Parquets Aménagement intérieur

Changement plancher bois

Publié par Ferdino il y a 11 jours

Bonjour,


J'ai acheté une maison ancienne en pierre avec un étage sur plancher bois.


L'étage est composé de plusieurs pièces avec cloison brique et plâtre. L'étage en plaque de bois densifié de 18mm est recouvert par un isolant mince et du parquet stratifié de 12mm. Le tout repose sur d'ancienne poutre en bois (centenaire) de 14x14cm avec un entracte de 90cm et une portée de 7M. Au RDC le plancher bois est caché par des lames de parquet PVC collées (qui commence à se décoller)


Il a des défaut de planéité à l'étage ( 1cm à certains endroit). Le parquet stratifié travail donc pas mal. 


Je suis à la recherche d'une solution pour corriger cela.


J'avais plusieurs idées en tête mais je ne sais pas si cela est envisageable.


1-Déposer le parquet actuel, faire un ragréante sur le sol en bois puis repose isolant et parquet massif en pose flottante ou collée. Puis pour la partie inférieur poser un lambris bois entre les poutres pour cacher ces lames PVC...


2- Faire une dépose complète du sol tout en gardant les cloisons actuelles. Poser un nouveau sol bois en OSB en calant les irrégularités et en reprenant les cloisons briques par leur partie inférieur en poussant l'ancienne plaque avec la nouvelle en OSB pour ne pas créer de contrainte au niveau de la cloison. Et pour la partie inférieur RDC idem qu'en 1 pose d'un lambris bois clouté sur les plaques OSB.


3- Faire également une dépose complète du sol en conservant les cloisons et partir sur un plancher bois en pose sur les poutres. Je pense donc à un plancher en lame de pin bien épaisse. Cela me permet d'avoir un sol directement posé et qui soit esthétique au RDC sans devoir passer par la case lambris.


N'hésitez pas à être critique j'ai peut être des idées loufoques dans ces 3 (voire les 3 :) )






Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

Des solives de section 140 x 140 pour une portée de 7000 et des entraxes de 900 sont impossibles (Taux de flexion 290 %), de même, des panneaux de particules de 18 mm (sans doute 19) sur des entraxes de 900 sont également si non impossible, pour le moins extrêmement risqué.

De plus, s'il y a des cloisons briques à l'étage, il y a obligatoirement leurs petites sœur sous-jacentes. 

Vous omettez sans doute des paramètres.

Publié par Ferdino il y a 10 jours

Bonjour,

 

Je vous assure que le solivage actuel est dimensionné comme tel.

 

Pour les panneau effectivement peut être qu'ils sont en 19mm.

 

Et pour les cloisons briques pas de sous jacentes au RDC car il n'y a qu'une seule pièce au RDC sur cette partie de la maison.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

Quand avez-vous acheté cette maison ?

Dans l'acte de vente, y a-t-il écrit que vous achetez ce bien en l'état sans possibilité de recours futur pour quelque raison que ce soit ? 

Publié par Ferdino il y a 10 jours

Achat de la maison cette été.


C'est une vielle maison en pierre qui date d'un peu avant 1900. Les poutres ne sont donc pas toutes jeunes et a priori l'étage lui est plus récent je dirait 20ans par rapport à l'électricité.


Et sinon dans l'acte de vente voici ce qu'il est indiqué



L'ACQUEREUR consent par dérogation à l’article 1641 du Code civil à ce que le
VENDEUR ne soit pas tenu à la garantie des vices cachés affectant l’immeuble,
de quelle que nature qu’ils soient, sauf la garantie due en qualité de maître
d’ouvrage s’il y a lieu pour les travaux de moins de dix ans, soumis au régime
des garanties d’ordre public organisées par les articles 1792, 1792-2 et 1792-3
du Code civil.


Est ce si grave comme structure car je n'ai pas l'impression que les poutres ont travaillées plus que çà depuis le temps...


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

Vous faites comme vous voulez, en fonction des éléments que vous avez transmis soit portée 7000, entraxes 900 et section 140 x 140, pour une charge permanente de 120 kg/m² et 120 kg/m² de charge temporaire soit un plancher courant avec cloisons légères (ce qui à priori n'est pas le cas) :

Pour un bois sec en classe d'emploi 2 en C24 le taux de flexion est de 256 % pour une déformation sous charge de 20 à 30mm.

En C30 (par exemple Chêne) le taux de flexion est de 205 % pour une déformation sous charge de 18 à 28mm.

Les cloison briques de l'étage avaient obligatoirement leurs copies sous-jacentes au RCH.

Je vous conseille vivement de faire venir un BE structure au plus vite, soit il confirmera, soit il y a quelque chose que vous n'avez pas vu.


Publié par Ferdino il y a 10 jours

Ok je vais voir pour faire venir un expert en la matière alors.


Je viens de prendre la règle ALU de 3M pour mesurer la flèche sur chaque poutre.


Cela va de 1cm à 2cm pour certaines...



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

Certes, mais 3 mètre, ce n'est pas la moitié de la portée et le plancher n'est pas en charge.

Publié par Ferdino il y a 10 jours

Exact.


Quelles sont les évolutions possibles ? Est ce un danger immédiat ou plutôt quelque chose qui va évoluer dans le temps.


Je viens de constater que sur le diagnostic énergétique ils indiquent plancher béton en plus, l'expert n'a pas du se fouler dans son diag....



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 jours

Je ne peux pas me prononcer au-delà sans expertise in situ.

Faites venir soit un Expert bois soit un BE structure.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

changer de solivage/ouvrir un mur porteur

Publié par tyler durden

0 réponse
52 vues
0 like

Plancher Bois

Publié par asonwawan

2 réponses
135 vues
0 like

Rénovation et plancher bois

Publié par Nicolas

1 réponse
152 vues
0 like

Rénovation plancher bois

Publié par Jjacques

0 réponse
40 vues
0 like

Plancher bois dans un atelier

Publié par Byron

3 réponses
31 vues
0 like