Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ?

Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ?

il y a 13 ans

Après plusieurs heures de recherche sur ce forum et d'autres je n'ai pas trouvé - ou mal cherché :-) de réponse décisive à ma question. ( merci de pas tenir compte si erreur dans les termes techniques, novice :-)

Construction 1977, toit en L , charpente traditionnelle, combles déja aménagés

J'envisage de réaliser un grenier, dans la grande barre du L ,mais est ce possible ?

Arbaletriers  7,5 x 22  reliés par entraits moisés  7,5 x 22 x 400  avec jambe de force entre arbalétrier et entrait  

Poinçon : 14 x 14 x 226

Blochet et jambe de force

Assemblage par tenon mortaise cheville, ou boulon diam 18 mm

Distance entre arbalétriers : partie A : 315  partie B : 380

Solives existantes : 3,3 x 17,0 ( entreaxe de 35 ou 45, avec étrésillons) sous ces solives plafond briquettes et platre. Solives avec encoches posées sur carrelet fixé aux entraits

Question 1 : Il me semble que  solives existantes uniquement pour supporter le plafond  : oui ?

Question 2 : Ajouter de nouvelles solives (bastaing de 6 x 16) en les fixants sur les entraits, entreaxe de 50 et pose d'un plancher pin massif de épaisseur 2,3 : possible ?

Question 3 : Si oui à question 2, quelle sera la charge possible par m2 ?

Je ne sais si j'ai exposé clairement mon problème :-) photos disponibles si besoin est

Merci aux experts, ... Boisphile et autres .... qui m'ont déjà beaucoup appris

 

 

 

 

 

9 réponses

1-9 sur 9 réponses
1/1
1. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Dans l'ordre :

1)       OUI

2)       NON

Mais si l'on comprend votre exposé, les entraits de fermes ont une portée de 4 mètres.

Si tel est le cas, il peut donc être envisagé de créer un plancher indépendant en plaçant un solivage parallèle aux entraits, donc de portée 4m avec une section de 63 ou 75 x 225 avec des entraxes de 511 ou 513 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 22 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 500 ou 497 pour des dalles OSB 3 ou 4 en 16 ou 18 mm de 2500 ou 2485 mm de long utile suivant le fournisseur.

ou 63 ou 75 x 200 avec des entraxes de 409 ou 410 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 19 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 417 ou 414 mm pour des dalles OSB 3 ou 4 en 15 mm de 2500 ou 2485 de long utile suivant le fournisseur ou bien encore, des entraxes de 400 ou 417 mm pour des dalles OSB 4 en 16 mm de 2400 ou 2500 de long utile suivant le fournisseur.

http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html        Planchers

2. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Bonsoir Boisphile,

Tout d'abord merci pour votre réactivité :-)

La longeur des entraits est bien de 4 mètres

Je comprends la solution envisagée ( plancher indépendant, nouveau solivage parallele aux entraits ) mais je ne vois pas où je peux poser ou fixer les nouvelles solives ?

3. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Après vérification sur place, je ne vois vraiment pas où je pourrai poser ou fixer des solives paralleles aux entraits.

Merci de bien vouloir me préciser votre solution

4. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Après vérification sur place, je ne vois vraiment pas où je pourrai poser ou fixer des solives paralleles aux entraits retroussés

Schema de ma charpente : quasiment celle sur le lien suivant http://mapage.noos.fr/promethee.online/La_charpente.htm

Merci de bien vouloir me préciser votre solution

 

5. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Les entrait de fermes reposent bien sur un mur…………..Par rapport au croquis joint, soit les entraits sont au niveau des blochets du croquis et donc reposent sur une sablière où peuvent aussi reposer les solives, soit les entraits sont au niveau du plancher du croquis et de la même façon vous pouvez poser un solivage.

6. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Non non, les entraits ne reposent pas sur un mur.

Revoir svp le croquis. Le "plancher"  sur lequel s'appuient les jambes de force est une dalle béton http://mapage.noos.fr/promethee.online/La_charpente.htm 

La ferme triangulée

1 - Je n'ai pas d'entraits simples mais des entraits retroussés -  2 madriers 7,5 x 22,5 x 400 qui prennent en "sandwich" les arbalétriers et le pied du poinçon - entraits retroussés fixés à mi-longeur des arbalétriers par boulon diam 18 mm

2 - Trois charpentiers consultés me disent que compte tenu des portées - distance entre arbalétriers - de 3,15 ml et 3,80 ml  qu'il est possible, et selon eux sans risques, de poser un solivage (bastaings de 6 x 16 entreaxe de 50)  sur les entraits retroussés.

Dans votre première réponse vous vous me dites que NON. Quels arguments et/ou calculs puis-je leur opposer ?

et je ne vois toujours pas comment poser un solivage parallele aux entraits retroussés ?

 

 

7. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Ces charpentiers sont très forts, moi, je ne sais pas répondre comme ça au juger, tout se calcule, je ne peux pas comprendre qu'un pro fasse ce type d'annonce tel quel sans plus de réflexion ou de calculs, simplement en se fiant à ces sacro saintes habitudes qui finissent une fois sur deux en expertise, mais bon !!!......... le charpentier a toujours été le Maître, depuis les cathédrales ……………

A priori il y a 3m80 entre fermes et les entraits à charger mesurent 4 mètres.

La charge de sécurité, c'est 100 kg/m² + 15 kg de plancher et 50 kg de stockage………. On va donc dire 65 kg/m² de permanent et 100 de temporaire. La bande de chargement d'un arba est donc de 1m90, il endosse donc 4 x 1.9 x 165 + PP + solives = 1360 kg et je ne parle QUE de l'effet plancher, résultat : Flèche 1/200 et contrainte de flexion 118%.

Il faudra donc m'expliquer comment on absorbe la réaction d'appui au point de jonction avec les arbas qui passe à 680 kg, multiplié par deux puisque d'après ce que j'ai compris, l'entrait est double et il y aura un plancher de chaque coté de la ferme, soit 1360 kg à reprendre.

Et imaginez simplement que le poinçon soit placé en traction sous l'effet de la flèche de l'entrait parce qu'on l'aura fixé pour libérer un peu les appuis qui, du coup reviendront à 260 kg, lui, le pinçon se prendra 2 x 840 soit 1680 kg………………

Moi, je dis bravo !!! mais je ne fais pas…………………mais vous faites comme vous voulez, il y aura toujours un champion du monde pour le faire en disant que ça passe, qu'on a l'habitude, qu'il n'y a pas de problème etc etc …………je connais par cœur………..

8. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

Vous confirmez les craintes que j'avais depuis le début de mon projet,  à savoir :

Effort important supplémentaire au point de jonction des entraits retroussés /arbalétriers et risque de traction sur le poinçon suite flèche des entraits

Merci pour les explications et le développement chiffré qui me sera bien utile lors des Rdv  pris en fin de semaine avec les charpentiers

Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite donnée

Merci Boisphile, c'est sympa d'aider les novices qui cherchent à comprendre :-)

PS : certaines cathédrales ont traversées les siècles, d'autres ce sont effondrées ..........  mon hall d'entrée est un hall cathédrale .........

9. Grenier sur entrait retroussé - possible ou non ? il y a 13 ans

L'église de Honfleur qui est toute en bois date du XVème siècle. Elle est encore debout et pour quelques décennies sans doute

1-9 sur 9 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer