[Isolation] - Aménagement RDC et Combles Aménageables

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Bonjour,

avant de me lancer dans une description précise de ce qui me tracasse je tiens à remercier les personnes qui tiennent à jour ce site et qui apportent leurs savoir-faire et leurs retours d'expérience.
Me considérant encore comme un novice, j'ai déjà beaucoup grâce aux différents fils du forum et aux blogs de certaines personnes :)

Le gros oeuvre venant d'être réalisé, je souhaite désormais isoler l'extension de ma maison.
Pour ce faire, j'ai réalisé la pose des suspentes et des fourrures.
La partie électricité est aussi en cours ce qui permettra rapidement de positionner les rails et montants des cloisons qui seront faites au Rez-de-Chaussée comme dans les combles aménageables.
Devant d'abord m'occuper de la partie faux plafond du RDC et de la pose des dalles de planchers agglomérés hydro des combles aménageables c'est là où je coince complétement....

Souhaitant avoir une salle de bain au RDC dans une zone qui pour l'instant n'a pas de VMC (simple ou double flux) et qui me semble encore assez humide (vu la saison et sans chauffage c'est logique me direz-vous):

1. Dois-je disposer un pare-vapeur/freine vapeur ou autre entre le RDC et les combles aménageables?
Si oui quelle marque recommandez-vous et comment dois-je le disposer (j'imagine dans l'ordre plaque de plâtre > pare vapeur > isolant > solive > [citation commerciale]> dalle de plancher hydro

2. Le choix de dalle de plancher aggloméré hydro est-elle une bonne idée ?

3. Le [citation commerciale] comme isolant acoustique pour ce type de pose est-il une valeur sûre?

4. Puis-je mélanger de la laine de verre (type [citation commerciale]) et de la laine de bois (type [citation commerciale]) pour l'isolation entre le RDC et les combles aménageables ?

5. Recommandez-vous l'intégration d'une ou plusieurs trappes de contrôles par "le dessus ou le dessous" pour contrôler à la fois l'isolation et l'état général ?

Pour ce qui concerne l'isolation du toit, j'aimerais laisser les chevrons apparants et donc si je tiens compte de ce critère, il va me rester 28cm sous l'écran de sous-toiture.

1. Même question que précédemment, puis-je mélanger deux types d'isolants comme de la laine de verre et laine de bois? Si non à cause du déphasage ou de contraintes diverses (pollution, durée de vie, compatibilité) pourriez-vous m'aiguiller vers certains produits permettant d'avoir un 'R' de 7 ?

2. Si l'isolation peut varier entre la face Nord et Sud, que recommanderiez-vous ?
J'imagine procéder ainsi pour la pose de l'isolation plaque de plâtre > pare vapeur > isolant 1 > isolant 2 > lame d'air de 'x' cm avec des fixations par suspentes et fourrures

3. Si je souhaitais isoler le RDC qui contiendra des pièces humides, j'imagine qu'en dehors de plaque de plâtre hydro, il va falloir mettre un isolant qui aime bien jongler avec notre amie H²O :( Dois-je forcément m'orienter vers du liège seul ou puis-je l'ajouter à un autre isolant ?

Pour permettre d'apporter des réponses, j'ai tenté de fournir un maximum d'éléments sur la zone de travail sur laquelle je travaille:

Extension d'une maison avec des murs en pierre monté avec de la terre avec enduit à la chaux sur l'extérieur.
> Le volume de l'extension à l'intérieur des murs est de 7,10m de long pour 4,90m de large à l'intérieur
> Le faitage est à environ 6,90m du sol
> Sous les solives, et chape posée il y a 2,50m de haut
> Les murs sont épais de 50 à 60 cm
> Des solives sont posées dans le sens de la large et sont ancrées de 30 cm de part et d'autre de chaque mur. Celles-ci font 7,8cm de large sur 22,5cm de long. Elles sont espacées d'environ 40cm. Pour 3 d'entre elles il y a eu un chevêtre de réalisé pour permettre la pose d'une porte.
>Il y a donc une superficie au RDC d'environ 35m² et à l'étage de 40m² (car un mur la partie supérieure a été réalisée avec des parpaings plus un parement en pierre.
> Au RDC il y aura un garage, ainsi qu'une salle de bain et une buanderie.
> A l'étage il y aura une chambre et un bureau.
> Il va y avoir un enduit à la chaux des façade Nord et Sud, le mur Ouest (en parpaing) aura également un enduit à la chaux.
> Il y a un 'chien assis' sur la face Nord à l'étage, avec une ouverture de porte fenetre à 2,05m de haut pour 1,40m de large.
> la face Nord de la maison donne sur la forêt, la face Sud donne sur des champs.

