Maison ossature bois

Dalle bois sur pieux vissés et humidité

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Bonjour,


Actuellement en auto-construction d'une maison ossature bois, je commence à me poser une question sur les effets de l'humidité à long terme sur le bois ...

Je vous explique le projet, je suis sur pilotis type techno pieux, sur un terrain assez humide et argileux, donc plutôt adapté à ce type de fondation. Ma dalle bois est constitué de poutre lamibois en ceinture périphérique, de poutre en i pour le solivage, osb3 9mm pour les fonds de caissons, isolation ouate de cellulose. Le tout traité class 2.

Cela fait maintenant 5 mois que la dalle est fini, mais je note sur mes poutres en i et lamibois une humidité excessive par mauvais temps (+25%) cela a tendance a redescendre les jours plus sec. Cependant mes tasseaux class 4 qui servent pour support de bardage ne monte jamais a plus de 12% .. 

La dalle est bien ventilée mais l'humidité est souvent supérieur a 90% sous la maison.. 

Ai-je raison de m'inquiété et quelle pourrait être la solution pour faire redescendre l'humidité dans mon bois ?? je pensais à un géotextile sur le sol ou bien un pare pluie sous la dalle..


Je pensais peu être à un défaut sur mon testeur d'humidité qui aurait du mal à calculer sur du lamibois.


Merci d'avance

Bonne journée

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

1) Où très précisément se situe cette construction ?

2) Les humidimètres à pointes ne conviennent pas pour les panneaux, dans la mesure où la présence de la colle interfère.

3) Avez-vous mesuré les membrures des poutres en "I" ? (si tant est qu'elles soient en bois)

4) Je suis assez surpris de la conception de cette dalle, en avez-vous un plan dimensionné ? Quelle est la hauteur disponible sous les bois les plus bas ? Est-ce un BE qui vous a fait les calculs de descentes de charges et de contreventement ? La construction est-elle un plain pied ou avec étage.? Quelle est la provenance du LVL et des poutres en "I" ?

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Alors c'est dans le Morbihan, environ 30km des côtes.


Les membrures des poutres en i sont fermées dans le caisson maintenant, elles sont en fibre de bois, ce sont des Steico joist 300x60.


Le terrain est en légère pente, de 30cm a 60cm au plus bas.

La dalle fait 6m par 12, 9 pieux au total.

Poutre en i de 4m x 3 avec un lamibois en reprise au 2/3 et 1/3 de 300x90.

Sur le devant j'ai fais un mur en parpaing à environ 30cm de la dalle pour permettre de remblayer et venir quasiment à niveau du sol fini.

Et il ya un étage oui, avec toit en bac acier.


Je pense bien que le problème viens de mon humidimètres et la colle du lamibois, cela me paraîtrait logique mais le doute m'habite.


Publié par Mlucas il y a 12 jours

Pour ce qui est du dimensionnement, je l'ai fais moi même et vérifié par un Be, et j'ai quasiment tout passé en dimension supérieur car manque de stock sur ce que je voulait .. pas facile de faire du bois ces temps ci...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Vous n'ignorez sans doute pas que le Morbihan est un département partiellement termité. Avez-vous vérifié si votre commune (puisque vous ne la citez pas) en fait partie ?

Pardonnez-moi, mais je ne comprends pas bien : Longueur 12 m avec à priori 3 x 4 m de poutres en "I" et si j'ai bien compris 4 Lamibois de 6 m et 2 lamibois de 12 m ou, là aussi 2 x 3 Lamibois e 4m. Comment, dans ces conditions n'avez-vous que 9 pieux alors qu'a mon sens il en faudrait pour le moins 12 ? Je n'ai pas calculé les LVL de périphérie qui reprennent les plancher + les murs + le toit, mais rien que les deux du milieu qui ne reprennent que le plancher sont insuffisants, même sur trois appuis. Je ne comprends pas le BE ? Je vous engage vivement à faire vérifier tout cela très sérieusement, de plus sur des appuis comme les pieux il y a des efforts de cisaillement qui sont à vérifier avec une largeur de poutre de 90 sur trois appuis où c'est l'appui milieu qui reprend en gros 62 % de la charge.

