Aménagement intérieur

Solivage BMA

Publié par tyty il y a 1 mois

Bonjour, 


Je suis en train de faire dimensionner un solivage en bois pour un plancher d étage (futur salon) une pièce est un carré de 5,7mx 5,7m.

On me propose actuellement un solivage en BMA épicéa c24 de section 12x24, entraxe à 417mm.

1/Je souhaiterai m assurer que la flèche n'est pas trop importante, souhaitant éviter tout effet trampoline. Quelle est sa valeur en considérant des charges temporaires à 120 kg/m2 et 120 kg/m2 pour les charges permanentes. 

2/Quelle section faudrait il pour obtenir une flèche inférieure à 1/500?


Merci milles fois



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

1) Liminairement, il convient de savoir que les charges 120  + 120 sont "une image théorique". Le calcul s'effectue en prenant 90 kg de charges permanentes et 150 kg de charge d'exploitation. Ces 150 kg sont en partie des charges permanentes et en partie temporaires, selon le calcul à l'Eurocode 5. Dans le cas présent, la réalité est 135 kg/m² de charges permanentes et 105 de temporaires, ce qui influe sensiblement sur le résultat.

2) Le BMA est un bois abouté par entures multiples, il est classé C24. 

3) Tel que cela vous a été présenté, soit pour une portée de 5700, entraxes 417 et section 120 x 240 (J'attire votre attention sur les sections commerciales, souvent surestimées par rapport aux sections réelles, ce qui peut influer sur le résultat, surtout sur la cote de hauteur), la flèche est de L/360 ce qui est effectivement correct pour une solive, mais insuffisant pour une telle portée qui donne une déformation à terme de 16 mm. 

Pour obtenir une flèche de L/410 avec les mêmes sections, il faudrait réduire les entraxe à 357 mm.

Pour répondre à votre demande de flèche L/500 qui permettrait sans doute de maîtriser la fréquence vibratoire, il faudrait passer : A) Soit à des entraxes de 277 mm - B) Soit passer en BLC (Bois Lamellé-Collé) de fabrication française GL24 de section 110 x 270 avec entraxes de 417 mm ou 87 x 270 avec entraxes de 357 mm.

(Vous ne trouverez pas de BMA de section supérieure à 120 x 240 (section commerciale) dans la mesure ou ce sont les dimensions maxi des abouteuse et surfaces d'aboutages).

IMPORTANT : Je précise en outre que les calculs sont effectués sur le principe de fabrications françaises. Ils ne peuvent garantir une fabrication importée dont on ne maîtrise pas les valeurs.

Publié par tyty il y a 1 mois

Merci infiniment pour cette réponse.


Je me doutais de la flèche importante avec le dimensionnement proposé par le fournisseur. Pourtant ce n'est pas faute d'en avoir discuté...


Compte tenu des prix du LC ou CC en ce moment, j'envisage de choisir des poutres en I (steico ou swelite), celles-ci ne seront pas apparentes. Le dimensionnement ciblé est de la poutre I 90x360.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

steico swelite, je ne sais pas, mais finnjoist il faut du 96 x 300 avec entraxes de 500 pour OSB 2500 x 675 x 22 mm. Cela étant attention, avec du 90 il faudra une entretoise à mie-portée et bien sûr aux extrémités de travées et pour les fixer il faudra ajouter des renforts d'âme, la mise en oeuvre est moins facile que de la poutre droite, à vous de voir. Avec du LVL kerto"S" il faudrait du 75 x 300, sans doute pas beaucoup plus cher mais plus facile à poser et sabots  également moins chers et les entretoises plus facile à poser.

Publié par tyty il y a 22 jours

J'ai entrepris de définir le solivage avec des poutres en contre collé. Notamment en section 120x280 avec un entraxe maximum de 417mm.

Le plan préliminaire est donné ci-dessous. Les entretoises ne sont pas représentées.


Pour réaliser la trémie d'escalier et le grand chevêtre pour un futur monte charge, j'envisage par sécurité de doubler les solives "porteuses" de chaque coté.  Est ce indispensable? Une optimisation est toujours appréciable.

En cas de doublage, je m'interroge sur la méthode de fixation sur les muralières de ces doubles poutres notamment si on utilise des sabot à ailes extérieures


Hors muralière, les solives longeant les murs doivent-elles êtres placées à une certaine distance des murs?


Enfin une solive arrive en biais dans l'angle de la structure (les joies des maisons anciennes). Dans ce cas, une découpe précise est nécessaire et la fixation se fait par vissage sans sabot je suppose.


Un grand merci.




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 22 jours

Liminairement, trois questions : 

1) Pourquoi une section de 120 x 280 alors qu'une section proche de 100 x 250 suffit ?

2) Pourquoi ne pas partir du côté opposé à la trémie, avec des solive d'équerre par rapport aux murs, au lieu de les avoir toutes en biais générant le problème de leurs fixations aux muralières sans compter sur la découpe biaise des dalles (perpendiculaires aux solives) de périphérie ?

3) Pourquoi une section de 120 x 280 pour les muralière (trop épaisses) alors que du LVL kerto "S" en 51 x 260 ou 300 conviendrait mieux ?

Publié par tyty il y a 20 jours

Merci encore de votre réponse.


1/Des échanges précedents, j'ai cru comprendre  que pour limiter la flèche du futur plancher à une valeur inférieure à 1/500, la recommandation est de considérer parmi plusieurs solutions possibles un solivage de section 110x270 en BLC  GL24 et d'entraxe 417mm . Après consultation de plusieurs scieries environnantes, j'ai une proposition approchante en 120x280 bois contre collé C24.


2/ La raison principale était maladroitement d'obtenir un solivage parallèle à la longueur de l'escalier. Voici une nouvelle proposition en repartant d'équerre du coté opposé trémie. Il y a également une simulation avec la pose de panneaux OSB3 22mm en 2,5x0,625m.




3/ En effet. Le choix s'est porté sur des muralières identiques aux poutres pour une raison de faciliter de fournisseur (commande unique). En effet, les poutre LVL n'étant pas disponibles chez ce fournisseur, cela m'amènerait à faire une commande spéciale pour les muralières. En incluant le transport, le cout serait probablement élevé pour cette 2ème commande.

Faut revoir définitivement l'épaisseur des muralières? J'imagine que c'est l'effet de cisaillement sur les corbeaux qui pose problème?


Merci encore pour vos précieux conseils.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 20 jours

1) Je n'ai malheureusement pas le temps nécessaire pour reprendre tous les échanges. OG pour du 120 x 280 C24 avec des entraxes de 500 pour une flèche de L/513 - Réactions aux appuis 380 kg.

3) Techniquement, le 120 x 280 est possible, puisque c'est du BMA ou BMR (étonnant pour une scierie qui doit avoir un agrément pour le collage, à vérifier), c'est du bois sec, donc OK, mais il vous faudra un corbeau au niveau de chaque solive.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage

Publié par Michmich

5 réponses
85 vues
0 like

Solivage insuffisant?

Publié par Lulu

7 réponses
0 vue
0 like

refaire mon solivage

Publié par charles_

2 réponses
58 vues
0 like

Solivage et plancher

Publié par jbouée

0 réponse
59 vues
0 like

Dimensionnement solivage

Publié par caboyot

8 réponses
430 vues
0 like