Merci d'avance pour la patience que vous aurez prise à me lire, en espérant ne pas avoir oublié d'éléments essentiels pour mieux 'visualiser' la chose.
J'essaierai sous peu de fournir quelques photos de l'ensemble.

(^_^) Poulpement votre :)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

1. Dois-je disposer un pare-vapeur/freine vapeur ou autre entre le RDC et les combles aménageables?

Avant tout, il faut vérifier s'ils sont aménageables ou habitables, c'est essentiel. Si vous faites le plancher vous-même, il faut vous procurer la note de calcul complète et le plan de pose du fabricant de fermettes. Ne faites rien avant car dès que vous commencerez, vous accepterez implicitement la charpente sous jacente et ne pourrez plus rien réclamer.
Si oui quelle marque recommandez-vous et comment dois-je le disposer (j'imagine dans l'ordre plaque de plâtre > pare vapeur > isolant > solive > phaltex > dalle de plancher hydro

Oui, bien sur il faut un pare vapeur, peut importe la marque pourvu qu'il présente un SD de 18 mètres au minimum.

Sous les fermettes vous agrafer le PV, puis vous posez un contrelattage en 60 x 40 sur lequel vous fixez les suspentes et les rails, puis le placo. De cette façon, le PV n'est pas tercé.

2. Le choix de dalle de plancher aggloméré hydro est-elle une bonne idée ?  
""Hydro"" ne veut rien dire, il faut que ce soit écrit NF EN 13986 - EN 312 P5 ou CTBH.

3. Le Phaltex comme isolant acoustique pour ce type de pose est-il une valeur sûre?

Oui si vous posez les lambourdes flottantes, si non cela ne sert à rien puisque les vis le traverse.

4. Puis-je mélanger de la laine de verre (type Iso#%r GR32) et de la laine de bois (type STE#%O) pour l'isolation entre le RDC et les combles aménageables ?
Là, vous faites ce que vous voulez, mais je ne vois pas l'intérêt.

5. Recommandez-vous l'intégration d'une ou plusieurs trappes de contrôles par "le dessus ou le dessous" pour contrôler à la fois l'isolation et l'état général ?
C'est -à-dire qu'il vous faudra bien poser une VMC et donc la visiter, si non comment va fonctionner cette maisons aux échanges hygrothermiques ?

Pour ce qui concerne l'isolation du toit, j'aimerais laisser les chevrons apparants et donc si je tiens compte de ce critère, il va me rester 28cm sous l'écran de sous-toiture.

1. Même question que précédemment, puis-je mélanger deux types d'isolants comme de la laine de verre et laine de bois?
même réponse Si non à cause du déphasage ou de contraintes diverses (pollution, durée de vie, compatibilité) pourriez-vous m'aiguiller vers certains produits permettant d'avoir un 'R' de 7 ? Laine de roche en semi rigide.

2. Si l'isolation peut varier entre la face Nord et Sud, que recommanderiez-vous ?
J'imagine procéder ainsi pour la pose de l'isolation plaque de plâtre >
ossature > pare vapeur > ossature isolant 1 > isolant 2 > lame d'air de '6 cm avec des fixations par suspentes et fourrures bah ! non, si non vous allez percer le PV

3. Si je souhaitais isoler le RDC qui contiendra des pièces humides, j'imagine qu'en dehors de plaque de plâtre hydro, il va falloir mettre un isolant qui aime bien jongler avec notre amie H²O :( Dois-je forcément m'orienter vers du liège seul ou puis-je l'ajouter à un autre isolant ?
 Pardonnez-moi, mais je ne comprends pas bien, vous devez bien avoir une étude thermique quelque part, tout cela doit être défini, y compris la VMC d'ailleurs.

 

Des solives sont posées dans le sens de la large et sont ancrées de 30 cm beaucoup trop, 100mm suffisent très largement de part et d'autre de chaque mur. Celles-ci font 7,8cm de large sur 22,5cm de long. Elles sont espacées d'environ 40cm. Et si j'ai bien noté une portée de 4900, soit une flèche de 1/310 pour une déformation attendue à terme de l'ordre de 16 à 18mm. Et puis avec un entraxe de 400 vous n'aurez guère que le choix d'un OSB 3 en 2400 x 675 x 18mm.

