Parquets Piscine

Renforcement d'un solivage existant

Publié par Jojo il y a 1 mois

Bonjour,

 

Je souhaiterais aménager mes combles, et pour cela créer un plancher bois de type dalle OSB. Il existe actuellement un solivage sur lequel sont accrochés tous mes plafonds du rez de chaussée, avec des mises en oeuvre différentes selon les endroits. Ci-joint un plan de l'espace avec le solivage tel qu'il existe, sur l'autre croquis la description des charges qui reposent sur ce solivage. Ma question est : comment le renforcer et créer mon plancher?

 



J'ai consulté divers amis ou membres de la famille qui sont "de la partie"(du bâtiment, mais pas experts du bois). Les avis et conseils divergent fortement, ce qui multiplie mes doutes. Entre : « il faut étrésillonner pour répartir les charges » et « il faut visser des chevrons sur l’existant pour augmenter la hauteur des pieces de bois », je ne sais à quel Saint me vouer.

Pour ma part je suis tout à fait ignare dans le domaine, et mes tentatives de maîtriser la chose aboutissent manifestement à me donner de fausses convictions plûtot qu'à prendre des décisions éclairées.

 

La maison en parpaings fait 14,60m de long par 10,20m (côtes intérieures).

 

En ce qui concerne le projet d'habitation, il est prévu à terme la création de 2 chambres, 1 salle d'eau et l'espace restant en salle de jeu (ou salon, bibliothèque, bref espace ouvert).

 

Pour les « emboitements » :

- Coté murs de la maison, les solives sont encastrées dans les parpaings périphériques (sur la moitié du parpaing soit  8à 10 cm)».

- Sur la zone 1 les solives carrées de section 11x11 sont « encastrées » dans les grosses poutres « traversantes » (cf photo1). Il s‘agit d’un plafond à la française recouvert par du placo.


- Sur les zones 2 et 3 les solives sont posées sur un appui en bois fixé sur les grosses poutres traversantes (photo2) et une pointe enfichée en diagonale vient consolider cela.



- les grosses poutres traversantes sont elles-mêmes encastrées dans les parpaings périphériques, et reposent en leur milieu sur un mur en parpaing de 10cm.

Seule celle coté sud, qui n’est pas traversante, est encastrée d’une part, et repose d’autre part sur un U métal fixé au mur Sud Est.

 

Pour la nature du bois : un résineux, du sapin je pense (il y a eu une attaque de capricornes, rapidement traitée).

 

Je vous remercie par avance pour vos conseils et votre aide, en espérant que mes explications sont suffisament claires.


Jonathan

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Pour ma part je suis tout à fait ignare dans le domaine  Rassurez-vous, ceux qui vous ont conseillé le sont autant que vous, les deux solutions proposées sont totalement illusoires.

De plus, ce que vous nommez des poutres traversantes seraient peut-être bien des entraits de fermes ?

Quoi qu'il en soit, des 200 x 220 sur 8m20 avec de telle bandes de chargement ne passent pas pour de l'habitable avec un taux de flexion de 126 % et une flèche de L/300 au lieu de 400 mais surtout l'appui milieu devrait reprendre 5250 kg ce qui est impensable sur un mur en parpaing de 100 mm soit plus de 26 kg/cm².

En résumé, ni le solivage, ni les ""poutres"" sont prévues pour du plancher habitable.

Publié par Jojo il y a 1 mois

Merci Boisphile pour cette réponse aussi rapide que claire.

Tout d'abord, bien joué, il s'agit bien d'entraits de fermes.

Si j'ai bien compris, il n'existe aucune manière de consolider l'existant, car le maillon faible, c'est les entraits sur lesquels tout s'appuie, à peine soutenus par ce frêle mur en parpaings.

Je dois donc, pour mener à bien mon projet d'extension, reconstruire un plancher ex nihilo, tout à fait indépendant de celui-ci, c'est correct? (Ou bien mettre des étais au milieu de ma salle à manger et de mes chambres pour soutenir ce que j'ai déjà...).


Merci encore, 


Jonathan


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Il y a très probablement une solution possible comme par exemple doubler les entraits par des poutres en lamellé-collé de chaque côté des entraits et qui reprendraient donc que de demies travées. Cela nécessite de bien apprécier les possibilités d'ancrages des extrémités de ces BLC, de renforcement de la tête du mur parpaing et de la possibilité de perdre de la hauteur sous plafond. Compte tenu du potentiel que représente cette surface ainsi que le charpente qui pourrait au moins en partie rester apparente, je vous conseille de vous rapprocher d'un BE STRUCTURE qui serait à même de juger et proposer un ensemble. A mon avis, l'investissement en vaut la peine.

Publié par Jojo il y a 1 mois

Bien, c'est ce que je vais faire.

Merci pour tout, et longue vie à ce forum.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Avis dimensionnement solivage existant

Publié par playmobil

2 réponses
88 vues
0 like

Renforcer le plancher ?

Publié par Zaziee

16 réponses
196 vues
0 like

Construction d'un plancher - doutes sur solivage

Publié par polobrico

5 réponses
157 vues
0 like

monter un plancher sur un plancher déjà existant ...

Publié par glabiboulga

13 réponses
0 vue
0 like

Renforcement plancher pour aquarium / charge

Publié par Papissant

10 réponses
107 vues
0 like