cela fait peut-être un peu "bricolage" mais je ne vois pas d'autres solutions et je pense que cela permets de "soulager" les pannes et de descendre une partie des charges sur plancher. Je suis preneur de toutes bonnes idées !


Merci,



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Il s'agit de la flexion DES PANNES, ce n'est pas en faisant cela que vous arrangerez les chose.

S'il n'est pas trop tard, la première chose à faire c'est de prévoir un isolant LDV plus léger que la LDB.

Ensuite, vous dites vouloir aménager vos combles, certes, mais avez-vous vérifié s'ils sont effectivement non pas aménageables, mais habitables, c'est-à-dire que le solivage est suffisant pour cette surface ? C'est finalement peut-être cela qui réglera le problème.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois


L'ensemble du solivage a été créé justement pour rendre les combles habitables. Cela a été fait par un professionnel. 


Mais je ne vois pas réellement le rapport entre le solivage et la flexion des pannes du rampant...


Malheureusement pour moi la laine de bois est en partie posée...



Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Est-ce que rajouter une voire deux pannes intermédiaires par rampants pourrait solutionner mon problème?

Si oui des 75* 200 (2 unités par rampant) seraient-elle suffisantes?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Habitables ou aménageables, là est la question, mais si voue ne souhaitez pas répondre c'est votre droit.

Et pour répondre à votre question, si le solivage ne convient pas, la messe est dite !!! Raison pour laquelle je pose la question.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Non pas de souci pour répondre, merci d'ailleurs de consacrer un peu de temps à répondre à mes interrogations.

Les combles que je souhaite aménager, je veux les rendre habitables. Mais je ne distingue pas réellement la différence entre combles habitables ou aménageables.


Le professionnel qui est intervenu, a fait un solivage entièrement neuf pour permettre d'habiter les combles.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Aménageable ne veut rien dire, c'est simplement la possibilité de poser un plancher, faire un peu de rangement et accéder à la toiture, la VMC etc. pour entretient.

Habitable est soumis à des calculs précis répondant à des normes et par exemple 150 kg/m² de charges d'exploitations qui se répartissent en 30 kg/m² de charges permanentes et 120 de temporaires. A ces charges il faut ajouter les matériaux, plafond, isolants, solives, plancher, cloisons, revêtements de sol etc. et nous arrivons habituellement à 120 + 120 kg/m².

J'insiste un peu, parce que mon métier et mon expérience me fais douter et malheureusement le plus souvent à raison des entreprise qui ne calculent pas et noient le poisson avec des termes trop vagues et "aménageable" en fait partie comme "récupérable" ou autres appellations non contrôlées.

Alors si vous souhaitez une vérification, il faut me donner la portée des solives, les entraxes et la section, ainsi que le type de plancher et de plafond.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Ok je comprends mieux la nuance.


Pour essayer d'être le plus complet possible je vous joint une coupe succincte (pas à l'échelle).


Le plancher a été réalisé avec solives de 75*225, portée max 460 (dito pannes), entraxe 50, recouvert avec bande phaltex et OSB 18mm, fixé sur muralière existante avec sabots.


Le faux plafond que je souhaite créer en partie haute des rampants, au niveau de l'avant dernière panne avant faîtage servira uniquement à inspecter les combles, entretien VMC... 


En espérant vous avoir apporter le maximum d'infos.


Merci encore.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Concernant les solives, c'est juste, mais correct, il n'y a rien à dire, cela étant, les bandes Phaltex ne servent strictement à rien dans la mesure où les fixations qui le traversent sont autant de ponts phoniques. De plus dans le temps, et selon l'emplacement des charges sur le plancher, il finira par se produire des tassements différentiels, donc des "relâchements "de fixations et si les assemblages n'ont pas été collés, des grincements. Il eut été plus raisonnable de poser de l'OSB 3 en 22 mm, mais bon, ce n'est pas encore officiel.

Pour les pannes je confirme ce que j'ai écrit précédemment.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

J'avais effectivement vu cette même remarque que vous aviez formulé dans une autre discussion. Je pense qu'elle est effectivement judicieuse mais malheureusement c'est un peu tard pour moi.


Pour le renforcement des pannes existantes, que me conseilleriez-vous?


La solution que j'avais en tête et que j'ai exposé précédemment ne semble pas fonctionner selon vous.


Autre alternative à laquelle j'ai pensé: rajouter deux pannes intermédiaires 75*200 par rampant pour réduire les entraxes et donc les charges surfaciques par pannes?


Merci encore pour vos retours.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

1) Les chevrons ne seront pas solidarisés aux nouvelles pannes. 

2) Les nouvelles pannes ne seront pas de même caractéristique que celles existantes et en particulier leur séchage.

Publié par P-Louis44 il y a 1 mois

Donc d'après vous la seule solution serait de déposer la couverture + chevrons et procéder au remplacement des pannes existantes?


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Section de poutre pour moiser une panne

Publié par anna f

4 réponses
60 vues
0 like

Calcul charge supportable combles: est-ce suffisant?

Publié par bricolo

8 réponses
125 vues
0 like

Solivage suffisant pour accueillir un plancher "habitable" ?

Publié par Too

5 réponses
100 vues
0 like

Bûchage de la charpente (panne et chevrons)

Publié par lavoyech

0 réponse
23 vues
0 like

Section bois plancher

Publié par David

13 réponses
155 vues
0 like