quelle section pour mes fermes?

Publié par zolvert il y a 2 ans

bonjour je suis nouveau sur ce forum.
Je me pressente je m'appel julien.
J'ai acheté une vielle maison en pisé que je retape.
En enlevant le placo de mes combles j'ai eu une très mauvaise surprise.
Pour mettre en place 2 porte pour rentrer dans les chambres un des anciens propriétaires a eu la bonne idée de découper dans les fermes de la charpente presque 20 cm.
Je vous décrit mon toit:

il s'agit d'un toit 2 pans avec une pente de 34% longueur 9m50 et largeur total 4m80.
IL y a une poutre faitière en peuplier et une poutre intermédiaire de chaque coté en chêne.
Pas de poutre sablière, les chevrons sont directement dans le mure.
Les 3 pannes reposes sur 2 fermes en chêne.
J'ai fait réaliser une isolation par l’extérieur (sarking). Ils m ont poser des chevrons de 5x24 espacés de 50 cm sur la volige et entre ces chevrons j'ai 24 cm de fibre de bois.
les tuiles sont des omega 13 st foy.
Sous la charpente je vais reposer du placo.
J habite dans le puy de dôme a 330m d'altitude.

Mon problème porte donc sur mes 2 fermes quel est le poids qu’elles supportent?
Au milieux elles ne font plus que h20xl15 es ce suffisant?








Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Impossible de vous répondre dans la mesure ou cette phrase : découper dans les fermes de la charpente presque 20 cm. ne veut strictement rien dire. Prenons les choses dans l'ordre : Vous avez fait refaire la toiture en employant une technique de sarking qui est une technique non normalisée, mais dont certains fabricant d'isolants possède des avis techniques. Pour autant, la laine de bois n'est pas reconnu comme étant un isolant traditionnel et je ne pense pas qu'à ce jour il existe un avis technique de sarking avec de la LDB comme isolant. De plus, le Puy de Dôme est un département au trois quart sous risque sismique de niveau 3.

En résumé, vous avez fait modifier une toiture et sa structure porteuse, sans vérifier ou en faire vérifier la faisabilité et si faisabilité, les conditions de cette faisabilité.

Dans ces conditions, en cas de problèmes causé par un vent violent, une chute de neige exceptionnelle, voire une secousse sismique qui causerait des dégâts, comment serez vous assuré et je ne parle que de dégâts matériels !!! Y avez-vous réfléchi ?

Pour la découpe, il faut évidemment savoir comment et où elle a été pratiquée, faire un plan et faire recalculer la ferme avec les nouvelles contraintes, mais il est évident que ce n'est pas sans conséquences.

Il serait quand même intéressant de connaitre l'histoire complète de cette réfection de toiture pour évaluer si les responsabilités incombent à l'entreprise ou à vous-même et pour les mêmes raisons connaître la situation précise de la construction.

Désolé de vous déballer cela tel quel, mais le but est de dire la réalité des choses.

Publié par zolvert il y a 2 ans

Bonjour et merci de votre réponse.

j'ai fait appel a un professionnel je suppose que c’était a lui de vérifier la faisabilité de la réalisation des travaux non?
En temps que professionnel il me semble qu'il a un devoir de conseil et qu'il est responsable du support sur lequel il intervient.
Je ne sais pas ce que vous entendez pas isolant traditionnel mais cette isolation a une résistance thermique de R=6.3 et est éligible au crédit d’impôts isolant certifiés A.C.E.R.M.I et
l'entreprise est qualifiée R.G.E Qualibat elle me semble sérieuse.

Je veux bien faire recalculer les fermes mais par qui?
Si je fais venir un charpentier il est évident qu'il va me dire qu'il faut les renforcer qui refuserai un chantier?

J'ai fait venir un architecte il m'a dit que pour lui il y avait 95% de chance que ca ne bouge pas et les 5% qui reste?

je ne sais pas ver qui me tourner


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

j'ai fait appel a un professionnel je suppose que c’était a lui de vérifier la faisabilité de réalisation des travaux non? Tout dépend du contrat que vous avez passé avec lui. Est-ce vous qui avez demandé du sarking ou l'entreprise qui l'a proposé, idem pour la LDB et en tant que maitre d'ouvrage avez-vous demandé expressément le respect du DTU ? Peut-être que la responsabilité de l'entreprise peut être engagée dans la mesure où elle à mis en œuvre une technique sans avis technique, mais là encore tout dépend de votre commande.
En temps que professionnel il me semble qu'il a un devoir de conseil Certes, mais on ne peut pas rejeter tous les problème sur l'entreprise sous ce couvert. Les entreprises vous diront à juste titre que lorsqu'elle refuse telle ou telle chose le chantier leur échappe au profit d'une autre moins scrupuleuse.

