Technique de lambourdage

Publié par JeanJ il y a 9 ans

Bonjour à tous,

J'envisage de poser prochainement un parquet à l'étage de ma maison. Rien d'extraordinaire me direz vous mais j'ai parcouru 17 pages de forum sans trouver l'information que je cherchais. Je me décide donc à poser ma question.

Le plancher que je dois rénover présente une forte dénivelée. Pratiquement 15cm d'un bout à l'autre de la maison (sur 5m environ). En prenant les niveaux un peu partout il semblerait que la maison se soit légèrement enfoncée coté façade. Étant donnée que cette une bâtisse qui a un siècle d'existence, ca ne me choque pas trop. D'autant que la maison est assez saine.

Là ou je suis embêté c'est que si je veux poser des lambourdes, je risque de me retrouver avec de très gros cales à l'extrémité basse.

J'ai vu dans un post précèdent qu'il était possible de "contre soliver" (mettre des planches contre les solives qui viennent redresser le niveau) mais que c'était déconseillé pour des raisons de tenues dans le temps. 

Existe-il d'autres techniques ?
Merci d'avance,
JeanJ

Publié par brico70 il y a 9 ans

tu peux utiliser des lambourdes d'épaisseurs variables, mais 15 cm ça fait peut être beaucoup !
j'espère que tu obtiendra une réponse de pro sur ce forum.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 ans

Dans un cas comme celui-là, il y a fort à parier que le solivage n’est pas dimensionné aux normes d’aujourd’***.
Le mieux est de repartir sur du neuf et là, deux possibilités : soit vous démontez l’existant et refaites à neuf, soit vous conservez l’existant, pour éviter les risques de déconvenue toujours présent dans les vieilles bâtisses.
Il vous faudra faire un sondage sur quelques extrémités de solives (disons 5) au hasard, pour contrôler l’état du bois dans les scellements. Il suffit de dégager du scellement sur un coté de la solive, vous verrez si le bois est sain et sec, si c’est le cas sur les 5, vous pouvez penser que c’est bon. Si un n’est pas bon, vous en reprenez 5 et ainsi de suite.
Si nécessaire, vous recouvrez ces solives avec un plancher non porteur, juste pour faire un plafond. S’il y a un plafond de prévu en dessous, ce n’est pas la peine de faire un plancher.
Posez des bastings en 63 x 175 à plat, sur les solives, en partie haute, le long du mur dans lesquels est scellé l’ancien solivage.
Je suppose qu’il s’agit d’une pièce donc pas de cloison et pas de plafond non plus.
Dans ce cas des solives de 75 x 225 mm avec des entraxes de 409 ou 410 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 19 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 417 ou 414 mm pour des dalles OSB 3 ou 4 en 15 mm de 2500 ou 2485 de long utile suivant le fournisseur ou bien encore, des entraxes de 417 mm pour des dalles OSB 4 en 16 mm de 2500 de long utile suivant le fournisseur, conviendrons.
Posez sur le basting, un madrier à chant en 75 x 225.
Faites pareil en partie basse, mais au lieu de poser un basting de 63, vous poserez ce qui convient (par exemple 1x 63 et 2x75) pour être de niveau avec la partie haute.
Poser un madrier 75 x 225 sur l’ensemble.
Posez ensuite le solivage entre les madriers à chant et fixer avec des fixations SFS.
Un peu long à explique, voici le lien du fabricant :
http://www.sfsintec.biz/Internet/SFS04.nsf/PageID/Timber_Work
Optimisez les entraxes en fonction de la longueur utile des dalles que vous poserez.
Vous aurez refait un plancher neuf, facilement et de niveau.
Le principe étant de n’utiliser les solives existantes que pour leurs fixations dans les murs et sans rien démolir.
Lisez aussi :
http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.htm

Publié par JeanJ il y a 9 ans

Tout d'abord merci Brico et merci Boisphile pour vos réponses.

Si j'ai bien compris, ca va ressembler à ca :




Ce que signifie aussi que coté bas, je vais vraisemblablement avoir une hausse du plancher de 15cm+22cm soit 37cm. Donc exit les radiateurs en dessous des fenêtres (qui vont être un peu bizarrement basses) et la tuyauterie qui va avec. Il faudra refaire l'électricité qui est dans des goulottes au pied des murs opposés, Il faudra aussi refaire complètement les escaliers... J'aime beaucoup l'idée, mais la quantité de travail est ... assez ... colossale.

Je me demande si ce ne serait pas mieux de tout détruire effectivement pour éviter tous ces desagréments. Quels sont les risques de "déconvenues" ?

Encore merci,
JeanJ

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

lambourdage

Publié par lolo.td

2 réponses
1179 vues
0 like

question pour lambourdage

Publié par kiki72

4 réponses
1092 vues
0 like

double lambourdage

Publié par Rc45

6 réponses
2267 vues
0 like

Lambourdage sur entraits

Publié par Kantin37

2 réponses
278 vues
0 like

Conseils lambourdage combles

Publié par tijohl

2 réponses
1205 vues
0 like