Combles Aménagement intérieur

Rénovation plancher

Publié par Tanguy53 il y a 24 jours

[Je reposte car impossible de modifier]

Bonjour à tous ! 

Déjà, merci pour ce que j'ai pu lire sur ce forum qui m'a déjà beaucoup aidé. 


Je viens aujourd'hui exposé mon problème un peu particulier. 


J'ai démonté le vieux plancher et les tommettes qui se trouvais au 2e étage de la vieille maison que je rénove. 

Seulement voilà, les solives passent SOUS les entraits. A l'époque ils avaient comblé l'écart avec de la terre sur les solives (on a sorti quelque chose comme 5m3 de terre pour 50m² de surface) 


Les entraits sont clairement trop fragile pour recevoir une quelconque charge, sauf celui du milieu qui est soutenu par un mur porteur. 

Voilà un petit schéma avec quelques données : 

Mon projet : pose d'un plancher en OSB 18 ou 22mm pour un future parquet stratifié. Dans l'avenir, deux chambres et une salle de douche.


Actuellement, les solives ,en chêne 10x10cm pour la plus petite section, ont un espacement d'axe de 45cm. 

On m'a conseillé d'en ajouter et de réduire cette emplacement à 33cm. 

Maintenant, comment rattraper l'espace entre les solives et les entraits ? Jusqu'à 20cm quand même. 

Existe-t-il des lambourdes de 20cm? Ne  vont-elles pas trop alourdir la structure ? 

Sachant que rien est droit : 

J'avais pensais repartir à zéro et refaire un solivage dans la largeur de la pièce. Les solives reposeraient sur les murs qui s'amincissent entre le 1er et le 2nd étage. (15cm de chaque côté de la pièce). Ou alors vaut il mieux que place une muralière sur cette bande ? 

Après un rapide calcul de charge (220kg/m²) je tombais sur des solives de 10x25cm, entre axe du 40cm, pour une portée de 5m30. Et donc OSB 3 en 280x119.6. Cela vous parait-il cohérent? 


Qu'en pensez vous? Quelle solution sera la plus durable ? Pensez vous à d'autre technique ? 


Par avance, merci, et bonne année.

Tanguy.

Publié par Tanguy53 il y a 21 jours

Personne pour me donner son avis ? Un petit conseil, rien ? ... 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 20 jours

Deux possibilités :

1) Poser des muralières en Kerto 51 x 260 sur les murs longitudinaux, puis des solives en 75 x 250 avec entraxes de 417 pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm.

2) Poser des poutres Lamellé-collé GL24 de section 160 x 315 à l'aplomb des poutres Chêne puis un solivage en 75 x 150 avec entraxes de 417 ou 500 pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm.

A priori, vous voulez aménager en habitable, certes, vous allez donc devoir isoler et faire un plafond rampant. Comment comptez-vous faire, dans la mesure où il n'y a pas de film de sous-toiture sous les ardoises ?

Publié par Tanguy53 il y a 19 jours

Je vais partir sur la solution 1) que vous me proposez, j'ai néanmoins quelques questions : 

-Je pose les muralière sur le mur et je les maintient contre avec des tiges filetées ou je les pose et les cale, de niveau, sur les murs longitudinaux, et la structure se tiendra d'elle même

-Vaut-il mieux poser les solive directement sur la muralière ou est-il préférable d'y fixer des sabots métalliques au préalable ? 


Oui, aménagement en combles habitables, et la question du film sous toiture me trotte dans la tête depuis un moment. J'en ai parler avec des amis qui n'en avait pas posé sous leurs ardoises, soit disant qu'il n'y en aurait pas besoin... Et 10 ans après ca n'a pas l'air d'avoir réellement impacté leur isolation... MAIS je n'aime pas trop les "soit disant". 


Il n'est pas envisageable pour le moment d'en placer un, car cela impliquerait la dépose/repose complète des ardoises et ma compagne est totalement contre (pour l'instant...) 


mais j'ai vu quelques techniques pour en poser par le dessous. 
https://www.cstc.be/homepage/download.cfm?dtype=publ&doc=cstc_artonline_2010_2_no2.pdf&lang=fr <-- Page 7 (par exemple) 


Mais je ne sais pas si c'est viable... Avez vous une solution ou un début de réponse à ces questions ? 


Merci de vos lumières !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 18 jours

1) muralière sur corbeaux métalliques réglés de niveau.

2) Solives sur sabots métalliques.

3) Le film de sous-toiture joue deux rôles, a) pour les éventuelles infiltrations et dix ans ce n'est rien pour une couverture et b) il isole du vent et donc de la poussière qui n'est pas bonne pour les isolants.

4) il faut effectivement découvrir, poser le film, puis un contrelattage pour la ventilation, puis les lattes et les ardoises.

C'est un choix sur lequel on peut faire l'impasse, mais c'est aussi un risque potentiel non négligeable compte tenu des évolutions du climat et en particulier du vent.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Rénovation plancher

Publié par Alice

1 réponse
62 vues
0 like

renovation plancher

Publié par wil88

8 réponses
130 vues
0 like

Rénovation et plancher bois

Publié par Nicolas

1 réponse
250 vues
0 like

Dimensionnement Plancher Renovation

Publié par buzainer

0 réponse
27 vues
0 like

Rénovation de plancher, solives suffisantes ?

Publié par cedric1030

2 réponses
104 vues
0 like