et qu'il est responsable du support sur lequel il intervient. Tout dépend du niveau à partir duquel les travaux ont commencés.
Je ne sais pas ce que vous entendez pas isolant conventionnel mais cette isolation a une résistance thermique de R=6.3 et est éligible au crédit d’impôts isolant certifiés A.C.E.R.M.I  Cela n'a rien à voir, l'ACERMI n'est pas un avis technique bien que délivré par le CSTB comme les avis techniques, elle certifie simplement la qualité du produit et ses performances, mais elle ne donne aucune indication sur sa mise en œuvre.

et l'entreprise est qualifiée R.G.E Qualibat elle me semble sérieuse. Elle peut être sérieuse, bien travailler, avoir une bonne réputation, elle peut même recevoir la bénédiction du Pape, elle peut aussi pêcher par ignorance. Croyez vous qu'en expertise nous ne rencontrons que des margoulins, malheureusement non. Les règles et les normes sont souvent très compliquées et les entreprises petites et moyennes qui n'on pas les moyens de se payer un BE interne se font souvent prendre en défaut sur des choses qu'elles font ou ont vu faire en pensant en toute bonne foi qu'elles font bien, jusqu'au jour où ………

Mais c'est très simple, écrivez à votre assureur en lui posant très précisément la question suivante (je vous autorise à en faire un copié-collé) ; J'ai fais appel à une entreprise qui a refait la couverture de ma maison avec la technique du sarking, mais je m'aperçois que la mise en œuvre utilisant la LDB comme isolant ne possède pas d'avis technique favorable de la part du CSTB. De plus ma maison est située en zone de sismicité de risque 3. En cas de sinistre l'assurance prendra-t-elle en charge les dégâts qu'ils soient matériels, immatériels ou corporels ? Merci de votre réponse détaillée par écrit.

Pour le reste, je ne connais pas l'histoire ..............



Publié par zolvert il y a 2 ans

merci je vais suivre votre conseil bien qu'en vous lisent j'ai très peur de la réponse.
Comprenez que je ne suis pas dans le bâtiment quand vous me parlez de DTU,d'avis technique ou de CSTB c'est de l'abstrait pour moi c'est pour cela que j'ai pris un professionnel.
Quand je vais me faire opérer je ne demande pas a mon chirurgien qu'il respect tel ou tel protocole ou norme pour que je me réveil. Je lui fait confiance idem si je vais chez un mécanicien ou un notaire. Je ne savais pas que c'était différant dans le bâtiment.

L'assureur va t'il envoyer un expert pour voir ma charpente?
Parce que ca ne me dit pas qui peut me calculer la dimension de mes fermes

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

L'assureur va t'il envoyer un expert pour voir ma charpente? Non puisqu'il n'y a pas de sinistre déclaré. Votre assureur est votre conseillé, si vous lui écrivez ce je vous ai écrit, il vous répondra objectivement que l'assurance décennale de l'entreprise ne pourra pas fonctionner dans la mesure où l'entreprise n'a pas respectée les règles. Mais c'est encor plus compliqué que cela car les entreprise ne sont pas obligée de respecter les normes, le seul de voir qu'elles ont est un devoir de résultat. Ce qui veut dire qu'elles font comme elles veulent et s'il n'y a pas de sinistres dans les dix ans c'est tout bon. Par contre, s'il y a un sinistre, là elles perdent, mais pour autant que le maitre d'ouvrage, pour être remboursé, assigne l'entreprise, ce qui l'oblige à prendre un expert indépendant qui monte un dossier, prendre un avocat et bien sur avancer tous les frais. Raison pour laquelle il faut être très vigilent, parce que dans beaucoup de cas les personnes sinistrées n'ont pas les moyens de le faire et c'est aussi pour cela que les entreprises vous disent : "" Ah ! Mais on a l'habitude, pas de problème on fait cela depuis dix ans et on n'a jamais eu de problème""……..Et pour cause. C'est pour cela que je répète sans cesse que pour l'achat d'un aspirateur à 200€ vous faites 3 magasins poser vingt questions, mais pour construire une maison eu faire faire des gros travaux, le premier qui parle bien est le bon. Qui dans ce cas demande le pédigrée de l'entreprise pour vérifier sa solvabilité, ses références, son attestation d'assurance, vérifie s'il est qualifié pour ces travaux et à jour de ses cotisations ? Je sais, tout cela n'est pas évident, mais vous engagez des sommes importantes et cela mérite quand même de ne pas "signer un chèque en blanc"
Parce que ca ne me dit pas qui peut me calculer la dimension de mes fermes Un BE charpente.

Publié par zolvert il y a 2 ans

merci de votre aide

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Section pour mes fermes

Publié par YoannL

11 réponses
1766 vues
0 like

Section pied de ferme

Publié par groffliers

1 réponse
1179 vues
0 like

Section bois de ferme

Publié par jp87

7 réponses
1953 vues
0 like

section de bois pour une ferme

Publié par defibois

1 réponse
2141 vues
0 like

Section des Fermes pour portée 5m30

Publié par tizef

11 réponses
1704 vues
0 like