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Bonsoir,

un énorme merci pour vos remarques et précisions.

Par où commencer....hmm disons que bien que dans l' ensemble mon artisan travaille consciencieusement, pour l'administratif et les explications de texte c'est autre chose.
1. Je suis entièrement d'accord avec l'idée d'obtenir une note de calcul complète et un plan de pose du travail réalisé pour la charpente mais je me demande s'il en a déjà réalisé une ! C'est assez contradictoire car ses voisins comme ses clients apprécient la qualité de son travail. Me voila parti pour des semaines et même des mois pour obtenir ça :(
Pour moi je dirais que je dispose d'une charpente traditionnelle plutôt que de fermettes.
Pour fixer le pare vapeur il faudra certainement utiliser un mastic spécifique en le déposant sur les extrémités du pare-vapeur qui 'dépassera' d'une dizaine de centimètres de part et d'autre.

2. Pour les dalles de planchers 'hydro' il est écrit 14 /EN 13986 P3 - E1/HD48 PEFC/10-31-2872 :)

3. Bien dit pour le [citation commerciale] :) J'ai parcouru votre blog sur la partie des poses de plancher

4. Le mélange des isolants pouvait être du à une question budgétaire.
Ne s'agissant pas des mêmes produits il y en a sûrement un à mettre de préférence au dessus de l'autre par rapport à la remontée de chaleur ou la présence d'humidité.

5. Ma question sur la trappe était vraiment bête :P Je m'appliquerai à créer une zone d'accès utile pour le contrôle et la maintenance.

Vos remarques sur les isolants m'éclairent et elles sont justes et spontanées. Ca offre une alternative aux conseils parfois orientés que l'on peut avoir en GSB comme en discutant avec des chefs de chantier auto-proclamés.

Malheureusement je n'ai pas d'étude thermique sur cette extension.
Il est cependant prévu que j'échange avec un expert habitation sur l'aspect thermique ainsi que sur les normes qui sont entrées en vigueur en 2015.
Mon petit doigt me dit que je vais m'amuser un bon moment avec ma chape en béton du RDC qui bien que coulée il y a 15 jours soit on ne peut plus 'humide' et m'empêche de coller quoi que ce soit au sol ni même d'entreposer du matériel (congélateur, machine à laver, etc.)

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Voila un lien avec quelques photos de l'intérieur

http://imageshack.com/a/img673/7317/zd8H1X.jpg
http://imageshack.com/a/img540/5015/qJM1h1.jpg
http://imageshack.com/a/img913/1485/bBYrUN.jpg

:)

Poulpement votre :B

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Dans vos propos, j'ai cru comprendre qu'il s'agissait de fermettes, mais j'ai vu sur les photos que c'était du traditionnel, même si ce n'est pas techniquement au top ……… Donc, calculs vous pouvez oublier. Comme beaucoup d'artisans, il travaille bien, c'est propre et c'est ce que les clients remarquent et si cela plie un peu au bous de deux ou trois ans, ils vous répondent ""C'est normal c'est du bois"", je connais malheureusement trop bien le refrein.

 

Le pare-vapeur doit être agrafé sur une ossature secondaire et n'être percé par aucune suspente

Donc vous créer une ossature secondaire, vous posez l'isolant, vous agrafez le PV sous cette ossature, vous contrelattez sous l'ossature précédente et vous fixez les suspentes et le placo sous cette seconde ossature. De cette façon aucune suspente ne traverse le PV et cela vous laisse un vide technique pour passer  la tripaille électrique.

 

2. Pour les dalles de planchers 'hydro' il est écrit 14 /EN 13986 P3 - E1/HD48 PEFC/10-31-2872 :) Non, ce n'est pas bon ce sont des dalles milieu sec, il faut des dalles P5 CTBH mais vous aurez à poser préalablement des lambourdes dont les entraxes seront un sous multiple de la longueur utile des dalles.

 

4) Ne me dites pas que la LDB est plus économique, elle est moins performante, donc pour la même isolation il en faut plus épais et de plus pas très écologique car très énergivore à fabriquer. On peut ajouter qu'elle n'est pas reconnue comme isolant traditionnel car pour l'instant personne n'a encore prouvé scientifiquement sa durabilité, sa résistance aux insectes xylophages et champignon et son pouvoir de restituer l'humidité qu'elle absorbe.

