Parquets Piscine Fenêtres / menuiseries extérieurs

Calcul de la résistance d'un solivage - solivettes plafond brique traditionnel

Publié par piea il y a 7 mois

Bonjour à tous,


j'ai acheté une maison des années 75, dans laquelle je refais des travaux petit à petit. J'aimerais refaire l'isolation de la toiture car celle-ci semble complètement déterioriée et beaucoup trop mince (dizaine de cm).


C'est une maison qui a un sous-sol (murs sous sol en parpaing), un rez de chaussée (murs en brique), un premier étage (murs briques), cloisons en brique, plafond du rez de chaussée en hourdis brique + dalle béton armé, plafond du premier étage en brique platrière / plafonnettes fixées sur charpente fine (solivettes).


J'ai fait le schéma ci après du avant / après que je souhaiterais.


Le point qui me pose le plus problème, c'est pour la pose de l'isolant dans les combles, au niveau du plafond en plafonnettes (briques fines qui servent à construire des plafonds, typiquement de l'ordre de 3cm d'épaisseur / 30kg au m²).

Je me demande quel charge pourrait supporter les solivettes, qui sont assez fines. (Afin de déterminer quel isolant je pourrai mettre).


Les solivettes ont une portée de 410cm, un espacement de 40cm, et leur dimension est de 35mm x 170 mm


Et je n'arrive pas à trouver d'abaques sur cette dimension, pour cette portée...  Je vois bien que des solives de 38 x 175 peuvent supporter du  75 + 120 kg de charge (permanente + temporaire) pour une portée de 300cm, mais aucun moyen de trouver le calcul pour déterminer le poids que je peux mettre avec 410cm de portée ...


Est-ce que vous auriez des abaques ou un moyen de trouver comment faire le calcul ?


Merci beaucoup par avance,













Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Il n'y a pas d'abaque dans le mesure où de telle solivettes ne sont porteuses que du plafond.

Si je ne compte que 50 kg/m² de charges permanente et zéro en temporaire, pour la portée de 4100, entraxes de 435 et section 35 x 175, a flèche est correcte de L/ 293 pour 300.

J'ai compté 50 kg (40 de plafond + plâtre et 10 d'isolant) de telle sorte que vous puissiez poser une laine de roche en flocons. 

Publié par piea il y a 7 mois

Bonjour,

je vous remercie beaucoup pour votre aide.


Cela confirme ce que je pensais malheureusement, c'est trop fragile pour porter un isolant lourd ... d'autant plus que les précédents propriétaires ont déjà fixé un lambris dessus, et que je ne connais pas le poids exact du plafond en lui-même (selon les sources, c'est entre 40 et 45 kg au m² sans lambri ... Ce qui ne laisserait que 5kg/m² voire 0 pour de l'isolant...)


Le risque si je comprends bien n'étant pas tant que le plafond s'écroule, mais plutôt les fissures (critère de la flèche), d'autant plus que je n'en serais pas au courant puisque caché derrière un lambris ... 


Je vais tenter quand même de mettre 20 cm de laine de verre, ça rajoute 2,5kg/m², je pense que ça ira bien... :-) Merci beaucoup !


... 


Quitte à plus tard rajouter un isolant plus lourd au niveau de la toiture, entre les chevrons ... qui ont l'air eux beaucoup mieux dimensionnés, d'après mes premiers calculs aux alentours des 350 kg / m² :


Les chevrons ont un écartement de 43cm, une portée de 1,5m (soit 0,645m² supporté par chevrons), et mesurent 55 mm x 75 mm ... Même en comptant 65kg de tuiles et 70kg de neige (sachant qu'habitant dans le 18, c'est peu probable), je pense que j'ai une très grande marge de manoeuvre niveau isolation ... :-)  (Isolant lourd = réduction phonique)




Par contre j'ai une grosse interrogation sur les pannes ... Elles font 215mm x 70 mm, pour toujours une portée de 410cm, et donc 150cm de chevrons de chaque côté ...  (On voit bien sur la photo que j'ai mise au dessus) Chaque panne porte donc en moyenne 75cm de toit de chaque côté (puisque poids divisé par deux entre pannes).