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Pardon oui, il ya au total 12 pieux, reprenant 9 tonnes chacun.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Pardonnez-moi une fois de plus, j'essaie de vous aidez, mais malheureusement vous ne le souhaitez pas. Il est impossible que les pieux reprennent tous la même charge, par exemple un pieux au milieu d'une portée de 6 mètres reprend 62 % de la charge totale de la poutre alors que ses extrémités n'en reprennent que 19%. De plus, dans votre cas, les façades de 12 m vont devoir recevoir un refend et ce refend devra être repris par les fondations ce qui va apporter des efforts considérables avec un R+1 sur un format 12 x 6.

Je comprends que c'est votre projet et comme tous les autres avant vous, vous êtes certain de vos plans, alors je n'interviens plus, mais néanmoins, je vous conseille très vivement de tout faire vérifier par un BE charpente bois avant d'aller plus avant.

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Je vous remercie de l'attention que vous portez à mon projet, qui est maintenant déjà bien abouti.. 

Les "murs de refend" ne font que 1m20 de long sur la partie des 12m, de l'autre côté se trouve le " garage " aussi sur pilotis et qui reprend la force dans le sens inverse.

Pour le R+1 l'idée été de faire quelque chose de vraiment léger, donc la conception à été dans ce sens la. 

Les pieux sont tous à la même charge mais selon les calculs peu d'entre eux atteignent 80% de la charge total.

J'ai cependant mal jugé l'utilisation du lamibois en RDC et aurait plutôt tendance à préféré du LC de plus grosse section. 




Il ya pas mal de facteurs qui entre en compte et nous pourrions en parler sans problème. Mais ma question initiale été ma peur du lamibois en dalle bois et en contact avec l'air extérieur. J'ai l'impression que ce type de matériaux à tendance a absorber l'humidité qui l'entour.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Comme toujours, il y a lamibois et lamibois et poutre "I" et poutre"I" .......... A mon sens, pour ce type de travaux, surtout en dalle de départ qui reprend toutes les charges y compris horizontales et résultantes, il ne faut pas être trop regardant sur la qualité et prendre nécessairement des matériaux en classe de service 3. Les matériaux de provenances de l'Est en classe de service 2 n'ont subit aucun traitement fongicide et insecticide. Quant aux section, j'ai fais hier un rapide calcul sur les deux poutres centrales de 6 m et sans pousser plus loin, juste sur les charges de plancher il fallait 2 x 75 x 300. Je ne veux pas être alarmiste, mais j'ai bien peur qu'à moyen et long terme vous ayez des désordres structurel, rison de mon conseil précédent.

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Merci à toi pour le calcul mais comment pouvez vous savoir la section sans connaitre la nature du projet ? toiture, isolation, matériaux .. ? 


Mes poutres en i et lamibois viennent toutes de chez Steico, et j'ai du mal à savoir quel traitement ils utilisent .. les lamibois ont cependant eux été traité cl 2 par mon revendeur.

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Est ce que la pose d'un géotextile sous la maison peu être une idée judicieuse pour empêcher l'humidité du sol de remonter ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 jours

Non, cela empêche les herbes de pousser, mais justement il laisse passer l'eau donc l'humidité. Il faudrait poser un film de type sous-toiture HPV, mais le problème est de le fixer sous l'OSB et qu'il tienne dans le temps. Je pense que le ouate de cellulose est aussi une très mauvaise idée, c'est non seulement une éponge, mais s'il y a des termites ce sera leur garde-manger. Sur les solives et sous l'OSB 22 mm de plancher avez-vous pensé à poser un pare-vapeur de Sd 18 mètres minimum ? Les dalles OSB 22 sont-elles correctement fixées, petites rives posées et fixées sur les solives et assemblages collés au mastic colle pour assurer cette plateforme comme un diaphragme horizontal. (idem pour le plancher d'étage)

Pardon, je n'ai pas répondu aux questions précédentes. Concernant les deux poutres centrales de 6 m, je n'ai calculé que les charges d'un plancher standard, uniquement et déjà, juste avec ces charges avec des Finnjoist il faut 2 x 75 x 300 et vous, en plus vous avez les refends et sans doute le plancher d'étage dont je ne connais pas la technique. De plus, vous dites avoir prévu des refends de 1200 dont j'espère qu'ils sont face à face et pour lesquels vous avez intérêt à poser un double contreventement et à les poser au-dessus d'une poutre transversale et de prévoir également une poutre comme celle du plancher de base.