 

Vous avez sans doute effectué une déclaration en mairie pour cette extension, c'est obligatoire pour les impôts. Vous vous exposez donc un jour ou l'autre à un contrôle thermique et étanchéité à l'air, dans la mesure où, je vous rappelle que la RT 2012 n'est pas normative mais réglementaire, donc c'est une loi que nul n'est censé ignorer, elle est donc de caractère obligatoire. A mon avis, il serait plus judicieux de faire un audit avant pour prévoir ce qu'il est nécessaire, car après c'est beaucoup plus compliqué et plus cher.

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Entièrement avec vous avec les remarques 'C'est normal c'est du bois'.
En posant des questions simples, on finit par comprendre qu'en fait on a posé une question bête car très répétitive aux oreilles de ceux qui sont spécialisés dans ce domaine.
J'ai par exemple demandé s'il était utile de protéger les bastaings, chevrons et autres avec un produit dédié, on m'a dit 'ben non c'est déjà traité, pas besoin'.... donc qu'en penser ?

Je ne prévoyais pas de percer ou perforer le pare-vapeur et s'il devait y avoir des zones pour passer des câbles, je pensais utiliser des dagues prévues à cet effet.
Pour la fixation du pare-vapeur il est proposé des mastics mais c'est peut-être plus sage sur la durée de les agrafer comme vous proposez :)
Je vais tâcher de visualiser votre suggestion de pose ca me botte bien, merci !!!

Grosse déception côté dalle de plancher aggloméré car je les avais commandé en spécifiant précisément le lieu, les volumes et types de pièces et l'usage définitif et je me retrouve avec un truc....à la noix et je suis poli.
C'est du temps de perdu, de la fatigue et de nouvelles dépenses.
Je vais tâcher de trouver des dalles P5 CTBH sinon je vais me porter sur de l'OSB d'une épaisseur assez conséquente (18 ou +). J'imagine qu'il ne serait pas sage de poser directement des lames de planches en chêne sans traitement préventif (contre vapeur, remontée d'humidité etc...)

Mes propos sur la laine de bois était tout à fait naïfs si je puis dire. Ce produit m'a été proposé au même titre que d'autres. Le mot 'Bois' figurant dans son appelation je devenais curieux pour en connaître plus sur cet isolant.
J'étais plus intéressé par exemple par un produit type laine de verre 'blanc' qui ne contient pas tout un tas de saleté d'une marque avec un nounours ;)

J'ai bel et bien fait les démarches pour réaliser cet extension et obtenu l'autorisation. Je souhaite une fois la fin des travaux mettre à jour en mairie et en préfecture le changement de volume de ma propriété.
Par contre pour l'instant je souhaite surtout mettre en place le garage et faire l'isolation. Pour l'étanchéité à l'air je ne m'en fais pas trop mais au niveau du contrôle thermique et surtout pour l'eau (encore présent) dans la chape là ça va être très très sport. :)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Les bois de charpente doivent être traités fongicide, insecticide sur tout le territoire français et anti termite dans les départements sous arrêté préfectoral, c'est la loi, il vous appartient donc de le vérifier au moment de l'achat.

Il y a très peu d'endroit pour poser des dalle milieu sec, à part les mezzanines ventilées en-dessous, dès l'instant ou vous posez un revêtement de sol qui fait pare-vapeur comme du stratifié, lino, PVC et autres le CTBH est requis.

Les dalles CTBH 312 P5 ou CTBH se trouvent partout, mais attention, les dimensions utiles ne sont pas identiques à celles de l'OSB pour les entraxes de solives ou de lambourdes.

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Week-end passé à faire la fouine et à aller [citation commerciale] les fournisseurs de toutes les 'planches' de bois utilisées lors du chantier et c'est bon de ce côté là (fongicides et insecticides inclus).
Mais là encore pour y comprendre quelque chose quand on est un novice sur les traitements employés, c'est du lourd.