Je calcule donc une surface de 4,1 x 1,5 = 6,75m² de toit sur la panne... 


Si je prends 65 kg de tuiles et 70 kg de neige, ça donne 135kg / m², soit 911 kg supporté par la panne.


Si je regarde un tableau de charges admissibles, je vois que ma panne, pour son dimensionnement, est supposée pouvoir supporter entre 600 et 800kg de poids ... Le dimensionnement cette fois semble très limite, et complètement incohérent avec les chevrons qui sont eux surdimensionnés par rapport aux pannes

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Une panne ne se calcule pas comme une poutre, où se situe la construction, quelle est la pente du toit, quel type de couverture, y -t-il un film pare-pluie ?

Publié par piea il y a 7 mois

C'est une toiture inclinée à 45°, avec des tuiles mécaniques, il n'y a pas de film pare-pluie, et située à côté de Bourges, dans le cher (département 18), altitude 150m




Effectivement pour une même poutre, la poutre aura davantage de résistance au poids pour un chevron qu'une panne, qui elle-même aura davantage de résistance qu'une solive.... Mais même en tenant en compte du fait que la panne supporte une charge rampante, j'ai l'impression qu'elles ne semblent pas du tout surdimensionnées (alors que les chevrons eux le semblent ; environ 100kg /m² maxi supporté par les pannes d'après mon calcul d'après leurs dimensions tandis que 350kg/m² par les chevrons, mais mon calcul peut être totalement faux aussi ...)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Pannes en pose déversée, portée 4100 - entraxes 1500 - section 70 x 215 - Charges permanentes 70 kg/m² - Neige A1 15 kg/m² - Vent 2 - 31 kg/m² - Taux de flexion 65 % - Flèche relative L/317 (Pour 200 autorisé), elles sont très correctes vos pannes, évitez de calculer avec des impressions.

Sans pare-pluie, il est illusoire de poser un isolant entre chevron pour risques d'infiltration et poussières.

Publié par piea il y a 7 mois

Merci pour votre calcul, pour la fleche donc si je comprends bien on additionne les poids : 

70 kg + 15 kg + 31 kg = 116kg  --> fleche L/317

La fleche étant proportionnelle au poids, avec 50kg d'isolants en plus, j'aurais donc : 

116 + 50 kg = 166kg

317 x 116 / 166 = 221   soit fleche L/221



Aujourd'hui sur la partie rampante, j'ai déjà un isolant (pas sur la partie au dessus du plafond brique, mais sur celle en dessous), laine de verre, sans pare-pluie, cela dit il est probablement en mauvais état alors ... 



Pour les calculs que je faisais sur la panne, ce n'était pas des calculs de flêche, c'était les calculs liés à la sécurité que j'avais trouvé sur ce site : http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/les-tableaux-des-charges-admissibles.php


Je trouvais donc 116 x 6,75 = 783kg porté par panne


et la charge admissible aux alentours de 618 (70x200) ou 877 (70x220) c'est pour ça que je la trouvais limite ...   c'est absurde ? 


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Non, les charges ne sont pas additionnée, où si elles les sont, il faut prendre en compte les durées de ces charges. Ce type de site est à prendre avec beaucoup de précautions.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Création d'un plancher et calculs solivage

Publié par Singlesideh

12 réponses
0 vue
0 like

Solivette en guise de parquet ?

Publié par Patou54

4 réponses
120 vues
0 like

Calcul solivage étage

Publié par JB

25 réponses
0 vue
0 like

calcul solivage avec trémie

Publié par mask

7 réponses
216 vues
0 like

Calcul muralière pour solivage

Publié par Romain F

1 réponse
0 vue
0 like