Escalier Charpente

désordres sur charpente fermette

Publié par ivisite il y a 10 mois

Bonjour,

Résumé de la situation :

J'ai acheté en 2015 une maison construite en 1984 à un vendeur Particulier.
Ce vendeur à fait poser une véranda le long de la façade est de la maison en 2010.
Les fermettes de la charpente sont orientées est / ouest.
Début 2019, je me suis rendu compte d'un affaissement du plafond en brique de l'espace salon/séjour/cuisine et de l'apparition une fissure traversante est / ouest.
Nous avons alors engagé une procédure dans le cadre de la garantie décennale contre le vendeur et le vérandaliste.
Une expertise judiciaire a été déclenchée.

Lors de la pose de la véranda, afin de gagner en hauteur, tous les débords de toits façade est ont été supprimés, les fermettes ont été tronçonnées ainsi que les connecteurs métalliques.

Suite à la 1ère réunion d'expertise d'octobre 2019, l'expert judiciaire a demandé aux parties de présenter des devis pour réparer les désordres soit en remplacement complet de la charpente soir en renforcement de la charpente existante.

Nous avons fait appel à un maître d'oeuvre et à un bureau d'étude qui préconisent le remplacement complet de la charpente, les différents devis ont été réalisés et transmis aux parties.

Suite à la transmission de nos pièces et après plusieurs dire intermédiaire, la partie adverse à fait appel a un expert et à un bureau d'étude ; cet expert indique qu'une solution de renforcement est possible ; l'expert judiciaire a alors planifié une nouvelle réunion d'expertise.

Lors de cette 2ème réunion d'expertise, la cause des désordres a été clairement identifiée (découpe des abouts de fermettes) et toutes les autres causes possibles avancées par les vendeurs ont été écartées. La charpente a été examinée par l'expert judiciaire et celui-ci ne remarque pas d'autre déformations ou d'arrachement au niveau des connecteurs de liaison fiche/contrefiche/entrait, ni aux liaisons contrefiches/arbalétriers, ni de désordres structurels visibles.

Avant le 31 octobre 2020, la partie adverse doit proposer une solution de renforcement de la charpente validée par un bureau d'étude structure en communiquant un dossier technique et les devis correspondants.


Mes questions :

Le bureau d'étude auquel j'ai fait appel m'indique qu'il est impossible de justifier la mise en place de connecteurs en réparation et de pouvoir justifier les conséquences ; pour lui il est impossible de réparer la charpente existante.

Pensez-vous qu'il soit possible d'envisager une solution de renforcement suite aux désordres ?
Si oui, à quels éléments dois-je porter attention sur la proposition de renforcement de la partie adverse ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

prenez une photo de la transformation qui a été faite.

Publié par ivisite il y a 10 mois


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Selon photo 3, je remarque :

1) Le lien, donc l'appui du pied d'arba sur l'entrait a été supprimé.

2) A priori une planche de rive a été ajouté, sur laquelle a été cloué le pied d'arba.

3) Cette fixation en extrémité du bois ne sert à rien mécaniquement et ne peut en aucun cas retenir un éventuel soulèvement en cas de tempête.

4) A priori toujours, les fermettes n'ont pas été posées sur une sablière mais directement sur le mur.

5) Du coup on ne peut pas se rendre compte de l'ancrage d'appui de la fermette d'un côté et de la constitution d'un appui roulant côté opposé.

Si ce que ci-dessus se confirme, je ne peux que confirmer le diagnostic du BE, savoir une remise en état complet de la charpente qui n'est pas techniquement réparable dans des conditions correctes de sécurité et de durabilité.

Je précise en outre que ne sachant pas le lieu d'implantation de cette construction, si celle-ci se situe en zone de sismicité 3 ou plus, il n'y a même pas à discuter.

Publié par ivisite il y a 10 mois

Boisphile,


Merci pour ces informations.
Le lieu d'implantation de la maison est en loire-atlantique, zone modérée (3) sur la carte suivante :
https://www.loire-atlantique.gouv.fr/content/download/4900/31454/file/carte_alea_sismique_2011_loire_atlantique.pdf


1) Des renforts bois ont été mis en place ainsi que des coins entre l'entrai et l'arbalétrier.

2) c'est la planche de rive qui a été fixée sur l'arba, la véranda attenante est fixée sur cette planche de rive...

3) voir réponse 1) ; je posterai une photo cette après midi

4) pour les fermettes posées sur le mur, c'est ce qui se faisait à l'époque (1984), il y a des accroches entre l'entrait et le mur

5) le coté opposé de la fermette n'a pas été modifié

Merci pour vos explications :)

J'ai les notes de l'expert judiciaire à disposition mais il ne me semble pas opportun de les mettre directement ici, peut-être puis-je vous les transmettre par mail, il y a des commentaires et des photos pour que vous puissiez juger les désordres.

Publié par ivisite il y a 10 mois

message supprimé.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Les pseudos "renforts" ne sont que des liens entre arba et entrait, ils ne bloquent en rien la poussée de l'arba vers la planche. De plus il s'agit de fixations par vis, donc filetages qui créent des glissements d'assemblage, dans le temps.

En ce qui me concerne en tant qu'Expert moi-même, membre de la SEB et membre des commissions de normalisation BNBA et compte tenu de la situation en zone de sismicité 3 il ne peut pas être envisagé de laisser en l'état.

Il est évident que la partie adverse va contredire, dans la mesure où un démontage de la charpente impliquerait une modification et une réalisation aux normes actuelles peut-être et y compris le traitement anti-termite si votre commune est sous arrêté préfectoral comme une bonne partie des communes de LA.

Publié par ivisite il y a 10 mois

Ma commune n'est pas sous arrêté préfectoral pour les termites.

Vu l'état de la charpente actuelle, pensez-vous qu'une solution de renforcement est envisageable ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

NON, pas dans le contexte de la zone sismique, ce serait irresponsable.

Cela étant, vous pouvez demander une contre expertise .

Publié par ivisite il y a 10 mois

Boisphile, merci pour ces information.

Notre maître d'oeuvre et notre bureau d'étude ont préconisé le remplacement complet de la charpente.


L'expert judiciaire attend maintenant le détail de la solution technique et les chiffrages des travaux de la partie adverse.

Puisque vous me dite qu'il serait irresponsable d'envisager une solution de renforcement, quels arguments puis-je faire valoir auprès de l'expert judiciaire pour qu'il comprenne et admette cela ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

C'est très simple, une charpente fermette est calculée dans son ensemble et chaque assemblage est calculé et il n'est pas possible de modifier un assemblage sans modifier le fonctionnement de l'ensemble de cette fermette.

Cela ne se fait pas et qui plus est en zone sismique, il ne sera pas possible de justifier sont fonctionnement par le calcul.

Plus encore, quelle entreprise accepterait de le faire et d'engager sa garantie décennale, dans la mesure où cette modification doit inclure le respect des règles parasismiques pour l'ensemble de la fermette et de ses ancrages.

Publié par ivisite il y a 10 mois

boisphil,
merci pour votre réponse.
Serait-il possible de faire appel à vos services pour la rédaction d'une note technique reprenant vos commentaires ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Non, dans la mesure où il y a un Expert judiciaire et que vous êtes en procédure.

En revanche, votre Avocat peut prendre contact avec moi s'il a besoin de billes.

Quant à vous, vous êtes réputé ne rien y connaître si vous ne voulez pas être taxé d'immixtion fautive par la partie adverse (votre avocat vous expliquera) 

Publié par ivisite il y a 10 mois

Pour vos coordonnées que je transmettrai à mon avocat, je suis preneur, si vous pouvez me les envoyer sur l'email configuré sur mon compte du forum.

Merci beaucoup.

Publié par ivisite il y a 7 mois

Bonjour,


La partie adverse considère qu'il n'y a pas de désordres sur la charpente, elle a produit un devis de renforcement de charpente validé par un bureau d'étude.
La note de calcul fourni par le bureau d'étude est basée sur une charpente ne présentant pas de désordres. Le Bureau d'étude s'est d'ailleurs trompé dans ses calculs car il s'est basé sur une pente de 35° au lieu de 25° en réalité ainsi que d'une hauteur de 3,2 mètre au lieu de 2,5 mètre.

Cette note de calcul ne tenant pas compte des désordres et étant basée sur un pente et une hauteur erronées est elle pertinente ?

Pour prouver les désordres sur la charpente et la toiture j'ai fait intervenir un Géomètre pour faire un relevé altimétrique de la toiture.
Les écarts à mi pente sur les lignes de points relevé dépassent les 6 cm...
Le support de Linteau, soit la charpente n'est donc plus conforme au DTU.

Est ce que ce relevé altimétrique est irréfutable et suffit-il à prouver les désordres sur la charpente ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

J'ai déjà répondu en direct, mais je souhaite préciser en complément, que des fermettes ne doivent JAMAIS être modifiées pour quoi que ce soit, sauf si cette modification est prescrite par un BE charpente ou le fabricant des dites fermettes qui sortira une note de calculs prenant en compte ces modifications qui devront être réalisées par un charpentier compétent et assuré pour ce faire.

Publié par ivisite il y a 7 mois

Merci Boisphile,
mais quel texte réglementaire ou de référence précises cela ?
C'est la toute la question, est-ce juste une appréciation ou une affirmation qui peux être confirmée par un quelconque document, texte ou règle ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

C'est du bon sens, les fermettes sont calculées spécifiquement pour une situation précise, tout est calculé en fonction des caractéristiques du chantier et de sa situation. Toutes modifications de quoi que ce soit, bois et/ou assemblages doivent faire l'objet d'un recalcul des fermettes et le mieux c'est par l'entreprise qui a calculé les dites fermettes et qui conserve généralement ces calculs. Tout cela peut être confirmé par le FCBA de Bordeaux.

Publié par ivisite il y a 7 mois

Boisphile,
Comme vous me l'avez conseillé, j'ai demandé une expertise/diagnostic de la charpente par le FCBA (basée sur les pièces de l procédure).
Le  FCBA sera en mesure de justifier les non-conformités et préciser si un renforcement est envisageable et selon quelles normes (étant en zone de sismicité 3).
J'espère que ce rapport sera irréfutable.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

C'est très difficile pour moi de vous conseiller utilement dans la mesure où je ne connais que de morceaux de cette procédure, toutefois, attention, vous êtes en procédure judiciaire avec un Expert de Justice mandaté par le juge. Vous devez informer l'Expert judiciaire de votre démarche, qu'il vous y autorise voire faire en sorte que cette expertise se fasse de manière contradictoire avec les parties adverses, faute de quoi, l'Expert judiciaire pourrait ne pas en tenir compte. Tous les courriers doivent être fait par votre avocat sous forme de dire à Expert avec copie aux parties adverses.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Désordre probable

Publié par Batt

11 réponses
147 vues
0 like

Charpente fermette

Publié par KEVIN

7 réponses
0 vue
0 like

Fermette découpée

Publié par Maxime

2 réponses
37 vues
0 like

Fermettes industrielles finition

Publié par Pierre65

3 réponses
156 vues
0 like

fausse pannes et fermette

Publié par Tommy40

1 réponse
163 vues
0 like