Combles Charpente

Comment bien fixer mes solivettes latéralement sur une panne à plat

houplineur

Publié par houplineur il y a 22 jours

Bonjour,
Je vais créer un solivage entre le 1er étage (mansardé) et les combles (perdus).
Ma question concerne la fixation des solivettes (36x222mm portée 3.4m max) au niveau des appuis côté panne. Elles vont reposées sur une panne intermédiaire à la jonction de 2 pentes. 
Je souhaiterai prévoir une entraxe qui me permettra de placer la laine de bois sans découpe (largeur 575mm).
Du coup pas possible de se fixer latéralement sur les chevrons car l'entraxe ne va pas.
J'avais donc envisagé de fixer ce genre de sabot nommé "pied de fermette" (voir photo plus bas, https://www.simpson.fr/products/detail/pied-de-fermette/138) mais le fait que la hauteur de la solivette ne soit prise sur seulement 8.4 cm (hauteur de la patte) sur les 22cm me laisse perplexe. 
Avez-vous des suggestions de mise en oeuvre ?
Merci


houplineur

Publié par houplineur il y a 22 jours

Plutôt que de mettre ce bout de métal, dans un souci de bonne mise en oeuvre de l'isolalation, est-ce que je peux placer une entretoise non pas l'extrémité mais un peu avant, par exemple 30cm ?


De cette façon je ne serai pas gêné par cette entretoise.


Du coup , la solive se fixe à la panne par en dessous ? Si oui un vis de 6x120 suffit ? (la panne fait 63*150)



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 22 jours

D'une manière générale on ne fixe pas un solivage sur une panne de couverture, de plus avec un isolant qui n'est pas des plus léger et sans doute un plafond. 

houplineur

Publié par houplineur il y a 22 jours

L'ancien solivage était fait comme çà (15x150 fixés sur le côté de chaque chevron tous les 30cm).

C'est une maison qui date de 1914, tout l'étage est mansardé.

Je ne vois vraiment pas comment je peux faire autrement..


Les chevrons entre la panne inter. et la sablière (à plat également) font 50x60 environ entraxe 30 à 33cm et hauteur 150cm.


J'avais prévu 300 de laine de bois minimum+ un plafond en BA13


Pensez-vous que ce n'est pas sérieux ? 


Un renforcement est-elle selon vous nécessaire ? Si oui, en doublant les chevrons par exemple ? 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 22 jours

pas possible de vous aider "au doigt mouillé", il faudrait un plan, des photos, connaitre le lieu etc .... 

houplineur

Publié par houplineur il y a 21 jours

Bonjour Boisphile,


Voici quelques infos sur la maison, photos en bas.


C'est une maison en brique pleine située dans le Nord (59)


L'ancien plafond en bacula que j'ai dégagé reposait sur un petit solivage qui reposait sur la panne et fixé sur le côté de chaque chevron (entraxe 33mm).


L'espace à "resoliver" fait 4,8 m (côté couverture) x 6,4 m (mur pignon).


Un mur de refend sépare le tout à 3 m et 3,4 m, ce qui donne un solivage de 3 x 4,8 m et un 2ème de 3,4 x 4,8 m.


Section chevrons : 63 x 58 mm

Entraxe chevrons : entre 30 et 33 cm

Longueur chevrons : 152 cm

Pente entre les 2 pannes : 85 degrés


Sections pannes : 63 x 150 mm


Nouveau solivage envisagé : 36x222 entraxe 590 pour faire passer la laine de bois sans découpe.


Ma question initiale était de savoir comment bien fixer les solivettes sur la panne. J'avais pensé à mettre ces pieds de fermette Simpson et de décaler les entretoises à 30 cm de panne par exemple, pour une bonne mise en oeuvre de l'isolant.


Quelques photos ci-dessous.


Merci à vous 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 21 jours

Cela reste du bricolage de haut vol que je ne peux pas cautionner, d'autant que vous poserez également un plafond . Il faut rigidifier la lisse intermédiaire qui est à plat et qui ne tiendra pas à la charge. Peut-être en posant un 75 x 200 ou 225 sous cette liste et fixés sur chaque chevron. Placer des entretoises entre chaque solivettes qui soient fixées elles-mêmes sur le chant de la lisse puis solidariser solivettes et entretoises par des vis SFS à 45°.

houplineur

Publié par houplineur il y a 21 jours

Merci pour votre honnêteté !


Par contre j'ai du mal à voir comment fixer le 75x200 à la fois en dessous de la lisse et à la fois sur les chevrons compte tenu de la pente des chevrons ??

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 20 jours

Il faut délarder le chant supérieur du 75 x 200 pour qu'il épouse le dessous de la lisse. Maintenir le madrier sous la lisse avec des serre-joints. fixer avec des SFS 6.5 x 160 la lisse au madrier en partant proche de l'angle intérieur-supérieur de la lise et de biais vers le madrier et à 45 degrés dans un sens jusqu'au milieu de la lisse et dans l'autre sens sur l'autre moitié de telle sorte que ces fixations forment un "V" à l'envers. La partie non filetée de la vis doit se situer au niveau de l'assemblage. Ensuite fixer le madrier dans l'axe des chevrons avec des vis à filetage partiel en 6 x 120 à raison de 2 par chevron à 40 mm des arases supérieure et inférieurs du madrier. Il doit rester suffisamment de place pour fixer vos solivettes  par dessous la lisse avec des vis à filetage partiel de 6 x 160, PARFAITEMENT dans l'axe des solivettes.

houplineur

Publié par houplineur il y a 20 jours

Merci pour ces précisions.


