Rénovation parquet sur dalle bois MOB

Rénovation parquet sur dalle bois MOB

il y a 3 mois

Bonjour,


Je souhaite rénover le parquet d'une maison ossature bois ( 10 ans ). Le parquet est en pin, il est cloué directement sur les solives ( entraxe 500mm), d'usure avancé mais normale selon un menuisier, vu le type de bois " mi dure".

La dalle repose sur un vide sanitaire > 60 cm. (zone non termitée, construction sur plots, type poteaux poutre )

Il existe  - un OSB 3 de fond de caisson

                - Film de sous toiture

                - isolant ouate de cellulose en vrac

                - puis les lames de plancher fixées directement sur les lambourdes.


La proposition du menuisier

- option A : remplacer l'ancien parquet par un parquet massif chêne de 27mm.

- option B : remplacer l'ancien parquet par un OSB 18 ou 22mm puis une pose de contreplaqué chêne.


Voici ma question : le pare vapeur. J'ai lu qu'il était préconisé d'adjoindre un pare vapeur pour limiter la pénétration de la vapeur dans l'isolant. mais j'ai aussi lu qu'il devait y avoir une continuité entre pare-vapeur des murs de la maison et celui de la dalle. Hors, le pare vapeur des murs (présent, sd > 35 ) est inaccessible puisqu'il s'agit d'une rénovation. Donc :

- Option B : Est-il possible en enlevant ce plancher en pin, d'adjoindre un pare-vapeur sur les solives,  sans continuité avec le pare-vapeur des murs, puis de mettre l'OSB/contrecollé? Si oui, comment le fixer aux murs  ?cette rupture de continuité peut-elle entrainer des désordres ?

- Option A : est-il possible de mettre un pare vapeur directement sous le parquet ( risque d'être troué ? )

- Où vaut-il mieux faire la rénovation sans rajouter de PV ?


Merci d'avance de votre réponse,


Nigui


1 réponse

1-1 sur 1 réponse
1/1
1. Rénovation parquet sur dalle bois MOB il y a 3 mois

Un CP Chêne n'est pas un parquet, le placage de surface ne mesure que 9/10 de mm et les chants ne sont pas usinés pour l'assemblage. En revanche, la dalle bois d'une MOB est par nécessité un platelage qui assure un contreventement horizontal. On peut admette qu'un parquet cloué assure en partie cette fonction, mais rien ne vaut des dalles. Dans votre cas, même si vous ne pourrez pas "couturer" ces dalles sur le ceinturage qui se trouve sous les murs, il me semble judicieux, dans la mesure ou les entraxes de solives de 500 correspondent à la longueur utile des dalles OSB 2500 x 675 x 22mm, poser préalablement des dalles de plancher en interposant un pare-vapeur Sd 18 mètres entre OSB et solives.. Ce qui vous permettra de contrôler l'état de la ouate de cellulose. Ensuite de poser en pose flottante un parquet composite triplex sur résilient. Ne pas raccorder le PV horizontal avec le vertical n'est bien sûr pas l'idéal, mais  faites au mieux par des relevés périphériques qui seront recouvert par les plinthes.

1-1 sur 1 réponse
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion