Combles Aménagement intérieur

Solivage combles

Publié par Mamdien il y a 1 mois

Bonjour à tous,

J'ai pour idée d'aménager les combles en chambre.
Je souhaiterais vérifier si les solives actuelles le permettent.
J'ai fais un schéma et quelques photos afin d'exposer mon interrogation.
La première, on voit la reprise sur la charpente.
La seconde une vue globale.


Merci à tous.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

1) Les entraits de fermes qui sont destinés à travailler en traction, ne sont pas dimensionnés pour travailler en flexion pour un plancher habitable.

2) Les solivettes en 3.5 x 19.5 pourraient mécaniquement reprendre les charges, mais leur largeur de 3.5 est insuffisante (mini 42) ainsi que leurs appuis sur un carrelet incertain.

De plus, il semblerait que le plafond sous-jacent soit fixé directement sous les solivettes sans suspentes ni rail, ni pare-vapeur.

En l'état actuel, l'idée est donc à oublier. 

Publié par Mamdien il y a 1 mois

Bonjour Boisphile,


Merci pour cette réponse.


Si je reprends les points 1 et 2:


1) Si j'installe un poteau sous-ceux afin de les solidifier, celà permettrait-il de résoudre le problème?

2) En cas de réponse positive au point 1, pourrais-je renforcer ces solives?


Exact, j'envisage d'enlever le plafond actuel et de le refaire en placo (celui-ci à déjà fissuré en marchant sur les solivettes)


Bonne soirée.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Il faut calculer, pour cela il faudrait un plan complet et totalement dimensionné, de plus, sur quoi reposeraient les poteaux ? Au global comme vous ne pouvez pas démonter le solivage existant sans démonter les plafond, je pense que le chantier sera très compliqué.

Publié par Mamdien il y a 1 mois

Bonjour Boisphile,


Nous parlons d'une maison non habitée avec rénovation complète (électricité, sanitaire, chauffage, isolation par l'intérieur), refaire le plafond afin d'aménager les combles n'est vraiment pas un frein.


Les poteaux reposeraient sur la dalle béton du rez-de-chaussée (pas de cave présente).


Puis-je vous faire un plan complet avec quelques photos afin d'envisager la faisabilité?


Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Oui, faites un plan, mais utiliser les entraits comme poutre n'est pas un bon plan.

Publié par Mamdien il y a 1 mois

Bonjour Boisphile,

Voici, un plan plus global des combles.

Si c'est faisable au niveau de la répartition des charges, le plus pratique serait de renforcer les solivettes en collant/vissant une solive sur celle-ci et d'installer un poteau central en dessous des entraits.

Avec votre expérience, vous avez peut-être une autre solution plus adéquate?

Merci et je vous souhaite de très bonne fêtes de fin d'année.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Déontologiquement, je ne peux pas vous encourager dans cette démarche de bricolage de haut vol, voué à plus ou moins long terme à des problèmes irréversibles.

Publié par Mamdien il y a 30 jours

Bonjour Boisphile,


Je comprends tout à fait et je vais suivre conseil (comme diraient nos gaulois préférer, je n'ai pas envie d'avoir le ciel qui tombe sur nos têtes).

Si je mets en route mes neurones, voici deux pistes qui me semble envisageable:

Installer 2 solives de 5 mètres sur la longueur et ce, de chaque coté des entraits (non-attenant)  maintenu pas un poteau centrale (pas d'ouverture de toit nécessaire mais le poteau central doit être plus large?)

La seconde, installer un madrier de 8m de chaque côté des entraits (non-attenant)  (ouverture du toit nécessaire)


Ceci vous semble plus correct et réalisable ?

Encore merci pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 30 jours

Comme vous l'indiquez, démontage du plafond, dans le même temps démontage du solivage et des carrelets supports.

L'opération consiste à doubler les entraits de fermes pour obtenir un plancher totalement indépendant de la charpente actuelle. Le doublage s'effectue avec du lamellé-collé de fabrication française GL24, poutres et poteaux.