Problème : la lisse présente une légère flèche au niveau de la fenêtre car aucune reprise de charge..

2eme problème : il y a un assemblage mi-bois au niveau de 2 lisses, les 2 bouts ne sont pas bien alignés..  

Du coup le madrier ne sera pas bien plaqué contre :(


Y'aurait-il d'autres alternatives ?


Que pensez-vous de ceci : 


Solution 1


Fixer un madrier sur étrier au niveau du "poteau" (reliant l'entrait à la "solive inférieure") d'une part, et sur le pignon d'autre part. La ferme est de section 63 x 150 longueur 6,4m avec appui intermédiaire. 




Solution 2


Placer des bois verticaux entre la lisse et la panne sablière au dessous de chaque appui de solivette.



Solution 3


Me fixer sur l'entrait et mettre le solivage dans la longueur. Tout en sachant que l'entrait est trop bas pour une hauteur de plafond correcte. En posant le solivage sur le champ d'un bois fixé sur l'entrait (bois des 2 côtés en sandwich car j'ai un solivage un faire de l'autre côté de la ferme).

Avec tout le renforcement nécessaire de la ferme que cela implique.




Veuillez me pardonner pour la naïveté de ces solutions :) 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 20 jours

Si je compte des solivettes en 36 x 150 largement suffisantes pour une portée de 3400 et des entraxes de 610 (575+35), la LDB et le plafond BA13, la lisse qui est à plat va devoir reprendre 75 kg /ml soit 360 kg sur ses 4m80. Pour reprendre cela il faut un 75 x 250 avec des réactions aux appuis de 200 kg que vous ne pouvez pas imposer aux poteaux ni même à l'entrait. A chaque proposition vous sortez un problème de votre chapeau. Je vous ai offert une solution qui me parait la plus rationnelle et sécurisante et encore qu'après calculs, il faut des 75 x 225 et non 200. Maintenant, vous faites le bricolo que vous souhaitez, mais en ce qui me concerne, je ne peux pas le cautionner. De plus, on ne sait même pas où se situe cette construction et son exposition aux vents pour laquelle, avec les tempêtes de plus en plus soudaines et fortes que nous connaissons et que nous connaitrons de plus en plus dans les années qui viennent, c'est toute la structure qu'il faudrait vérifier. De plus vous parlez d'un mur de refend qui ne figure pas sur la photo et si c'est une création, sur quoi repose-t-il ? Désolé, mais je ne peux pas aller plus avant, il y a trop d'incertitudes.

houplineur

Publié par houplineur il y a 20 jours

Je suis totalement séduit par votre solution qui me parait à la fois sécurisante et simple à mettre en œuvre.


Mais en pratique, je me demande comment bien plaquer ce 75x225 car la lisse présente une flèche au niveau de l'ouverture de la fenêtre (qui fait 1.2m) car aucune de reprise de charge (ce que je vais reprendre d'ailleurs).


Pour pallier à ce problème, est-ce que je peux placer le madrier selon vos recommandations, sauf qu'il s'arrêterait au niveau de la fenêtre. 

Puis de faire un enchevêtrement au niveau de celle-ci. Dans le cas où cette solution n'est pas de l'ordre du "bricolo", quel section utiliser ? La même que les solivettes ? Bastaing ? Doubler les solivettes ? Le bois qui relierait les 2 solives pourrait-il être en plus faire office d'entretoise, et donc être fixé à la lisse ?


Concernant le mur (qui est caché par la solive sur la photo), il est en ossature bois section 45 x 95 entraxe 60, la traverse haute est doublée. Il est fixé au pignon par 4 tirefonds de 12 et aux solives par des vis de 8 tous les mètres (section solive 63x150 entraxe 33 portée 3.2). Il est décalé de 40 cm du mur de refend du RDC (question pratique pour le futur couloir). S'il faut, je peux le décaler dans l'alignement du RDC. A savoir qu'auparavant il y avait au même endroit un mur en brique pleine de 10 cm sur toute la longueur. 


Je suis dans le département du Nord (59) à l'intérieur des terres et d'après ce site http://www.batiroc.com/informations-pratiques/notification-des-charges-de-vent.html, je suis en zone 2.


Merci d'avance pour votre retour.

houplineur

Publié par houplineur il y a 18 jours

Boisphile,


Si vous passez par là, avez-vous un retour à me faire concernant mon dernier post ? Avant de tout raser et faire un plein-pied..


Merci à vous !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

toit plat vegetalisé

Publié par pitou13

1 réponse
83 vues
0 like

terrasse toit plat

Publié par alain70

1 réponse
81 vues
0 like

Toit plat végétalisé

Publié par Philgomme

2 réponses
13 vues
0 like

Panne déversée / panne d'aplomb

Publié par caboyot

1 réponse
0 vue
0 like