Quel ne fut pas mon plaisir de devoir redescendre la quarantaine de planches achetés en GBS qui ne correspondaient pas à la bonne norme que vous indiquiez.
Quelle tête n'a pas fait la personne en poste au retour marchandise en me voyant avec mes chariots pleins de planches à récupérer !
Je suis tombé sur un post du forum où vous échangiez avec un style champêtre que j'adore sur toutes ces foutues planches qu'on peut trouver à la vente et qui ne sont pas faites pour ce que l'on croit. On dirait les pots d'échappement non homologués que l'on peut acheter mais pas utiliser. J'aime ....la France et ses autorisations/interdictions à la con :D

http://www.bois.com/forum/sujet/dalles-osb-en-renovation-17094

Les dalles que j'ai été récupéré chez Point Poulpe répondaient au besoin mais le prix n'est pas le même. En soi ce n'est pas un souci. Pour mes bars et mon dos à monter à l'étage c'en était un :P

J'ai une question 'bonus' si je puis dire. Sur les côté du 'chien assis' que j'ai à l'étage, j'ai remarqué qu'il y avait 2 zones triangulaires qui ont été comblées par des morceaux d'agglomérés traités pour les zones humides.
Savez-vous quel produit je peux utiliser pour les enduire à l'extérieur ?
Ca fait un peu léger comme isolation d'avoir deux bouts comme ça et puis esthétiquement parlant de l'extérieur même si ça ne se voit pas beaucoup, ce n'est pas génial.
Si vous souhaitez une photo je vous en posterai une :)

Poulpement votre :B

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

J'aime ....la France et ses autorisations/interdictions à la con non, non, la France n'a rien à voir là-dedans, ce sont les consommateurs qui font leur propre malheur en voulant toujours moins cher. Dans ce domaine, vous voulez moins cher, OK, on vous en donne et l'industriel fabrique des panneaux merdiques au collage super light, le marchand low cost les demande bouvetés, les baptise de dalles d'agencement, ce qui bien sur ne veut rien dire, rien d'autre n'est précisé, ais ce n'est pas cher ………………

2 zones triangulaires qui ont été comblées par des morceaux d'agglomérés traités pour les zones humides.
Savez-vous quel produit je peux utiliser pour les enduire à l'extérieur ?
Ce sont les jouées de lucarne, elles ne doivent pas être en panneaux de particules, même si c'est du CTBH parce que classe de service 2, ,mais en contreplaqué classe de service 3 extérieur. Et dans ce cas vous pouvez y passer un RPE (Revêtement Plastique Epais) crépi en quelque sorte. Mais ne comptez pas là-dessus pour isoler, il faut une isolation, si non vous aurez de la condensation à l'intérieur l'hiver. A revoir avec le constructeur et à refaire. Je conseille le polyuréthane comme isolant, à la fois très performant donc moins d'épaisseur et qui tient en même temps le rôle de pare-vapeur pour autant qu'il soit parfaitement bien ajusté.

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Malheur, je fais partie de ces clients qui préfèrent attendre si nécessaire et mettre le prix pour un produit de qualité que d'acheter de la m....
Pour le coup j'étais vraiment furax de voir que malgré ma demande initiale avec un besoin bien précis je me suis retrouvé avec un produit qui n'était pas celui que je voulais simplement parce que les autres clients s'en contentent et en sont même satisfaits. On croit rêver.

OK pour l'extérieur je vais aller me documenter sur ce type de matériaux RPE mais également aller contrôler avec le maçon (qui est menuisier à la base :)) s'il peut m'indiquer quel matériaux il a mis.

En tout cas bingo il s'agit bien des jouées de lucarne :)

Pour le polyuréthane à appliquer, est-ce par plaque à coller ou faut-il faire un petit coffrage et utiliser une bombe de cette charmante mousse qui colle au doigt pour toujours et qui s'enflamme à merveille :D ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Non, c'est surtout parce que vous avez eu affaire à un vendeur non qualifié ou qui s'en moque ce qui est encore plus grave.

Pour l'isolation vous avez deux solutions :

1) Le procédé sto, je peux le nommer, c'est le seul à avoir un avis technique et avec lequel vous n'aurez pas de problème. Il s'agit de coller un polystyrène spécial sur le contreplaqué et ensuit le RPE qui va avec.

2) Faire le RPE sur le contreplaqué et coller des panneaux de PU à l'intérieur.

Mais vous pouvez aussi cumuler les deux.

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

S'agit-il d'une isolation par l'extérieur ? Si oui est-ce un produit de ce type : [citation commerciale] Panneau Isolant ?
Auriez-vous une épaisseur et une référence de produit à choisir ?