Trois possibilités :

1) BLC d'un seul tenant sur deux appuis  - Portée 8000 - Bande de chargement 1600 - Section 135 x 540 - poids unitaire 320 kg - Réactions aux appuis 1735 kg - Flèche relative à terme L/420 - Déformation attendue 13 à 19 mm.

2) BLC d'un seul tenant sur trois appuis  - Portée 8000 - Bande de chargement 1600 - Section 87 x 270 - poids unitaire 100 kg - Réactions aux appuis 650 - 2130 - 650 kg - Flèche relative à terme L/645 - Déformation attendue 4 à 6 mm.

3) BLC en deux longueur de 4000 sur trois appuis  - Portée 4000 - Bande de chargement 1600 - Section 87 x 315 - poids unitaire 60 kg - Réactions aux appuis 860 kg - Soit sur les trois appuis 860 - 1720 - 860 kg - Flèche relative à terme L/450 - Déformation attendue 6 à 9 mm.

4) Dans les cas d'appuis milieu, Poteau BLC de section 110 x 225 mm Hauteur maxi 3000.

5) Solives Bois massif H. maxi 18% - Portée 3000 - Entraxes 417 - Section 50 x 175 - Réactions aux appuis 160 kg - Flèche relative à terme L/400. 

Fixation par sabots métallique en clouage partiel SAE 300-50-2 - 10 pointes CNA 4 x 50 sur porteur et 6 sur porté par sabot.

Dalles OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm - Petites rives portées et fixées sur le solivage - Assemblages collés au mastic colle.

J'attire votre attention sur le caractère structurel de cet ouvrage devant être réalisé avec soin et précision. Les poutres et solives devront être posées de telle sorte que les arases supérieures se situent 15 à 20 mm au-dessus de entraits de fermes. J'attire également votre attention sur les descentes de charges de 2200 kg des poteaux qui devront âtre posés sur platines métalliques soit en gros 12 kg/cm² ce qui est beaucoup et qui nécessitera sans doute des renforts sous-jacents.

(Pour votre information, la rédaction de cette réponse à nécessité 1h40 mn.)

Publié par Mamdien il y a 30 jours

Rebonjour Boisphile,


Je vous remercie grandement pour cette réponse extrêmement claire et complète. 

Je comprends votre mise en garde et je ferais ces travaux uniquement dans le cas où je suis certain que la mise en application ne représente aucun risque.

Actuellement, la seule contrainte reste la mise en place des renforts pour les poteaux, disons que je ne sais absolument pas comment envisager ceux-ci (et je ne connais pas la nature de la dalle béton actuelle).

Si je peux me permettre, j'ai encore quelques questions:

  1. Si j'opte pour l'hypothèse 2 ou 3, il faut 1 poteau par madrier? Ce qui veut dire que j'aurais 2 descentes de charge de 2200kg à une distance de 30 cm?
  2. Pour la mise en place des madriers au niveau des murs extérieur, un ancrage (sur toute la largeur du parpaing) est idéale? ou vaut-mieux privilégier une muralière sur la longueur (tige filetée 16mm + scellements chimique)

(J'admire vraiment le temps que vous (et d'autres) prenez à nous répondre sur les forums, on imagine pas toujours le travail que ça peut engendrer.

Je ne sais pas de quelle région vous êtes mais je vous invite cordialement à partager l'apéro si vous passé dans le 56 ;) )


Encore merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 30 jours

1) OUI, c'est évident.

2) Concernant les poutres, pour les solutions 2 et 3, les réactions ne sont pas très importantes, 860 kg maxi, un appui de 87 x 50 suffit avec une bonne assise. Pour la solution 1, 135 x 70 mm. Il ne faut pas un appui trop long qui augmenterait le cisaillement au ras du mur.

