Combles

Charge solives

Publié par MARTINE il y a 16 jours

Bonjour,

Après maintes recherches sur le Net où je trouve tout et rien, je suis toujours à la recherche d'une réponse pour savoir si je peux mener à bien mon projet d'aménagement de combles. Le plancher repose sur des solives en chêne (la maison est centenaire) perpendiculaire à la façade (10m) d'une section de 75 x 220 mm sur une longueur de 6m et séparées de 50/60 cm (irrégulières). Elles sont scellées dans le mur pierre de 50 cm d'épaisseur. Pensez-vous qu'il soit possible qu'elles supportent chambres et sdb. Merci par avance pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 16 jours

La réponse est évidemment NON, désolé, une hauteur de 220 ne peut pas passer une portée de 10 mètres, c'est impossible.

Publié par MARTINE il y a 16 jours

Merci pour votre réponse, je me suis peut-être mal exprimée, la portée est de 6 mètres, elles sont au nombre de 16  parallèles aux pignons de la maison. Désolée.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 16 jours

Même 6 mètres, même 5 d'ailleurs .................. Des 100 x 300 passeraient tout juste et encore avec une déformation importante.

Publié par MARTINE il y a 16 jours

Merci, dans ce cas est-ce qu'une ou deux poutres de soutien positionnées sous les solives sur la longueur me permettraient l'aménagement des combles.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 16 jours

Oui, sans doute, mais :

1) Pour cela c'est un travail un peu plus compliqué qu'il n'y parait.

2) Il Faudrait en connaître la portée ?

3) La mise en oeuvre nécessite le démontage du plafond sous-jacent, étayer, soulever légèrement le solivage, passer la poutre qui sera posée sur deux poteaux et laisser retomber le solivage pour que toutes les solives portent dessus.

4) Cela nécessite une surface très porteuse sous les poteaux, donc pas un étage.

Publié par MARTINE il y a 16 jours

D'accord, je crois que nous n'avons pas le choix, la portée serait de la longueur de la pièce soit 10 mètres, pour les poteaux ils seront sur la dalle du rez de chaussée sur terre plein. Vous me conseilleriez une ou deux poutres et quelle section pour les poutres et les poteaux. Merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 jours

C'est à mon avis difficilement envisageable, dans la mesure où une poutre (ou même deux) reprendra à elle seule 62 %i de la charge totale du plancher et du coup, d'une section rédhibitoire en RCH, plus de 80 cm.

Si vous voulez vraiment rendre ces comble habitables, il faut créer un nouveau plancher indépendant de l'existant, avec des poutres en KERTO "S", mais là, c'est vraiment un travail de spécialiste.

Soit utiliser les appuis des solives existantes, mais vous perdrez en gros 35 cm de hauteur sous plafond.

Soit créer de nouveaux appuis, mais pour cela il faudrait voir l'existant pour juger des possibilités.

Publié par MARTINE il y a 15 jours

Je vous avoues que je suis assez désemparée, je dois aménager ses combles puisque nous n'avons qu'une seule chambre au rdc, je pensais naïvement que ces vieilles solives en très bon état pouvaient suffire. Du coup très mauvais weekend, mais je vais suivre vos conseils et ne pas prendre de risque et "digérer" cette (grosse) tuile. Merci beaucoup d'avoir pris du temps et pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 jours

J'ai quand même un peu de mal à comprendre !

Vous dites que cette maison est centenaire, certes, mais n'y avait-il pas des cloisons de briques ou autre au RCH qui auraient été enlevées pour faire de grandes pièces ? Histoire malheureusement très classique !!!

Publié par MARTINE il y a 15 jours

Non aucune trace de quoi que ce soit, aucune des solives ne porte de traces d'anciens murs, le rdc fait 10m x 5,80m intérieur avec les murs pierre de 50cm, des cloisons ont été montées en simples plaques d'agglo et l'escalier qui monte aux combles simplement fermé dans une cloison placo.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 jours

C'est très curieux, les maisons de cet âge ne possèdent pas de pièces aussi grandes.

Le plafond n'est sans doute pas centenaire, lui ?

Publié par MARTINE il y a 14 jours

Les solives sont apparentes et un genre de contreplaqué à été agrafé entre ces solives au plancher du haut, ce plancher à l'air très vieux, 3cm d'épaisseur je ne sais pas en quel bois, les solives sont prises dans le mur qui monte encore de 50cm, en façade une gerbière qui démarre au ras du plancher des combles et enfin une magnifique charpente toute chevillée.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 jours

Tout cela est magnifique, mais ne dit pas comment était cette construction à son origine et je confirme qu'à cette époque, il n'y avait pas de grandes pièces uniques comme celle que vous décrivez.

Je ne serais donc pas étonné que des cloisons que l'on qualifie de nos jour comme non porteuses, l'étaient à l'époque de la construction.

Il y a plein de sujets sur ce forum, de personnes qui après de "bons conseils de gens qui s'y connaissent" ont démontés ce type de cloisons et se sont retrouvés comme vous aujourd'hui.

Si vous souhaitez effectivement rendre habitable cette surface, vous aurez à démonter l'existant et repartir sur du neuf, muralières et solivage.

A vous de décider.  

Publié par MARTINE il y a 13 jours

Je ne pense pas,  il y a une cheminée au centre de chaque pignon, les solives sont dans la largeur donc une cloison porteuse aurait dû dans ce cas traverser toute la pièce dans sa longueur, je vais donc réfléchir à refaire un solivage au-dessus du plancher des combles.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

hauteur Entailles max dans solive

Publié par aneveux

4 réponses
61 vues
0 like

Calcul de portée de solives existantes

Publié par zalem75

6 réponses
97 vues
0 like

Modification Ferme de charpente

Publié par Hugues le gros

4 réponses
100 vues
0 like

Maison ancienne et rénovation combles aménagés en R +2

Publié par sweeny

5 réponses
44 vues
0 like