Encore merci
Vais essayer de contacter [citation commerciale] pour en savoir plus sur leur gamme de produit
(^_^)

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Je vais devoir me replier sur la solution numéro 2 sauf si je commande un volume on ne peut plus conséquent nécessaire à la réalisation du procédé STO.
Tout est conditionné dans des volumes qui sont 5 à 10 fois plus importants que ce dont j'ai besoin.


J'ai parcouru différents guides sur le site bois.com et votre blog sur les thèmes qui abordent la pose d'un plancher.
Il ne m'est apparemment pas possible de rajouter des lambourde sous peine de me retrouver comme un gland à ne plus pouvoir ouvrir la porte fenêtre. --'
Et en l'état actuel des choses je n'ai pas prévu ni souhaité d'avoir une sorte de dénivelé tout autour de ma porte fenêtre pour continuer à l'ouvrir. :D

Monde cruel je vais devoir visser mes planches d'aggloméré sur les solives...
Comme l'entraxe entre les solives se situe aux alentours de 40cm (de 39 à 41) et que les planches font 205,7x91,7cm il va y avoir de la découpe à faire.
Je dois mettre la languette côté mur mais si une planche déborde au delà d'une solive, je la coupe.... et je laisse un espace de 4 ou 5 mm avant de poser la planche suivante ?
Je visse par la suite mais j'ajoute quand même de la colle même quand les planches ne s'emboitent pas entre elles ?

A défaut de pouvoir fournir un schéma je dirais que je vais me retrouver avec :
Mur > plancher1 |> plancher2 |> planche3 |> planche4 | Mur
Mur > plancher5 (plus courte que planche 1) | > planche 6| et ainsi de suite

> rainure (femelle) sur planche
> languette (mâle) sur planche
| découpe (à la scie sauteuse/circulaire) sur planche

Ca a du sens où je me plante totalement ? ^^

Ce type de pose (trouvé sur un autre site) n'est pas correcte non ?

[citation commerciale]

Mille excuses pour la référence commerciale, j'avais pris un lien qui me semblait être une 'page perso'

Poulpement votre (^_^)

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Bonjour,

la découpe des dalles de plancher est en cours et j'en ai profité pour me pencher sur l'isolation à apporter à ma lucarne.
J'ai ajouté quelques liens de photos que j'ai pu faire car je suis intrigué par le fait de pouvoir voir les tuiles et une fine lame d'un alliage métallique de l'intérieur de la maison.
Pour être plus précis il s'agi de la partie supérieure aux jouées de lucarne

Auriez-vous un conseil quant aux choix des matériaux pour isoler cet élément là ?

http://imageshack.com/a/img911/2246/OUHL8V.jpg
http://imageshack.com/a/img537/9368/jHza54.jpg
http://imageshack.com/a/img538/4897/JF7v30.jpg
http://imageshack.com/a/img910/2598/alMMLY.jpg

http://imageshack.com/a/img912/3290/M6t5Mf.jpg
http://imageshack.com/a/img673/513/90r4j7.jpg

J'ai posé la question ce week-end dans différents GSB et chez d'autres 'professionnels' de la construction c'était à peu près aussi enrichissant en terme d'informations obtenues que de gober des mouches lol En gros, Ah ba on a jamais vu ça ! Oh ben j'sais pas !

Merci d'avance ^^

Poulpi

Publié par Poulpi il y a 4 ans

Merci pour vos conseils et pour le blog, j'ai pu m'en sortir pour la partie lucarne et chien assis.

J'ai découpé des morceaux de bastaings en les ajustant pour qu'ils puissent tenir entre les chevrons et la sablière de la lucarne.
Une coupe biseautée pour que cela ne cause pas de souci avec la pente présente.

Côté isolation j'ai opté pour des panneaux de polystyrènes extrudés et j'attends des infos pour le procédé [citation commerciale] et un prix.

A bientôt pour d'autres questions, on ne sait jamais

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Amenagement de comble aménageable

Publié par stt

0 réponse
2354 vues
0 like

Isolation des murs dans l'aménagement de comble

Publié par Doud

5 réponses
1474 vues
0 like

Isolation combles aménagés - débutant

Publié par Natho

3 réponses
2352 vues
0 like

Combles amenageable

Publié par AntoineA

5 réponses
1312 vues
0 like

Combles amenageables

Publié par Luckylock

19 réponses
584 vues
0 like