Concernant le solivage, il vaut mieux une muralière en LVL (kerto "S")  en 51 x 200 posée sur corbeaux métalliques tous les 80 cm scellés et non des tiges filetées.

Pour le temps passé, comptez seulement une petite moyenne de 2h par jour pendant un peu plus de 17 ans 365 jours par an cela vous donne une petite idée du bénévolat.

Publié par Mamdien il y a 28 jours

Bonjour Boisphile,


Merci pour cette réponse. 

Je vais essayer de dessiner tout ça au propre et envisager le coût de cette aménagement.


Je vous souhaite de passer un bon réveillon.


Bien cordialement,


Cyril


Publié par Mamdien il y a 24 jours

     Bonjour Boisphile,


Je commence d'abords par vous souhaiter une excellente année 2022.


Je reviens (encore) avec quelques questions:


Après réflexion (et prises de mesures), au lieu d'installer un poteau, j'envisage de monter un mur en parpaings creux P.50 x H.20 x ep. 20 afin de soutenir les madriers principaux (de couleurs mauve et bleu)

Je présume, que celui-ci, est plus adapté? Avec votre expérience, pensez-vous que ceci suffise pour l'ensemble des madriers ? Dois-je craindre pour la dalle béton? 


Du coup, le madrier ferait 4.5m au lieu de 4m, puis-je toujours utiliser les même dimensions?



Encore une dernière questions, afin d'ancrer les madriers, je dois effectuer une découpe dans le béton qui fait tout le pourtour de la maison (voir photo), ceci pose t-il problème?


Merci


Cordialement,


Cyril


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 24 jours

Pour le mur cela ne devrait pas poser problème, mais je ne suis pas maçon !

1) Pour une portée de 4500 et bande de chargement de 1600, il faut passer en BLC GL24 de fabrication française de section87 x 360 - Poids 80 kg - Réactions aux appuis 995 kg

2) La ceinture étant en béton, fixez avec des sabots GLE 540-90-2.5 fixés avec 4 goujons d'ancrage WA M12 - 104-5 et 17 pointes CNA 4 x 50 par sabot

Modérateur : .

Publié par Mamdien il y a 18 jours

Bonjour Boisphile,


Merci pour cette réponse.


Je reviens encore une "nouvelle" idée. Afin de mettre un madrier plus léger, serait-il possible d'en ajouter 1 en parallèle (bleu clair)? 


J'ai essayé de le dessiner:

On voit sur la partir de gauche, un madrier supplémentaire a 1.5m mais si je réfléchis basiquement, le madrier centrale doit quand même supporter 50% de la charge total du plancher donc celui-ci doit être à la même dimension que celui que vous avez proposez dans le poste précédent?

  

1) BLC d'un seul tenant sur deux appuis  - Portée 8000 - Bande de chargement 1600 - Section 135 x 540 - poids unitaire 320 kg - Réactions aux appuis 1735 kg - Flèche relative à terme L/420 - Déformation attendue 13 à 19 mm.


Je trouve cette façon de résonner étrange mais je pense ne pas dire de connerie? C'est exact?


Merci



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 17 jours

Grossière erreur, c'est de la physique, pas des mathématiques une poutre milieu d'une portée de 3mètres , donc avec une bande de chargement de 1500 ne reprend pas 50 % des charges mais 62 % et 19 % à chacune des extrémités. Mais on peut continuer à l'infini chercher de hypothèses jusqu'à des BLC de 110 x 270 accolés les uns au autres pour réaliser un plancher massif ? Il faut savoir s'arrêter, ne pensez-vous pas ? 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage comble

Publié par Totor

1 réponse
188 vues
1 like

Solivage plancher combles

Publié par helmut

5 réponses
20 vues
0 like

solivage plafond combles

Publié par cdric22

4 réponses
52 vues
0 like

Refection et renfort Solivage combles

Publié par Jess

21 réponses
424 vues
0 like

Aménagement des combles, le solivage est-il correct?

Publié par Mr-Pat

3 réponses
199 vues
0 like