Le traitement classe de service 2 est un traitement par trempage rapide, la classe 3 ne s'obtient qu'en fabrication, comme un CP CTBX par exemple.

Dans votre cas, ces poutres devaient être en lamellé-collé de fabrication française GL24 dont les lames sont traitées class 4 avant collage ce qui après rabotage et collage donne un produit fini en classe 3A.

Je suis sincèrement désolé de vous déballer tout cela, mais je voudrais vous faire comprendre qu'il n'est peut-être pas trop tard pour repartir sur de meilleures bases.

Publié par Mlucas il y a 12 jours

Merci pour votre réponse,


Question termites aucun arrêté n'est signalé dans ma commune.


Il y aurait donc mes lamibois à changer, mais j'arrive à un point dans la construction ou cela va être compliqué .. On va dire que je vais faire avec ..


Pour ce qui est du plancher oui c'est bien osb, clouté, collé.


Je vais appliqué en pulvérisation un classe 2 sur le bas de ma dalle je pense que cela soit la seule solution pour le moment..


Publié par Mlucas il y a 12 jours

Et oui les refend se font face, et reprenne l'étage qui est de même composition mais en LC de 280x120 par 6m. Poutre en i de 240x90.

Publié par Mlucas il y a 11 jours

Y a t'il un gros risque avec ce sous dimensionnement ??

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 jours

Il faudrait refaire tous les calculs en tenant compte de l'humidité, c'est-à-dire comme si les bois étaient en classe 3 donc avec un kdef à 2 au lieu de 0,8. Parce que l'humidité joue sur le fluage, il y aura obligatoirement des déformations dans le temps. Le risque va se situé surtout en périphérie. Vous vous rendez compte que sur les longs pans, vous allez faire reposer des murs de R+1 et partie de toit sur un LVL de 90 x 300. Les poutres d'extrémités qui reprennent une bande de chargement de 2 m de plancher + 2 étages de mur + un pignon alors même que les deux poutres intermédiaires sont déjà insuffisantes puisque juste pour la bande de chargement de 4 m de plancher, sans compter le refend, je passe en 2 x 75 x 300 avec du Kerto"S". Il y a au moins deux jours de boulot à tout recalculer une fois avec ce que vous avez prévu pour évaluer les dépassements de contraintes et une fois correctement pour déterminer les bonnes sections.

Je viens de refaire le calcul pour une poutre de plancher, portée 6000 - bande de chargement 4000 - 110 kg de charges permanentes et 150 kg de charges d'exploitation :

1) En classe d'emploi 2 le 90 x 300 est à 123 % en ELU - 104 % en flexion - 123 % à l'appui milieu

2) En classe d'emploi 3 le 90 x 300 est à 152 % en ELU - 128 % en flexion - 152 % à l'appui milieu

3) Il faudrait 2 x 75 x 300 pour être à 92 % en ELU, toujours au niveau de l'appui milieu qui reprend 62 % des charges.

Et c'est la poutre la plus simple qui n'a QUE le plancher RCH et rien d'autre. 

Publié par Kris00 il y a 10 jours

Sans oublier qu'il me semble que cette dalle avec OSB en fond de caisson doit conserver l'humidité. 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Maison poteau-poutre sur pieux (pilots) - liaisons dalle / poteau

Publié par PleinBois

10 réponses
0 vue
0 like

Avis humidité sur OBS et structure bois

Publié par popov

2 réponses
189 vues
0 like

laine de bois, frein-vapeur et problème d'humidité

Publié par benoit5

5 réponses
0 vue
0 like

OSB dalle bois.

Publié par Angela

4 réponses
0 vue
0 like

Dalle bois sur muret.

Publié par Angela

4 réponses
0 vue
0 like