Parquets

Pare-vapeur ou frein vapeur après plancher et solivage, isolation combles perdus

Publié par Dkjm il y a 19 jours

Bonjour à tous, 


En pleine rénovation d'une longère Normande de 1750, nous avons fait tomber de vieux plafonds (latti plâtre, puis avoine) pour faire apparaître le solivage avec le plancher du grenier. 


Nous comptons conserver les poutres apparentes et le solivage en place. Nous souhaiterions isoler le grenier et mettre en place un "faux plancher" pour pouvoir s'en servir comme d'un espace de stockage. Entre le vrai plancher (qui devient donc le plafond des chambres) et le faux plancher, je souhaiterai faire une isolation pour atteindre un R de 8 au moins. 

Pour cela, j'hésite entre 3 options : 

1) épandre de la ouate de cellulose sur environ 40cm 

2) mettre deux couches de laine de verre croisée (deux couches permettant un R de 5 chacune)

3) mettre une seule couche de laine de verre conséquente (r de 8)


La question que je me pose est la suivante, dois je installer un pare vapeur sur le parquet avant l'isolant ? (On aurait donc 1) d'olive, 2) parquet, 3) pare vapeur 4) isolant, 5) faux parquet)


J'hésite car j'ai peur d'enfermer l'humidité dans le parquet en installant un pare vapeur, de plus, je sais que la laine de verre en est souvent munie. Enfin, je sais aussi que le pare vapeur fait aussi étanchéité a l'air ce qui est intéressant.


Je précise que la toiture est munie d'une membrane pare-pluie et est ventilée, de plus les pièces concernee sont des chambres, et feront l'objet de l'installation d'une Vmc


Merci d'avance, 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

C'est bien de se poser cette question, mais avez-vous seulement vérifié la capacité portante du solivage pour des pièces habitables ?

Publié par Dkjm il y a 17 jours

Bonjour, nous ne comptons pas aménager le grenier mais uniquement y faire du stockage, du coup nous n'avons pas vérifié le solivage qui supportait le parquet sur lequel nous ne rajouterons que l'isolation et un faux parquet.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

Ok ! C'est comme vous voulez, mais, si vous posez un faux plancher, celui-ci reposera sur quoi ? Surtout avec 30 cm d'isolant ? Si les combles sont ventilés = Courants d'air + Poussière + humidité = Conseil LDR (Laine De Roche) - Ossature + Isolant + Faux plancher = en gros 30 kg /m² + le stockage ??

Pour répondre à la question, un PV est souhaitable sur le parquet.

Publié par Dkjm il y a 17 jours

Merci de votre réponse, j'hésitais entre la LdV et la ouate mais je vais examiner la LdR aussi ^^


Dans le doute, je vais effectivement refaire les calculs pour vérifier que le solivage est adapté. 

Pour confirmation, vous pensez donc que le PV est souhaitable sur le parquet ? 

Je suis dans le doute pour la raison suivante : 

Les anciens propriétaires avaient procédé à de désastreuses restaurations dans la maison que nous venons d'acheter, en effet, ils avaient très mal géré l'humidité engendrée par l'absence de rupture de capillarité sur ce genre de maison : béton à l'extérieur + polystyrène à l'intérieur ce qui a entrainé de nombreux désordres et nous conduits aujourd'hui à devoir refaire toute une facade en colombage (qui avait de plus été restaurée de manière fort hasardeuse : greffes sauvages d'essence différente de celle d'origine et avec des clous et vis .... etc.)

Je ne veux donc pas refaire la même erreur qu'eux et enfermer de l'humidité dans du bois, d'où mon interrogation. 


Pour info, nous comptons monter notre faux plancher sur des poteaux de sapins (relié ou non par des tasseaux, la question se pose encore) découpés à 40cm de hauteur. Ma source d'inspiration est les woodyfix de isocell. Je sais que ces derniers sont plutôt adaptés à de la ouate soufflée donc elle reste un option pour nous d'autant qu'une autre partie du grenier fera l'objet d'un isolation par ouate de cellulose sur 40cm, je m'en méfie simplement par peur des rongeurs (vous me direz, pourquoi en mettre de l'autre coté alors ? achat de début de restauration que je ne peux plus rendre ... et j'ai pas envie de jeter 380€ de matériel comme ça ... tout le monde fait des erreurs que voulez vous ^^")


Merci encore pour votre réponse, 


 



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 16 jours

L'idée de "plots" bois est une mauvaise idée dans la mesure où chaque plot est une charges concentrée .

Si vous n'avez pas grand chose à stocker, à mon sens il serait bien plus aisé de poser de l'isolant en panneaux semi-rigides en deux couches croisées puis posez en flottant des dalles OSB assemblées entre elles par collage des assemblages et le tout est bouclé dans la journée. Mais bon chacun son "truc" !!!

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

isolation et pose de pare vapeur

Publié par AHO

5 réponses
0 vue
0 like

Natte desolidarisation et pare vapeur

Publié par yoyo

0 réponse
0 vue
0 like

Salle de bains : Pare vapeur, plancher et parquets

Publié par Kris00

4 réponses
143 vues
0 like

Solivage pour plafond de comble perdu (sans plancher)

Publié par jcc29

5 réponses
0 vue
0 like

dimensionnement solivage bois avec comble perdu

Publié par boubouch43

1 réponse
0 vue
0 like