Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain

Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain

il y a 5 mois

Bonjour à tous,


Après avoir parcouru le forum et vos précieux conseils nous ne sommes pas encore fixés sur l'ampleur du chantier qui nous attend ... 


Nous sommes en train de rénover une vieille maison datant d'environ 1850. 

Nous souhaiterions aménager les combles, qui ont toutefois une très grande hauteur ( Plus de 3 mètres sous la panne).

Lorsque nous l'avons acheté un plancher en pin de 3,2 cm était déjà en place (nous l'avons retiré car en trop mauvaise état; vrillettes...) 

Nous souhaitons donc le remplacer par un neuf également en pin de 2 cm.

Seulement, en consultant les différents abaques pour le choix de sections de nos lambourdes et en retirant le plancher; nous nous sommes aperçu que il n'y avait aucune entretoise et que la portée (6 mètres 30 environ) était bien trop grande pour les sections de solives existantes ( 7,5 x 22,5 cm). L'espacement entre les solives est aléatoire variant de 47 cm à 65 cm (plus rare). Ma mesure étant prise au milieu de chaque solive.

Sachant que l'ancien plancher était cloué directement sur les solives à l'époque et ces mêmes solives n'ont pas rencontré de grosses déformations pouvons nous envisager toutefois de rendre cet espace habitable en "améliorant" car nous mettrions des lambourdes et éventuellement des entretoises ?


Aussi, concernant les entretoises, j'ai lu que celles-ci devaient reprendre la hauteur de la solive.

Toutefois dans notre cas, un faux plafond en plaque de plâtre est installé à l'aide de tasseaux fixés sur les solives entre celles-ci.  

Il nous est donc impossible dans l'état actuel des choses de positionner des entretoises qui seraient de la même section que les solives. 

Pourrions nous ne les fixer que sur un peu moins de la moitié de la solive ? Soit sur une hauteur de 9 cm en appui sur les tasseaux ?


Merci énormément pour votre aide et vos précieux conseils. 

J'espère avoir donné le plus de détails possibles mais dites moi s'il en manque...

Belle soirée,


Kelly et Benoit *

4 réponses

1-4 sur 4 réponses
1/1
1. Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain il y a 5 mois

Solives - Portée 6300 - Entraxes moyens 560 - Section 75 x 225 - Taux de flexion 110% - Flèche L/115 (Au lieu de 300 et évidemment plus important aux entraxes plus importants) - Déformation attendues sous charges à terme 38 à 56 mm. Dans ces conditions, il n'est pas envisageable de créer une surface habitable. Lambourdes et entretoises n'y changeront rien si non ajouter une charge supplémentaire. Dans ce cas, dans la mesure ou vous ne souhaitez pas un démontage complet et qu'en revanche vous avez une hauteur suffisante, la solution pourrait être de repartir au-dessus de l'existant avec un nouveau plancher. Dan ce cas il faudrait passer en bois lamellé-collé de fabrication française GL24 de section 72 x 315 avec des entraxe de 417 mm soit pour un parquet massif soit pour des dalles OSB en 2500 x 675 x 22 mm.

2. Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain il y a 5 mois

Merci pour votre réponse et calcul Boisphile !


3. Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain il y a 5 mois

Bonjour Boisphile,


toujours dans notre réflexion sur la manière de rendre habitable ce plancher bois : La pose d'un nouveau plancher au dessus de l'existant n'est pas possible car le niveau est sous rampants (1,3m au niveau des murs extérieurs)


 Est ce que la pose de 2 poutrelles acier posées perpendiculairement sous les solives pour diminuer la portée en 3 sections de 2,1m permettrait d'atteindre les normes admissibles?


Ces poutrelles peuvent reposer sur des murs en pierres de 60 cm d'épaisseur. L'idée d'en mettre une seule me paraît compliqué contenu de la charge qu'une seule poutrelle entrainerait sur les murs, en plus de la difficulté de la mise en place d'une poutrelle dimensionné pour récupérer la charge de l'étage...


merci encore pour vos conseils


Kelly et Benoit

4. Réfection plancher pour destination chambre et salle de bain il y a 5 mois

Beaucoup ont essayé, mais je n'ai jamais eu de retour positif à long terme. En théorie, pour une bonne efficacité, il faut que les solives reposent toutes sur les IPE ou HEB (selon) ce qui est illusoire sur une construction ancienne, ensuite il faut que les solives soient fixées sur les poutres métalliques pour éviter les grincements. A court terme cela peut s'envisager avec du matériel, mais à long terme les désordres arrivent. 

Une première solution pourrait consister à refaire à neuf avec des 100 x 250 et entraxes de 313, mais les mouvements vibratoires ne seront pas réglés.

La seconde solution serait le lamellé-collé en 87 x 315

Il y a aussi les poutres en "I" ou le LVL, mais on restera en gros dans les mêmes sections que le BLC seul le coût et la mise en œuvre diffère.

1-4 sur 4 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion